Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Alaincoderre : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les Armes secrètes de la CIA Les Armes secrètes de la CIA
Gordon Thomas   
« Dans la guerre contre le terrorisme, les États-Unis n’ont jamais toléré et ne tolèreront jamais la torture.»

George W. Bush, 4 janvier 2006

Hélas, si… et depuis plus de cinq décennies !

Dans ce livre-choc, l’auteur révèle, preuves à l’appui, comment la CIA a développé dès le début de la guerre froide des « programmes de recherche » utilisant manipulations mentales, tortures et armes chimiques, toutes prohibées par les conventions de Genève, avec l’aide de médecins de haut niveau liés par le serment d’Hippocrate.

Des armes chimiques telles que l’anthrax ont été testées à grande échelle dès la guerre de Corée, sur l’ennemi, mais aussi sur des populations carcérales et des objecteurs de conscience. L’existence de ces mêmes armes, attribuée à Saddam Hussein, devait pourtant justifier, des années plus tard, une guerre contre l’Irak.

Les tortures et autres humiliations commises récemment dans les prisons de Guantanamo, d’Abou Ghraib et dans celles d’Europe de l’est n’ont rien d’un dérapage ponctuel lié à des circonstances exceptionnelles (elles sont d’ailleurs codifiées dans un manuel interne de la CIA reproduit ici pour la première fois). Dès les années 1950, des cliniques nord-américaines financées par la CIA ont administré à d’innocents dépressifs, pris au hasard, des doses massives de drogues, d’électrochocs et autres traitements inhumains, à seule fin de trouver la clé du « reconditionnement mental » des ennemis des États-Unis, à l’époque les communistes.

Ce livre de révélations explosives est rendu possible par le témoignage de deux hommes-clés de la CIA, qui ont payé de leur vie leur combat contre des pratiques qu’ils réprouvaient : l’officier Bill Buckley et le scientifique Franck Olson. L’auteur s’appuie enfin sur des centaines de documents officiels, tels que des mémos internes de la Maison Blanche des années 1970, signés… George Bush (père), Donald Rumsfeld et Dick Cheney…

par Haappy
De sang-froid De sang-froid
Truman Capote   
Kansas (Etats-Unis), novembre 1959 : quatre personnes d'une même famille sont massacrées sans mobile apparent.
''De sang froid'' est le récit de ce fait-divers sordide mais surtout de tous les éléments et situations qui y ont conduit.
Grâce à un fabuleux travail d'enquête et d'analyse, Truman Capote offre la possibilité de comprendre l'incompréhensible.

Le récit est simple, rigoureux, dépouillé, écrit dans un style parfaitement neutre.
A aucun moment l'auteur ne tente d'orienter le lecteur ou de faire transparaître une opinion.
Et c'est ce qui fait la force de ce livre : le lecteur se retrouve seul.
Seul, face à ces crimes incompréhensibles mais inéluctables, seul face à des criminels plus pitoyables qu'effrayants, et surtout seul, face à lui-même quant au choix du châtiment.


par Gambit
Meurtres pour rédemption Meurtres pour rédemption
Karine Giebel   
Premier livre livre de cet auteur et que dire? Epoustouflant, exceptionnel, inoubliable, génial...... J'ai lu beaucoup de livres mais un comme celui-ci très rarement pour ne pas dire jamais!!!Prenant de la première à la dernière page!!
Difficile de fermer le roman pour aller travailler et pour dormir, on a envie de savoir!! Est-ce vraiment une fiction???? Si oui alors où finit la réalité et où commence la fiction???
Ce livre est touchant, émouvant et dérangeant à la fois!!
Je le conseille vivement

par carol
Le Monstre Le Monstre
Jonathan Kellerman   
Ecrit avec une précision impressionnante, ce roman de Jonathan Kellerman fait vite basculer le lecteur dans un univers d'autant plus cauchemardesque que les motivations de chacun y sont de moins en moins claires au fur et à me sure qu'on les découvre... ou croit les découvrir.

par wizbiz06
Histoire secrète du Mossad Histoire secrète du Mossad
Gordon Thomas   
http://fantasybooksaddict.blogspot.fr/2018/01/histoire-secrete-du-mossad-de-1951-nos.html

Une collègue m'a prêté ce livre, sur le Mossad, après que nous en ayons parlé au boulot.

On apprend les origines des services secrets israéliens, le Mossad, sa création et ce que ses dirigeants successifs en ont fait.
Les témoignages recueillis par Gordon Thomas nous montrent l'envers du décors : que ce soit les querelles intestines du Mossad, l'aspect politique avec les liens inter-agences ; Ou ses différentes opérations d'infiltrations, et celles qui relèvent de l'antiterrorisme.
C'est un récit assez complet : on y retrouve également des événements comme le décès de Lady Diana, la capture de criminels de guerre comme Eichmann en 1961, ou celle de Saddam Hussein, la tentative d'assassinat sur Jean-Paul II, le début de la traque de Ben Laden, suite aux attentats du 11 septembre 2001… Pourtant, même si l'auteur nous apporte quelques éclaircissements, je pense que nous n'aurons jamais vraiment la vérité ! C'est un peu le défaut de ce genre de livre car ceux qui témoignent ne sont pas obligés de raconter la vérité, du moins ils peuvent omettre certaines choses… D'ailleurs, parfois ce sont de simples suppositions qui ne sont étayés par aucune preuve tangible, malheureusement…

D'autre part, je ne sais pas si cela vient de la traduction mais j'ai eu beaucoup de mal avec le style d'écriture de l'auteur. C'est très « fouillis », on passe d'un sujet à l'autre sans transition. J'aurais préféré que ce soit dans l'ordre chronologique car on revient sans cesse d'une date à l'autre. Par exemple, on commence par Lady Diana, puis, on se retrouve à la création du Mossad… Et c'est cela tout au long du livre !

Pour conclure, c'est une lecture en demi-teinte ! En effet, le sujet abordé est intéressants mais manque de preuves, tandis que le style de l'auteur est confus !
L'Activiste : le jour des morts L'Activiste : le jour des morts
Maureen Martineau   
— Tranquille, bébé.

D’une main habituée, Judith le saisit par les chevilles et glissa une couche propre sous ses fesses avant de la rabattre à l’avant.

— Tout beau, tout neuf!

Elle remit son petit debout et plongea le nez dans son bedon pour le chatouiller. Sa peau sentait bon. L’odeur de sa chair rose. Un instant hors du temps qu’elle savoura. Courbé au-dessus de sa tête, Loïc empoigna quelques mèches de ses cheveux qui se coincèrent entre ses doigts.

— Lâche, Lou, lâche! Ça fait mal.

On frappa à la porte. Pressée d’aller répondre, Judith recula d’un mouvement brusque. La douleur au cuir chevelu lui arracha un cri. Loïc se mit à hurler. Elle l’accrocha à sa taille et alla ouvrir. À la vue du policier qui aimait lui faire des grimaces, le gamin cessa de chigner. Il adorait l’action.

— Entre, dit Judith. Garde tes souliers, le plancher est froid.
La Compagnie : le grand roman de la CIA La Compagnie : le grand roman de la CIA
Robert Littell   
Voici un excellent roman d'espionnage, mais qui n'a rien a voir avec un SAS (entendons nous bien, je ne critique pas les SAS, mais l'ambition de cet ouvrage est différent). En s'appuyant sur des bases historiques très solides, on assiste à l'histoire de la CIA au travers de celle de quelques unes de ses recrues depuis la création de l'institution. Comment et pourquoi a-t-elle été créée, comment combat-elle ses ennemis, du KGB jusqu'à Al Kaïda, quelles sont ses failles et ses forces. L'intrigue n'est pas oubliée, car on essaie de deviner, tout au long du roman, avec plus ou moins de facilité, qui sont les agents doubles faisant capoter les opérations.
Au final, on a un peu de mal a faire la différence entre l'histoire vraie et le roman, tellement tout s'imbrique parfaitement.

par drelin83
Seul contre tous Seul contre tous
Jeffrey Archer   
Livre très passionnant sur la justice anglaise qu'on lit d'une seule traite tellement l'histoire est prenante.La justice est enfin réparée après bien des péripéties.Le fil de l'histoire nous prends de bout en bout...à lire...
Le seul commandement Le seul commandement
Jeffrey Archer   
" Ne jamais se faire prendre. Si l'on est pris, tout nier. Ne jamais s'inquiéter. La CIA veille toujours sur vous. " On le surnomme le professionnel des professionnels. Détenteur de la Médaille d'honneur, père de famille exemplaire, voué corps et âme au service de son pays, Connor Fitzgerald est l'arme la plus mortelle de la CIA. Depuis vingt-huit ans, il a su mener sans encombre sa double vie - professionnelle et privée. Mais, à quelques jours de prendre sa retraite de l'Agence, il tombe sur un ennemi dont pas même lui ne saurait venir à bout. Et pour cause... Au même moment, les Etats-Unis doivent affronter un ennemi non moins redoutable : le nouveau président de la Russie, déterminé à provoquer un conflit armé entre les deux superpuissances. Mené tambour battant du Bureau Ovale de la Maison Blanche au somptueux repaire d'un parrain de la mafia russe en passant par Moscou, Saint-Pétersbourg, Bogota, Le Cap, Londres, Dallas et Sydney, Le Seul Commandement renouvelle totalement les canons du thriller contemporain.
Derrick Storm, tome 5 : Tempête de Feu Derrick Storm, tome 5 : Tempête de Feu
Richard Castle   
J’ai été un peu déçue par ce tome alors que j’ai adoré les précédents. Dès le début on est plongé dans l’action et j’ai été prise par le livre mais ensuite le souffle est un peu retombé.

Ce roman suit le style du précédent, c’est à dire qu’on suit le point de vue de plusieurs personnes à priori sans rapport. Le lien n’est fait que dans les derniers chapitres. Le problème c’est que j’ai vu venir assez vite la personne responsable et le rôle des autres personnages et donc du coup, certaines parties m’ont parues longues, surtout celles avec de nombreuses descriptions.

Heureusement la fin est bien rythmée, Storm comme toujours sauve le monde et garde sa moralité. Dans l’ensemble c’est quand même une bonne histoire d’espionnage et de terrorisme, seulement un cran en dessous des précédentes.

par Oxanes
  • aller en page :
  • 1
  • 2