Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Aenor-de-Moyon : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
La saga des Bedwyn, Tome 6 : Le Mystérieux Duc de Bewcastle La saga des Bedwyn, Tome 6 : Le Mystérieux Duc de Bewcastle
Mary Balogh   
J'avais tellement hâte de découvrir un roman sur Wulfric que je n'ai pas résisté à la tentation de le lire en VO. Et bien je dois dire que je suis ravie. Il jette son dévolue sur une veuve qui bien entendu le repousse. Bien entendu, le Duc ne renoncera pas facilement et Christine n'est pas aux bout de sa peine. Comme l'ensembles des tomes de cette saga, beaucoup de relief et de profondeur, des personnages vraiment attachants et une belle histoire d'amour.

par Domay
La saga des Bedwyn, Tome 5 : L'inconnu de la forêt La saga des Bedwyn, Tome 5 : L'inconnu de la forêt
Mary Balogh   
http://www.unbrindelecture.com/2014/10/la-saga-des-bedwyn-tome-5-linconnnu-de.html
Un cinquième tome bien loin de la famille Bedwyn qui est roche, attendrissant e même s'il ne présente guère de surprises, nous embarque dans son univers avec aisance. Les personnages rencontrés sont à la fois attachants, pleins d'humour et de loyauté, on suit leur aventure avec plaisir et bien souvent le sourire aux lèvres. Quelques touches d'émotions pimentent avec cette brio histoire.
A présent, j'attends avec impatience le dernier tome de cette superbe saga de romance historique ( à venir en novembre chez J'ai lu pour elle ).
La Saga des Bedwyn, Tome 0.6 : Le bel été de Lauren La Saga des Bedwyn, Tome 0.6 : Le bel été de Lauren
Mary Balogh   
http://leslecturedeveralice.blogspot.com
Lu en VO en Janvier 2013.

A novel to remember !!
Je n'ai pas pu me retenir : après avoir achevé "Une nuit pour s'aimer", il me fallait poursuivre l'aventure, et je l'ai donc lu en anglais, la sortie de la traduction étant programmée pour février ! Lu, un faible mot ! Dévoré, englouti, en moins d'une journée ! Le monde alentour a disparu...
J'en reste abasourdie, assommée par la richesse et la variété des sentiments qui m'ont assaillie pendant la lecture de ce roman. Merveilleusement intelligent, sensible, passionné, vivant, il m'a fait à la fois frémir et pleurer, et ses scènes colorées tournent encore dans ma tête comme un kaléidoscope, de geste, de paroles, de lieux, de couleurs, de douleurs, de chagrin, de joie, de tendresse et de bonheur : la bagarre dans Hyde Park, le premier bal, Vauxham, la roseraie, la cabane au fond des bois, la présentation aux Bedwyn, Syd et Jerome (et la bouleversante scène de réconcialition avec le jeune frère de Kit), toutes les scènes en fait vibrent d'une énergie incroyable.
On y croise les personnages qui peuplent les autres romans de l'auteur : Sydnam Buttler et son histoire douloureuse (développée dans "inoubliable amour"), Joseph, moins présent que dans le premier (mais on le suivra dans "Au mépris des convenances"), Witleaf, tout jeune homme - il a 20 ans -(dont nous ferons plus ample connaissance dans "Un instant de pure magie"), Gwendoline, l'héroïne du dernier roman de l'auteur (The Proposal", tome 1 de sa nouvelle série) et ces Bedwyn si accrocheurs déjà dont je ne peux qu'anticiper le plaisir de la découverte dans la série qui leur est consacrée (et je ne pourrai pas attendre la traduction en français, vu le nombre de livres, ça va prendre des...années? Donc, vive la vo, et c'est vrai que l'écriture de Balogh reste asez simple à lire ! Ouf !)

Comme souvent, à la lecture de la plupart des romans de Mary Balogh, j'ai été accompagnée tout du long par cette petite musique si particulière, à la fois mélancolique, poignante et douce, qui émane de ses textes. Mais vraiment, cette musique, un orchestre à corde, lent, dense, résonne à la lecture de certaines pages ; c'est très étonnant !
Vue la richesse des thèmes abordés, la rédemption, le pardon, la souffrance - physique comme morale -, l'acceptation de soi, l'ouverture aux autres, la diminution physique, la guerre, la liberté individuelle, ce livre irradie, vrai concentré d'émotions, traversé par les fulgurances amoureuses du couple principal.
Je l'ai déjà commandé, car je me fais une joie de le relire en français (pourvu qu'il soit mieux traduit que le premier...). Le seul bémol, c'est que je trouve le titre français bien fade (en anglais, il est bien plus beau : "A Summer to remember" !) Il sera rangé dans le firmament de ma bibliothèque , loin au-dessus des simples étoiles, un vrai soleil à lui tout-seul !
-> D'autres articles sur Mary Balogh en VO et en VF sur mon blog, si le cœur vous en dit...

par everalice
La Saga des Bedwyn, Tome 1 : Un mariage en blanc La Saga des Bedwyn, Tome 1 : Un mariage en blanc
Mary Balogh   
Aidan et Eve ne m'ont pas fait rêver... je dois un peu saturer le genre ou du moins, la retenue des anglais. Toutes ses convenances m'ennuient. On ne doit pas faire ceci, on ne doit pas faire cela, au risque d'une réputation foutue... bref, je ne dis pas que c'était mauvais mais ce n'était pas non plus un maelstrom de sensations et d'émotions dans lequel je me serais emportée et enivrée.

par OnlyLola
La Saga des Bedwyn, Tome 2 : Rêve éveillé La Saga des Bedwyn, Tome 2 : Rêve éveillé
Mary Balogh   
http://leslecturesdeveralice.blogspot.com
Lu en VO

Enchantée par Une nuit pour s'aimer et transportée par Le bel été de Lauren (lu en vo, pas encore en vf), les deux préquels de la série des Bedwyn, je n'aurais jamais cru, lorsque j'ai commencé Slightly Married, le tome 1, être à ce point émerveillée.
Tant d'allégresse encore, après deux titres aussi parfaits, était-ce possible?
Oui !
Je crois d'ailleurs qu'à ce jour, ce roman est une sorte de titre ultime pour moi... un must.
Évidemment, Slightly Wicked me tendait les pages, et sans me poser de question, je me suis lancée dans ce tome 2.
C'était une erreur.
Mon capital sympathie s'est évanoui assez rapidement au fil des pages... Aïe ! C'était une première... Que se passait-il?
J'ai laissé passer quelques semaines - mais hors de question que j'abandonne un Bedwyn en chemin - avant de retrouver mes héros. Sous son apparente simplicité, Mary Balogh mène toujours sa barque avec une grande finesse, me disais-je, sans doute fallait-il creuser la question.
-> La suite sur mon blog si le cœur vous en dit...

par everalice
La Saga des Bedwyn, Tome 3 : Fausses fiançailles La Saga des Bedwyn, Tome 3 : Fausses fiançailles
Mary Balogh   
J'aime beaucoup les livres de M. Balogh mais là j'ai eu un peu de mal avec le personnage de Freyja, qui est parfois imbuvable...

par Phitasen
La Saga des Bedwyn, Tome 4 : L'amour ou la guerre La Saga des Bedwyn, Tome 4 : L'amour ou la guerre
Mary Balogh   
Ah mon avis est partagé avec ce quatrième tome. J'ai complètement adoré la première partie qui m'a presque émue aux larmes, autant j'ai trouvé la deuxième partie un peu longue et lente. Certes plus drôle mais il manquait un je-ne-sais-quoi qui aurait fait de ce bouquin un vrai coup de coeur.

D'après les tomes précédents je m'attendais à une héroïne comme je les adore avec Lady Morgan mais si elle a été à la hauteur en première partie, elle m'a un peu déçue dans la deuxième partie. Pour ce qui est du héros, Gervase (non mais c'est quoi ce prénom?!) est vraiment presque parfait.

En gros pas un coup de coeur mais encore un très bon moment passé en compagnie des Bedwyn (que j'ai adoré retrouver en deuxième partie par contre, surtout Aidan): coup de coeur pour la première partie très émouvante et un petit moins bien pour la deuxième partie un peu lente.

Vivement la parution du tome suivant, Lord Alleyne est mon frère préféré !

par Melwasul
La Saga des Bedwyn, Tome 0.5 : Une nuit pour s'aimer La Saga des Bedwyn, Tome 0.5 : Une nuit pour s'aimer
Mary Balogh   
J'ai vécu ce livre sur des montagnes russes. Séduite par la qualité de la plume, j'ai trouvé que par moment, elle tombait dans la caricature et la lourdeur. J'étais tantôt fascinée, tantôt lassée.
L'histoire par elle-même est très belle, les personnages sont magiques, mais là encore (et une fois n'est pas coutume), l'héroïne a su par moment me taper sur les nerfs. J'ai trouvé son attitude souvent inflexible et tiède face à cet homme épris.
J'ai particulièrement aimé les rôles secondaires. Lauren m'a énormément émue. Je crois que c'est elle, d'ailleurs, qui m'a ôté l'insouciance de cette belle romance. Je la trouvais seule dans sa douleur, même... ou plutôt surtout au milieu des siens.

C'était mon premier livre de cet auteur. Il y en aura d'autres ! A commencer, d'ailleurs, par le tome 2 de cette série.
Les Lords solitaires, Tome 2 : Nicolas Les Lords solitaires, Tome 2 : Nicolas
Grace Burrowes   
J'ai trouvé ce tome un peu bancal et frustrant.

Lady Leah est en mauvaise position. Son père veut absolument lui faire du mal car il sait qu'elle n'est pas sa fille mais une bâtarde de sa mère. Il a décidé de la vendre au plus offrant et celui ci est un vieux pervers qui la dégoûte.
De son coté Nick, vicomte de Reston, a besoin de se marier mais il ne veut pas d'enfant.

Les deux se rencontrent et Nick décide de tout faire pour faire sortir Leah de sa situation, sans se douter qu'elle allait aussi prendre son cœur.

C'est un roman ou toute l'intrigue découle d'un manque de communication.
Les gens assument des choses sans demander aux personnes concernées si c'est vrai et du coup ça entraîne catastrophe sur catastrophe.

Et c'est frustrant parce qu'il aurait suffit d'une seule conversation, en plus avec une personne de confiance (ce n'est pas comme si c'était difficile) pour tout résoudre et qu'il n'y ai quasiment pas d'intrigue.

Du coup c'était un peu trop artificiel à mon gout. J'ai du mal à imaginer qu'en 20 ans ce personnage n'ai jamais abordé ce sujet, qui est important en plus !

Bref, pas une grosse réussite, je suis déçue.

13/20

par lianne80
Les Lords solitaires, Tome 1 : Darius Les Lords solitaires, Tome 1 : Darius
Grace Burrowes   
J'ai été touché par la profondeur de l'auteure elle ne survole pas.... le sujet peut être délicat mais dans l'ensemble pour moi il a été bien traité.
je comprends que le sujet peut être dérangeant surtout dans un aventures & passions ou on est plus habituée à des sujets plus légers ...
l'auteur a une finesse dans son récit sans rentrée dans la vulgarité ....
je serai surement la seule mais je lui attribue le diamant :o)...

par tyka