Livres
447 453
Membres
388 046

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Alaska Wild



Description ajoutée par Liligreen 2018-12-14T19:08:45+01:00

Résumé

Calla Flectcher avait tout juste 2 ans quand sa mère a quitté l’Alaska, fuyant la vie trop rude, et laissant derrière elle le père de Calla. Calla a aujourd’hui 26 ans et mène une vie bien remplie à Toronto. Lorsqu’elle apprend que les jours de son père, très malade, sont peut-être comptés, elle entreprend le voyage jusqu’à son village natal. Elle va alors découvrir le quotidien « à la dure » , les journées qui comptent peu d’heures de clarté, les nuits à la belle étoile… Elle va en profiter pour mieux connaître son père, à qui elle tient beaucoup malgré les erreurs qu’il a commises. Tandis qu’elle tente de s’adapter à ce nouvel environnement, Jonah – le pilote fier, débraillé et détestable qui l’aide à maintenir la compagnie d’hydravions de son père opérationnelle, a clairement hâte de renvoyer cette fille de la ville chez elle, persuadé qu’elle n’est pas du tout faite pour survivre à la rudesse de l’Alaska. Jonah a sûrement raison, mais Calla est déterminée à lui prouver le contraire. Elle va rapidement créer un lien très fort et inattendu avec le pilote : de l’amitié, ou peut-être quelque chose de plus profond ? Mais Calla ne compte pas rester en Alaska et Jonah ne compte pas partir. Va-t-elle, comme sa mère bien des années plus tôt, laisser une chance à cette histoire ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 129 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Shesska 2019-02-19T01:43:18+01:00

Wren & Calla (CH.17 - P.319-320)

Papa s'interrompt au moment où un Jonah raidi par le sommeil sort sous la véranda, portant la même tenue que la veille. Nous sommes trop loin pour voir la cicatrice qui lui barre le front. Mais nous sommes assez proches pour que je puisse voir son regard d'acier au moment où il se tourne vers nous, ses bras musculeux croisés contre son torse. Il me fusille du regard.

Un silence pesant s'installe pendant plusieurs battements de cœur et les sourcils de papa se braquent vers le haut, lui dévorant la moitié du front. Jusqu'à ce qu'enfin...

- Calla ? Combien de temps es-tu restée chez lui après qu'il s'est endormi ?

- Je ne suis plus très sûre.

Il parle d'une voix douce mais ça me fait encore plus peur. Papa reprend :

- Et rappelle-moi ce que tu as fait pendant ce temps ? Travaillé sur le site, donné à manger à Bandit et puis... ah oui, tu as consulté sa bibliothèque. C'est bien tout ?

- Yep, dis-je avec autant de conviction que possible.

- Je n'oublie rien, alors ?

- Rien du tout, mais tu sais quoi ? On devrait y aller. Genre maintenant.

J'ose enfin décocher un regard en direction de papa et le découvre en train de se pincer les lèvres, réfrénant difficilement un éclat de rire.

- Oui, je crois que tu as raison.

Le véhicule se met en branle et commence à remonter l'allée en slalom pour éviter les plus gros nids de poules. Il règne dans le camion un silence de mort. Papa finit par le briser :

- Ses décontractants musculaires doivent être sacrément puissants.

- Très puissants.

Il dévisage intensément mon profil jusqu'à ce que je ne tiennent plus. Je tourne le visage vers lui et découvre qu'il a les yeux qui brillent. Nous éclatons tous les deux de rire. Pour ma part, je ris de soulagement. Au moins, papa n'a pas l'air furieux contre moi. Lorsque nous atteignons la grande route, il est pris d'une quinte de toux, causée par son hilarité.

- Oh, Calla... tu t'es mise dans le pétrin !

- Il l'a cherché !

- C'est clair, mais Jonah aime avoir le dernier mot. Il ne va pas en rester là.

Je croise obstinément les bras.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par V-A07 2019-02-22T18:26:18+01:00
Diamant

Quand on lis le résumé, on se dit qu’on ne va pas passer un moment très drôle avec ce sujet.

Mais là surprise, j’ai ri!

Le duo Calla Jonah est juste énorme! Les crasses qu’ils se font sont juste tordantes.

Puis arrive le sujet difficile auquel on ne peut échapper. Mais cela fait partie de la vie, et ce fût bien écrit.

Pour résumé, ce livre change des autres livres que l’auteure a écrit et c’est très rafraîchissant. Ce fût presque un coup de cœur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par allie 2019-02-20T20:55:41+01:00
Lu aussi

Le scénario est bon, les personnages sont pas mal (même si Calla m'a énervé par moment) mais ce roman présente selon moi un gros déséquilibre.

Le début est trés lent, on découvre toute la vie de Calla mais c'est long et trés descriptif. Quand enfin on arrive en Alaska, c'est encore et toujours long a démarrer et c'est surtout a ce moment que Calla m'a passablement énervé. Par contre, j'ai beaucoup aimé le cadre dans lequel l'auteure nous place. L'Alaska et ses paysages sauvages m'ont plu et j'aime l'originalité du lieu.

Et puis tout a coup à 50-70 pages de la fin tout s'accélére. Les relations évoluent et les événements s'enchaînent.

Et alors la fin.... C'est le genre de fin qui n'en ai pas vraiment une selon moi. On est un peu dans le flou de ce qu'il va advenir des personnages.

Trés honêtement je ne m'attendais pas à cela avant ma lecture, ni pendant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par worldofdramapassion 2019-02-20T19:48:55+01:00
Or

Je me suis lancée dans ''Alaska Wild'' car j'avais vraiment envie de lire une romance simple et une histoire touchante. Je voulais un livre qui puisse vraiment me remettre dans le bain et me faire oublier les derniers échecs littéraires dans ce genre. K. A. Tucker étant une auteure que j'aimais déjà beaucoup à la base, je me suis dit que c'était potentiellement le meilleur choix possible dans les dernières nouveautés. Et je dois dire que j'ai trouvé cette lecture très addictive en dépit de sa simplicité. J'ai vraiment ressenti ce besoin de tourner les pages et de le poursuivre. Ce manque quand on doit le lâcher aussi était vraiment perturbant.

Et ''Alaska Wild'' aurait pu facilement être un gros coup de coeur si la fin n'avait pas été aussi bâclée. Peut-être que l'auteure a ses raisons, mais une suite me semble peu probable si ce n'est développer des personnages secondaires. C'est vraiment décevant parce que dans le fond c'était un livre tellement bon, et avec des personnages que j'ai tous apprécié sans la moindre exception.

Calla est une jeune fille de vingt-six ans, insouciante. Elle profite de la vie à Toronto, et se passionne pour son blog qu'elle agrémente avec sa meilleure amie. Récemment licenciée par son patron, trompée par son petit copain, elle apprend en plus que son père est malade. Cela fait vingt-quatre ans qu'elle ne l'a pas vu, depuis que sa mère a quitté l'Alaska où elles vivaient autrefois. Elle décide donc de lui rendre enfin visite pour apprendre à le connaître avant qu'il ne soit trop tard. C'est dans cette petite ville d'Alaska qu'elle fera alors la connaissance de Jonah, un des pilotes de la compagnie d'hydravion de son père.

''Alaska Wild'' était une lecture beaucoup plus touchante que j'aurais pu l'imaginer. Même si c'était prévisible en fonction du contexte. Je me suis surprise à verser quelques larmes sur des passages très sérieux. Mais dans l'ensemble, c'était aussi une lecture qui nous donnait un beau message. Celui de ne pas passer à côté des moments que nous pourrions vivre avec nos proches tant qu'ils sont encore en vie. Qu'il faut profiter du temps avant qu'il ne soit trop tard, et que le ressentiment et la colère ne font pas bon ménage. Il faut apprendre à pardonner quand il faut.

L'histoire n'est pas que déprimante, bien au contraire. Je me suis surprise à plusieurs reprises à rire des moments que partageaient les différents personnages ensemble. Calla est l'image parfaite de la citadine même si cela peut parfois paraitre un peu cliché. N'étant pas une citadine, je ne pourrais probablement jamais savoir ce qu'on peut ressentir en venant dans un village paumé dans un pays comme l'Alaska. Mais je peux parfaitement comprendre que ses habitudes soient dérangées. Calla est loin d'être une fille superficielle pour autant. Oui, elle se maquille beaucoup mais c'est seulement parce que cela lui donne plus confiance en elle. Je me suis beaucoup retrouvée en elle, parce que j'avais parfois la même opinion que elle sur des sujets abordés. J'ai aussi beaucoup aimé Jonah. J'aime les hommes un peu grognon comme lui. C'est le genre de personnage détestable qu'on ne peut qu'aimer tout de suite. J'ai beaucoup aimé cette romance et le vouvoiement ne pas du tout dérangé. Pour moi, il était vraiment nécessaire. Et le moment où il commence à se tutoyer est tellement naturel qu'on s'en aperçoit pas immédiatement. Mais j'ai aussi beaucoup aimé la relation avec son père. Des moments touchants.

C'est donc une lecture que je recommande grandement. En dépit de cette fin bâclée et de la décision que peut prendre l'héroïne, je n'en suis pas totalement satisfaite à cent pour cent. Spoiler(cliquez pour révéler) Bien que ce soit la décision de facilité, j'aurais vraiment aimé qu'elle prenne conscience qu'elle pouvait être bien en Alaska. J'aurais aimé la voir reprendre l'entreprise de son père. J'ai eu beaucoup de mal à accepter qu'elle puisse la laisser disparaitre comme ça. J'aurais aussi aimé qu'elle prenne conscience après son départ qu'elle avait peut-être commis une erreur et que ce ne soit pas Jonah qui vienne la chercher pour lui proposer un avenir incertain. J'aurais aimé cette fin plus complète avec un passage où nous pourrions vraiment mettre du concret sur le devenir de ce couple. Mais dans l'ensemble c'était une lecture excellente, alors allez-y !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par chouchoumag 2019-02-20T16:45:57+01:00
Or

lu en deux jours, une fois commencé je n'arrivais plus à le lacher, j'aime déjà beaucoup les autres livres de cet auteur, mais c'est un petit coup de cœur pour moi j'ai adoré

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LolitaGarrett 2019-02-20T11:08:53+01:00
Argent

On commence fort le livre avec le prologue qui m'a déjà donner envie de pleurer.

Quand Calla découvre pour Corey je n'en reviens pas qu'elle ne fasse rien.

Après un appel sur son père qui lui annonce qu'il est malade elle part en Alaska pour apprendre à le connaitre même s'il elle lui en veut car cela fait des années qu'ils ne sont même plus en contact.

La 1ère rencontre avec Jonah est tendu.

Au début Calla passe vraiment pour une fille pourrie gâtée, car à 26 ans elle vit encore chez sa mère et ne paye quasi rien et elle a un bon train de vie.

Jonah lui ouvre les yeux sur les choses vraiment importantes et lui remet les idées en place.

Le livre au début comporte trop de détail donc j'avoue avoir sauté quelques passages. Par contre plus on avance mieux c'est, il y a déjà plus de dialogue.

L'annonce de la mort de Wren, le père de Calla m'a fait verser des larmes…(Sujet qui touche personnellement)

La fin est trop triste.

Petit rebondissement quand même, par contre j'aurais aimé un épilogue avec quelques années plus tard.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nahobooks 2019-02-19T22:53:49+01:00
Or

Alaska Wild fait partie des livres que j’avais à tout prix envie de lire en ce début 2019. Résultat, je ressors de cette lecture complètement conquise par cette histoire émouvante. K.A. Tucker m’a beaucoup touché avec Alaska Wild. Je ne m’attendais pas à une histoire bouleversante comme celle-ci. Malgré quelques longueurs et répétions à certains passages, ce roman est une bouffée d’air frais.

Grâce à la plume de l’auteur, nous découvrons les terres de l’Alaska avec des détails qui nous feraient presque croire que nous y sommes vraiment et c’est ce que j’ai apprécié dans ma lecture.

Côté histoire, nous découvrons celle de Calla parfaite citadine de Toronto, elle ne quitterait cette ville qu’elle aime pour rien au monde. Un soir, alors qu’elle s’apprête à s’amuser comme toute jeune femme de son âge. Elle reçoit un coup de fil qui risque de bouleverser son quotidien. Son père, avec qui elle n’a plus de contact depuis une dizaine d’années, est atteint d’un cancer des poumons, ses jours sont comptés. Malgré la relation conflictuelle qu’elle entretient avec son lui, Calla accepte de passer quelques jours en Alaska, chez son père. La jeune femme prend une véritable douche froide quand elle réalise que la vie en Alaska n’a rien voir avec celle de Toronto. Son séjour dans cette ville s’annonce rocambolesque, surtout avec Jonah l’un des employés de son père qui ne lui rend pas la tâche facile.

Alaska Wild n’est pas une new romance comme les autres. L’histoire d’amour entre Calla et Jonah n’est pas le sujet primordial de ce roman, elle arrive très tard dans le livre. Leur petite gué-guerre m’a d’ailleurs fait beaucoup rire à certains passages.

K.A. Tucker a pris soin de privilégier la relation de Calla et de son père et c’est ce que je retiens d’Alaska Wild.

Une magnifique histoire sur le pardon, la maladie et la relation compliquée entre un père et sa fille. Un livre poignant et des personnages attachants.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cyn79 2019-02-19T10:31:52+01:00
Argent

Ce n'est pas un coup de cœur comme les précédents livres de l'auteur mais j'ai passé un très bon moment de lecture. La fin est assez poignante.

C'est bien écrit, assez original dans l'intrigue. J'ai aimé découvrir le pays de l'Alaska, ses habitudes de vie, ses paysages.

Toutefois, le côté snob de Calla m'a empêché de totalement m'attacher à elle. Heureusement, elle change au cours du livre. A côté de ça, j'ai souffert avec elle de l'absence de son père et leurs retrouvailles ne sont pas des plus chaleureuses. Heureusement, elle pourra compter sur Agnès, une amie de son père, pour s'intégrer dans ce nouveau pays. Concernant Jonah, j'ai eu un peu de mal avec lui au début. Il est assez bourru et antipathique. Mais derrière cette barbe de yéti se cache un homme avec du cœur et qui comprend bien ce qui vit Calla. Au fur et à mesure, il va devenir un vrai soutien.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par shona91 2019-02-16T15:05:30+01:00
Or

Pour tout avouer, j'ai pris le livre sans forcément savoir à quoi m'attendre, j'ai été agréablement surpris.

plein d'humour et d'émotions, un livre dont j'avais besoin.

J'ai passé un très bon moment. Je le conseille.

Merci à l'auteur et la maison d'édition pour cette belle découverte

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kesciana 2019-02-15T14:40:28+01:00
Diamant

https://aliceneverland.com/2019/02/15/alaska-wild-k-a-tucker/

Calla a grandi à Toronto et est une vraie citadine. Une vraie Barbie même, dont les préoccupations tournent autour de ses habits, de son maquillage et des derniers points qui font la mode. Une vie futile en soi, mais qui lui convient parfaitement. Jusqu’au jour où un coup de fil va faire basculer son monde : son père est malade. Ce père, dont elle ne sait rien, qui vit au fin fond de l’Alaska et qui dirige une compagnie d’aviation locale. Un père dont elle n’a plus eu de nouvelles depuis ses douze ans. Un père qu’elle n’a jamais vu, sa mère ayant quitté l’Alaska tandis qu’elle n’avait même pas deux ans…

Le contraste entre la vie citadine et la vie en Alaska va être saisissant : profitant de sa mise à pied, Calla va en effet partir rencontrer ce père dont, finalement, elle ne sait pas grand chose. Calla ne se fait pas d’illusions. Quoique, peut être que si finalement… Imaginez une belle jeune fille blonde, au brushing impeccable, maquillée des pieds à la tête, débarquant avec ses sandales compensées et son T-Shirt rose dans une des contrées les plus reculées de l’Amérique, où les gens vivent de ce qu’ils produisent… Vous avez bien le tableau en tête ? Alors voilà Calla.

Pour autant, Calla n’est pas méchante, elle n’a juste connu que cette façon là de vivre. Et, en arrivant en Alaska, Calla va découvrir ses racines, son histoire, ses origines, mais aussi une façon de vivre plus difficile mais plus riche, pleine d’amour, d’amitié et de ce sentiment de félicité d’avoir réussi par soi-même. Alors, non, Calla ne va pas virer paysanne pour autant, et restera attachée à son I-Phone. Mais cette expérience va lui permettre de se découvrir et de se recentrer sur elle-même.

K.A. Tucker nous entraine dans une très belle leçon de vie et d’amour. D’amour entre un père et une fille qui ne se sont jamais connus. D’amour aussi entre une jeune fille pas si futile et un jeune homme bourré de préjugés. L’histoire reste simple mais très profonde, et K.A Tucker arrive à nous faire partager tout un maelstrom d’émotions dont je ne suis pas ressortie indemne.

J’ai pouffé de rire et j’ai pleuré comme une madeleine ; j’ai eu la gorge nouée à plus d’une reprise, et j’ai refermé ce livre avec un réel sentiment de bien être… J’adore ce genre de romance qui nous font vivre à travers la magie des mots. K.A. Tucker a encore réussi à me subjuguer par une plume simple mais o combien émotive. Une vraie bouffée d’air frais !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MissCroqBook 2019-02-13T07:45:45+01:00
Diamant

Charmée par la série Ten tiny breaths et intriguée par le résumé de ce nouveau roman, j’avais hâte de pouvoir me plonger dans sa lecture. Et même si au début, j’ai eu quelques doutes quant à l’histoire, je referme complètement conquise et avec un gros coup de cœur.

(...)

En commençant ce roman, je ne m’attendais pas à avoir un tel coup de cœur. En fait, je m’attendais à lire une énième romance comme j’ai l’habitude d’en lire, classique et sans réelle surprise. Et c’est là que fut mon erreur car cette histoire n’est pas qu’une romance, c’est aussi une très belle histoire de rédemption et de pardon. Une histoire tellement touchante et émouvante que je n’ai pas pu retenir mes larmes sur le dernier quart du roman. Et c’est d’ailleurs cette dernière partie qui fait que j’ai eu un coup de cœur. Je vais être honnête avec vous, au départ, j’ai trouvé l’histoire entre Calla et Jonah longue à se mettre en place. Passée la moitié du livre, alors que leur relation était toujours aussi tendue et conflictuelle, j’ai compris que finalement le point névralgique du scénario ce n’était pas la romance mais plutôt la réconciliation entre un père et une fille qui sont de parfaits étrangers l’un pour l’autre. Voir leur relation éclore, leur complicité se créer, leur amour l’un pour l’autre grandir, c’est ça qui m’a plu et autant touché dans ce livre...

La suite sur le blog :

https://misscroqbook.wixsite.com/misscroqbook/single-post/Alaska-Wild---KA-TUCKER

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Alaska Wild" est sorti 2019-02-07T00:00:00+01:00
background Layer 1 07 Février

Dates de sortie

Alaska Wild

  • France : 2019-02-07 (Français)
  • USA : 2018-08-07 (English)

Activité récente

del76 le place en liste or
2019-02-22T20:00:49+01:00
orla l'ajoute dans sa biblio or
2019-02-22T17:40:24+01:00
deboth le place en liste or
2019-02-22T17:12:50+01:00
yas27 l'ajoute dans sa biblio or
2019-02-20T19:38:41+01:00

Les chiffres

Lecteurs 129
Commentaires 17
Extraits 5
Evaluations 49
Note globale 8.71 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • The Simple Wild - Anglais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode