Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Aeffry : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Legend, Tome 3 : Champion Legend, Tome 3 : Champion
Marie Lu   
Ce livre est plein d'action et d'émotions. Day et June deviennent plus matures. Après la fin du deuxième tome, j'avais vraiment peur que leur relation ne soit plus jamais pareille, mais elle n'a pas changé tant que ça. Je dirais même qu'après huit mois séparés, elle est plus forte.

On voit mieux ce qui se passe dans le reste du monde et on a enfin des date précises pour les événements du livre et du passé (inondations, formation de la République, etc.)ce qui est très différent des autres dystopies.

La fin m'a fait versé quelques larmes et m'a mise un peu en colère, je n'arrive pas à décider si elle est belle ou triste, probablement les deux. En même temps, c'est une fin appropriée pour cette histoire. J'ai vraiment vraiment eu peur au moment où la fin se dirigeait vers une fin «à la Allegiant». Une chance que ça n'a pas été le cas, parce que je crois que j'aurais démoli ma liseuse.

par thjess
Legend, Tome 2 : Prodigy Legend, Tome 2 : Prodigy
Marie Lu   
Prodigy est vraiment prodigieux (désolé pour le jeu de mots) mais honnêtement ce deuxième tome tient toutes ses promesses.
On en apprend plus sur ce qui se trame réellement dans la République, il y a beaucoup plus d'action et les relations entre les personnages s'approfondissent surtout celle de Day et June. Malgré une fin plutôt stressante, dystopie oblige, je n'ai qu'une chose à dire : vivement le tome 3 !

par Aeffry
Legend, Tome 1 : Legend Legend, Tome 1 : Legend
Marie Lu   
Ce premier tome est pour moi une révélation.
D'un côté il y a June, la jeune et riche prodige à qui tout réussi et Day, le rebelle qui se bat pour les siens.
On pourrait penser que c'est un pur cliché pourtant l'histoire est assez rafraîchissante.
Bien que dans le même contexte que " The Hunger Games", une Amérique sur-militarisée et un gouvernement despotique, l'auteur est parvenue à recréer un univers totalement différent.
Le point de vue alterné des deux principaux personnages et un plus qui nous permet une plus grande immersion dans le récit.
Malgré un premier volet sans beaucoup d'action, celui-ci pose les bases d'une intrigue plus que prometteuse. Cette dystopie gagne vraiment à être connue.

par Aeffry
La trilogie de braises et de ronces, Tome 3 : Le Royaume des Larmes La trilogie de braises et de ronces, Tome 3 : Le Royaume des Larmes
Rae Carson   
http://plumes-de-reve.skyrock.com/3232323227-La-Trilogie-de-Braises-et-de-Ronces-Tome-3-Le-Royaume-des-Larmes-Rae.html

J'ai lu ce livre directement à la suite du deuxième tome, non pas parce que la fin de ce dernier m'avait frustrée, mais parce que j'avais terriblement envie de rester dans cet univers et en compagnie d'Elisa et de ses amis. À vrai dire, je m'attendais à un second coup de cœur, mais ce ne fut pas le cas. J'ai quand même aimé ma lecture et la conclusion de la saga par contre.

Ce troisième tome commence exactement là où s'est arrêté le précédent, ce qui me fait dire que j'ai bien fait de les lire à la suite. Au moins, je me rappelais exactement des détails. Nous retrouvons donc Elisa qui s'est lancée à la poursuite de Franco, qui détient Hector en otage. Bien sûr, Mara, Bélen et Storm l'accompagnent, l'aidant à surmonter cette épreuve. Mais plus que ça, Elisa doit trouver un moyen d'étouffer la guerre civile qui menace son pays et de rétablir la place qui lui revient de droit sur le trône. Son périple va se révéler extrêmement instructif, mais ne va pas sans menaces et sans dangers...

Là encore, Elisa mûrit, prenant des décisions difficiles même si elles ne lui plaisent pas. Elle commence à accepter pleinement son statut de reine et tout ce que cela implique, avec notamment les sacrifices qu'elle se voit dans l'obligation de faire. Le voyage va tester sa détermination, son amour pour Hector et pour son peuple, son courage, et son imagination. Et croyez-moi, elle ne manque pas de tout ça ! Dans ce tome, Elisa devient si adulte que j'ai véritablement oublié qu'elle n'avait que 17 ans. Je m'en suis souvenue au moment de rédiger cette chronique, en relisant le résumé. Elle n'a plus rien à voir avec l'adolescente complexée du premier tome se laissant balader par le Destin ; sa magie et sa prestance deviennent... royales. Et j'ai vraiment adoré cette Elisa là.

J'ai aussi bien aimé découvrir le point de vue d'Hector durant quelques chapitres du roman. On voit très bien qu'il aime profondément Elisa : elle est sa source de soutien lorsqu'il ne va pas bien, la source de ses rêves, la raison qui lui permet de tenir le coup quand il est dans le pétrin. J'ai adoré voir comment il allait ruser face à Franco, car plus que le garde personnel de la reine, c'est un petit malin très observateur qui apprend vite et qui sait comment survivre en attendant les renforts. Il est très à cheval sur les règles, et j'avoue que ce trait de caractère m'a parfois agacée (en bien, je crois), parce qu'il a longtemps gardé ses distances avec Elisa étant donné qu'elle est sa reine. En effet, il ne trouvait pas très approprié une relation entre la reine et son garde personnel... Ah là là, heureusement qu'il a fini par écouter son cœur parce que il aurait mérité qu'on le remette en place parfois ! Mais sinon, j'adore leur relation à tous les deux...

Les amis d'Elisa sont encore plus développés dans ce tome : on voit tout ce dont Mara est capable, ce que Bélen peut endurer, la richesse de tempérament de Storm. Ce dernier a été mon préféré des compagnons d'Eisa je crois, certainement en partie à cause de sa différence, qui fait sa force dans cet opus. Lui aussi, il mûrit, à tel point qu'il va se lier d'une véritable amitié avec Elisa au lieu de la considérer simplement comme une reine dont il ne veut pas, car il va réaliser qui elle est vraiment. Et il y a aussi Mula : jeune esclave qu'ils ont récupéré dans un village, la spontanéité de la fillette apporte de la fraîcheur au récit et une certaine légèreté qu'il fait parfois bon de lire.

J'ai beaucoup aimé les péripéties du récit, les épreuves par lesquelles passent les personnages, les révélations qu'on découvre. Tout cela est remarquablement orchestré, c'est mis en place d'une main de maître. Seulement, ma lecture a été plus longue que pour le deuxième tome. Malgré tout ce qu'il se passe dans cet opus, et malgré la belle plume de Rae Carson, j'ai trouvé que ce dernier tome avait un rythme de récit plus lent, avec moins de moments à suspense. Résultat : j'ai été moins captivée par ce tome que je l'attendais. Par contre, je trouve que la fin est très belle, clôturant à merveille cette saga, bien que je m'attendais à ce qu'elle soit plus sanglante et plus... catastrophique. Et puis j'ai beaucoup aimé les passages avec les Inviernos et les Animagis, c'était vraiment prenant.

En bref, malgré quelques lenteurs du récit, j'ai apprécié ce dernier opus qui a été un très agréable moment de lecture. J'ai adoré voir l'évolution d'Elisa, la suivre, elle ainsi que ses compagnons, que ce soit dans ses affaires personnelles ou d'une envergure bien plus grande. J'ai tout autant apprécié les démonstrations de magie, ainsi que les paysages et les lieux, qui sont superbement bien décrits. En général, j'ai beaucoup aimé mon séjour dans l'univers de Rae Carson, et je trouve que la fin conclut très bien cette superbe saga de fantasy, que je recommande à tous les fans du genre.

par KarolynD
La Trilogie de braises et de ronces, Tome 2 : La Couronne de flammes La Trilogie de braises et de ronces, Tome 2 : La Couronne de flammes
Rae Carson   
Un tome deux qui tient toutes ses promesses.
On retrouve Élisa après son périple dans le désert plus forte et plus déterminée à asseoir son autorité de souveraine par tous les moyens. De nouveaux personnages entre en scène et certains prennent de l'ampleur...
Vivement avril 2014 !!!

par Aeffry
La Trilogie de braises et de ronces, Tome 1 : La Fille de braises et de ronces La Trilogie de braises et de ronces, Tome 1 : La Fille de braises et de ronces
Rae Carson   
Je ne regrette absolument pas d'avoir fait craché ma CB pour acheté ce livre !
Élisa est une héroïne tellement peu commune mais très attachante que l'on prend plaisir à regarder grandir malgré ces épreuves. J'ai aussi beaucoup aimé l'univers crée par l'auteur plutôt original même pour de la fantasy dans certains aspects.
Bref, le coup de cœur de l'année 2014 !

par Aeffry
Les Royaumes Invisibles, Tome 3 : Le Serment d'une Reine Les Royaumes Invisibles, Tome 3 : Le Serment d'une Reine
Julie Kagawa   
Il faut sérieusement que j'arrête de lire les romans de Julie Kagawa, parce que mon cœur ne va pas supporter éternellement d'accélérer son rythme lors de mes lectures. Je viens de finir The Iron Queen, et sincèrement, je ne sais plus trop où j'en suis... Je tremble, j'ai les larmes aux yeux et ma respiration est saccadée. C'est magique et terrifiant. Comme ce roman.
Troisième tome de la saga, cet opus est encore plus prenant que les deux précédents... Et pourtant, je n'aurai jamais pensé cet exploit possible. Je pense que vous avez pu le lire dans mes deux autres chroniques, cette série me laisse à chaque fois pantelant, haletant, elle me dévore. Et bien ce tome a fait encore plus. J'ai lu un peu partout qu'à côté de ce livre, The Iron King et The Iron Daughter paraissaient fades et plus calmes. J'ai souvent prit ça à la rigolade, je ne pensais pas que c'était possible. Grave erreur. Je ferrais plus attention à ce que je lis maintenant.
On repart dans le monde exceptionnel et époustouflant de l'auteur, aux côté de Meghan, Ash et Puck. Nos trois héros sont maintenant confrontés à une guerre. Une guerre mortelle, dangereuse, qui pourrait tout remettre en question. Le roman est fort en émotion, et ici, tout ce qui est raconté est merveilleux. La préparation à la guerre, le moment où elle se déroule et la fin. Chaque personnage devient plus mature, plus intriguant et émouvant. On s'attache encore plus à eux, et quand on découvre ce qu'il se passe, ça fait mal.
Je préfère ne pas trop parler de l'histoire en elle-même, car ce serait vous gâchez la lecture de ce livre fabuleux. Je peux vous assurer que vous n'allez pas être déçu(e). L'intrigue est étonnante, envoûtante, on se perd instantanément dans le monde extraordinaire et féérique que l'on découvre.
J'aimerai surtout vous parlez des sentiments que l'on ressent lorsqu'on lit ce livre. C'est saisissant. On a peur, on frisonne, on rit, on pleure. J'ai été bouleversé par les surprises que l'auteure m'a livré. J'ai été troublé, touché, ému par Meghan et Ash. Ce couple magnifique, renversant, qui laissera apparaître la vision que toutes les autres âmes-sœurs des autres livres ne sont rien comparées à eux. Ils sont beaux, déchirants et captivants. J'ai aussi été séduit par Puck, l'ami que l'on rêverait tous d'avoir, le confident, le blagueur.
On suit alors nos trois protagonistes au fil de leur aventure, et à chaque étape, on prend un coup. Je suis en train de relire mon avis et je m'aperçois que je vais devoir vous parler de la fin. Rien que d'y penser, les papillons blottis dans mon estomac se mettent à battre leurs ailes. Cette fin, unique et frappante, qui ne laissera personne, personne, indifférent. C'est la première fois que j'ai ressenti une telle sensation en finissant un roman.
Elle est atroce, et pour reprendre une des expressions de Tess, elle m'a tué. Ces dernières pages dont on lit chaque mot lentement pour ne pas les terminer sont passionnantes et poignantes. Je ne voulais pas atteindre le dernier point, le point final qui marque un au revoir.
Je pense que vous l'avez compris, dès que vous avez la chance de pouvoir lire ce livre et cette saga, n'hésitez pas, je vous en supplie. The Iron Queen est étonnant, remarquable et mémorable. Un roman que je ne risque pas d'oublier, tant l'histoire et parsemée d'éclats de rêve et d'espoir, qui m'ont laissé muet et perdu entre exaltation et douleur.

http://wandering-world.skyrock.com/2970763489-The-Iron-Fey-Book-Three-The-Iron-Queen.html

par Jordan
Les Royaumes Invisibles, Tome 2 : La Captive de l'Hiver Les Royaumes Invisibles, Tome 2 : La Captive de l'Hiver
Julie Kagawa   
Ca y est, je l'ai fini, cette fameuse suite que j'attendais avec impatience. Et bien sûr, je l'ai adorée.

Meghan se retrouve à la Cour d'Hiver, contrainte de tenir sa promesse faite à Ash. Elle reste donc captive de ce royaume où elle n'est franchement pas la bienvenue. Bien sûr, elle réussit ensuite à s'échapper et s'en suit une série d'aventures toutes aussi rebondissantes les unes que les autres !


Les Royaumes Invisibles, Tome 4 : Le Prince Exilé Les Royaumes Invisibles, Tome 4 : Le Prince Exilé
Julie Kagawa   
http://wandering-world.skyrock.com/3089830217-The-Iron-Fey-Book-Four-The-Iron-Knight.html

Houlalalalalala !!! The Iron Knight, c'est une bombe ! En le terminant hier soir ( à 1h15 du matin, un dimanche soir quand même ), j'ai dû le poser sur ma table de chevet et respirer pendant cinq bonnes minutes. Quel roman ! Quelle histoire ! Quelle auteure !!! Je suis encore complètement retourné par cet ouvrage magnifique ! Julie Kagawa fait définitivement parti du groupe de mes auteurs préférés, et sa saga, The Iron Fey, est également la bienvenue au club de mes lectures coup de coeur. The Iron Knight est une lecture juste énorme et terriblement prenante, que je regrette de ne pas avoir dévorer plus tôt mais, paradoxalement, d'avoir déjà terminé ! Quel bijou !
Ce quatrième et dernier opus des Royaumes Invisibles ( pour reprendre le titre de la version française ), marque véritablement un tournant dans l'histoire. Tout d'abord, nous ne suivons plus Meghan, mais Ash. Hé là... Ouaw. Chapeau bas, très bas, à Julie Kagawa qui a réussi à écrire derrière les yeux du Prince au regard d'acier. Difficile à croire ( pour moi également ), mais je crois être tombé amoureux de lui ( ça change des héroïnes, pour une fois ) ! Ash... Quel protagoniste ! L'auteure parvient à le rendre vraiment, vraiment, profond en nous livrant son histoire, son passé, ses souvenirs et ses différentes expériences. Je pense m'être aussi fortement attaché à lui grâce à ça, justement. Julie Kagawa sait comment lier nos sentiments aux siens, et à son roman. Nos émotions dépendent des héros, tant elles sont connectées aux leurs. C'est vraiment fascinant !
De plus, The Iron Knight reprend exactement là où la conclusion The Iron Queen ( Le Serment D'une Reine ) nous avait laissé. Nous plongeons donc, dès les premières pages, au coeur même de l'intrigue, aux côtés de Puck... Et de Grimalkin ! Haaaaa ces deux-là, qu'est-ce que je les aime également ! Le trio qu'ils forment avec Ash est juste décapant et inoubliable. Puck m'a fait rire à de très nombreuses reprises, et Grim... Reste Grim. Sarcastique, malicieux et adorable, je pense que vivre cette formidable aventure sans lui n'aurait pas été la même chose. L'ensemble de ces personnages attachants et merveilleux est vraiment génial. A chaque fois que je me mettais à lire, je n'avais qu'une hâte : les voir se chamailler, dialoguer avec piquant, et, au final, s'aimer tout de même. Un vrai plaisir, ce roman.
Mais ( évidemment, j'ai envie de dire ), l'ambiance du livre ne va pas rester aussi joyeuse et agréable très longtemps. Car Ash possède un but. Un souhait plus que difficile à exhausser : trouver une âme pour pénétrer dans le Royaume de Fer et pouvoir être, finalement, aux côtés de Meghan. La quête dans laquelle ils vont se lancer, lui, Puck et Grimalkin, va s'avérer pleine de dangers et de surprises. Et là... Ouawwww à nouveau. Je suis véritablement incapable de vous retranscrire toutes les émotions que j'ai ressenti durant ce périlleux et long périple. Peur, stress, angoisse, larmes, rires et adrénaline se mêlent sans cesse, nous brûlent, nous dévorent, nous assaillent encore et encore à chaque page. Mon coeur s'est serré à maintes reprises et j'ai souvent eu les larmes aux yeux. The Iron Knight nous offre réellement une palette de sentiments intenses et puissants. Ressentir autant de sensations est une chose rare. Non par parce qu'elles sont nombreuses, mais parce qu'elles sont véritablement profondes et palpables. On plonge au coeur même de la tornade. Les maisons qu'elle détruit ? Ce sont nos pensées et nos idées. En lisant ce roman, nous oublions tout, et nous sommes ancrés corps et âme dans ce fabuleux récit.
Le voyage qu'entreprend Ash est décrit de manière à ce que nous le visualisions pleinement, comme si nous y étions. Julie Kagawa maîtrise toujours autant son univers et ses mots. L'ambiance du roman est bien plus angoissante et terrifiante qu'auparavant. Là, nous baignons dans un climat noir dans lequel tout et n'importe quoi peut se terrer. C'est inquiétant. C'est prenant. C'est passionnant. Surtout que cette quête, Ash la fait pour devenir humain. Ainsi, l'auteure nous livre de belles leçons de moral sur le fait d'être en vie, les sacrifices et les joies de posséder une existence avec une date limite. J'ai énormément aimé cet aspect quelque peu caché de l'histoire. Quand je vous dis que ce livre est parfait, ce n'est pas pour rien !
Comme nous voyageons derrière les yeux de Ash, Meghan est beaucoup moins présente que dans les autres romans. Mais elle hante toujours les pensées du Prince de l'Hiver et certaines scènes entre eux, aussi bien des souvenirs que des rêves, sont vraiment captivantes, exaltantes, et envoûtantes. J'ai succombé, une nouvelle fois, à leur idylle et leur amour à la fois délicat et dévastateur. Il y a tellement de sentiments bruts qui transpirent de chaque ligne que j'ai eu du mal à ne pas lire ce roman en une journée. Une fois qu'on le commence, difficile de s'arrêter. Les mots nous entraînent avec eux dans ce monde féérique et magique, qui regorge toujours de secrets.
J'ai atteint la fin du livre bien trop rapidement à mon goût. Quitter Ash, Puck, Grim, et Meghan ( d'une certaine façon ), a été une vraie déchirure, une fois de plus. Je me suis vraiment attaché à eux. La conclusion de la saga est, à mes yeux, parfaite. Les personnages sont fidèles à eux mêmes. Julie Kagawa a su nous écrire une fin qui donne véritablement une impression de réalité ( oui oui, même dans un monde purement fantastique ). En refermant le roman j'ai, comme dit plus haut, vraiment eu un pincement au coeur. Mais je me suis également senti apaisé et heureux pour chacun des protagonistes. Puis comme ce livre est un coup de coeur, je suis persuadé que leurs histoires resteront longtemps gravées dans ma mémoire. Merci Ash, Puck, Grim, Meghan, Julie Kagawa et tous les personnages que j'oublie pour cet extraordinaire voyage que vous m'avez fait vivre. Ce ne fût que du bonheur et une joie incomparable. Merci, merci, merci.

par Jordan
Les Royaumes Invisibles, Tome 1 : La Princesse Maudite Les Royaumes Invisibles, Tome 1 : La Princesse Maudite
Julie Kagawa   
Extraordinaire !!!
Quoi dire de plus ?
Ce livre génial regroupant dans un mélange parfait : amour, féerie et action. On s'attache facilement aux personnages, qui sont géniaux !!!
Lorsque l'on commence, on ne le sache plus. (lu en 1 jour, ^^)
A Dévorer sans modération.
Vivement décembre, pour retrouver Meghan, Grimalkin, Puck ♥ et Ash ♥♥

par Lolo22