Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Alba1989 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Retour à Skye Retour à Skye
Anna Briac   
Retour à Skye est une nouvelle téléchargeable, dont le résumé était plutôt captivant.
Mais après l'avoir lu, je reste sur ma fin. Cette histoire est un préquel à un autre livre. Je pense qu'il est nécessaire de le lire avant cette nouvelle, pour pouvoir l'apprécier à son juste titre.

par Couet13
La légende d'Iseabail & Keir, Tome 1 : Au cœur du loch La légende d'Iseabail & Keir, Tome 1 : Au cœur du loch
Marine Gautier   
Chronique de Diana : https://followthereader2016.wordpress.com/2019/02/01/la-legende-diseabail-keir-tome-1-au-coeur-du-loch-marine-gautier/

J’ai ce roman depuis un moment dans ma bibliothèque et je remettais ma lecture toujours à plus tard mais j’ai finalement eu le temps de le lire et je regrette de ne pas l’avoir fait plus tôt.

Dès le début j’ai su que Marine Gautier allait me captiver avec son récit, la raison est toute simple : L’Écosse. L’intrigue se passe dans les Hébrides Extérieures sur l’ile d’Harris et Lewis. J’ai eu l’immense chance d’y aller et utiliser le folklore du Kelpie pour créer une belle histoire était une idée géniale. Alors qu’est-ce donc qu’un Kelpie : c’est un cheval aquatique qui dans les légendes capture ses proies pour les entrainer et les dévorer au fond des lochs. Marine Gautier emploie le terme gaélique Each-uisge que je suis incapable de prononcer du coup j’ai gardé le mot Scots en tête pour mieux m’y retrouver.

Iseabail est une crofteuse, elle travaille la terre et vend la laine avec son père et sa sœur Moira. Leur petit plaisir et interdit à l’époque c’est de partir en excursion la journée vers un Loch et perpétuer les traditions écossaises. C’est d’ailleurs lors d’une de ces escapades que notre belle rousse disparait sous les yeux terrifiés de sa famille.

Après la stupéfaction, vient la quête de la liberté mais aussi la découverte d’un inconnu qui semble bien plus complexe qu’une bête assoiffée de chair humaine.

J’ai beaucoup aimé cette aventure, le fait que la romance soit lente, douce et rythmée par les épreuves que notre duo décident d’affronter pour que Keir soit libéré de sa malédiction et Iseabail libre de retrouver les siens. J’ai eu l’impression de sentir la fraicheur des eaux, le vent vivifiant ; de voir la lande, les eaux turquoises ou encore les habitations typiques. Tout est décrit pour qu’on puisse vivre les mêmes choses que les personnages et l’immersion est géniale.

Un récit qui allie romance et aventure avec un côté historique que j’apprécie énormément. Les personnages sont bien travaillés, une héroïne forte et déterminée, parfois trop sérieuse qui oublie de vivre pleinement dans son quotidien et qui là va se découvrir encore plus. Un héros atypique, en retrait et qui ne brusque pas les choses et qui garde une part de mystère en même temps. L’auteure écrit bien et sait transmettre les émotions. Une belle découverte que cette plume.
Highlands' Lairds, Tome 1: Le Secret de Judith Highlands' Lairds, Tome 1: Le Secret de Judith
Julie Garwood   
Un autre récit de Julie Garwood sur les Highlanders tout à fait délicieux!
Les dialogues ainsi que l'interaction des personnages sont très souvent désopilants, vous arrachant un rire involontaire. Cette auteure a cette particularité d'allier le romantique, l'historique et l'humour avec une facilité et une aisance déconcertante.
Judith rencontre son amie France Catherine alors qu'elle n'a que quatre ans et leur amitié naissante ne cessera de grandir au fil des ans, bien que l'une soit Anglaise et l'autre Ecossaise.

C'est pour honorer une de ses promesses que Judith se rend au chevet de son amie, escortée par un Laird Ecossais tout ce qu'il y a de plus viril, farouche, ténébreux et néanmoins sensuel, tendre et passionné. Durant le trajet qui durera une semaine, ces deux êtres se rendront compte à quel point l'attirance, le désir et le trouble les submergent lorsqu'ils sont à proximité.
Nombres de péripéties s'enchainent tant lors du voyage qu'une fois arrivé à bon port.
Bien qu'étant Anglaise, les qualités de coeur, le courage, la témérité et l'entêtement de Judith n'auront de cesse de séduire et charmer son entourage, à commencer par Ian, cet Highlander intrépide et insatiable qui se retrouve complètement dérouté et totalement envouté par ce petit bout de femme.
A LIRE !


par ccmars
English Bride in Scotland, Tome 5 : Sous la protection du Highlander English Bride in Scotland, Tome 5 : Sous la protection du Highlander
Lynsay Sands   
Je suis rarement déçue avec la collection Victoria, ce titre confirme ce constat ! J’ai passé un excellent moment de lecture dans cette histoire qui est tellement plus qu’une romance historique ! En effet, alors qu’on y retrouve les codes propres à ce genre qui nous plaisent à la base, l’autrice a pris soin d’y ajouter une intrigue qui passe complètement au premier plan et nous pousse à tourner les pages avant tout pour la résolution du mystère qui entoure les héros.

Tout est tellement bien ficelé que j’ai même eu l’impression, à plusieurs moments, qu’Agatha Christie aurait pu mettre sur pied l’histoire de fond qui sert de trame principale à cette histoire se déroulant presque à huis clos dans le château où vit lady Edith. Des morts en pagaille, aucun véritable indice sur le coupable, des motivations multiples comme les fausses pistes où nous entraîne Linsay Sands… tous les ingrédients sont réunis pour vous immerger dans le roman sans aucune envie de le reposer !

Pour la romance, elle est d’autant plus décalée par rapport à ce qu’on trouve habituellement dans les récits historiques, et se met très naturellement en place. Sans hâte, la relation se construit au second plan pendant que Neils et Edith sont en proie à de plus importantes préoccupations que leurs plaisirs charnels. C’est rafraîchissant dans le genre et totalement ce qui me plaît et me pousse à découvrir d’autres titres de l’autrice.

En bref, si vous aimez les romances historiques dont le cadre ne sert pas uniquement à mettre en lumière l’histoire d’amour mais a un véritable rôle, Sous la protection du highlander est fait pour vous !

par Fleurhana
Les Mariés écossais, Tome 1 : Unie au Highlander Les Mariés écossais, Tome 1 : Unie au Highlander
Julia London   
Mouais : A des fins purement stratégiques, le père de Margot l’oblige à se marier avec le chef du clan Mackenzie devenu Lord Mackenzie de Balhaire. C’est pour cela que deux jours après son 18ème anniversaire, Margot prononce ses vœux de mariage et le surlendemain part pour l’Écosse. Mais ne supportant pas sa nouvelle vie, elle quitte Arran au bout de 4 mois et retourne en Angleterre. Trois ans plus tard, son père lui ordonne de retourner auprès de son mari afin de découvrir s’il ne serait pas un traite à la couronne. Arran est stupéfait de voir sa femme revenir et se méfie d’elle surtout quand elle lui annonce qu’elle veut redonner une nouvelle chance à leur mariage…Si le personnage d’Arran m’a plu, ça n’est pas vraiment le cas de celui de Margot. Une romance simple sans surprise qui se lit sans prise de tête mais rien de transcendant.

par Folize
Le Retour des Highlanders, Tome 1 : Le Gardien Le Retour des Highlanders, Tome 1 : Le Gardien
Margaret Mallory   
Un livre agréable qui se lit facilement, une histoire dans les règles de l'art : des highlanders ténébreux et butés, une héroïne farouche, un peu de séduction, de suspense et d'action et le tour est joué.
Bien que ces romances se ressemblent toutes et qu'elles soient prévisibles, cela fonctionne, on entre dans le scénario et on enchaine page après page.
Dans celui-ci j'ai apprécié les liens d'amitiés qui unissent les quatre Highlanders ainsi que leur loyauté les uns envers les autres. Sans surprise mais une lecture récréative.

par ccmars
Kilmartin Glen, Tome 1 : Le Diable de Kilmartin Kilmartin Glen, Tome 1 : Le Diable de Kilmartin
Laurin Wittig   
Un très bon roman, malheureusement méconnu du grand public !

L'histoire est originale, sur fond d'Ecosse du XIVe siècle, l'écriture est fluide et le scénario, bien que prévisible, n'en reste pas moins très bien imaginé. Notre héroïne, Elena, est une fière guérisseuse en fuite, qui protège son don aussi bien que ses valeurs et ne m'a pas déçue de tout le roman. Et notre héros, Symon, le fameux diable de Kilmartin, a lui aussi tout pour plaire. Chef de clan, mal en point, torturé par son propre corps, et incroyablement sexy.

Ce roman se lit d'une traite, on apprécie le décor d'une autre époque, les coutumes et les expressions de ce temps passé, et le petit côté "fantastique" ajouté avec les pouvoirs d'Elena. L'histoire d'amour est développée tout en douceur, et elle n'est ni niaise, ni frustrante (comme la plupart des romances aujourd'hui, unfortunately).

Bref, je le conseille vivement !
La fille du pasteur Cullen, tome 1 La fille du pasteur Cullen, tome 1
Sonia Marmen   
Quel roman! 912 pages captivantes! Tous les éléments sont réunis pour faire de ce roman une histoire qui accroche littéralement le lecteur: l'Écosse brumeuse, une histoire d'amour tragique et magnifique, des disparitions et des morts mystérieuses, la passion des livres, une "promenade" dans un cimetière en pleine nuit, des cadavres, un cabinet de chirurgien qui donne le frisson, le dessin et la peinture... La fille du pasteur Cullen est un roman d'amour, un roman policier, un roman mystérieux, une fresque historique, le portrait d'une époque, la confrontation de la religion et de la libre pensée, l'opposition du bien et du mal, de la science et de la théologie. Les fils de l'intrigue se nouent tout au long du roman et ne se dénouent qu'à la toute fin, qu'on lit dans un seul souffle, en espérant... Les personnages nous habitent et c'est avec tristesse qu'on referme le livre...
simplement sublime!

Ivy Wilde, Tome 1 : Quand fainéantise rime avec magie Ivy Wilde, Tome 1 : Quand fainéantise rime avec magie
Helen Harper   
Gros coup de coeur !

J'ai eu un peu de mal au début avec la traduction, l'absence de négation correctement écrite était vraiment pénible et ça hache la lecture. Puis, soit je m'y suis faite soit ça s'est amélioré, allez savoir… mais pour une fois, ce n'est pas un “baby” traduit par “chérie, juste des "je sais pas” qui me vrillaient les yeux. Bref, passons parce qu'Ivy est géniale et vaut bien quelques sacrifices.

C'est une feignasse qui s'est fait jeter de l'école des sorciers, non pas de Poudlard. Elle aime jouer la branleuse qui n'en a rien à faire, elle est très bien dans sa petite vie pépère à conduire son taxi. Elle a fait une croix sur l'Ordre, ça ne l'intéresse plus depuis… Alors quand elle se retrouve malgré elle rattachée par un sortilège avec un coéquipier récalcitrant, et pas vraiment commode, on se doute qu'il va y avoir des moments cocasses.

J'ai adoré leur duo et on craque autant pour Winter que pour Ivy. Elle est lumineuse et drôle, on voit rapidement qu'elle est plus ce qu'elle ne laisse paraitre. Elle est douée, il n'y a qu'à voir ce qu'elle a fait à son chat… J'ai tellement riz, mais ris ! J'imaginais mon chat me parler de la même manière, je suis persuadée s'il pouvait, il me traiterait également de connasse. Elle est confronté à son passé et on en apprend un peu plus sur ce monde de magie et sur la hiérarchie des sorciers. Winter est l'archétype de l'enquêteur zélé et bourreau de travail, mais avec une Ivy à ses côtés, elle va vite le dérider.

L'enquête est finalement une excuse pour nous présenter ce monde, et les différentes branches des formations des sorciers, des runes et des herbes utilisées pour les sortilèges. Il y a aussi les familiers et visiblement, le monde a connaissance des sorciers sans s'en mêler. A voir par la suite comment c'est développer ou si l'on reste encore dans ce monde de magie. Il reste également ce petit truc entre Winter et Ivy qu'on a hâte de voir se concrétiser.

C'était une superbe surprise, et un urban fantasy déluré et plein de peps que j'ai pris immensément plaisir à lire ! Je vous recommande vraiment si vous souhaitez une lecture rapide et pétillante. Ivy est un personnage attachant et féministe, elle n'a pas son pareil pour remettre à sa place Winter ou lui faire un peu de rentre dedans…

par LLyza
Samantha Watkins ou les Chroniques d'un quotidien extraordinaire, Tome 1 : Pas le choix Samantha Watkins ou les Chroniques d'un quotidien extraordinaire, Tome 1 : Pas le choix
Aurélie Venem   
J'ai dévoré et savouré ce premier tome et ça faisait très longtemps que je n'avais pas lu de romans aussi addictifs.
Enfin une histoire où l'héroïne ne tombe pas dès les premiers chapitres dans les bras de son vampire ou autres.
On peut dire qu'Aurélie sait ménager le suspens. Tout le long de ma lecture, je me suis demandée si Samantha allait avoir ou pas, une romance avec le ténébreux et dangereux vampire Phoenix.

L'auteure a réussi à dépeindre les sentiments de Sam avec un tel brio que je n'ai eu aucun mal à les ressentir. J'avais peur avec elle, j'avais les mêmes angoisses qu'elle et je n'ai jamais eu de problème pour m'imaginer toutes les situations dans lesquelles elle se mettait.

J'ai beaucoup aimé l'évolution de Samantha. Cette jeune femme, d'un peu moins de 30 ans, qui était introvertie, renfermée sur elle même, qui durant toute sa vie se contentait de subir sans jamais se rebeller et qui se révèle tout autre en côtoyant Phoenix.

Il faut dire qu'il ne la ménage pas et a su révéler la battante qui était en elle. Je dois avouer que j'ai beaucoup ri avec les réparties et les pensées de Sam qui ne mâche pas ses mots (et surtout, le regrette souvent après).

Phoenix, quant à lui, est un vampire plutôt renfermé, il ne dévoile pas ses sentiments, on se demande même s'il en a!! Mais la proximité de Samantha va le dérider un petit peu et surtout le mettre dans des colères noires, à cause de son manque de tact pour s'adresser à un vampire limite coincé (j'ai adoré)...

Le reste de ma chronique ici :
http://imagination-elfie.blogspot.fr/2014/10/samanta-watkins-ou-les-chroniques-dun.html

par elfie81