Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Ajul : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Life on Stage, Tome 2 : Beat Life on Stage, Tome 2 : Beat
Vi Keeland   
Ce livre ... je n'étais pas sur en le prennent le résumé m'a laissée un peu perplexe... aimer 2 hommes à la fois?
Non non mais c'est pas un livre c'est un roman... pour ceux qui hésité à cause du résumé il ne faut vraiment pas .... je l'ai dévoré.. de peur de spoiler laissé vous prendre à lire celui ci il est frais....
Intouchable Intouchable
Jena Rose    Lanabellia   
Pour ma part, je n'ai pas du tout aimé. Une histoire bancale vue et revue. Un beau gosse qui fait tomber toutes les femmes à ses pieds et qui d'un coup se lasse et ne ressent plus de plaisir à ça, il va finir par tomber amoureux de celle qu'il n'aurait jamais du, à savoir sa colocataire, une fille à l'opposé de celles qu'ils convoite en temps normal, une fille fragile au passé torturé et qui ne sort qu'avec des types qui la font souffrir.
En bref, du déja vu et une histoire un peu trop facile. J'ai voulu le lire par curiosité et aussi parce que je pensais que je pourrais aimer en voyant tous les commentaires et toute la pub faite autour de ce livre mais là, j'ai vraiment eu du mal à comprendre pourquoi tant de bruit autour d'une histoire aussi peu originale et déjà vue. Si encore l'écriture avait pu sauver la mise, mais ce n'est pas le cas, c'est lourd et je n'ai eu qu'une envie, le finir au plus vite. J'ai presque failli stopper ma lecture mais je n'aime pas abandonner un livre que j'ai commencé alors j'ai insisté mais non sans mal. Vous l'aurez compris, je n'ai pas du tout aimé ce livre, je ne sais pas si c'est du au fait que l'histoire soit l'oeuvre de 2 auteures, alors pour ne pas rester sur une mauvaise note et comme je suis une fille un peu maso, je vais essayer de lire "Ne ferme pas ta porte" de Lanabellia et "Vous avez reçu un message" de Jenna Rose. J'espère avoir une bonne surprise et ne pas être aussi déçue qu'avec la lecture d'Intouchable.

par Celine_bt
Sexy Patrons Sexy Patrons
Maisey Yates    Sharon Kendrick    Abby Green   
Ce roman comporte trois histoires, dans la première, nous faisons la connaissance de Lucy et Aristote. Dans le second, nous faisons connaissance de Rcicardo et Angie. Dans la troisième, nous faisons la connaissance de Lily et Graig.
Ses trois histoires m'ont beaucoup plu, m'on captivés, m'ont transportée. Je n'ai pu qu'être séduite par ses trois héroïnes qui sont des femmes fortes, indépendantes même si Lucy reste la plus sensible des trois. Quant à ses trois héros, ils dégagent chacun a leur façon un charisme et un sex-appeal auquel aucune femme ne pourraient résister. Je dois bien avouer qu'ils ne m'ont pas laissé indifférente et que j'ai craqué pour eux même si j'ai eu une préférence pour Graig.
Ces trois couples ont su m'embarquer, me prendre dans leur filet dès le début, ont su me toucher que je n'avais qu'une envie, c'était de savoir s'ils allaient avoir une fin heureuse ou non. De plus, ils ont ce petit quelque chose qui a fait que je n'ai pu qu'être séduite par l'histoire de chaque couple. Si vous aimez les belles histoires d'amour comme moi, ces trois romans vous plairont à n'en pas douter.
Imagines Imagines
Ariana Godoy    Anna Todd    Ashley Winters   
Je remercie Déborah et Stéphanie des éditions Hugo Roman pour l'envoi de ce nouvel SP.


Malheureusement, malgré une magnifique couverture argentée et 700 pages quand même... je n'ai pas accrochée.

J'ai lu 5 nouvelles, je pense qu'au début ce qui m'a gêner ça devait être le fait que le narrateur me raconte"mon" histoire. Ayant déjà lu de la fanfiction je pensais que ça serait pareil: deux personnages du livre/film et leur histoire réécrite car il ne sont pas forcément ensemble dans l'original.

Mais j'ai continué et j'aurais pu tous les lire même avec ce système de narration, c'est perturbant au début mais on s'y fait.

Non, la vraie raison de mon abandon c'est parce que pour moi ce ne sont pas des fanfictions mais des fantasmes de fans qui souhaiterait sortir avec leurs idoles.

La seule que j'ai trouvé vraiment sympa car ce n'était pas ce genre de fantasme c'est la première avec Kim Kardashian dans un monde futuriste où les femmes sont brimées mais elle à fini abruptement sans aucune fin réelle :'(.

Du coup j'ai appellé Sii Jii du blog Siji&Books à l'aide dans le cadre de notre RDV ponctuel : le switch blog. Je la remercie d'avoir accepté et vous partage bientôt sa chronique.

http://labibliothequedemiangemidemon.blogspot.com/2016/11/imagines-anthologie-fanfiction-de.html
D.I.M.I.L.Y, Tome 3 : Did I Mention I Miss You? D.I.M.I.L.Y, Tome 3 : Did I Mention I Miss You?
Estelle Maskame   
Après avoir lu les deux premiers tomes en français, je ne pouvais pas attendre novembre pour la sortie du troisième, j'ai donc décidé de le commander en VO. Et heureusement ! Bien que je sois triste d'avoir du quitter Eden et Tyler, je suis contente d'avoir pu les retrouver dans ce troisième et dernier tome, et je sais que je les retrouverais en novembre dans la version française.

On retrouve Eden, un an plus tard, toujours en été, puisque c'est la particularité de cette série, les trois tomes sont toujours un an plus tard, et se déroule pendant les vacances d'été. Elle est de retour à Santa Monica après sa première année à l'Université de Chicago. Mais après la révélation de la relation entre elle et Tyler un an auparavant, son père ne lui parle plus, ainsi que Jamie, un des frères de Tyler. Ils n'acceptent pas leur relation, et ne comprennent pas comment ils peuvent faire ça entre demi-frère et demi-sœur. Mais Tyler étant parti à la fin du second tome, Eden a passé un an à supporter toutes les remarques stupides, et elle ne veut plus entendre parler de Tyler, et elle soutient qu'elle n'est plus amoureuse de lui. Mais lorsque celui-ci va débarquer pour quelques jours à Santa Monica, et lui proposer de repartir avec lui pour quelques jours, pour qu'elle comprenne pourquoi il s'est absenté pendant onze long mois, elle ne va plus savoir quoi faire.

Aaaah, j'adore cette série ! C'est frais, c'est jeune, c'est mignon, mais c'est aussi mature, et j'ai juste adoré lire ces trois merveilleux tomes, et j'en redemande encore et encore !

Ce tome possède une vraie fin, on n'est pas emporté cinq, dix, ou vingt ans plus tard comme dans beaucoup d'épilogue, il n'y en a d'ailleurs aucun, mais il y a quand même une fin, et je la trouve magique. Tout n'est pas parfait, mais ça y ressemble pour moi, et j'ai adoré la façon dont Estelle Maskame a terminé cette superbe saga.

On voit la plupart des personnages, Eden, Tyler, leurs parents, les grands-parents de Tyler, Rachael, Snake, Emily, mais aussi la meilleure amie de Portland de Eden que l'on a vite fait connu dans le premier tome, Amelia.

Tout est crédible dans cette série, l'amour que ressentent les protagonistes peut paraître gros, puisque à chaque tome, ils ont eu un an de séparation, mais ça montre aussi que le vrai amour existe, et croyez moi, je suis une grande romantique, mais je ne suis certainement pas le genre de personne à croire au seul et grand amour, ni au prince charmant, mais je crois aux âmes sœurs, je crois au fait que l'on en ait plusieurs, et qu'on les rencontre tout au long de notre vie. C'est comme ça que je vois Eden et Tyler, comme des âmes sœurs.

Et puis cette série m'aura fait visiter plusieurs endroits, tels que Santa Monica, New-York mais aussi Portland. L'auteure les décrit parfaitement.
Quand je pense au premier tome, lorsque Eden arrive à Santa Monica pour la toute première fois, j'ai l'impression que ça fait une éternité alors que je l'ai lu il y a seulement deux-trois semaines. Depuis, il s'est passé trois ou quatre ans dans l'histoire, et j'ai l'impression d'avoir vécu toutes ces années avec eux. Estelle Maskame a fait grandir ses personnages parfaitement, on voit une évolution incroyable entre le premier et le troisième tome.

Je ne m'en rendais pas vraiment compte avant d'écrire cette chronique, mais je me suis vraiment attachée aux personnages et à l'histoire, et tout ça va tellement me manquer ! Ca faisait quelques mois que je voulais lire cette saga, dès que le premier tome est sorti en France, je me souviens avoir voulu attendre novembre pour que les trois soient sortis en français, mais je n'ai pas pu attendre, et j'ai tellement bien fait ! Lorsqu'on est sur d'aimer un livre rien qu'en le voyant, il ne faut pas hésiter une seule seconde.

Je vais finir cette chronique par dire que cette série fut un énorme coup de coeur, et que je la recommande des millions de fois.

Et puis n'oubliez pas... No Te Rindas. ♥


http://dreamingreadingliving.blogspot.fr/2016/08/dimily-tome-3-did-i-mention-i-miss-you.html

par OLDB
Frozen, Tome 1 Frozen, Tome 1
Melissa De La Cruz    Michael Johnston   
Je suis vraiment dubitative. Autant le résumé de l'histoire et le début me paraissaient prometteurs et assez originaux, autant le scénario se détériore de plus en plus au fil des pages, et passe finalement de "dystopie" à "trip sous LSD". Et je ne plaisante même pas.

L'écriture, déjà, est assez moyenne : on ne ressent absolument pas les émotions des personnages, certaines scènes passent super rapidement tandis que d'autres traînent comme pas possible, il y a des tas de transitions mal faites, d'ellipse pas du tout annoncées, de vieux suspenses auxquels personne n'est dupe et de "ohlala retournement de situation" qu'on voit tous venir à 3 kilomètres. L'histoire d'amour est cramée page 2 (allez, peut-être page 3) et elle est bidon, les personnages sont soit très gentils, soit des salauds sans cœur, et Nat... Mais alors Nat... elle nous fait quoi, pendant les derniers chapitres ?

Déjà, il y a un abus de majuscules, parce que FAIRE PARLER SES PERSONNAGES COMME CA c'est pas hyper crédible, et ensuite... whoa. C'est quoi cette fin ? Cette "destiné" totalement WTF que l'héroïne se découvre ? Bref, ça partait bien, mais ça finit dans les cactus. On peut s'en passer.
Fallen Crest, Tome 3 : Public Fallen Crest, Tome 3 : Public
Tijan   
Ce tome est dans la lignée des précédents : puéril, mal écrit (même s’il est un peu mieux), et loin d’être passionnant.
Ma lecture de cette saga s’arrête là pour moi!

par Maelis31
Movie Star, Tome 1 : Deauville Movie Star, Tome 1 : Deauville
Alex Cartier   
Merci aux éditions Belfond et à Booknode pour m'avoir permis de découvrir le premier tome de la saga Movie Star d'Alex Cartier.

OKEY, HERE WE GO.
Que dire, si ce n'est que je suis... partagée, au sujet de ce premier tome. Movie Star, c'est un peu comme la presse people : cela a tout de suite plus de goût sur la plage, par une belle journée ensoleillée d'été, au bord de l'océan, qu'assise dans son fauteuil par une fraîche matinée d'hiver. L'aurais-je davantage apprécié sous le farniente ? Possible, après tout, l'ambiance s'y prête bien.

Commençons par le côté positif. Je suis fan de Laure : complètement dévergondée, très libre, mais aussi très professionnelle, qui n'hésite pas à recadrer Ophélie quand cela est nécessaire. Ce qu'elle m'a fait rire !

Le monde du cinéma, et particulièrement le métier d'attaché de presse, sont particulièrement bien décrits, expliqués. J'aurais aimé en apprendre encore davantage sur la profession exercée par Ophélie : la question de la gestion de l'emploi du temps, des contraintes sont exploitées. Seulement, quelques explications supplémentaires sur les enjeux du métier m'auraient bien plu (même si, ne l'oublions pas, il s'agit d'un roman, et pas d'un bouquin de l'ONISEP).

Movie Star nous montre également les dessous de la presse people, à quel point il est facile de détourner la vérité, de se servir de quelques mots, quelques lettres quasi insignifiantes pour créer une véritable polémique et faire vivre un véritable calvaire aux stars du grand écran.

Et malheureusement, je crois que c'est tout ce qui m'a plu dans Movie Star, premier volet de la saga. Ce n'est pas que je n'ai pas aimé le reste, mais disons que je suis restée de marbre.

Concernant Ophélie, je lui aurais bien collé quelques baffes à deux ou trois reprises... voire sept ou huit. Par moment, elle peut se montrer très rationnelle et se comporter comme une pro. Mais ces moments là se comptent sur les doigts d'une main. Sans rire, cette fille se jette des fleurs tous les deux pages : "les jambes les plus belles de Paris", une "pro du baiser", une superbe silhouette superbement mise en valeur par une sublime robe noire, et j'en passe. C'est drôle une fois, deux fois, mais à force, cela devient lourd et redondant. Alors qu'elle a un copain adorable (bien qu'un peu mollasson), elle ne peut pas s'empêcher de batifoler avec la STAR qu'elle idolâtre depuis ses années collège. En fait, je dirais qu'Ophélie est très immature et cela me tape sur le système, pour rester polie.

Passons à Michael Brown. Dès le début, je l'ai trouvé louche, faux, artificiel. Il est parfait aux yeux d'Ophélie ; il m'est complètement indifférent. Je trouve son attitude envers Ophélie complètement aberrante : au premier regard, il succombe à son charme, lui fait la cour comme jamais (ce qui n'est pas pour déplaire à la demoiselle, bien au contraire) et hop ! Il s'en va. Et, comble du hasard, ils finissent pas se retrouver en vacances ! C'est magique. Non ce n'est pas magique, c'est un livre dénué de suspens, à mon grand dam ! Je ne m'attarderai pas plus longtemps sur les personnages, je pense en avoir assez dit.

L'histoire en elle-même est plutôt sympa. J'ai beaucoup aimé le passage relatant le festival de Deauville ! Mais comme je l'ai dit plus tôt, le suspens n'est pas au rendez vous. Et les scènes de sexe, crues et décrites à l'arraché, sans vocabulaire varié (quitte à faire dans l'érotisme, autant le faire bien !), s'enchaînent sans véritable logique avec le reste de l'histoire. On dirait vraiment qu'elles sont là pour combler un espèce de vide. Ce qui est encore plus dommage, c'est que dès la fin du premier tome, on peut se douter de la fin du dernier volet.

Pour finir, l'écriture. J'avoue avoir eu du mal à rentrer dans l'histoire à cause de l'écriture de l'auteur. Elle n'est pas assez fluide à mon goût ; le vocabulaire manque de variété et devient rapidement redondant. Le concept du journal intime est intéressant. Le problème, c'est que cela ne colle pas avec la façon dont est racontée l'histoire : Ophélie commence à écrire et PAF retour dans le temps ! C'est comme un flashback en fait, mais cela m'a plutôt perturbé au début. Quand Ophélie commence à écrire dans son journal, on s'attend à ce qu'elle relate sa journée à la manière d'un journal intime. Mais non, on fait un bond dans le temps pour revivre sa journée dans le présent. C'est... perturbant.

En bref, Movie Star est loin d'être un coup de cœur pour moi, mais je suis heureuse d'avoir pu le lire et me faire un avis dessus. Je lirai peut-être la suite, dans un futur lointain, pour connaître la fin des aventures (ou mésaventures) d'Ophélie sur le tapis rouge, mais cette série ne fait pas partie de mes priorités.

par Calypso-x
Pouvoirs d'attraction, Tome 2 : The Girlfriend Pouvoirs d'attraction, Tome 2 : The Girlfriend
Abigail Barnette   
Un avis + détaillé sur : http://wp.me/p6618l-2m5

{Marina} : La fin de, « The boss », le premier tome m’avait frustrée et j’étais impatiente d’avoir la suite. J’ai pourtant dû interrompre ma lecture pour pouvoir apprécier ce deuxième tome. Entamer ce livre si on a envie de « légèreté » est une erreur. La romance et l’érotisme sont bien au rendez vous mais il vaut mieux être dans le bon état d’esprit pour rentrer dans une histoire qui aborde des sujets difficiles et douloureux.
L’auteur a sûrement trop insisté sur la fortune de Neil… mais je suppose qu’il était nécessaire de donner un côté « glamour » à cette histoire, tant la maladie et les effets de cette dernière ainsi que ceux des traitements, sont abordés sans fard.

Quand on a été confronté au cancer d’un proche, ce que vit Sophie peut parfois être difficile à lire… Mais l’auteur parvient à rendre toutes ces épreuves « belles » tant elles permettent de mettre l’accent sur l’amour qui unit les deux héros.

Le dernier chapitre m’a fait craindre une fin encore frustrante… et l’épilogue m’a rassuré. Bien qu’on ait l’impression qu’il manque un épisode entre les deux, il est probable qu’on aurait trouvé que cela traînait en longueur si le vide avait été comblé. Je ne sais pas si la suite concernera toujours Sophie et Neil, mais je la lirais avec plaisir.

Above All, Tome 3 : Décoller Above All, Tome 3 : Décoller
Battista Tarantini   
Bien : Alors que tout semblait enfin aller pour Alexi et Andreas malgré leur situation, le retour de l’ex d’Alexi et l’effondrement de Drake vont apporter son lot de douleur à notre couple quand Andréas découvre de manière brutale qu’Alexi était au courant pour les problèmes de santé de Drake ainsi que du rôle joué par Ganipy. La fureur de Van Allen va tout faire exploser et l’armée va les séparer... Un 3ème tome riche en émotions et rebondissements clôturant avec brio cette trilogie agréable et sensuelle. Un bon moment en compagnie de personnages attachants.

par Folize