Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de aely : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Le Cycle d'Ogier d'Argouges, Tome 4 : La Fête écarlate Le Cycle d'Ogier d'Argouges, Tome 4 : La Fête écarlate
Pierre Naudin   
On continue les aventures d'Ogier, toujours autant de suspense...

par catus
Les Étoiles de Noss Head, Tome 5 : Origines - Deuxième partie Les Étoiles de Noss Head, Tome 5 : Origines - Deuxième partie
Sophie Jomain   
Que Dire ? Lisez. Cette série.
Vous passerez par toutes les émotions
Une très belle saga. Qui a la fin du tome 5 * vous donne une impression de manque. Merci à Sophie. Française en plus qui n a rien à envier aux autres écrivains

par aely
Le cycle de Gui de Clairbois - Tome 1 - Les fureurs de l'été Le cycle de Gui de Clairbois - Tome 1 - Les fureurs de l'été
Pierre Naudin   
Une fois dépassée la barrière du langage utilisé, adapté à l’époque qu’il décrit, le livre est plutôt agréable à lire. On rencontre un jeune prétendant à la chevalerie Gui de Clairbois se mettant au service du Connétable de France, Olivier V de Clisson. J’ai trouvé un peu gênant que la description des événements historiques prenne plus de place que les aventures de notre héros que je ne trouve pas très actif, mais c’est probablement dû à la teneur des événements décrits : la campagne de Charles VI vers la Bretagne pour venger une tentative d’assassinat sur son connétable, campagne qui s’enlise à cause des conflits d’intérêt des membres de la cour le tout sous une chaleur écrasante et campagne pendant laquelle le roi a connu son premier accès de démence. Les férus d’histoire y trouveront probablement leur compte, l’auteur n’étant pas avare de détails, mais j’avoue que même si j’ai trouvé intéressant d’en apprendre plus sur ce pan de l’histoire, il ne m’a pas passionnée non plus.
Je ne sais pas si cela a été corrigé dans d’autres éditions (j’ai lu l’édition Aubéron) mais il y a pas mal de coquilles où le prénom de Gui (le héros) est remplacé par celui de Tristan (le héros d’un précédent cycle de l’auteur). Un peu dommage !

Le Cycle d'Ogier d'Argouges, Tome 7 : L'Épervier de feu Le Cycle d'Ogier d'Argouges, Tome 7 : L'Épervier de feu
Pierre Naudin   
Dernier tome de ce cycle. Avec le décor de la grande peste noire. Suite de l'aventure et fin d'Ogier d'Argouges avec le cycle de Tristan de Castelrang

par catus
Le Cycle d'Ogier d'Argouges, Tome 6 : Le Jour des reines Le Cycle d'Ogier d'Argouges, Tome 6 : Le Jour des reines
Pierre Naudin   
Peut-être la plus belle histoire d'amour que j'aie trouvé dans un livre. Le premier de Michel Naudin que j'aie lu, et qui m'a entraîné dans la lecture de tous ses autres livres, que j'ai beaucoup aimé pour la plupart.

par Cysco
Le Cycle d'Ogier d'Argouges, Tome 5 : Les Noces de fer Le Cycle d'Ogier d'Argouges, Tome 5 : Les Noces de fer
Pierre Naudin   
Un tome un peu longuet, mais on continue de suivre Ogier

par catus
Les Âmes vagabondes Les Âmes vagabondes
Stephenie Meyer   
J ai adoré. Très belle histoire. Comment trouver un geste d humanité chez un extra terrestre. De l amour de la réflexion avec une histoire originale pas de scène osée à lire même par plus jeune du coup. un peu d humour mais. Surtout une belle. Leçon. I faut se méfier des certitudes
Un peu long à démarrer peut être. Mais. Pour moi un régal

par aely
Chasseuse de la nuit, Tome 7 : Hors de la Tombe Chasseuse de la nuit, Tome 7 : Hors de la Tombe
Jeaniene Frost   
Je suis détruite.

Brisée, anéantie. J’ai déjà dit adieu à de nombreuses séries qui comptaient beaucoup pour moi. Les Vampires de Manhattan, Gone, Harry Potter, et des tas d’autres. Pour chacune d’entre elle, j’ai été au trente sixième dessous. Mais dire adieu à Chasseuse de la Nuit…Je ne le pensais pas possible, mais c’est encore pire. Cette saga, ce n’est pas seulement qu’elle est merveilleuse. C’est aussi LA saga qui m’a ouvert presque toutes les portes. Sans Chasseuse de la Nuit, jamais je n’aurais lu de Bit-Lit, d’érotisme, voir peut-être même pas de New Adult. Chasseuse de la Nuit, c’était le début des romans adultes, c’était le début de tout. A mes yeux, Cat et Bones sera toujours l’un des couples, voir le couple, le plus incroyable que je n’ai jamais lu dans mes livres. Quand j’ai commencée la série en janvier 2012 – ce n’était il y’a que deux ans et demi… J’ai l’impression que cela fait dix ans – je n’étais pas très emballée, c’était pour un défi. Je n’aurais jamais cru que cela changerait ma vie à ce point. Cette chronique est vraiment galère à écrire, parce que j’ai les émotions en pelote, je suis à vif. Mais c’est là qu’on écrit les meilleures chroniques, parait-il. Alors c’est parti !

Cat et Bones ont pu goûter à la tranquillité ces derniers temps. Mais le bonheur a été de courte durée, et les ennuis reprennent. De très gros ennuis… Cat découvre des étranges expériences faites par le gouvernement auquel elle est liée intimement. Mais il ignore de quoi il en retourne exactement, et Bones et elle doivent faire vite, car les tensions n’ont jamais été aussi fortes….

Cat et Bones… Ce couple. Ce couple mythique. Dans les quatre premiers tomes, leur relation est un CHEF D’ŒUVRE. Passionnée, puissante, remplie de tension et d’amour, explosif, c’est une romance qui nous a fait souffrir. Dans le tome 5, il y’a commencé à avoir une faiblesse. Dans le tome 6, c’est encore pire. Et dans le 7… Eh bien il n’y à plus rien. Attention, ne vous méprenez pas, ce tome n’est pas une déception, loin de là, c’est même un gros coup de cœur ! Mais ce n’est pas pour la romance, qui s’est vraiment détériorée. L’auteur a mis beaucoup de son énergie dans d’autres points, notamment l’histoire, ce qui fait que l’histoire n’a jamais été aussi excellente et addictive, mais à cause de cela, la relation de Bones et Cat en pâtit et a perdu quasi toute sa magie. On à vraiment l’impression qu’ils s’aiment seulement quand l’un où l’autre frôle la mort… Sinon, c’est quasi le calme plat. Sauf pour une scène, dans un certain silo, où on les retrouve comme on les à connus et comme on les aime, où on sent leur amour si fort et si intense, seigneur j’attendais tellement cette passion entre eux que je me suis effondrée en larmes dans cette scène ! Mais vous l’aurez compris, la relation de Cat et Bones est l’un des défauts de ce tome. Passons aux personnages secondaires. Jeaniene Frost, tu sais que j’adore ce que tu fais, mais bordel JE TE DETESTE POUR TATE ! Toute la Team Bones qui aura lu le tome 7 comprendra de quoi je parle, surtout pour la fin où pour certaines scènes dans le canapé au début du tome ! Il n’y à rien à faire, je déteste Tate, je le hais et je hais la place qu’il à dans ce tome, cela me donne envie de vomir, c’est vraiment sadique d’avoir fait ça. Mais on peut pardonner un peu – juste un peu… - à Jeaniene pour la merveilleuse place qu’à Ian dans ce tome ! Oh Ian ! C’est vraiment le rayon de soleil du tome 7 ! Il nous fait rire et délirée, et il nous fait fantasmer à mort, sincèrement on découvre des tas de petits trucs sur lui dans ce tome, il est très mis en avant, il est complètement dévoilée, au point où on se demande si l’auteur n’essaie de pas nous faire passer un message, de nous donner des indices qui indiquerait que le prochain spin-off qu’elle à prévu d’écrire pourrait être sur Ian… Cela semble tellement évident et inévitable ! Sinon, on retrouve tous les anciens personnages dans ce tome et franchement, c’est un régal, un bonheur pur ! Denise, Spade, Mencheres, Kira, Vlad, Leila, Annette, Timmie, Tyler, Marie Lavaux, Don, Juan, Cooper, Dave, Tate (c’est pas un plaisir lui), bref tout le monde est de retour et qu’est-ce que c’est bon, c’est là qu’on se rend compte qu’en fait on les aime tous, sans exception (à part Tate pour moi bien sur). Parmi les nouveaux, on a deux des pires psychopathes qu’on à jamais eu dans la saga, les deux méchants, Madigan et Trove, seigneur ils font vraiment froid dans le dos, c’est flippant. Et bien sur, on à Katie… Y’en à qui ne se sont peut-être pas spoiliers alors je ne dirais pas d’où elle vient ni qui elle est mais je l’adore. Elle est merveilleuse, complexe et si intéressante ! Et grâce (où à cause) à ma meilleure Aleksa, je vois trop cette Katie avec Ian ! Merci, Vasila ! :D Ou pas, car si on n’a pas de tome sur Ian et Katie… Bonjour la souffrance et la dépression youhou ! Enfin, pour moi et pour ma meilleure amie, le Katie/Ian est juste inévitable et évident. Ils sont faits pour être ensemble !

Comme je l’ai dit plus haut, l’histoire de ce tome est vraiment à coupée le souffle, peut-être même la meilleure de toute la série et rien que pour cela, et pour le fait que retrouver mes persos chéris me rend folle, je mets un 6/5. Mais il est vrai que la romance laisse un peu à désirer et que la fin n’est VRAIMENT PAS satisfaisante. Ce n’est pas une fin, ça ! L’auteur laisse trop de choses en suspend, surtout vis-à-vis de Tate, Bones et Katie ! On se pose tellement de questions qu’on ne peut que se dire : ce n’est pas fini ! Donc je pense que le spin-off dont à parlée Jeaniene Frost portera vraiment sur Katie (et sur Ian si le seigneur et Jeaniene le veulent bien !) pour répondre à nos questions, car c’est juste impossible. Mais sinon, ce dernier tome m’a achevée. Cette série m’a achevée et m’a rendu accro à vie. J’ai pleurée, j’ai rie comme jamais, j’ai ressenti tellement d’émotions que maintenant, je ne suis qu’une loque. Donc, malgré tout, ce tome est excellent et c’est un énorme coup de cœur pour ce final malgré ses défauts (qui sont vraiment emmerdants…). Mais j’avais oubliée à quel point c’était dur de adieu à une saga qui a changée notre vie. Chasseuse de la Nuit restera toujours le must du must, la crème de la crème de la Bit-Lit, complètement imbattable. C’est une saga à lire ABSOLUMENT, c’est juste une question de vie où de mort ! Ne pas connaître Cat et Bones… c’est ne pas connaître la romance en Bit-Lit. Donc voilà, une saga merveilleuse de plus finie. Et c’est atroce. Mais cette saga m’a fait rêvée. Je me console en me disant que tout n’est pas tout à fait finie car nous avons encore le dernier tome du spin-off sur le personnage de Vlad, Le Prince des Ténèbres, qui doit sortir plus ce mystérieux spin-off dont à parlé l’auteure. Mais c’est la fin de Cat et Bones et qu’est-ce que c’est déchirant. Un septième tome déchirant, une série à coupée le souffle…

A lire. Juste à lire coûte que coûte.

Le Cycle d'Ogier d'Argouges, Tome 2 : Le Granit et le Feu Le Cycle d'Ogier d'Argouges, Tome 2 : Le Granit et le Feu
Pierre Naudin   
Il est très bien celui-là !
Le siège d'un petit château perigourdin par une bande de routiers est palpitant, et le fait que les troupes qui s'affrontent soit de dimension très réduite change un peu des sempiternels récits d'affrontements d'armées gigantesques.

par Ukko-Ukko
Le Cycle d'Ogier d'Argouges, Tome 1 : Les Lions diffamés Le Cycle d'Ogier d'Argouges, Tome 1 : Les Lions diffamés
Pierre Naudin   
pas de mots , simplement superbe.voici le genre de livre ou tout les amateurs d histoire de France se retrouveront. tout se passe autour d un personnage, mélangeant la fiction et les événements qui se sont réellement passer a cette dur époque qu était la guerre de cent ans.ont y retrouvent des dattes importantes et des détaillent des grandes batailles qui ont eu lieu jadis.un bon moyen d apprendre l histoire de France et son patrimoine tout en lisant un livre interessant.

par bullto
  • aller en page :
  • 1
  • 2