Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de AJlanolli : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
L'Héritage, Tome 1 : Eragon L'Héritage, Tome 1 : Eragon
Christopher Paolini   
J'ai commencé ce livre un jour sur un coup de tête, c'était mon premier roman de fantasy pure et dure et je l'ai lu d'une traite. Il est tout simplement génial, l'univers créé par l'auteur est complet, magique, intriguant et dangereux parfois. J'ai adoré m'y perdre et voyager en compagnie d'Eragon et Saphira.

par x-Key
Harry Potter, Tome 3 : Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban Harry Potter, Tome 3 : Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban
Joanne Kathleen Rowling   
J'ai adoré ce tome-ci tant émouvant par la rencontre de Harry et de Sirius. Et tant tragique aussi, lorsque celui-ci doit fuir à nouveau. On apprend aussi beaucoup de choses sur les parents de Harry - surtout sur son père. De plus,Harry progresse énormément en tant que sorcier durant cette troisième année à Poudlard (il parvient à créer un patronus, à faire fuir toute une horde de Détraqueurs et à faire face à sa plus grande peur) .

par marjolen7
Harry Potter, Tome 1 : Harry Potter à l'école des sorciers Harry Potter, Tome 1 : Harry Potter à l'école des sorciers
Joanne Kathleen Rowling   
Je le conseille à tout lecteur ! Quelque soit son âge, son niveau de lecture, Harry Potter est une perle ! Il se démarque par sa simplicité, son scénario révolutionnaire certes mais qui s'inscrit dans un monde que Rowling parvient à recréer parfaitement ! En tout cas à ne pas manquer.

par Romaiin
L'Héritage, Tome 2 : L'Aîné L'Héritage, Tome 2 : L'Aîné
Christopher Paolini   
J'ai beaucoup aimé celui-ci aussi. Par contre, vous devez savoir que le rythme est différent du premier tome. L'action se déroule plus lentements certain moments. Ce qui n'est pas une mauvaise chose non plus :P

J'ai vraiment aimé que Roran soit plus impliqué dans ce tome-ci. [spoiler]J'ai trouvé l'entrainement d'Eragon chez les elfes un peu lent, j'en avais hate de finir le chapitre pour retrouver un peu d'action avec l'histoire de Roran!^^[/spoiler] Encore une fois, Christopher Paolini, tu ne m'a pas déçu! ;)

par mymi
L'Héritage, Tome 3 : Brisingr L'Héritage, Tome 3 : Brisingr
Christopher Paolini   
Ce troisième tome est mon préféré des trois déjà sortis. J'aime la façon dont est fait l'apprentissage d'Eragon et la derniére scéne de bataille. On en apprend encore une fois beaucoup sur les personnages.

par x-Key
L'Héritage, Tome 4 : L'Héritage L'Héritage, Tome 4 : L'Héritage
Christopher Paolini   
Et voilà, c'est fini. C'est avec émotion que je viens de refermer cet ultime tome des aventures d'Eragon. Beaucoup de questions trouvent des réponses, les prophéties se réalisent enfin, et pourtant certains mystères restent entiers. L'auteur nous a menés au cœur de l'Alagaësia avec brio au travers de ces quatre tomes, et si le troisième avait déçu pas mal de gens, ce dernier livre les satisfera sans aucun doute.

En réalité, je n'ai pas tant de choses que ça à dire. Cette série a été l'une des meilleures que j'ai jamais lues, peut-être même la meilleure. Et maintenant que c'est fini, je me sens toute drôle, parce qu'on quitte tous ces personnages auxquels on avait appris à s'attacher au fil des pages. Eragon, Saphira, Arya, Nasuada, Murthag, et tous les autres, que nous voyions plus comme de vraies personnes plutôt que de simples personnages de romans tant ils étaient complexes, ce sont tous ceux-là que nous devons désormais quitter. Maintenant, on ne peut qu'imaginer le futur de l'Alagaësia avec son nouveau souverain, celui des Dragoniers, celui des Elfes, des Nains, des Urgals, jusqu'à ce que, peut-être, Christopher Paolini nous emmène à nouveau dans ce monde si fantastique qu'il a créé.
Toutes les théories que nous avions échafaudées, à plusieurs ou seuls dans notre lit, se sont écroulées, et elles nous semblent désormais bien pitoyables comparées à ce qui se passe réellement.

Voilà. Je ne vois rien d'autre à dire. Peut-être ferai-je un autre commentaire quand je serai moins pleine d'émotions, ou peut-être pas. Comme l'auteur le dit lui-même, il n'y a rien d'autre à ajouter à cette série. "Le reste est silence".
L'Épreuve, Tome 1 : Le Labyrinthe L'Épreuve, Tome 1 : Le Labyrinthe
James Dashner   
http://wandering-world.skyrock.com/3126268951-L-epreuve-Tome-1-Le-Labyrinthe.html

Oh god. Ce livre, c'est une bombe ! On a le cœur qui explose, le souffle qui se brise, les mains qui tremblent et le veines gorgées d'adrénaline à chaque chapitre. Purée, quel roman !!! Je ne me suis pas ennuyé une minute ! Mais, genre, vraiment. Pas une seule seconde je n'ai pensé à lâcher L'épreuve. Je peux vous assurez que lire 400 pages en à peine trois jours et en pleine période de cours, c'est vraiment un exploit ! Mais ce fût tellement tellement tellement facile grâce à ce roman... Une fois qu'on commence à lire une page, impossible de s'arrêter. Les lignes défilent pratiquement d'elles-mêmes. On se laisse piéger par le Labyrinthe aussi facilement et docilement que les Blocards, et c'est une expérience tout aussi troublante qu'exaltante.
L'épreuve est définitivement un livre d'action. Seigneur, un nombre incalculable de rebondissements vous attendent ! L'intrigue est juste palpitante ! James Dashner sait réellement comment nous tenir en haleine d'un bout à l'autre de son histoire. C'est tellement impressionnant ! Aucune seconde de répit ne nous est accordée, c'est aussi simple que ça. Chaque chapitre possède son lot de surprises et de retournements de situation. C'en était presque jouissif ! En tournant la page suivante, on sait pertinemment que quelque chose va nous achever, et c'est formidable. On ne se repose pas une seule minute. On reste aux aguets, toujours prêts à affronter la prochaines épreuve... Et BAM, un chose énorme à laquelle on ne s'attendait absolument pas pointe le bout de son nez. Ouaw. Juste ouaw. J'ai été sidéré énormément de fois. L'auteur a doté son récit de milliards coups de théâtre tout en parvenant à mettre en place une intrigue cousue à la perfection. Dans les dernières pages, tout s'imbrique parfaitement. Et c'est un schéma bouleversant auquel nous faisons face ! Ouaw ! Surtout que monsieur Dashner maîtrise aussi l'art de nous donner envie d'avancer dans son récit. En effet, il pose des milliers de questions et n'en distillent les réponses que très lentement ! Un peu plus de temps pour les recevoir, et cela aurait été ennuyant. Mais là, il ne dépasse pas cette limite dangereuse. Il gère tout brillamment. Une plume vive et efficace, qu'il me tarde de retrouver !
Bien évidemment, l'action ne voit pas le jour toute seule... Nous rencontrons, ici, Thomas, un jeune homme envoyé dans un lieu étrange : le Labyrinthe. Dès le départ, j'ai bien senti que l'histoire allait me plaire. Une ambiance oppressante, des créatures étranges, des dizaines d'adolescents déboussolés et des morts à répétition... Une explosion de suspense et de mystère assez rare dans mes lectures. Si l'intrigue m'a énormément plu, je dois bien reconnaître que j'ai eu beaucoup de mal à m'attacher à Thomas, ou à tous les autres protagonistes. En effet, on reste beaucoup trop en surface avec eux, alors que tout le reste est ultra intense. Du coup, le roman ne sera pas un coup de cœur. Il m'a manqué cet attachement si important à mes yeux avec le héros de l'histoire. Si l'auteur a réussi à me renverser avec ses rebondissements, ça n'a pas été le cas avec ses personnages... Dommage.
Heureusement, très rapidement, la situation au sein du Labyrinthe va se compliquer. Une fille va y faire son entrée... et va modifier toutes les convictions des jeunes hommes qui y habitent. Car cette fille, Teresa, est la seule et unique personne de sexe féminin qui a pu accéder au Labyrinthe en deux ans. Et, aux yeux des Blocards ( les personnes vivants dans le Labyrinthe ), c'est un très mauvais présage. Hiiiiiiiiii, je ressens encore toute l'excitation qui m'a traversé en découvrant les nombreuses énigmes qui tournent autour de Teresa mais également de Thomas. On comprend très vite qu'ils sont liés, et qu'un destin inattendu leur est réservé. Démarre alors une folle bataille pour l'espoir, l'amour, l'amitié et la survie.
En parlant d'amour, je me dois de vous avertir que celle contenue dans ce roman est vraiment, vraiment, très légère. Il n'y en a pas vraiment, pour tout vous dire. On pourrait croire que c'est fait très embêtant, mais pas du tout ! Il y a tellement d'autres choses sur lesquelles se focaliser qu'on ne remarque même pas le manque de romance et sentiments amoureux. Et pour que cet aspect ne me manque pas, c'est vraiment que les autres éléments du livre sont décrits merveilleusement bien !
On dévore le roman avec une frénésie difficilement contrôlable. Une fois parvenus aux dernières 100 pages, impossible de refermer le livre avant d'en connaître la fin. La fin... Haaaaa, quelle conclusion explosive !!! Venant de James Dashner, je n'en attendais pas moins. Il répond à toutes nos interrogations et laisse à la fois beaucoup d'énigmes en suspens. Pile assez pour nous donner envie de sauter sur le tome deux, en fait. Les derniers chapitres sont dévastateurs, et ils nous ramènent, comme beaucoup de romans en ce moment, au cœur du genre dystopique. Un peu comme pour Divergent Tome 2 ou The Other Life, on comprend que tout ce qui s'est déroulé ici n'est qu'une infime pièce du puzzle, et j'ai trouvé ça réellement super ! C'est bluffant !
En résumé, L'épreuve Tome 1 est un premier opus vraiment captivant. On plonge dans un univers ensorcelant et effrayant, qui nous prend aux tripes. On se laisse prendre au jeu avec une facilité déconcertante, et il est juste impossible de s'échapper du Labyrinthe avant d'en avoir trouvé la sortie, à savoir le dernier mot du récit. Je suis tellement impatient de lire la suite que je me tâte depuis des jours pour savoir si je ne vais pas la commander en anglais... Pour que j'en arrive à ce point-là, c'est vraiment qu'il s'est passé quelque chose ! Une lecture coup de poing, à la fois haletante et sensationnelle, qu'il ne faut absolument pas louper !

par Jordan
Le Cinquième Anneau, tome 2 : La caverne émeraude Le Cinquième Anneau, tome 2 : La caverne émeraude
Mitchell Graham   
Le prologue nous plonge dans un extrait du journal du roi Delain où l'auteur par son biais nous relate brièvement les événements qui se sont déroulés dans la dernière partie de l'opus précédent.

Le récit de ce deuxième tome reprend environ un an plus tard à la cour du roi Gawl lorsque le Shérif Quinn vient de se présenter pour arrêter Mathieu pour le meurtre qu'il a commis suite à l'assassinat de son père.

Dans presque un tiers du roman il ne se passe grand chose hormis une attaque de statues sur Matthieu, l'intrigue principale étant simplement mise de côté. Si plusieurs pistes sont présentées, elles ne sont pas exploitées et lorsque une intrigue se présente enfin au lecteur elle se révèle des plus basiques. L'abbaye qui conservait secrètement un Anneau s'est vue dérobé celui ci par l'un des prêtres en cheville avec l’évêque et quelques nobles dans le but de tuer Matthieu, mais plus principalement de renverser le roi Gawl qui veut ouvrir le commerce aux autres pays, ce qui induirait pour les fomenteurs du complot une baisse considérable de leurs revenus.

Le côté épique qui donnait du rythme au premier opus ne sera présent qu'en toute fin du roman, l'auteur semble manquer d'idées, et lorsque que certains rebondissement émaillent l'histoire ils sont trop prévisibles, sans vraiment présenter d’intérêt et le récit s'avère des plus linéaire. Le protagoniste principal nous paraît bien fade avec une crise d’adolescence et le passage à l'âge adulte tarde à arriver. Si de nouveaux personnages sont introduits, ils ne sont que partiellement travaillés tout comme les relations entre les différents protagonistes ce qui n'apporte aucun relief au récit. L'on est clairement dans un tome intermédiaire qui n'apporte pas grand chose à la trilogie, l'auteur ne faisant que meubler comme c'est souvent l'habitude des trilogies en fantasy, l'on a tout de même droit à un éclaircissement de certains points de l'univers qui permettent de maintenir en éveil le lecteur.

Il faut attendre la dernière partie de l'histoire pour retrouver le souffle épique, moteur de premier opus, et si les batailles sont toujours très bien orchestrées, l'on s'est auparavant beaucoup ennuyé, les longueurs succédant aux longueurs. La plume de l'auteur très directe auparavant nous a semblé ici lourde et empruntée.

Au final, un deuxième tome qui n'apporte rien au fond du récit et dont on aurait pu se passer, il reste à espérer qu'il n'en soit pas de même pour l'ultime tome et que le récit se mette en place rapidement.

par Goupilpm
Twilight, Tome 2 : Tentation Twilight, Tome 2 : Tentation
Stephenie Meyer   
Je pense qu'il faut arrêter de mettre des -1 à tous ceux qui ont le malheur d'exposer leur avsi en critiquant ce livre. Il faut garder en mémoire que c'est toujours un avis PERSONNEL, et que vous ne pouvez pas mettre -1 juste parce que la personne à dit j'aime pas. Elle a le droit de ne pas aimer.

On pourrait mettre -1 si un spoiler trop important gachait la lecture par exemple. Mais pas juste pour un "j'ai pas aimé ce livre parce que..."

Mon avis : Je pense que ce livre est le moins bon de la saga. Pourquoi ? Parce que le départ d'Edward montre bien qu'il n'est pas capable de protéger Bella. Rendez-vous compte : votre petit mignon préfère abandonner la pauvre héroine plutôt que la transformer ou la protéger. Il est donc lâche. Oui, lâche. Puisque Bella le veut, il n'a qu'a la transformer. En réalité, on a vraiment l'impression que ce livre ne sert qu'a mettre en valeur Jacob.

Jacob, parlons-en. Jacob, (et ce n'est qu'un avis PERSONNEL) est puéril. Ce n'est pas un personnage très intéressant, jsute là pour créer du piquant. Et Bella, comment peut-elle se demander si Jacob est mieux qu'Edaward. Vous êtes déjà tombée amoureuse. Je veux dire, vraiment amoureuse. Soyons honnêtes, on ne peut pas dire, j'aime follement, passionnément deux garçons. C'est vraiment rare.

Mais le pire, ce qui est catastrophique, et là, je pèse mes mots, [spoiler]c'est que Bella retourne avec Edward malgré le fait qu'il l'ai abandonné.[/spoiler] Franchement, elle est trop bête. Il est lâche, il l'a abandonné, et elle, elle s'est trouvé un nouveau petit ami formidable avec plein de pouvoirs. Donc, Bella est bête. C'est triste.

Le livre ne possède pas des personnages (sur cet opus) incroyables. Mais la qualité d'écriture de Meyer ne peut pas être remise en compte. Elle est vraiment géniale. Vous n'avez qu'à lire "les âmes vagabondes".

Bien, maintenant que j'ai poussé mon coup de gueule, vous pouvez donc reprendre vos habitudes, me mettre -1. Mais j'espère que vous y réfléchirez à deux fois avant de le faire.
En même temps, je ne sais pas si vous l'avez remarqué, mais Twilight était bien mieux sans tous les autres livres qui reprenne son intrigue. Il y a trop de livres de vampires, trop de surf sur cet vague qu'est Twilight. Tous ça n'est qu'une mode, et certain la suive.

Il faut arrêter de nous servir la même sauce avec un nom différent, c'est vraiment agaçant.

par Altanais
Le Dernier Royaume, Acte II : Le Roi du Sang Le Dernier Royaume, Acte II : Le Roi du Sang
Morgan Rhodes   
oh. mon. dieu.

Ça fait déjà quelques jours que j'attends de pouvoir écrire mon avis sur ce roman sur Booknode. Comme je n'avais pas mon ordinateur sous la main, je me suis contentée de le préparer sur un calepin pendant cinq longs jours. D'ailleurs, ma cousine de neuf ans en me voyant lire, écouter de la musique et écrire sur mon calepin m'a regardé très bizarrement.
Je me souviens qu'elle a demandé à son père comment je faisais et mon parrain lui a répondu :
- Tu savais pas ? Louan est un extraterrestre.
Elle m'a regardé avec curiosité tout le reste du temps. ^^

Enfin bref.

Pour commencer, ce second tome de cette saga est parfait. Et je ne dis pas parfait à la légère ! C'est un gros coup de cœur !

Après le premier tome, je me suis jetée presque à corps perdu sur ce deuxième opus. Et je l'avais à peine commencé que déjà, je ne pouvais plus m'arrêter de lire. J'ai même été jusqu'à lire ne voiture, chose que je ne fais normalement jamais.

Honnêtement, Le Roi du Sang vaut le premier tome, il est largement à la hauteur ! Après Les Cendres d'Auranos, j'avoue que je craignais justement que le second tome du Dernier Royaume soit décevant, que l'auteure n'ait pas réussi à nous écrire un deuxième roman à la hauteur du premier. Mais pour mon plus grand bonheur, Morgan Rhodes a réussi haut-la-main !

Honnêtement, j'ai énormément de choses à dire sur ce roman mais énormément fait que je ne sais pas par quoi commencer. Je ne sais pas quoi dire.

J'ai tout simplement tout aimé. L'histoire, la plume de l'auteure, l'univers et les personnages. J'aime même la couverture !

Après le premier tome, j'étais très curieuse d'en savoir plus sur les fameuses Quatre Sœurs ainsi que sur les personnages. Le premier acte était une très bonne entrée dans l'univers de Mytica, le second nous emmène plus loin et plus les pages défilent plus l'histoire devient passionnante.

Dès le début, l'histoire commence fort. L'auteur n'attend pas un seul instant pour nous faire plonger dans tous les différents problèmes des différents personnages. On va de rebondissement en rebondissement.

Le second tome commence là où le premier tome nous a laissé; et nous nous retrouvons en plein cœur d'Auranos qui est à présent gouverné par Gaïus ou le Roi du Sang. Cléo est prisonnière de ce qui était, avant sa mort, le palais de son père, Lucia est plongée dans un profond sommeil, Magnus... eh bien Magnus est égal à lui-même en fait. Il fait ce que son père attend de lui, étant persuadé qu'il est exactement comme Gaïus. Quant à Jonas, il mène la rébellion du mieux qu'il peut. Et avec ça, chacun des personnages mène des combats intérieurs qu'ils ne gagnent pas à chaque fois.

En plus de retrouver les personnages principaux, on retrouve des personnages secondaires comme Aron et la reine Althéa, Brion, Alexius, Nic et Mira... Aussi, on en découvre d'autres comme Lysandra.

De mon avis, les personnages sont encore plus attachants que dans le premier tome. Ou plus détestables, tout dépend de qui on parle. ^^

Cléo est un personnage que j'aime toujours autant. Menée par la haine qu'elle éprouve pour ceux qui ont conquis son royaume, volé son trône et tué les personnes qu'elle aimait, elle continue d'avancer en se disant qu'elle finira par se venger. On découvre une nouvelle Cléo. Une jeune femme plus forte et déterminée, prête à tous les sacrifices. On découvre qu'elle a beaucoup plus de caractère que dans le premier tome. Elle n'est plus la princesse capricieuse du premier opus: c'est à présent une reine sans couronne forte et rusée. Un régal de la découvrir ainsi !

Ensuite il y a Magnus. C'est un personnage que j'ai trouvé un peu de mal à cerner. Je ne sais jamais comment il va réagir, ce qu'il va décider de faire... et j'aime ça ! Il est plein de surprise, il n'est ni bon ni mauvais, il n'est ni tout blanc ni tout noir. Ce gars est tout bonnement super et je crois bien que c'est mon personnage préféré. Mais contre tout attente, dans ce second tome j'ai beaucoup plus remarqué que Magnus prête beaucoup attention à ce que pensent les autres de lui et que le garçon sûr de lui est plus une façade qu'une réalité. [spoiler]Il répète souvent que Cléo le déteste, comme si ça le touchait vraiment, comme s'il s'en soucier et c'est très probablement le cas. Mais jamais il n'a dit si lui aussi il l'a déteste...[/spoiler] De plus, il refoule énormément ses émotions. [spoiler]Je pense que la mort d'Amia l'a plus touché qu'il ne le laisse croire. Il avait essayé de la sauver après tout...[/spoiler] En tout cas, je ne m'étonnerais pas si Magnus finissait par rejoindre la cause rebelle ou par faire quelque chose dans le genre.

Dans le premier tome, j'avais un peu de mal avec Jonas. Mais je l'ai beaucoup aimé dans ce second tome dans lequel je l'ai d'ailleurs trouvé un peu plus mis en avant. Finalement, c'est un très bon personnage. Il est fort de caractère et il n'hésite qu'une seconde avant de prendre une décision difficile. En tant que chef des rebelles, il m'a beaucoup plu. Car à présent il n'est plus seulement aveuglé par la haine et mené par la soif de vengeance. Il a un but réel.

En ce qui concerne Lucia, je l'ai bien aimé dans le premier tome et j'avais vraiment hâte de la connaître un peu mieux dans ce second tome. Mais je ne l'ai pas particulièrement apprécié dans celui-ci. En vérité, elle m'a agacée et je l'ai trouvé étrangement cruelle avec Magnus à plusieurs reprises. Son pouvoir lui mène la vie dure et elle est toujours un peu naïve. J'espère que dans le troisième tome mon avis sur ce personnage s'arrangera car je n'ai sincèrement pas envie de ne pas l'aimer. Mais en tout cas, elle a assez évolué depuis le premier tome, comme tous les autres personnages d'ailleurs.

En ce qui concerne les personnages secondaires, j'ai encore adoré détesté le Roi du Sang. On en découvre d'avantage sur lui et on se rend donc encore plus compte à quel point il est mauvais. Mais c'est un personnage que je me suis plu à détester. Tout comme je me suis plu à haïr Aron ! Ah ce gars m'énerve à un point inimaginable ! Pire que le roi Gaïus. Bien pire. [spoiler]Le fait que Aron ait révélé au roi Gaius que Cléo n'est plus vierge ne m'a pas étonnée. Le fait qu'après avoir accusé Aron de mensonge Cléo décide finalement avant qu'on ne coupe la langue d'Aron d'avouer la vérité m'a fait l'effet à la fois d'une idiotie et d'un acte courageux.

J'ai bien aimé le fait que suite à cela et au fait que le roi Gaius ait insulté Cléo de putain, Magnus ait pris sa défense même s'il ne le fait clairement pas pour elle. Ça fait beaucoup de "fait", n'est-ce pas ? ^^[/spoiler]

La Reine Althéa a un plus grand rôle dans ce roman que dans le premier. Et c'est quelqu'un qui, sous son masque de froideur et d'impassibilité, cache une facette bien sombre de sa personnalité. La reine n'est pas aussi inutile qu'elle n'y parait. [spoiler]Et c'est d'ailleurs à cause d'elle que Lucia reste plongée dans un profond sommeil.

Sa mort m'a étonnée, je ne m'y attendais pas. Au moment où Althéa semble gagner en puissance dans le roman, on la raille de l'histoire. Ni le fait qu'elle ait tué le pauvre et innocent Michol.

Et je me doutais bien que c'est Aron qui la tue ! Il existe trois poignards comme celui avec lequel il a tué Tomas. L'un est avec Jonas à présent, l'un est resté sur la scène de crime pour faire accuser Jonas et Aron a gardé troisième et dernier. Faire le rapprochement n'a donc pas été très compliqué mais c'était une très bonne idée ! [/spoiler]Bravo à l'auteure qui n'hésite pas un seul instant à nous surprendre et c'est pour le mieux ! ^^

J'ai beaucoup de mal à cerner Alexius. Je ne comprends pas trop ce qu'il cherche et je ne lui fais absolument pas confiance. [spoiler]Il se dit amoureux de Lucia alors que dans le premier tome il dit à un moment qu'il faut à tout prix qu'il la tue... moi je dis que ça sent franchement pas bon toute cette histoire ![/spoiler]

Lysandra est une jeune femme pleine d'énergie et assoiffée de vengeance qui rejoint Jonas et la cause rebelle. Et bien qu'au départ elle m'ait agacée j'ai fini par la trouver attachante et par l'apprécier. Il me faut encore un peu de travail pour qu'elle finisse par avoir tout mon amour littéraire comme les autres personnages mais c'est en bonne voie ! [spoiler]Dès que j'ai lu son nom dans la liste au début du roman j'ai su qu'elle tomberait amoureuse de Jonas. Je le sentais gros comme une maison ![/spoiler]

Retrouver Nic et Mira a été un pur plaisir. [spoiler]La mort de Mira m'a étonnée. Je ne m'y attendais pas et je trouve ça triste car elle n'a rien fait pour mériter de mourir. Si tant est qu'on puisse mériter de mourir...[/spoiler]
Nic est un personnage auquel je me suis beaucoup plus attachée que dans le premier tome. Il semble avoir gagné en maturité et c'est pour le mieux ! Ça lui donne plus de charme, je trouve. [spoiler]Dans le premier tome, lorsqu'on rencontre Nic, je me souviens avoir espéré qu'il soit gay et avoir été un tout petit peu déçue en sachant que ce n'était pas le cas. Mais lorsqu'Ashur (un personnage très intéressant), l'embrasse, l'espoir est revenu. ^^ Qui sait ? Tout peu arriver...[/spoiler]

Il y a beaucoup de moments forts dans ce deuxième opus. Comme Le mariage arrangé de Cléo et Magnus, [spoiler]leur premier baiser, la mort de Brion -tué par Aron- et celle d'Aron qui est tué par Magnus lorsqu'il apprend que ce n'est pas Jonas mais bien le seigneur et homme lige qui a tué sa mère -Magnus qui le tue de la même façon qu'Aron a tué Brion d'ailleurs-...[/spoiler]

L'histoire est pleine d'action et les retournements de situations sont nombreux et vraiment supers. Chaque moment de ce livre est unique. Et les relations entre les personnages sont superbes. Tout simplement, je trouve qu'en plus de leur caractère à chacun, les relations qu'ils entretiennent entre eux ont beaucoup d'importances dans l'histoire.
[spoiler]Magnus et Lucia s'éloignent et Lucia tombe amoureuse d'Alexius. Il y a un probable triangle amoureux entre Jonas, Magnus et Cléo qui se met lentement en place... [/spoiler] La romance est un peu plus présente dans ce tome-ci que dans le précédent mais ça n'est pas dérangeant. En fait, ça rend l'histoire encore plus addictive.

Après cette lecture exceptionnelle, je me pose des questions et j'ai hâte de trouver les réponses dans le prochain tome. Et avant d'avoir terminé ce deuxième opus, je n'avais pas remarqué à quel point je me suis attachée à la cause rebelle et à l'histoire en général.

La seule chose que j'espère pour le troisième tome c'est qu'on en apprenne plus sur les Quatre Sœurs car dans ce tome-ci, au final, on en a pas appris des masses.

En tout cas, avec une histoire et des personnages tels que ceux du Dernier Royaume, je ne peux qu'aimer tout ce que l'auteure offre dans tous ces pages ! Et il me tarde de découvrir le troisième acte. :)

par Sheo