Livres
473 127
Membres
446 607

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Adolf Eichmann



Description ajoutée par Lilou 2010-07-12T23:27:17+02:00

Résumé

Le cas Eichman est aujourd'hui exemplaire où comment un bureaucrate ordinaire qui n'était au départ ni un sadique, ni un antisémite devient l'expert nazi des questions juives et organise les convois de la mort vers Auschwitz. Il y fait preuve d'une redoutable efficacité tout en restant, côté vie personnelle, un bon père de famille et un homme aimable.

Enlevé à l'étranger pour être jugé en Israël et pendu en 1962, il n'aura de cesse de répéter pour toute défense qu'il n'avait fait qu'obéir aux ordres. Comme beaucoup l'ont fait depuis ...

La philosophe Hannah Arrendt en fera un cas d'école sur "la banalisation du mal".

Voici donc l'itinéraire de ce criminel de bureau avec des documents nouveaux et une exploration beaucoup plus importante de sa personnalité. Au terme d'un beau travail d'historien, David Cesarini montre avec un réalisme effrayant comment, consciemment, Eichmann devint ce bourreau zélé.

En refermant ce livre, on se souviendra que chacun est responsable de ses actes, que tout le monde n'ait pas obligé de suivre tout le monde et qu'il existe également un devoir moral universel de résistance.

Afficher en entier

Classement en biblio - 4 lecteurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Im-a-Sassenach 2017-04-17T17:30:23+02:00
Argent

Je tiens pour commencer à remercier très sincèrement les éditions Tallandier pour ce service de presse reçu il y a maintenant deux ans. Mea culpa, je le reconnais, j'expie de toutes mes fautes petit à petit, et j'ai eu le temps d'y penser, ça c'est sûre.

Ce partenariat est tout particulier car c'était la première fois que je demandais un ouvrage biographique. Cela me fascine véritablement et c'est par le biais d'un blog livresque que j'ai eu l'occasion de découvrir cette biographie pas comme les autres sur un personnage qui a suscité moultes controverses et débats, et qui suscite encore une totale incompréhension de la part de l'opinion, des divers historiens contemporains et des peuples israélite et allemand.

Adolf Eichmann sonne comme un gros point d'interrogation dans la tête de tout le monde. Moi-même, avant de me plonger dans la lecture de cette oeuvre passionnante et extrêmement enrichissante, cet homme de la SS et de la SD nazies était très obscure à mes yeux, une brève mention dans un chapitre d'histoire du lycée, un nom sombre, sans savoir ce qui se cachait derrière.

Cependant, je savais que le procès Eichmann à Jérusalem avait été un élément déclencheur du dénouement de la parole des Juifs persécutés, qui n'osaient jusqu'à alors pas s'exprimer de peur de ne pas être crus, ou compris, ou encore simplement de revivre des souvenirs d'une atrocité sans nom. Je me suis donc jetée à corps perdu dans la lecture de ce livre qui, j'en suis consciente, doit paraître bien déprimant et incompréhensible, alors qu'en réalité, il a agi comme un véritable éclaircissement de cette page noire de notre Histoire.

Comment expliquer l'inexplicable ? Comment expliquer qu'un homme tout ce qu'il y a de plus banal en apparence ait pu devenir un pilier essentiel de l'organisation de la "solution finale" ? Je vous l'avoue, j'ai finalement repoussé un maximum le moment où je devrais lire ce livre et surtout le chroniquer car cela me faisait sortir de ma zone de confort, à tous les points de vues. C'est moi qui l'ai demandé et je l'assume, de l'eau a coulé sous les ponts depuis ma demande de service de presse et il était temps que je me jette enfin dans ces eaux troubles, au risque de me noyer...

J'exagère certainement, mais ce type de lecture est loin d'être évidente, car elle traite de fond de la réalité pure et brute, qui est si difficile à saisir (l'est-elle vraiment d'ailleurs ?), et dans le cas présent de la question de la "solution juive", de l'Holocauste, c'est une question totalement insoluble. Comment pouvais-je me sortir de ce bourbier ?

J'étais d'autant plus désemparée car, autant j'avais lu de nombreux témoignages de rescapés juifs relatant leur expérience de la guerre, leur survie, Primo Levi et Wladyslaw Szpilman en tête de liste (je vous recommande vivement par ailleurs les lectures de Si c'est un homme et du Pianiste, si ce n'est pas déjà fait), mais je ne m'étais jamais intéressée aux biographies détaillées consacrées aux auteurs même de ces crimes contre l'Humanité. Ce fut dès lors un véritable défi que je me lançai. Allais-je le relever ? Au bout de presque deux ans, je peux je pense affirmer aisément que oui.

Une fois le livre commencé, une fois les premières pages avalées durement, la conscience de ce que l'on s'apprête à lire s'étant installé, le livre se lit tout seul. Les pages défilent d'elles-même, avec des moments de pause pour se rendre à la fin de l'ouvrage et consulter ses prises de notes très efficaces, claires et simples renvoyant à d'autres ouvrages et/ou à des informations supplémentaires bienvenues. Bien sûr, cela demande des arrêts fréquents et une certaine patience mais le livre reste malgré tout très fluide à lire.

Il faut savoir que j'appréhendais ma lecture pas seulement à cause de son thème, de son personnage principal et de son contenu, mais aussi car j'avais peur de ne pas avoir l'esprit assez travaillé et prêt à recevoir ce qu'allait me transmettre David Cesarani, qui est un grand historien. C'est comme si j'appartenais à un monde différent du leur (cf. celui des historiens) et que je n'avais pas les clés pour comprendre leur immense savoir.

J'ai été donc très agréablement surprise de découvrir à quel point cet ouvrage est en réalité accessible. La biographie d'Eichmann est très bien rédigé, découpées en séquences de la vie d'Eichmann, de son entrée dans le parti nazi, à son évolution au sein de la SS et de la SD jusqu'à son retentissant procès et quelles conséquences il a eu à travers le monde.

L'ouvrage suit donc un découpage chronologique, qui a tout son intérêt et qui nous permet d'assimiler toutes les informations que l'on reçoit sur Eichmann, sur son parcours, sa manière de penser, ses relations avec ses supérieurs, ses collègues, ses affectations et voyages en Israël, en Hongrie, sa responsabilité au niveau des déportations en France, notamment dans la rafle du Vel( d'Hiv' et le camp de Pithiviers.

Je ne vais pas vous décrire tout ce que le livre contient car c'est tellement riche, et puis mon but est que justement, vous le découvriez par vous-même. Si, comme moi, vous aviez l'habitude d'avoir des préjugés concernant de tels ouvrages biographiques, des livres d'histoire pointilleux, minutieux, en pensant que c'était trop élitiste et que ça vous dépassait, je peux vous affirmer que vous avez torts. De tels livres sont adressés à qui veut les lire, qui veut s'intéresser de plus près à notre Histoire, à ce qui s'est passé, à l'analyse de tels événements et de telles personnalités, qui ont laissé une trace indélébile, en bien... ou en mal.

A travers ce livre qui a dû demander un travail monumental que je salue et que j'admire grandement, j'ai pu un peu mieux cerner le personnage Eichmann, que je connaissais que d'après la théorie de "la banalité du mal" d'Hannah Arent, et je peux désormais dire que je ne suis pas d'accord avec elle. Les travaux de David Cesarani m'ont permis de me forger ma propre opinion sur le sujet, de faire naître une réflexion dans mon esprit et de la creuser, de la développer et de faire mes recherches personnelles. Je trouve cela fabuleux, je pense qu'il a accompli là sa mission : nous intéresser sur cette personne dont il est spécialiste, et dont il a écrit deux ouvrages sur le sujet, Becoming Eichmann (celui-ci donc), et Eichmann : His Life and Crimes, que j'adorerais lire également car ma curiosité a été piquée au vif. Notre esprit est un palace, un palace de connaissances qui valent de l'or. Il faut toujours apprendre.

Je vais conclure ma chronique ici de peur de vous perdre, et car je ne sais pas quoi vous dire d'autre (ça, c'est dit ! Quelle franchise !). Je ne peux bien sûr que vous recommander la lecture de cette biographie superbement écrite, à la fois d'une manière assez factuelle, objective, tout en y apportant des nuances, un souffle de vie afin qu'on sente l'historien passionné par son sujet qui se cache derrière, sa pensée sous-jacente, sa plume même dirais-je, afin qu'on accroche véritablement au propos et qu'on puisse se forger notre propre image d'Eichmann, qui plus de cinquante ans après sa mort reste un grand mystère, divisant le monde en deux clans : les pro-Arendt et les pro-Hausner (procureur du procès Eichmann), d'un côté un Eichmann soumis à son travail bureaucratique qui a envoyé des millions de Juifs dans les chambres à gaz au zyklon B, et de l'autre un Eichmann convaincu et fanatique idéologique adhérant au parti nazi avec consentement et le défendant corps et âme.

Cesarani concilie parfaitement ces deux images qui se rapprochent pour former le "Monsieur-tout-le-monde génocidaire, nous montrant que non, être Nazi, cela ne se voit pas forcément à la figure, et que non, dans ce cas, nous n'avons pas tout le "mal banal" d'Eichmann insinué en nous. Cette biographie est brillante en tout point de vue et vous ne perdrez pas votre temps en vous attelant à cette lecture, croyez-moi.

Je remercie encore une fois les éditions Tallandier pour cet envoi plein de ressources et qui m'a aidé à ouvrir mon esprit à d'autres types de lectures et de sources d'enrichissements. J'en sors grandie. Un grand merci donc et encore pardon pour ce retard. Si je vous aurais donné envie de lire ce livre avec ma critique certainement un peu maladroite mais tout ce qu'il y a de plus sincère, j'aurais tout gagné, mon cœur en bondira de joie. Sérieusement. Alors n'hésitez plus et sautez sur l'occasion si vous l'avez, ça vaut le coup. J'en suis très fière, de ma lecture. J'adorerais faire d'autres services de presse avec les éditions Tallandier sur d'autres personnalités historiques, si cela m'est permis.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par hulottebriarde 2015-05-27T22:55:00+02:00
Diamant

Passionnant et terrifiant... Le parcours d'un allemand, et à travers sa biographie, toute l'horreur de la déportation et de l'extermination des juifs d’Europe (6 millions de victimes) qu'il a largement contribué à organiser. Réfugié en Argentine, il a été kidnappé, ramené en Israël, jugé, condamné à mort, et exécuté.

Afficher en entier

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 4
Commentaires 2
Extraits 0
Evaluations 1
Note globale 8 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode