Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de AKLZ : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Cluny le fléau Cluny le fléau
Brian Jacques   
Ce livre ne m'a pas séduite, ni enchantée. La quatrième de couverture stipulant que ce bouquin donne envie de lire aux enfants, m'a plus ennuyé qu'autre chose. Le début est pourtant sympathique, je me suis pris d'affection pour tous les personnages même Cluny et tout. Les pages avançaient, la bataille de Cluny aussi, l'engrenage de l'histoire également, la quête pour une épée tout aussi.
Et l'histoire s'essouflait. Un coup Cluny arrivait à avancer, la fois d'après il reculait, puis il réavançait dans sa prise d'otage de l'abbaye, puis il reculait de nouveau tout en nous présentant divers autres personnages tous faisant partie de la race des animaux et bien souvent des rongeurs.
Ce système à répétition m'a lassé et je me suis dit que ce livre aurait pu être bien plus court et bien plus intéressant.

En plus, ce bouquin est un répertoire de clichés en tout genre. Une épée légendaire, un élu, un méchant pas beau, et on devine immédiatement ce qui va se passer par la suite
J'avais déjà lu le livre donc je savais aussi comme ça allait se dérouler, mais quand même, y avait vraiment aucune surprise. Le héros m'a donc tout aussi ennuyé, et si certains personnages me charmaient plus que lui, Sol le silencieux, Basile le lièvre, d'autres n'ont cessés de me faire bailler d'ennui, Florine la souris par exemple, qui est la fille typique que tu sais qu'elle va finir avec le héros.

En fait, arrivé à une certaine partie de l'histoire, celle avec les Moinos, leur langage était tellement embêtant à décrypter, que j'en ai eut marre et que j'ai commencé à tourner les pages en lisant à moitié. En fait, j'essayais surtout de repérer les éléments importants, et je zapais les autres.

Et puis, le style d'écriture était certes assez simple, mais trainait en longueur et n'avait absolument aucune particularité pour que je m'y intéresse.
En conclusion : J'ai fini ce livre le plus vite possible, n'en pouvant plus de le lire. Et même si certains passages m'ont remis dans le bouquin ne serait-ce que quelques instants, ça n'a pas suffit du tout pour me séduire et me plaire.