Livres
472 936
Membres
446 264

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Elle fouilla dans son sac à main à la recherche de ses clés. Les portes de l'ascenseur s'ouvrirent devant elle. Elle détestait attendre, alors elle se précipita pour entrer avant qu'elles ne se referment.

Une fois à l'intérieur, elle appuya sur le bouton de l'étage supérieur où elle et Mme Wilder vivaient. Les portes étaient sur le point de se fermer lorsqu'une main sortie de nulle part les arrêta.

- Nous l'avons presque manqué, dit une voix profonde et sourde. La voix appartenait à une sorte de grand arbre volumineux aux cheveux mi long, portant un tee-shirt noir, un jean déchiré et un blouson de moto. Sacrément sexy !

- Désolé, dit l'homme derrière lui.

Sainte Marie des Culottes Mouillées ! Si le premier type, avec son grand corps et ses regards durs et sauvages l’avaient obligée à le fixer, celui-ci la rendait muette. Presque aussi grand que le premier, ce qui signifiait qu'ils mesuraient tous les deux trente centimètres de plus que son 1,60 m, cet homme semblait tout droit sorti du magazine GQ. Il arborait une chemise blanche dont les manches étaient retroussées pour montrer ses avant-bras, un pantalon noir et un sourire à fossettes qui faisaient étinceler ses yeux bleus.

- C'est... pas grave, marmonna-t-elle.

Elle oublia tout ce qu’il y avait dans l'ascenseur et essaya de se concentrer sur sa respiration. La cabine était assez grande quand elle était seule, mais avec ces deux montagnes d'hommes, elle faisait minuscule. Bon sang, elle pouvait sentir la chaleur de leur corps se refermer sur elle. Et c'était si bon.

Les portes se fermèrent. Aucun des hommes n'appuya sur un bouton. Elle essaya de ne pas les reluquer, mais c'était dur alors que l'intérieur de l'ascenseur était couvert de miroirs et que tout ce qu'elle voyait, c'était les deux hommes magnifiques partout où elle posait le regard.

Elle jeta un coup d'œil au corps du motard, de son jean déchiré aux genoux jusqu’au renflement à son entrejambe. Merde. C'était un gros renflement. Elle fit glisser son regard vers sa poitrine et les tatouages qui rampaient autour de son cou, jusqu'à ses lèvres, lesdites lèvres actuellement recourbées en un sourire sexy. Quand elle arriva aux yeux, elle faillit se liquéfier. Ils venaient de prendre une couleur dorée brillante.

- Salut, je suis Theron.

Je dois être en train de rêver. Elle déglutit.

- Je suis Tally.

Son attention se déplaça vers le grand blond sexy. Un doux grognement sortit de sa poitrine. Elle cligna des yeux derrière ses lunettes. Waouh. Puis ça la frappa. C’étaient des métamorphes. Ces deux hommes dans l'ascenseur étaient aussi super dangereux. Elle s'éclaircit la gorge, sans détacher le regard d’une paire d’yeux bleus.

- Je suis Connor.

Je suis définitivement dans le pétrin. Elle inspira brusquement.

- Salut.

Elle détestait le fait d’avoir couiné le mot, mais être si proche de ces deux-là la faisait se sentir minuscule. Même avec ses hanches larges et son cul imposant, elle ne se sentait pas comme une femme très ronde. Au lieu de cela elle se sentait… petite, délicate et… qu’est-ce qui lui prenait, bon Dieu ?

L'ascenseur fit un cling en arrivant à son étage. Elle se sauva. Pas une seule fois, elle ne regarda en arrière. Des langues de feu enflammaient ses joues. Si ces gars avaient la moindre idée des trucs très indécents sur lesquels elle venait de fantasmer avec eux, ils arrêteraient probablement de faire ces sourires sexy.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode