Livres
595 294
Membres
673 302

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Alabama 1963



Description ajoutée par BooksFan-ny 2021-07-27T01:10:38+02:00

Résumé

Birmingham, Alabama, 1963. Le corps sans vie d’une fillette noire est retrouvé. La police s’en préoccupe de loin. Mais voilà que d’autres petites filles noires disparaissent…

Bud Larkin, détective privé bougon, alcoolique et raciste, accepte d’enquêter pour le père de la première victime.

Adela Cobb, femme de ménage noire, jeune veuve et mère de famille, s’interroge : « Les petites filles, ça disparaît pas comme ça… »

Deux êtres que tout oppose. A priori.

Sous des airs de polar américain, Alabama 1963 est avant tout une plongée captivante dans les États-Unis des années 1960, sur fond de ségrégation, de Ku Klux Klan et d’assassinat de Kennedy.

Christian Niemiec et Ludovic Manchette sont traducteurs : ils adaptent en français les dialogues de séries et de films, essentiellement américains. Alabama 1963 est leur premier roman.

[Éditions de Noyelles / France Loisirs 2021]

Afficher en entier

Classement en biblio - 227 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par BooksFan-ny 2021-07-27T01:08:06+02:00

— Si c'est pas malheureux de voir ça ! Des Blancs qui traînent avec des négresses !

— Mais je vous emmerde, monsieur.

Le vieil homme en resta pantois. De même qu'Adela. Bud et elle poursuivirent leur chemin. Plus loin, Adela se mit à rire.

— Quoi ? fit Bud.

Elle le regarda et se remit à rire.

— Quoi ? J'ai été poli, j'ai dit "monsieur".

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

Un vrai coup de cœur !! Les auteurs ont su dresser, dans un style dépourvu de maniérisme, un portrait saisissant d’une société qui semble d’un autre âge. En quelques pages, ils réussissent à nous plonger au cœur de l’Alabama de 1963. Et là, ils nous présentent des personnages tous plus attachants les uns que les autres. Adela nous émeut tout de suite par sa personnalité forte, mais qu’elle doit brider parce qu’elle n’a pas la bonne couleur de peau… Bud, l’archétype du détective des classiques américains, se révèle surprenant et les auteurs réussissent le tour de force de le rendre sympathique alors que rien ne pouvait le laisser présager. La galerie de personnages secondaires est, sans mauvais jeu de mots, haute en couleurs, et apporte un bouffée d’humour très appréciable. La construction est remarquable et d’une précision d’orfèvre. Les auteurs nous baladent et on ne peut que les suivre. Autre point fort, ils évitent toujours de tomber dans le sordide, alors que le sujet aurait pu s’y prêter. Mais ils évitent tous les écueils du genre. Et que dire des dialogues ? Un régal. Une écriture fluide, naturelle, sans chichi, qui m’a fait passer du rire aux larmes. Rien de trop, pas de bavardages inutiles. Ça ne m’a pas étonné de voir qu’ils écrivent des dialogues de films.

Bref, une lecture addictive que j’ai lu d’une traite. Une belle œuvre pleine d’humanité qui devrait figurer dans les programmes scolaires !!

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Lectrice_Allys 2022-05-11T10:57:33+02:00
Or

Après toutes les chroniques qu'on a vu partout passer sur ce roman, à mon tour de publier mon avis. Je dois dire que j'ai pris beaucoup de plaisir à lire cette histoire.

Le couple improbable de ce détective blanc, alcoolique et torturé, et de cette femme de ménage noire, avec les pieds sur terre, s'efforçant de faire vivre sa famille, fonctionne vraiment bien. Avec eux, nous avons toutes les facettes de cette société raciste et ségrégationniste.

Car, sur fond d'enquête, c'est bien la ségrégation qui est dénoncée. Mais, ce que j'ai aimé dans ce roman, c'est qu'elle est dénoncée de manière originale. Les auteurs la tournent en ridicule, la poussant parfois tellement loin que cela provoque des situations assez cocasses. le racisme, lui-même, est démontré comme principalement dû à l'incompréhension et à la peur de celui qui est différent plus qu'à la haine.

D'ailleurs, le racisme nous est bel et bien montré des deux côtés. Chez les Blancs, bien sûr, on y a largement l'habitude dans beaucoup de récits. Mais il nous est montré aussi chez les Noirs qui se refusent à accepter de recevoir, ou même de parler à un Blanc.

En toile de fond, il y a l'enquête, bien sûr, mais ce n'est pas ce que j'ai retenu de ce roman. C'est une enquête simple, sans grande originalité. Je dois pourtant avouer que la fin m'a laissée assez dubitative car elle arrive de manière assez abrupte.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mcn89 2022-04-30T09:51:13+02:00
Or

J'ai aimé retrouvé l'univers de la couleur des sentiments. L'intrigue policière sert de prétexte à la description d'un policier détruit par un deuil. La rencontre d'une bonne noire et de ce policier les aide chacun à retrouver une certaine dignité. Ces personnages sont attachants et l'ambiance qui règne à cette époque est bien retranscrite. Un roman plein d'espoir malgré le drame qui se joue. Une histoire courte mais riche. J'ai beaucoup aimé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bouboule 2022-04-23T19:59:06+02:00
Or

Superbe lecture ! J’ai dévoré ce livre en une journée. L’écriture est fluide, ça se lit vraiment bien et agréablement. L’ambiance du livre rappelle celle de « La couleur des sentiments », le fond de l’histoire m’a fait penser à une partie de l’enquête de l’agent du FBI dans la série mindhunter. Un mix parfait qui donne un bon suspense et une fin à laquelle on ne s’attend pas (ou alors je suis naïve et je n’avais pas compris là où c’était évident mais toujours est-il que j’ai eu la surprise :-)). J’ai trouvé les personnages attachants. Une belle lecture !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mademoisellewho 2022-04-20T21:16:11+02:00
Diamant

Mon premier 'policier' vraiment addictif et surprenant.

J'avais déjà tenté le style policier d'abord 'violent et dark' puis plutôt 'cosy mystery' mais non ça n'accrochait pas.

Puis il y a eu Alabama 1963. Et dès la première page j'ai su que c'était enfin le bon.

Le côté historique qui me rappelait beaucoup 'la couleur des sentiments' associé à l'atrocite des meurtres sur ces petites filles noires, avec une écriture magistrale et un suspens qui me prenait aux tripes. Je ne pouvais plus quitter ce roman. Et cette fin ! Je ne m'attendais pas à cette personne, je ne m'attendais pas à ce qu'il se passe. J'ai été choquée et étonnée. C'était fantastique.

Je vais suivre de très près les prochains romans des 2 auteurs c'est sur !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lilysue14 2022-04-18T19:36:57+02:00
Or

🌼"Ce qui compte, chez un homme, ce n'est pas la couleur de sa peau ou la texture de sa chevelure, mais la texture et la qualité de son âme" Martin Luther King.

Cette citation résume ce que j'ai ressenti à la lecture du roman "Alabama 1963" de @manchette_niemiec.

Elle s'applique au duo impropable formé par Adela Cobb, femme de ménage noire et Bud Larkin, détective privé, ex policier, alcoolique et raciste. Car il est bien question d'âme dans ce magnifique 1er roman écrit à quatre mains : âme perdue, âme en rédemption, âme pure, âme noircie, âme abîmée par la vie, sans âme.

Un polar avec des moments difficiles comme cette scène (page 188 édition Pocket) où Adela est mise à contribution sur une scène de crime. Malgré tout cette œuvre est solaire grâce à la personnalité et le charisme d'Adela.🌼

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Louloute_blablabla 2022-04-15T11:00:15+02:00
Commentaire ajouté par Kmydaukho 2022-04-09T19:10:00+02:00
Or

Avant de commencer ce roman, j’avais peur de ne pas accrocher puisqu’il a clairement fait l’unanimité au près des lecteurs et je suis parfois (souvent) à contre courant quand il s’agit d’un roman très populaire.

Mes attentes étaient très nombreuses mais ont été comblées ! Pour tout vous dire… j’ai adoré cette histoire. Je l’ai lu en Mars après pas mal de déceptions, et clairement ça m’a fait du bien de lire un livre captivant, où je ne me suis pas ennuyée un seul instant.

Les pages se tournent toutes seules, le récit est addictif, c’est un roman qui se dévore !

On s’attache aux personnages et plus particulièrement à ce duo improbable…

Un excellent moment de lecture donc pour ma part ! Tout ce dont j’avais besoin à l’instant T.

Je vous recommande chaudement cette lecture

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cecicye 2022-04-08T18:21:31+02:00
Argent

J'ai beaucoup aimé ce duo improbable. Cette petite touche humoristique était la bienvenue et subtilement amenée malgré le sujet très dur et le message fort.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marie-France-46 2022-03-25T14:45:57+01:00
Or

Quelle belle lecture ! Pour connaitre un peu le sud des US, j'ai retrouvé dans ce roman cette ambiance toute particulière qui aujourd'hui encore trahit cette infamie que fut la ségrégation. Le sujet du livre au demeurant banal pour un Polar n'est ici qu'un prétexte pour nous immerger dans le racisme ambiant, dévastateur. Les auteurs ne sont pas tombés dans le piège de la bien pensance. Ils ne cherchent pas à stigmatiser mais par le biais de personnages truculents, par la dérision et un humour vivifiant, nous embarquent dans leur histoire, jusqu'à la toute dernière ligne. Une vraie réussite ! A partager sans modération.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Anne2702 2022-03-24T08:11:14+01:00
Bronze

J'attendais plus de ce roman

La fin surtout est décevante, trop rapide et abrupte

C'est dommage....

Il aurait mieux fallu partir dans un roman classique car les auteurs ont très bien géré l'aspect social de l'époque. L'enquête est de trop....

Afficher en entier

Dates de sortie

Alabama 1963

  • France : 2020-08-20 (Français)
  • France : 2021-10-07 - Poche (Français)

Activité récente

roska le place en liste or
2022-05-09T21:14:35+02:00
mcn89 le place en liste or
2022-04-30T09:44:55+02:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 227
Commentaires 69
extraits 12
Evaluations 122
Note globale 8.57 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode