Livres
547 854
Membres
585 312

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par anne-sou0309 2017-10-19T14:19:59+02:00

- Je t'emmerde, Sally

Son sourire s'effrite brusquement et elle s’arrête pour me fixer. Merde... j'aurais peut-être du..

- Il va falloir te calme. Je suis de ton côté,moi. Et je crois que je suis la seule, alors parle-moi sur un autre ton.

- De mon côté? Mais de quoi tu parles, putain? je réplique.

Elle part d'un petit rire en regardant autour d'elle brièvement.

- De tout ce lycée de connards qui s'inquiètent pour Jason alors que le vrai héros est en taule en ce moment même.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Marlene2303 2017-12-09T19:06:58+01:00

-Tu me manques… souffle-t-elle.

J’embrasse ses cheveux sans pouvoir lui répondre. Mais elle comprend, parce qu’elle se serre un peu plus contre moi en me volant un autre gémissement de douleur. Elle arrête aussitôt.

-Pardon, Teag…

-C’est rien. Ça va, bébé, panique pas. C’est juste les côtes, je chuchote, le plus bas possible.

Je baisse à peine la tête et la regarde. Ses yeux laissent fuir des larmes. Je les vire de là, elle remonte un peu et m’embrasse. Elle le fait comme si j’étais son air, comme si c’étais la dernière fois. Et j’ai tellement peur que ce soit le cas.

-J’avais peur que tu m’en veuilles… que tu me repousses et…

-Jamais, je coupe. Tu sais que je…

...je t’aime trop pour ça ! Mais je suis incapable de le dire, bordel. Les mots restent coincés en moi et me labourent le cœur. Je serre les dents.

Ma lionne me sonde en attendant la suite. Si je ne lui dis pas maintenant, je n’aurai certainement pas d’autre occasion. Mais ça ne vient pas. Alors, je ferme les yeux pour contenir la colère que ça engendre. Je n’insiste pas plus. Même à Solis, je ne les ai jamais lâchés, alors pourquoi ce serait plus facile avec ma lionne ?

Face à mon blocage, elle va enfouir son nez dans mon cou et aspire tout l’air qu’elle semble pouvoir.

-Moi aussi, je t’aime, Teag…

Bordel ! C’est aussi violent que ce à quoi je m’attendais. Je la serre contre moi, je l’embrasse encore et encore. Je le ferais toute la nuit si ça pouvait me permettre d’arrêter le temps.

Afficher en entier
Extrait ajouté par anne-sou0309 2017-10-19T14:16:12+02:00

- Je vous ai supris un nombre de fois incalculable avec Teag...

- Quoi ?

Maman me sourit, assise sur le rebord de la baignoire. Moi, je suis cachée dans la mousse débordante et l'eau chaude qui apaise tout mon corps.

-Quand vous pensiez que personnes ne regardait et qu'il t'embrassait en douce. Vous êtes vraiment des débutants tout les deux...

Elle me vole un sourire. Elle ne nous a jamais rien dit, et heureusement, Teag aurait tout fait pour la provoquer.

-Pourquoi tu n'as rien dit? Papa aurait hurlé à ta place...

-Parce qu'il te rend heureuse. Tu souriais de nouveau, tu quittais ta chambre, tu prenais plus soin de toi. A partir du jour où Teagan est rentré chez nous, tu allais mieux.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Inconita 2018-01-05T15:25:35+01:00

..."Je ne dors que dans ton lit. C'est mon repère en attendant que tu reviennes. En attendant, je ne suis qu'une coquille creuse. J'ai besoin de toi pour exister à nouveau. Mon âme me murmure de chercher encore un peu de place sur cette page pour écrire "Merci".Merci. Merci. Merci. Merci. Merci. Merci! Tu es la seule personne au monde que je peux haïr autant que je l'aime. Je te hais parce que tu m'as rendue accro à ce que tu me donnes: tes mots, tes regards, tes sourires, tes caresses et je t'aime pour tout ça aussi. Est ce que c'est ça l'amour? Tout donner jusqu'à sa liberté? Je ne me pardonnerai jamais d'avoir pris cette dernière. Je t'aime Teagan Doe. Je te haïs Teagan Doe. Mes jours sans toi sont invivables. Mes nuits sont atroces, mes journées trop lourdes à porter." ...

Afficher en entier
Extrait ajouté par JuSimplement 2018-07-30T22:59:47+02:00

-Oublie toutes les règles que j'ai pu t'apprendre, Teag. Je ne t'en fixe qu'un" seule, si tu veux faire partie de cette famille. Par contre, si tu transgresses celle-ci, je ne te traiterai en homme et personne ne retrouvera jamais ton cadavre.

Les menaces ne marchent pas avec moi, mec. Tu devrais le savoir! J'allume le joint et tire une taffe dessus. Bordel ! J'en tousse, je l'ai un peu chargé.

-Rends ma fille heureuse et ne change rien.

Afficher en entier
Extrait ajouté par leslivresdechris 2018-09-16T15:13:39+02:00

-Elena ! appelle brusquement mon père.

Je fais une grimace et il déboule dans la cuisine.

Effectivement il est fou de rage.

-Est-ce que tu peux m'expliquer ce que c'est que ça? envoie-t-il en jetant un caleçon de Teag sous mes yeux.

Je le reconnais, c'est celui qu'il portait cette nuit en venant me rejoindre dans ma chambre et qui a dû rester au pied de mon lit. Merde, merde et super merde! Et au passage, c'est vraiment dégueu de balancer ça sur la table du petit-dèj!

Une bouffée de chaleur monte en moi, la honte m'empêche même de respirer et je peux être certaine que mon visage est rouge cramoisi. Plus grillée, tu meurs, Elena. Invente une excuse et vite si tu ne veux pas que Teagan finisse entre quatre planches rapidement!

Afficher en entier
Extrait ajouté par bagheera 2018-03-14T21:29:58+01:00

"Ben lui demande si c'est du sérieux avec papa, parce qu'il est célibataire. Elle explose de rire et le remercie pour ce qu'elle prend comme un compliment pendant que papa prend les mesures de Ben. Il recule avec un air flippé et papa lui dit simplement :

-Mmh, c'est bien ce qui me semblait, tu rentres dans mon coffre.

On explose tous de rire, sauf Ben, qui me lance un regard affolé et me fait signe qu'il est dingue. C'est mon père, c'est de famille."

Afficher en entier
Extrait ajouté par bagheera 2018-03-14T21:25:58+01:00

“-Vous n’êtes pas un mauvais gars, vous n’avez juste pas les bonnes méthodes...”

Afficher en entier
Extrait ajouté par Elouu 2018-12-31T01:30:59+01:00

- Oublie toutes les règles que j’ai pu t’apprendre, Teag. Je ne t’en fixe qu’une seule, si tu veux faire partie de cette famille. Par contre, si tu transgresses celle-ci, je te traiterai en homme et personne ne retrouvera jamais ton cadavre.

Les menaces ne marchent pas avec moi, mec. Tu devrais le savoir !

Afficher en entier
Extrait ajouté par at_books 2018-11-18T15:31:03+01:00

J’ai tout juste le temps de me retourner qu’une petite lionne me rentre dedans et me serre contre elle de toutes ses forces. Dans ma poitrine, c’est comme si elle embrouillait mon coeur brusquement d’avoir été loin d’elle trop longtemps.

Je recule d’un bon pas sous le choc. Putain, mais elle sort d’où ?

Je vire la capuche qui la cache et j’enfonce mon nez dans ses cheveux. C’est bien elle, elle est là. J’espère que je ne suis pas en train de rêver et que c’est bien réel. J’ai peur de ne pas survivre à une fausse alerte comme celle-ci.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode