Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de aela35 : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Passé déterré Passé déterré
Clément Bouhélier   
Après avoir lu "Chaos", je continu de suivre Clément Bouhélier dans ses aventures. Encore une fois, je ne suis vraiment pas déçue. Cette nouvelle histoire fait froid dans le dos. Personnellement, vous me mettez des enfants morts dans un petit village, je suis la première à aller me cacher sous ma couette.
C'est une histoire que je trouve vraiment très bien ficelée. Tant dans le contexte que dans l'intrigue. Je me suis laissée emporter par ce mystère et cette rage qui plane au-dessus des personnages. Je ne peux que le conseiller !
Le noyé du grand canal Le noyé du grand canal
Jean-François Parot   
Je termine "Le noyé du grand canal".
Dans les intrigues de Nicolas Le Floch, on n'est jamais à court de surprises. Pas qu'on ne reste éloigné de l'Histoire et des évènements qui mèneront à la Révolution.
Si le parti de Nicolas est celui de la fidélité au roi, l'ensemble de l'intrigue est ancrée dans ce siècle de vicissitudes et de tourments, de trahisons, d'envies et de d'atours, à celui qui saura malgré tout cela en sortir de manière honorable.
L'enquête nous entraine dans de sombres complots où chacun joue sa partition jusqu'à paraître inaccessible à aucune résolution. Sans compter sur la providence qui semble guider les pas de notre commissaire aux affaires extraordinaires depuis longtemps.
Un excellent roman, à mon avis le meilleur de la série dans lequel on retrouve tous les ingrédients qui ont fait la marque de Nicolas Le Floch. À cela, un petit supplément de quelques mots d'ancien français qui parsèment l'histoire plus que d'habitude et nous découvrons combien le langage peut être d'une richesse infinie.
Le cadavre anglais Le cadavre anglais
Jean-François Parot   
Le langage soutenu de l’époque et qu’emploie habilement l’auteur aide, à n’en pas douter, à immerger ses lecteurs. Cependant devant ces tournures de phrases auxquelles nous ne sommes pas habitués, il paraît parfois nécessaire de relire certains passages si l’on veut saisir l’entièreté du propos.

Mais s’ajoute à cela dans ce septième tome une double intrigue, dont l’une peut de prime abord sembler simple, alors que l’autre traite d’espionnage entre la France et l’Angleterre, le tout sans oublier des intrigues politiques et de cour peu compréhensibles pour qui n’est pas au fait des événements et des illustres personnages influents de l’époque.

Rappelons que l’auteur est tout de même historien, un spécialiste du XVIII ème siècle, mais sait-il que son érudition est immensément supérieure à la moyenne, et que je le trouve depuis le volume précédent trop souvent inaccessible. C’est d’autant plus dommageable que dans l’ultime chapitre où tout d’habitude s’éclaire sous la férule du perspicace commissaire Le Floch, la clarté du propos m’a parfois échappé. Certes des éléments et des interactions, et pour la plupart bien heureusement, sont limpidement expliqués, mais de là à affirmer que j’ai tout saisi, je ne puis l’affirmer.

Si Jean-François Parot continue à hausser le niveau, alors je serais au regret d’arrêter là cette série qui, jusqu’au cinquième opus, me ravissait. C’est sans honte que j’avoue ne pas être au niveau de la plume de ce regretté écrivain.

par Gryfondor
Le sang des farines Le sang des farines
Jean-François Parot   
C'est avec plaisir que j'ai retrouvé Nicolas pour une affaire bien plus complexe que les apparences ne laissent présager - cependant, et cela change un peu de mon ressenti vis-à-vis des tomes précédents, j'ai trouvé le dénouement à la fois attendu et surprenant... celui qui aura lu ce tome comprendra peut-être pourquoi. J'ai également beaucoup apprécié le contexte dans lequel se déroule l'intrigue ; les graines de la Révolution française commencent à germer, et font regretter que nous n'en verrons jamais l'aboutissement...

par Isallya
Le crime de l'hôtel Saint-Florentin Le crime de l'hôtel Saint-Florentin
Jean-François Parot   
Une très bonne enquête de Nicolas le Floch (une fois n’est pas coutume), meilleure que la précédente. J’ai apprécié de découvrir quelques nouveaux personnages, par exemple Louis XVI (même si son apparition est assez brève), et ai retrouvé les anciens avec plaisir.

par Isallya
L'Affaire Nicolas Le Floch L'Affaire Nicolas Le Floch
Jean-François Parot   
Un tome que j’ai trouvé moins bon que les précédents, même s’il n’en reste pas moins intéressant : l’intrigue est très complexe mais menée intelligemment et la manière dont l’auteur décrit le contexte géopolitique de l’époque est toujours aussi instructive, quoique parfois, certains passages m’ont semblé un peu longs…

par Isallya
Le Fantôme de la rue Royale Le Fantôme de la rue Royale
Jean-François Parot   
Une fois de plus, Jean François Parot nous plonge au coeur du XVIIIème siècle (et y glisse toujours aussi subtilement des petites anecdotes historiques et culturelles, ainsi que ses fameuses recettes de cuisine) pour une enquête rafraîchissante en compagnie de ce charmant commissaire. L'enquête piétine, recule plus qu'elle n'avance, on tourne parfois en rond mais jamais ne nous lasse.
Et ce brin de fantastique (qui permet d'introduire un peu de théologie, enrichissant les nombreux thèmes abordés dans chaque roman) est des plus appréciables.
Un nouveau tome que je recommande !

par Arwinya
L'Homme au ventre de plomb L'Homme au ventre de plomb
Jean-François Parot   
Le troisième volets des aventures de Nicolas Le Floch. Très bonne enquête policière dans le Paris de Louis XV. Beaucoup de rebondissement, jusqu'à la dernière page. De belles descriptions de la vie quotidienne et de la cuisine de l'époque : Alléchant et passionnant !

par NJ75
L'énigme des blancs-manteaux L'énigme des blancs-manteaux
Jean-François Parot   
Un très bon roman. On est littéralement plongé dans le Paris du XVIIIe (siècle ; pour l'arrondissement, c'est encore la campagne). On tremble pour le héros, la conception de l'hygiène est différente... Malgré tout, il arrive à s'en sortir, nous fait son Poirot à la fin de l'histoire, en mettant en boîte Sartine (celle-là, il fallait que je la fasse) à cette occasion.

par BPiet
Les Insoumis, Tome 3 : Dénouement Les Insoumis, Tome 3 : Dénouement
Alexandra Bracken   
Ça y est. C'est terminé. Je viens d'achever cette superbe série.
Je suis absolument anéantie.
Ruby à fait face à ce qui la terrifiait, et elle s'est relevée pour devenir plus forte, pour se battre , et pour obtenir ce qu'elle a toujours souhaité ... La libération.
Cole à été la pour l'epauler, la coacher, ils ont organisé tout ça ensemble, ils se sont serré les coudes ... [spoiler]C'est quoi la mode en ce moment de faire mourir les personnages qu'on aime le plus ?! Ça m'a complètement anéantie.Le pire c'est que je l'avais pressenti...Je savais que Cole allait y passer. Nooon c'est trop nul les happy ending où personne meurt !!C'est cruel !! Et insupportable ! J'ai pleuré comme jamais, j'ai cru que c'était faux ! Ça ne pouvais pas être vrai !
Ça a vraiment été un moment horrible ...[/spoiler]
Les retrouvailles avec Zu étaient vraiment émouvantes ! J'ai pleuré... encore. Notre petite bande était de nouveau réunie. Liam , je l'aime toujours autant. Mais qu'est ce qu'il est tête de mule des fois !
J'ai trouvé que Chubs laissait facilement apparaître ses sentiments. Il est super attachant, je l'adore. Il ne peux pas imaginer sa vie sans Liam, Zu, Ruby ou même Vida. Tout les deux m'ont fait mourir de rire comme d'habitude, et de les avoir vu ensemble c'était génial ! J'ai trouvé que la fin est arrivée très rapidement. En fait, tout est allé très vite quand [spoiler]Cole est mort...Mon dieu je n'arrive toujours pas à me faire à cette idée... [/spoiler]
L'assaut dans le camps, la libération jeunes, l'instauration des nouvelles règles. Et puis voilà fin. C'est fini. J'étais un peu déçue quoi. C'était très facile visiblement. Certes j'ai adoré les deux dernières pages. [spoiler]Liam, Ruby, Chubs, Zu et Vida, qui l'espace de quelques minutes, reprennent la route, comme avant... pour échapper à leur nouvelles vie, ou chacun repartira vivre de son côté... Ça c'était nul! C'est triste ! Chacun part vivre de son côté, ça craint ! [/spoiler]
J'aurais également aimé avoir un épilogue, qu'on voit ce qu'ils deviennent ...
Et je [spoiler]pardonnera jamais à Alexandra Bracken la mort de Cole. Pourquoi se faire autant de mal ?![/spoiler]

Mais merci pour cette merveilleuse série.