Livres
387 695
Comms
1 359 531
Membres
275 908

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

1

Attendre. Laisser venir. Ne pas deviner, ne pas prévoir. Ne regarder que les yeux, le fond des yeux, le fond de l’âme. Attendre l’étincelle, le souffle imperceptible qui s’infiltre dans les épaules, dans les poignets, jusqu’au bout de la lame. Attendre l’attaque comme on attend une vague, au bruit, à l’instinct, à la sensation d’écume. Distinguer l’animal apeuré derrière le jeu des postures… Et frapper.

Afficher en entier
Extrait de Aeternia, tome 2 : L'envers du monde ajouté par Theon 2017-07-06T11:54:03+02:00

Ne regarder que les yeux, le fond des yeux, le fond de l’âme. Attendre l’étincelle, le souffle imperceptible qui s’infiltre dans les épaules, dans les poignets, jusqu’au bout de la lame. Attendre l’attaque comme on attend une vague, au bruit, à l’instinct, à la sensation d’écume. Distinguer l’homme derrière le jeu des postures… Et frapper.

Afficher en entier
Extrait de Aeternia, tome 2 : L'envers du monde ajouté par Theon 2017-07-06T11:53:29+02:00

Blottie dans son châle, elle s’assit sur le perron et remua les orteils dans ses chaussures trop grandes. Le tintement des clochettes d’un troupeau de chèvres résonnait au loin… En fermant les yeux, elle imaginait Thessa, gravissant la colline avec sa guirlande de poteries. Lui en voulait-elle d’avoir pris ses chaussures ? Non, bien sûr, elle était morte, on n’avait plus besoin de chaussures dans le monde d’en bas, ou peut-être que si, personne ne s’était jamais posé la question. Synden refoula ses larmes ; pleurer ne servait à rien.

Afficher en entier

2

Soudain, un hurlement.

– Dez ! Au secours !

Desmeon se leva d’un bond, jetant au loin le bâton qu’il disputait au chien. Dégainant son poignard, il se mit à courir. Il ne respirait plus, ne pensait plus, ne voyait plus que l’entrée de la tente militaire, dont un pan battait au vent. Le camp semblait figé, comme si le temps s’arrêtait sur son passage.

À l’intérieur, c’était le chaos. Leth Marek gisait au sol, face contre terre, sa tunique gorgée de sang. Penché sur lui, le Rédempteur toussait. Lui aussi était couvert de sang, le sien ou celui du champion, nul n’aurait pu le dire. Mais il s’agrippait au bas de la robe de Nessirya, et de l’autre main il tâtonnait pour ramasser un couteau. Desmeon écarta la lame d’un coup de botte, avant de frapper à la tempe, enfonçant son poignard jusqu’à la garde.

– Ça va, Ness ?

– Ça va, répondit la prêtresse d’une voix à peine audible.

Afficher en entier