Livres
524 643
Membres
543 014

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de al61 : J'ai lu aussi

Corbeau, L'Intégrale Corbeau, L'Intégrale
Patricia Briggs   
On retrouve avec joie la plume et la magie de Patricia Briggs. Elle nous fait pénétrer dans un nouveau monde de fantasy et de conte. Je me répète un peu pour ses séries, mais sa Fantasy est bien mieux que le peu de sa bit-lit que j'ai lu...
Même si au début les éléments mettent du temps à se mettre en place, l'histoire captive. Séraphe nous fait entrer dans son monde et sa famille à laquelle on ne peut que s'attacher. Chacun de ses enfants est touchant à sa façon. De rares petites longueurs viennent ponctuer le récit, mais ne durent pas. Chaque tomes se voit doter d'un voyage où les rencontrent sont riches. L'histoire du Ténébreux se poursuit sur les deux tomes, même si le premier n'est pas centré sur ce démon.
La magie des Voyageurs est un point fort du livre à mon avis. Les différents ordres séduisent et envoutent. Avec ces deux tomes, on entre de nouveau dans un monde de secrets...
FNA -410- Enjeu Déterna FNA -410- Enjeu Déterna
Peter Randa   
Cette histoire ce lit très bien. Les phrases courtes, apportent beaucoup de rythmes et on avance très rapidement.

L'action est très présente dans ce récit. Nous suivons un agent spécial, envoyé sur le terrain pour essayer d’enrayer un complot programmant une invasion sur une planète de l'union.

Même si le tout est très bien fait, je n'ai pas été plus séduit que cela. A vrai dire, c'est surtout le style "espionnage, double jeu, intrigue politique et militaire" qui n'est pas réellement ma tasse ma thé.

Je ne conseil donc ce livre, que si vous aimez les histoires de commandos militaire, et d'agent secret.

par Deniador
Autour d'Honor, Tome 2 : Les mondes d'Honor Autour d'Honor, Tome 2 : Les mondes d'Honor
David Weber   
Nettement meilleur que le "tome 1"

Il s'agit d'un recueil de 5 nouvelles (sur 517 pages contre 350 pour Autour d'Honor) situées dans l'honoverse.

Le chat perdu en est la première nouvelle. Elle est écrite par Linda Evans, inconnue en France, mais qui a déjà collaboré avec Weber et Ringo (sf militaire outre atlantique).
Les chats sylvestres sont connus depuis à peine 15 mois T, on situe donc l'histoire plusieurs siècles avant honor harrington. C'est l'histoire d'un double sauvetage, dont la finalité n'est pas la sauvegarde de la galaxie, mais l'amour d'un homme et d'un chat.
Une charmante histoire sur le même modèle que Une belle amitié de Weber dans Autour d'Honor à laquelle elle fait d'ailleurs souvent référence.
On y redécouvre l'exceptionnelle intelligence des Treecats. Pas de vaisseaux spatiaux, mais cela se lit sans faim. :-)

Suivi de : le prix de rêves par Weber. Toujours dans le passé (avant l'invention du prolong). Les chats vivant des siècles, nouant des relations avec les hommes à la vie courte et qui souvent choisissent de les accompagner dans les ténèbres. L'histoire de la première adoption de la reine de Manticore.
Le registre est ici plus cérébral, plus politique. La patte du maître quoi. On y découvre le statut et la législation sur les chats sylvestres, sous fond de complot contre la couronne.

Suivi de le gambit de la reine écrit par jane Lindskold, plus connue pour de la fantasy. Elle a écrit en collaboration avec Zelazny (mais reste inconnue en france sauf pour un roman).
Elisabeth III (la reine d'Honor Harrington), juste après la mort de son père (avant la saga donc). Un éclairage sur l'assassinat du Roi Roger évoqué dans la série originale. Un bon éclairage, agréable à lire.

Suivi de : Un retour difficile de Weber, mettant en scène Susan Hibson à 12 ans (que l'on connaît mieux comme Fusco dans la série originale) et Honor elle-même, à l'époque commandant en second du croiseur lourd HMS Glaive. Et déjà notre héroïne a cette gnaque qui nous la fait tant aimer. Un épisode très Flotte Royale, un régal donc.

Enfin : Pilonnage d'artillerie, de Roland J. Grenn, un auteur de sf militaire non traduit en France. L'action se situe dans le temps de la série, probablement entre Une guerre victorieuse et brève et Aux mains de l'ennemi, où une histoire d'action militaire sur une obscure planète dépendant de la sphère d'influence d'Erewhon. Une histoire un peu brouillonne mettant en scène SerSec de Havre en arrière plan.

Au final un recueil qui parle abondamment des chats sylvestres sans négliger l'aspect sf politico- militaire qui me plaît tant dans cette série.
Un tome bien plus abouti que le premier.

par Fnitter
FNA -472- Le grand marginal FNA -472- Le grand marginal
B. R. Bruss   
Ce livre est un petit régale. Un personnage haut en couleur, "Le grand marginal" est là tête d'un immense astronef et de tout son équipage. Ils errent dans l'espace, de planète en planète pour une mission plus que saugrenue.

Leurs objectifs est de trouver des preuves sur l'existence des univers parallèles, du transmetteur de matière, de la jeunesse éternelle, du voyages dans le temps, la télépathie,

Cette aventure est rendue très cocasse non seulement par les objectifs de la mission, mais surtout par les personnages tel que Bolog, un nain qui est le bouffon personnel du Grand Marginal. Son langage et ses remarques piquantes offrent un très bon moment d'amusement à la lecture de ce livre.

Les aventures de cet équipage très original, lancé dans ce voyage de planètes en planètes à la recherche des grands mystères de la galaxie, offre un très bon moment de lecture et d'évasion, où se mélange, rire et surprise.

par Deniador
Codex Aléra, Tome 2 : Les Furies de l'Academ Codex Aléra, Tome 2 : Les Furies de l'Academ
Jim Butcher   
Si j'ai littéralement adoré le premier tome, le second est une pure merveille. C'est avec un immense plaisir qu'on retrouve les personnages auxquels on s'était attachés dans le premier volet.
L'histoire se déroule deux ans plus tard. Tavi est à présent page du Premier Duc et apprenti Curseur dans la ville d'Aléra. De nouveaux personnages font eux aussi leur apparition, des gentils comme des méchants.
Comme pour le premier tome, l'histoire est très bien ficellée, la suite logique et les complots politiques se créés et se disolvent, ce qui, parfois, est un peu dur à suivre.
Plongé au coeur des intrigues du Royaume, Tavi devra affronter un ennemi bien plus puissant et organisé qu'il n'y paraît et sera prêt à tout pour sauver sa famille et ceux qu'il aime, pendant que de leur côté, Bernard et Amara, accompagnés de Doroga, mênent une bataille pour sauver le Royaume au péril de leur vie.
Si on avait des doutes quant à certains points de l'histoire tout au long du livre, ceux-ci se voient littéralement confirmés dans les dernières pages, et c'est frustré au possible qu'on referme le livre, attendant la suite avec impatience.
C'est un pure régale !!



par Fantasyae
FNA -1018- La dernière bataille de l'espace FNA -1018- La dernière bataille de l'espace
Jan De Fast   
Ce livre est plutôt plaisant. L'histoire est prenante et on se laisse assez vite porter.
Cependant si la première partie du livre m'a plutôt emballé, par la suite ça se gâte..
Plutôt que de rester sur sa première idée (que je trouvais la plus intéressante), l'auteur fait un patchwork des gros classiques de SF, donnant d'une part un gout de déjà vu, et de l'autre une frustration quand à la première partie originale qu'on aurait pu aimer voir développer d'avantage.

Cette fameuse première partie et idée résumée en quelques mots : un journaliste Terrien, qui explore la galaxie à bord de son petit astronef. Il écrit des articles sur les différentes civilisations, planètes qu'il rencontre. Le hasard le mène au centre d'un conflit entre deux planètes, dans lequel il va jouer son rôle de "correspondant de guerre".

par Deniador
Les Aventures de Tintin, Tome 8 : Le Sceptre d'Ottokar Les Aventures de Tintin, Tome 8 : Le Sceptre d'Ottokar
Hergé   
Ce tome est un peu plus politique.
Je l'ai bien aimé mais ce n'est pas mon préféré.
Avant Dune, Tome 3 : La Maison Corrino Avant Dune, Tome 3 : La Maison Corrino
Kevin J. Anderson    Brian Herbert   
Un prequel de Dune de bonne facture.
Entendons nous bien ! Les romans sur l'univers de Dune de HERBERT fils n'ont pas la valeur, la force ou la complexité de ceux de son père. La série originelle est unique et inégalable, mais ce n'est pas pour autant qu'il faille jeter tout le reste aux orties, le bébé avec l'eau du bain.

Pour ma part, le cycle des « avant-dune » composé de la Maison des Atréides, La Maison Harkonnen et La maison Corrino est particulièrement bien tourné, le cycle « la genèse » (La guerre des machines, le Jihad butlérien, La bataille de Corrin) trop commercial a fait baisser le niveau, et le cycle "après dune" ( Les chasseurs de Dune et le triomphe de Dune), tout du moins le premier tome, reste de bonne qualité.

Pour ce cycle "avant dune", je préconise fortement (si, si j'insiste) de lire avant Dune - Tome 1 et Dune - Tome 2 (le meilleur roman de sf de tous les temps) pour pleinement en apprécier la saveur.
L'action se situe environ 30 ans avant le roman original. On y retrouve la quasi totalité des personnages qui nous ont tant plu, à l'exception bien sur de ceux comme Paul, qui ne sont pas encore né :-).

Très rapidement on replonge dans l'univers de Dune. La description de la planète, le vocabulaire, adapté et adéquat nous rappelle, avec beaucoup de justesse l'univers crée par Herbert père.
La lecture est plus facile, grace à un style fluide, plus contemporain et l'action, l'atmosphère de Dune, grâce aux intrigues et complots, sont au rendez-vous.
En nous plongeant ainsi dans le passé des héros, on découvre, ou on comprend mieux leurs traits de personnalité.
De part leur existence précédente, ils ont dans ce roman, une réelle consistance.
Si vous avez aimé Dune, vous aimerez le cycle "avant dune".

par Fnitter
L'Autoroute sauvage L'Autoroute sauvage
Julia Verlanger   
La France (le monde ?) n'est plus. La guerre bactériologique et la « Grande Pagaille » l'ont ravagée, et la peste bleue, sinistre héritage du dernier conflit mondial, semble prohiber tout retour à la civilisation. Les villes jonchées de cadavres ont été abandonnées par l'humanité. Les survivants sont pour l'essentiel des « groupés », moutons sous la coupe de loups impitoyables qui sont autant de dictateurs en puissance, fanatiques religieux ou simples brigands perpétuant la loi du plus fort. Certains préfèrent cependant revendiquer leur liberté et vagabonder seuls, dégagés de toute entrave : leur vie n'est guère aisée dans ce monde cauchemardesque où les dangers abondent et où le cannibalisme est entré dans les mœurs, mais ils ont fait ce choix et s'y tiennent. Gérald, cynique et macho au possible (belle ironie !), est un de ces « solitaires ». La vie sauvage l'a endurci, et ce virtuose du lancer de couteau ne connaît pas d'attaches. Jusqu'au jour où il fait la rencontre d'Annie, nécessairement jeune, jolie et blonde, « groupée » quelque peu écervelée issue d'une communauté largement plus fréquentable que les autres, et qui a pour idée fixe de se rendre à Paris en quête d'un hypothétique remède à la peste bleue. Seule, l'aimable créature n'a pas une chance... et Gérald est bientôt amené à l'accompagner le long de L'Autoroute sauvage. Un sacré périple, qui amènera les deux tourtereaux à multiplier les rencontres généralement désagréables...Excellent.
Le Livre d'Or de la science-fiction : Jack Vance Le Livre d'Or de la science-fiction : Jack Vance
Jack Vance   
Le Livre d’or de la Science-Fiction était une collection de poche éditée entre 1978 et 1987. Chaque livre regroupait des nouvelles d’un des plus grands auteurs du genre. En effet, les écrivains anglo-saxons sont souvent très prolifiques dans la nouvelle !

Maître de la Galaxie : l’auteur nous décrit plusieurs histoires successives, et le lecteur n’arrive pas à faire le lien entre elles… jusqu’à la dernière partie de la nouvelle, qui s’interroge sur les qualités d’un bon dirigeant. Surprenant, bien amené, même si j’ai trouvé la conclusion un brin démonstrative.

Personnes Déplacées : sous forme d’articles de presse, une variation sur un thème toujours d’actualité, mettant en valeur le fait que presque tout le monde s’en fiche. Simple et fort.
Quand se lèvent les cinq lunes : un homme dans un phare est confronté à la solitude et a (peut-être ) des hallucinations. Soit je n’ai pas compris la fin, soit elle est ratée !

Le Papillon de Lune : une nouvelle où on retrouve le Jack Vance qu’on connaît ! Une enquête dans un monde où la population a développé une forme évoluée de l’utilisation du langage et où les personnages importants mettent des masques pour exprimer leur état d’esprit. Un récit intéressant malgré une chute qui aurait pu être plus surprenante.

Le Dernier Château : dans une société très hiérarchisée où les élites sont oisives, les Meks (mécaniciens) sont des non-humains qui soudainement se révoltent, prennent d’assaut les châteaux et massacrent les habitants, humains et non-humains. Jack Vance cherche à dénoncer la déliquescence d’un monde corrompu par la politique et le refus du travail manuel voire du combat. On adhère, ou pas.

Alice et la Cité : nouvelle étonnante de la part d’un Jack Vance que j’ai vu plus misogyne. L’héroïne, parfois un peu crispante, est une jeune fille indépendante confrontée à deux hommes opposés — l’un membre de l’élite et l’autre criminel des bas-fonds — et tous deux aimeraient qu’elle se plie à leurs désirs alors qu’ils ne la considèrent pas comme leur égale. Thème d’actualité.

Le Tour de Freitzke : une enquête de Miro Hetzel qui est un prétexte pour nous faire visiter diverses planètes avec leurs sociétés très différentes les unes des autres. La plume de Jack Vance s’y exprime en toute liberté, arrivant en quelques mots à nous dépayser.

Comme dans tout recueil, les nouvelles sont inégales. Jack Vance nous confirme encore une fois son talent incroyable pour imaginer des univers, mais les fins ne sont pas toujours à la hauteur.

par FeyGirl

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode