Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de al61 : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Corbeau, L'Intégrale Corbeau, L'Intégrale
Patricia Briggs   
En temps normal je ne suis pas fan des romans de sorcellerie... Mais j'ai pas mal de livres de P. Briggs (pour ne pas dire presque tous) et vu que j'aime beaucoup l'auteur, je me suis lancé... et je dois avouer que je ne l'ai pas regretté!!!
Comme toujours elle nous entraine dans un monde passionnant et le combat haletant d'une ex-Voyageuse pour sauver sa famille.
Un livre passionnant que je recommande donc avec enthousiasme!!
FNA -410- Enjeu Déterna FNA -410- Enjeu Déterna
Peter Randa   
Cette histoire ce lit très bien. Les phrases courtes, apportent beaucoup de rythmes et on avance très rapidement.

L'action est très présente dans ce récit. Nous suivons un agent spécial, envoyé sur le terrain pour essayer d’enrayer un complot programmant une invasion sur une planète de l'union.

Même si le tout est très bien fait, je n'ai pas été plus séduit que cela. A vrai dire, c'est surtout le style "espionnage, double jeu, intrigue politique et militaire" qui n'est pas réellement ma tasse ma thé.

Je ne conseil donc ce livre, que si vous aimez les histoires de commandos militaire, et d'agent secret.

par Deniador
Autour d'Honor, Tome 2 : Les mondes d'Honor Autour d'Honor, Tome 2 : Les mondes d'Honor
David Weber   
Un tome 2 de nouvelles enrichissant la saga d'Honor Harrington. Comme pour le premier tome, il y a du bon et du franchement mauvais. Le premier récit "Le chat perdu" est d'assez bonne facture mais pas transcendant. On en apprend beaucoup plus sur les chats sylvestres et leurs adoptions. La seconde histoire "Le prix des rêves" raconte l'adoption d'un chat sylvestre par la première future reine de Manticore. Récit plus intense que le premier avec beaucoup plus d'action (normal car écrit par David Weber lui-même). La troisième nouvelle "Le gambit de la reine" donne un éclairage sur l'assassinat du roi Roger avec en sous-jacent un complot contre la Couronne. Très bien écrit également et intense. La quatrième histoire, à nouveau écrite par Weber, raconte la rencontre d'Honor avec Susan Hibson, fusilier spatial dans la série principale. Sympathique mais sans plus. Pour finir, "Pilonnage d'artillerie" qui est plus que mauvais. On ne sait pas où veut en venir l'auteur, Roland J. Green. C'est nul et sans aucun rapport avec la série principale. Bref, du bon comme du moins bon, les récits intéressants sont ceux donnant un éclairage sur certains événements non décrits dans la série principale.

par drosan
FNA -472- Le grand marginal FNA -472- Le grand marginal
B. R. Bruss   
Ce livre est un petit régale. Un personnage haut en couleur, "Le grand marginal" est là tête d'un immense astronef et de tout son équipage. Ils errent dans l'espace, de planète en planète pour une mission plus que saugrenue.

Leurs objectifs est de trouver des preuves sur l'existence des univers parallèles, du transmetteur de matière, de la jeunesse éternelle, du voyages dans le temps, la télépathie,

Cette aventure est rendue très cocasse non seulement par les objectifs de la mission, mais surtout par les personnages tel que Bolog, un nain qui est le bouffon personnel du Grand Marginal. Son langage et ses remarques piquantes offrent un très bon moment d'amusement à la lecture de ce livre.

Les aventures de cet équipage très original, lancé dans ce voyage de planètes en planètes à la recherche des grands mystères de la galaxie, offre un très bon moment de lecture et d'évasion, où se mélange, rire et surprise.

par Deniador
Codex Aléra, Tome 2 : Les Furies de l'Academ Codex Aléra, Tome 2 : Les Furies de l'Academ
Jim Butcher   
Si j'ai littéralement adoré le premier tome, le second est une pure merveille. C'est avec un immense plaisir qu'on retrouve les personnages auxquels on s'était attachés dans le premier volet.
L'histoire se déroule deux ans plus tard. Tavi est à présent page du Premier Duc et apprenti Curseur dans la ville d'Aléra. De nouveaux personnages font eux aussi leur apparition, des gentils comme des méchants.
Comme pour le premier tome, l'histoire est très bien ficellée, la suite logique et les complots politiques se créés et se disolvent, ce qui, parfois, est un peu dur à suivre.
Plongé au coeur des intrigues du Royaume, Tavi devra affronter un ennemi bien plus puissant et organisé qu'il n'y paraît et sera prêt à tout pour sauver sa famille et ceux qu'il aime, pendant que de leur côté, Bernard et Amara, accompagnés de Doroga, mênent une bataille pour sauver le Royaume au péril de leur vie.
Si on avait des doutes quant à certains points de l'histoire tout au long du livre, ceux-ci se voient littéralement confirmés dans les dernières pages, et c'est frustré au possible qu'on referme le livre, attendant la suite avec impatience.
C'est un pure régale !!



par Fantasyae
FNA -1018- La dernière bataille de l'espace FNA -1018- La dernière bataille de l'espace
Jan De Fast   
Ce livre est plutôt plaisant. L'histoire est prenante et on se laisse assez vite porter.
Cependant si la première partie du livre m'a plutôt emballé, par la suite ça se gâte..
Plutôt que de rester sur sa première idée (que je trouvais la plus intéressante), l'auteur fait un patchwork des gros classiques de SF, donnant d'une part un gout de déjà vu, et de l'autre une frustration quand à la première partie originale qu'on aurait pu aimer voir développer d'avantage.

Cette fameuse première partie et idée résumée en quelques mots : un journaliste Terrien, qui explore la galaxie à bord de son petit astronef. Il écrit des articles sur les différentes civilisations, planètes qu'il rencontre. Le hasard le mène au centre d'un conflit entre deux planètes, dans lequel il va jouer son rôle de "correspondant de guerre".

par Deniador
Les Aventures de Tintin, Tome 8 : Le Sceptre d'Ottokar Les Aventures de Tintin, Tome 8 : Le Sceptre d'Ottokar
Hergé   
Ce tome est un peu plus politique.
Je l'ai bien aimé mais ce n'est pas mon préféré.
Avant Dune, Tome 3 : La maison Corrino Avant Dune, Tome 3 : La maison Corrino
Kevin J. Anderson    Brian Herbert   
Et voilà ! Dernier volume de cette trilogie Avant Dune.
C'est solide et rondement mené. Tous les éléments sont en place pour attaquer la lecture de Dune.

Un joli tour de force que d'avoir su recréer cet avant dune et le rendre aussi passionnant à suivre.

par Ertiammot
L'Autoroute sauvage L'Autoroute sauvage
Julia Verlanger   
La France (le monde ?) n'est plus. La guerre bactériologique et la « Grande Pagaille » l'ont ravagée, et la peste bleue, sinistre héritage du dernier conflit mondial, semble prohiber tout retour à la civilisation. Les villes jonchées de cadavres ont été abandonnées par l'humanité. Les survivants sont pour l'essentiel des « groupés », moutons sous la coupe de loups impitoyables qui sont autant de dictateurs en puissance, fanatiques religieux ou simples brigands perpétuant la loi du plus fort. Certains préfèrent cependant revendiquer leur liberté et vagabonder seuls, dégagés de toute entrave : leur vie n'est guère aisée dans ce monde cauchemardesque où les dangers abondent et où le cannibalisme est entré dans les mœurs, mais ils ont fait ce choix et s'y tiennent. Gérald, cynique et macho au possible (belle ironie !), est un de ces « solitaires ». La vie sauvage l'a endurci, et ce virtuose du lancer de couteau ne connaît pas d'attaches. Jusqu'au jour où il fait la rencontre d'Annie, nécessairement jeune, jolie et blonde, « groupée » quelque peu écervelée issue d'une communauté largement plus fréquentable que les autres, et qui a pour idée fixe de se rendre à Paris en quête d'un hypothétique remède à la peste bleue. Seule, l'aimable créature n'a pas une chance... et Gérald est bientôt amené à l'accompagner le long de L'Autoroute sauvage. Un sacré périple, qui amènera les deux tourtereaux à multiplier les rencontres généralement désagréables...Excellent.
Le Livre d'Or de la science-fiction : Jack Vance Le Livre d'Or de la science-fiction : Jack Vance
Jack Vance   
L’avenir, tel qu’il est envisagé par Vance, surtout l’avenir lointain, qui sollicite davantage son imagination que le futur immédiat, ne saurait être un simple prolongement, aussi aberrant soit-il, du présent. Il a au contraire toutes les chances de présenter ce caractère de fondamentale étrangeté que les Anglo-Saxons désignent sous le nom d’« alienness ». Ainsi, si l’humanité essaime dans la galaxie, non seulement elle y rencontrera des mondes, des créatures, des civilisations radicalement différentes, mais elle se transformera à leur contact. De ce point de vue, Vance est l’un des premiers à avoir exploité l’idée de 1’« homme modifié », mais il ne procède pas à la façon d’un James Blish qui, dans Semailles humaines, recueil réunissant une série de nouvelles écrites entre 1942 et 1955, imagine une humanité apte à survivre dans n’importe quel milieu physique grâce à un programme de manipulations génétiques. Pour Vance, la transformation de l’humanité est en quelque sorte dans l’ordre des choses, elle s’inscrit dans une certaine logique historique où les mondes colonisés, d’abord groupés en confédérations sous l’autorité de la Terre, deviennent de plus en plus autonomes. Les énormes distances qui séparent les planètes habitées, le fait même qu’elles puissent accueillir des catégories d’individus très différentes (la planète géante du roman du même nom est le refuge de Terriens marginaux ; les îles flottantes d’Un Monde d’azur sont occupées par les descendants d’un groupe de repris de justice échoués là à la suite d’une avarie de l’astronef qui les transportait vers quelque colonie pénitentiaire), les incidents diplomatiques, voire les guerres, l’influence des cultures autochtones lorsqu’il y en a, tout cela entraîne un relâchement des relations interstellaires. Chaque société devient une espèce de système clos qui a tendance à perdre la mémoire de ses origines et à évoluer selon une dynamique propre. Oubli de la Terre, oubli de l’humain, mutations régressives ou progressives : ainsi peut se résumer l’hypothèse de Vance dans le cas d’une expansion spatiale de l’humanité.


par ilovelire