Livres
472 936
Membres
446 264

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par carly359 2019-08-26T19:30:34+02:00

— Maintenant, est-ce que nous pouvons revenir à toi, Mademoiselle Fille-sage-qui-a-découché-hier-soir ? me nargue-t-elle.

— Bien sûr, je n’ai rien à cacher.

Je rougis.

Afficher en entier
Extrait ajouté par carly359 2019-08-26T19:23:48+02:00

— Je passerais ma vie à m’occuper de toi, si je le pouvais.

— Je sais que ça ne sera pas possible à notre retour. Moi aussi, je vais devoir reprendre la routine, même si je ne travaillerai pas avant un petit moment.

— Tu sais, Justine, je ne sais pas si tu devrais retourner travailler avant que toute cette enquête se termine, réplique David.

— Voyons, ce n’est pas possible, ça pourrait prendre du temps ! Comment suis-je censée expliquer ça à mes patrons ?

— Nous en reparlerons à notre retour, je ne veux pas te préoccuper avec d’autres problèmes pour l’instant.

— Je sais que tu veux juste me protéger, relancé-je, mais je refuse de me cacher, David. Nous prendrons les précautions nécessaires, mais je ne vivrai pas dans la peur.

Afficher en entier
Extrait ajouté par carly359 2019-08-26T19:23:38+02:00

— Bonjour, Caroline.

Je ne vois pas Chloé ; elle est seule.

— Bonjour, Justine.

Nous restons là quelques instants comme si nous attendions toutes les deux que l’autre parle.

— C’est une belle journée.

— Oui, nous avons eu de la chance cette semaine.

Je vois un homme qui s’approche. Il doit travailler aux sports nautiques parce qu’il est habillé comme les autres que j’ai vus plus tôt cette semaine : ils se couvrent du soleil avec des manches longues, une casquette et des lunettes.

Afficher en entier
Extrait ajouté par carly359 2019-08-26T19:23:26+02:00

— Notre réservation est à 20 h, nous avons le temps.

Nous arrivons près de la piscine et je me rappelle que les filles doivent être là. J’ai envie de me retrouver seule avec David.

— Prenons un autre chemin.

Il me regarde avec son sourire moqueur.

— Tu te caches de qui ? me taquine-t-il.

— Personne, c’est un raccourci.

Il va vraiment penser que j’ai hâte de me rendre à sa chambre, alors je rougis.

— Pourquoi rougis-tu, Justine ? Je suis heureux de savoir que tu as hâte de te retrouver dans mes bras.

Comme il peut être arrogant ! Je ne sais pas si je préfère cet air naturel qui revient ou celui, plein de vulnérabilité, avec lequel il m’a accueillie il y a à peine une heure.

Afficher en entier
Extrait ajouté par carly359 2019-08-26T19:23:15+02:00

— Il va falloir que je commence à faire du sport.

Mon commentaire le fait rire.

— Oui, je crois que tu as raison.

Son rire est de la musique à mes oreilles.

— Tu sais, le sport, ça donne de l’énergie, mais c’est aussi très bon pour toi.

— Je n’ai jamais eu d’intérêt à pratiquer un sport, mais je crois que je le ferais pour te suivre.

Je sais que j’ouvre la porte sur notre avenir, mais j’ose. Il me serre encore plus fort dans ses bras.

Après quelques minutes, je lui dis qu’une douche me réveillerait un peu.

Afficher en entier
Extrait ajouté par carly359 2019-08-26T19:23:04+02:00

Nous laissons nos sandales dans un coin et nous nous aventurons près des écrans où tout le monde danse. Je me laisse emporter par l’ambiance de la musique. L’atmosphère est électrique. Il fait déjà très noir, mais les écrans sont munis de divers systèmes lumineux. Nous sommes comme dans une discothèque à ciel ouvert, les pieds dans le sable ; les vagues viennent même nous caresser les orteils.

— C’est complètement fou ! nous crie Ève.

Afficher en entier
Extrait ajouté par carly359 2019-08-26T19:22:46+02:00

— Moi, je veux faire de la plongée, annonce Annie.

— Moi aussi, renchérit Ève.

— Si ça ne vous dérange pas, j’aimerais profiter du paysage en allant prendre des photos.

Elles savent que j’ai hâte de faire de la plongée aussi, mais elles ne me questionnent pas. Je vois qu’Annie a la tête ailleurs : je pense qu’elle a hâte de retrouver son Gabriel même si elle ne l’admet pas pour le moment.

— J’y vais, les filles, je vais vous rejoindre avant le départ, ne vous inquiétez pas.

— Ne reste pas coincée sur cette île, nous ne parlons pas espagnol, nous ne pourrons pas te secourir, fait remarquer Ève.

Afficher en entier
Extrait ajouté par carly359 2019-08-26T19:22:31+02:00

Annie s’éclate vraiment, elle n’a pas besoin d’aimer l’animation pour s’amuser. Elle est un spectacle en soi.

— Êtes-vous prête pour la disco ? s’informe-t-elle. J’ai envie de danser.

Elle nous attrape par le bras, une de chaque côté, et nous partons comme des fillettes qui n’ont aucun souci. Nos compagnons nous disent qu’ils vont nous nous retrouver plus tard.

Afficher en entier
Extrait ajouté par carly359 2019-08-26T19:22:16+02:00

— Ne t’inquiète pas, elle est bien revenue hier soir, mais elle est repartie rejoindre Mathieu. Elle passera aussi la journée avec lui.

— Elle était comment ? Pas fâchée contre moi j’espère ?

— Bien sûr que non, elle m’a confié qu’elle aurait fait pareil. Elle est sensible à tous les efforts de Mathieu et a hâte de profiter de la journée pour discuter davantage.

— Je suis heureuse pour elle. J’espère qu’il est sérieux dans sa démarche, et je vais lui en vouloir s’il lui gâche cette semaine de vacances.

— Maintenant, est-ce que nous pouvons revenir à toi, Mademoiselle Fille-sage-qui-a-découché-hier-soir ? me nargue-t-elle.

— Bien sûr, je n’ai rien à cacher.

Je rougis. Je ne veux pas lui raconter tous les détails de ma nuit, mais je dois lui en confier une partie.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode