Livres
615 876
Membres
714 257

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Alana et l'enfant vampire



Description ajoutée par Versipellis 2020-02-18T18:28:18+01:00

Résumé

Alana en a marre.

Ses parents et sa sœur sont encore partis gérer des conflits vampiriques sans elle !

Heureusement, sa meilleure copine Oli est là pour lui changer les idées : elle est persuadée que Joâo, le nouvel élève de leur classe, est un vampire !

Se pourrait-il qu’elle ait raison ? Et s’il leur révélait quelque chose d’encore plus terrible ?

Pour Alana, c’est l’occasion de prouver à sa famille qu’elle est capable de mener à bien une mission, malgré ses douleurs musculaires…

Afficher en entier

Classement en biblio - 87 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par MarieNox 2020-07-23T12:05:11+02:00

— N’ayez pas peur, je vais pas vous bouffer.

Elle éclate de rire. Est-ce qu’elle a essayé de faire une blague ? Nous restons de marbre.

— Tssss…, siffle-t-elle. Vous les mortels, vous n’avez vraiment pas d’humour.

Sans plus attendre, elle nous force à pénétrer dans l’immeuble. Elle est obligée de nous traîner par le bras pour nous faire rentrer dans l’ascenseur. Comme je l’avais supposé, nous nous rendons au troisième étage. Nous restons silencieuses, échangeons un regard paniqué.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par LightAndSmell 2022-07-31T13:20:01+02:00
Or

Dès le début, j’ai su que l’histoire me plairait, une question de connexion qui se fait ou non avec une plume et un style. Or, celle de Cordelia est indéniablement très agréable et puis, il y a quelque chose de très touchant et de naturel dans la manière dont s’exprime Alana, notre jeune héroïne.

Du haut de ses treize ans, Alana aimerait que ses parents lui fassent assez confiance pour l’emmener durant certaines de leurs missions de médiation entre les humains et les vampires. Un vœu pieux puisque c’est sa sœur aînée Alexia qui a leurs faveurs. Pour preuve, les voilà tous les trois partis pour une mission à Berlin, la laissant sous la surveillance de sa grand-mère. Alana adore son aïeule, là n’est pas la question, mais est-ce vraiment trop demander qu’on oublie sa dernière petite erreur et qu’on lui donne enfin l’occasion de faire ses débuts dans le monde très secret des médiateurs ?

Mais il faut parfois faire attention à ce que l’on souhaite… Et si le petit nouveau du collège, quelque peu taiseux et mystérieux, était un vampire et la preuve qu’une loi vampirique avait été brisée en même temps qu’un tabou ? Pour en avoir le cœur net, une petite enquête s’impose. Et comble de chance, Alana pourra compter sur l’aide d’Oli, sa meilleure amie et fan inconditionnelle de vampire. Les deux amies vont devoir faire preuve de courage, de débrouillardise et d’une certaine intelligence pour faire face à une situation bien plus dangereuse que prévu.

Le roman étant relativement court, je préfère ne pas m’appesantir sur les différentes péripéties, mais je peux néanmoins vous dire que vous ne risquez pas de vous ennuyer, l’autrice vous proposant une aventure menée tambour battant dans laquelle les scènes d’action, parfois stressantes, s’accompagnent de révélations, notamment sur le monde obscur des vampires. Étant fascinée par ces créatures de la nuit, j’ai apprécié la version que nous en propose Cordélia, mais c’est surtout cette idée d’un groupe d’humains pacifiant aussi bien les relations entre vampires et humains qu’entre vampires qui m’a plu. Je n’ai pas donc eu de mal à comprendre Alana et son envie viscérale de perpétuer la tradition familiale en devenant, à son tour, médiatrice. Un métier, pas forcément de tout repos, mais gratifiant et pourvoyeur de sensations fortes ainsi que de cette impression de participer à quelque chose d’important : la paix entre les humains et les vampires.

Or, si Alana est pleine de bonne volonté et de détermination, elle doit faire face aux préjugés des adultes qui, au lieu de l’écouter et de tenter d’identifier la source de ses douleurs chroniques, préfèrent voir en elle une adolescente fainéante. Plus facile de juger que d’accompagner… Faute de soutien, Alana a donc fini par considérer ses douleurs comme une fatalité avec laquelle composer. J’avoue avoir été assez révoltée par la situation même si, fort heureusement, Oli lui offre cette oreille attentive dont Alana a besoin. C’est d’ailleurs Oli qui évoque en premier cette notion de douleurs chroniques, permettant ainsi à notre héroïne de mettre des mots sur ses maux.

Parler de douleurs chroniques dans un roman jeunesse me semble plutôt novateur, tout comme la manière dont l’autrice offre la possibilité à son lectorat de s’identifier à des personnages différents de ceux qu’on a l’habitude de voir dans la littérature jeunesse : personnages racisés, porteurs d’un handicap, appartenant à la communauté LGBT+… Une diversité, reflet de notre société, qui manque cruellement à l’heure actuelle dans la littérature et qui, je l’espère, inspirera d’autres auteur(e)s, d’autant qu’elle est abordée ici avec beaucoup de naturel et de justesse. Adolescente, j’aurais adoré avoir à ma portée ce genre de livres, mais je dois avouer, que même en tant qu’adulte, je l’ai trouvé inspirant.

Bien qu’elle ne soit pas l’héroïne du roman, Oli est un personnage que j’ai particulièrement apprécié. De fil en aiguille, elle en vient à se confier sur la raison pour laquelle elle préfère ce diminutif à son prénom, Olympes : ne se sentant ni particulièrement femme, ni particulièrement homme, elle ne souhaite utiliser un prénom qu’elle juge un peu trop féminin. Une confidence qui s’accompagne, dans le roman, d’un changement de pronom à l’évocation d’Oli qui n’est alors plus elle, mais iel. Pour ma part, j’ai trouvé le procédé intéressant d’autant qu’il permet aux lecteurs de se familiariser avec un pronom que l’on commence à voir, notamment sur les réseaux, mais qui ne me semble pas encore connu de tous…

Les thématiques abordées sont intéressantes et la galerie de personnages variée, mais j’ai peut-être regretté que le roman ne soit pas plus étoffé, bien que cela reste purement subjectif. J’aurais ainsi apprécié d’en appendre plus sur Joâo, le nouvel élève, qui se révèle finalement encore très mystérieux, mais aussi sur la formation de médiatrice d’Alana… Alors même si l’épilogue nous permet de faire le point sur la situation de chacun et apporte toutes les réponses aux questions que l’on pourrait se poser, je garde l’espoir qu’un jour Cordélia ressente le besoin de redonner vie à ses personnages….

En conclusion, Alana et L’enfant vampire fut une lecture divertissante et rythmée qui ravira les lecteurs appréciant les histoires fantastiques, les vampires et les romans menés tambour battant. Mais c’est également un roman plein d’intelligence qui, sous couvert de fiction, aborde des thématiques importantes, du handicap invisible à la notion de genre, et donne toute sa place à la diversité, permettant enfin aux adolescents de suivre des personnages auxquels ils peuvent s’identifier.

https://lightandsmell.wordpress.com/2021/03/03/alana-et-lenfant-vampire-cordelia-plib2021/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Krow 2022-01-13T13:58:01+01:00
Argent

Je suis très content•e que ce livre existe !

Je souffre de douleurs chroniques ET je suis non-binaire, et ça fait du bien de voir des personnages comme moi dans un livre pour enfant.

Mais j'ai 22 ans, je ne fais pas partie du public de ce livre et je l'ai bien senti. J'ai eu du mal avec l'écriture, et je trouve ça dommage que ce livre va être daté par les références à She-Ra ou Steven Universe.

C'est un livre qui me semble tout de même important, je n'ai pas l'impression qu'il y a beaucoup de personnages comme ça, surtout pour un public aussi jeune.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elycya 2021-11-16T17:52:47+01:00
Argent

Un chouette roman jeunesse avec une intrigue bien ficelée.

Les personnages sont variés, et ils font face chacun à leur soucis et leur questionnement. A un moment donné l'écriture inclusive est utilisée et le pronom 'iel' aussi. Certaines mauvaises langues pourraient dire que c'est illisible mais honnêtement on n'y fait même pas attention.

J'ai beaucoup aimé le tempérament combatif d'Allana, malgré ses difficultés c'est une petite fille pleine de ressources.

L'univers n'est pas si différent du nôtre et la 'mythologie' sur les vampires est bien pensée. J'ai bien ri des références aux œuvres que nous connaissons tous Spoiler(cliquez pour révéler)ça m'a fait sourire quand Oli écrit dans son carnet que quelqu'un dans sa classe s'est coupé avec une enveloppe et que Joâo a fait une tête bizarre. J'ai tout de suite pensé à la scène dans twilight entre Jasper et Bella.

Je pense que c'est un livre jeunesse qui plaira particulièrement aux collégiens (mais je vous rassure il se lit tout de même avec plaisir en étant adulte).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aero-Sol 2021-09-26T22:31:01+02:00
Or

-> Chronique entière : https://lapetitebibliothequeviolette.blogspot.com/2020/10/chronique-alana-et-lenfant-vampire.html

.

j'ai bien aimé découvrir le roman d'une personne dont je suis le travail depuis quelques années maintenant via YouTube. Au vu de ses thèmes et domaines de prédilection, on retrouve évidemment le même parti pris, avec l'importance de la représentation de minorité et le recours à l'écriture inclusive par moments, une réflexion qui m'intéressait donc déjà. J'ai réellement été épatée par la qualité de l'univers que Cordélia a réussi à mettre en place en 200 pages de roman jeunesse : il a un sérieux potentiel, suffisamment et justement exploité dans l'œuvre, sans un goût de ni trop peu, ni pas assez. Certes, je ne suis pas le public le plus à même d'apprécier ce livre à sa juste valeur étant donné son caractère jeunesse et le fait qu'il soit avant tout destiné à un lectorat plus jeune et moins familier des livres de SFFF, mais j'ai passé un très bon moment de lecture en compagnie d'Alana et son entourage.

.

- RÉSULTAT : 15/20. S'il y avait une suite, je pense sincèrement que je la lirai, mais cette fois-ci entre autre pour en savoir plus sur ce monde de vampires et de Médiateurs·rices de vampires. Je recommande particulièrement cet ouvrage aux pré-adolescent·e·s et aux adolescent·e·s, mais les plus âgé·e·s - comme moi #lavieillessedanstaface - peuvent très bien se lancer dedans s'iels le souhaitent et en ressortir satisfait·e·s !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DevOroria 2021-04-27T14:03:11+02:00
Argent

J’étais assez attirée par ce roman lorsque je l’ai découvert dans la liste des pré-selectionnés du PLIB, et je n’ai pas été déçue !

Tout d’abord, il est bon de souligner l’originalité de l’univers proposé. Alors certes, cet univers ne varie pas tellement du nôtre, et les détails rapportés peuvent sembler assez communs et déjà vus, mais ils sont tout de même présentés d’une façon relativement unique. Concernant les descriptions, elles sont très peu présentes, ce qui fait que le lecteur est parfois perdu dans les moments clés de l’histoire.

Certes dernière est d’ailleurs marquée par une intrigue simple mais efficace. Cette simplicité est marquée par le peu de détails qui mettent en scène une histoire simple, et donc ponctuée d’un but qui n’a pas besoin d’être complexe. D’ailleurs les actions qui la ponctuent song tout de même globalement simplistes mais également, et c’est assez malheureux, prévisibles, malgré les quelques éléments qui parfois surprennent le lecteur et ajoutent donc du piment à la lecture.

Du coté des personnages, j’ai trouvé que leurs caractères étaient variés et réalistes. De plus, ils apportent une vraie dimension, et apportent de l’intérêt au roman. Les relations, quand à elles sont assez simples, mais restent efficaces, notamment par leur évolution en parfaite harmonie avec le récit proposé.

Pour finir, je voudrais saluer la plume de l’auteure. Cette dernière maitrise particulièrement l’atmosphère qui est adaptée aux différents moments du récit. Mais c’est surtout pour les messages apportés que je l’ai appréciée. En effet, ceux qui sont proposés par l’auteure sont extrêmement importants et présents dans le roman. Certains diraient que la façon dont ils sont abordés est maladroite, mais on ne peut pas enlever le fait que ces messages sont dits clairement. Ils sont d’ailleurs très bien intégrés à l’histoire qui reste complètement fluide. Par ailleurs, il faut vraiment souligner la présence de références spécialisés à la fin du roman, pour approfondir les points soulevés.

Bref, une très bonne lecture fantastique qui ouvre complètement aux autres.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Emi_lit_beaucoup 2021-03-25T19:03:00+01:00
Or

une lecture jeunesse super chouette à mettre absolument entre les mains d'enfants !

Du fantastique pur et dur qui saura ravire les plus mordus d'histoires de vampires. (mordu-vampire lol)

Un récit fluide, léger et dynamique.

Une intrigue prenante et des personnages attachants.

Un beau message de bienveillance et de tolérance pour la jeunesse. L'auteure a parfaitement amené le sujet de la sexualité mais aussi du genre, le tout avec pédagogie et compréhension. Sans jugement ou autre.

On a de la diversité et de la représentation dans ce roman et ça ca fait du bien ! Des persos principaux racisés, la grande soeur de notre héroïne ouvertement lesbienne et vivant sa meilleure vie avec sa copine .. AMEN

Afficher en entier
Commentaire ajouté par hyppie 2021-03-08T10:22:17+01:00
Argent

Etant habituée à l'écriture de Cordélia j'ai été un peu surprise par la style très "enfant". Au final c'est tout à fait normal vu le publique visé. L'autrice arrive à aborder des sujets complexes avec beaucoup de simplicité. Ca reste une bonne lecture !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par christalla 2021-03-02T19:23:07+01:00
Or

Un roman jeunesse avec une petite aventure bien menée et des personnages peu présents dans cette littérature d'habitude. Bien adapté au public, ce récit a une progression linéaire idéale. J'ai apprécié la relation des personnages entre eux et particulièrement celle de l'héroïne avec sa grand-mère.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Loumiel 2021-02-18T19:14:24+01:00
Argent

N'étant plus vraiment dans l'âge cible de ce roman, j'avais un peu peur de m'ennuyer, et ce ne fut pas du tout le cas. Je me suis laissée prendre au jeu, et me suis plongée dans l'aventure. Tout reste relativement enfantin, mais c'est normal.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par callysse 2021-01-11T14:36:53+01:00
Bronze

https://callysseblog.wordpress.com/2021/01/11/plib2021-alana-et-lenfant-vampire-de-cordelia/

Voilà un sympathique roman fantastique jeunesse. J’ai apprécié qu’il soit supporté par des personnages principaux diversifiés : une enfant qui ressent des douleurs musculaires invisibles, une autre qui est non binaire et enfin un garçon de couleur. De quoi permettre aux jeunes lecteurs de découvrir des personnages modernes et différents de ceux qu’on a l’habitude de rencontrer. De quoi aussi présenter en douceur des thématiques actuelles LGBT+ à un âge pivot. Je regrette cependant que le sujet ne soit pas plus développé dans le récit afin de donner plus de matière à réflexion aux jeunes lecteurs.

En revanche, je suis sincèrement désolée, mais l’apparition de l’écriture inclusive pour désigner ce personnage, dès l’instant où ce questionnement est abordé dans l’histoire, m’a véritablement freinée dans ma lecture. Je comprends le besoin de se sentir représenté dans la littérature mais je ne suis pas convaincue par la forme. Mon intention n’est pas ici de développer un débat, je n’en suis pas adepte, mais uniquement de décrire mon ressenti en essayant de trouver les mots justes pour ne blesser personne. Pour moi, cela a malheureusement alourdi ma lecture alors que pourtant cette écriture reste tout de même peu présente. Alors si cela me fait cet effet avec un roman jeunesse, je n’ose imaginer la difficulté que j’aurais à lire un roman adulte, avec un style travaillé, en écriture inclusive. Je crains que cela soit impossible pour moi de demeurer concentrée sur l’intrigue…

L’histoire se lit très facilement, la plume étant fluide et adaptée au lectorat. Bien que je n’ai pas noué particulièrement d’attachement pour eux, j’ai trouvé les personnages agréables à suivre. J’ai notamment apprécié la relation entre Alana et sa grand-mère. J’ai par ailleurs trouvé l’enquête bien construite, même si quelques ressorts scénaristiques restent légèrement prévisibles. La revisite du mythe du vampire est, quant elle, bien pensée. Dommage toutefois que l’univers des médiateurs ne soit pas plus creusé, notamment le mystère autour du voyage des parents et de la sœur d’Alana. Alors que leur trop longue absence ne cesse d’être mentionnée dans le récit, aucune explication n’est jamais véritablement donnée. Mais ne faisant pas partie du public cible de ce roman, j’ai à mon avis beaucoup trop d’attentes. Je n’ai donc aucun doute sur le fait qu’il saura distraire les jeunes lecteurs car mine de rien, j’ai tout de même passé un agréable moment avec cette lecture. Et c’est bien le principal!

Afficher en entier

Date de sortie

Alana et l'enfant vampire

  • France : 2020-06-18 (Français)

Activité récente

Jumt le place en liste or
2022-02-07T09:43:52+01:00
Botruc le place en liste or
2021-12-18T18:33:13+01:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 87
Commentaires 32
extraits 2
Evaluations 50
Note globale 7.9 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode