Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Alex16DS : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Good Girls Love Bad Boys, Spin-off : I Will Not Love You Good Girls Love Bad Boys, Spin-off : I Will Not Love You
Alana Scott   
C'est un livre que j'ai trouvé très long, il ne se passe pas grand chose et les personnages ne sont pas attachants du tout; Jenny est hérissante, c'est une peste, je la trouve même plutôt méchante avec Justin [spoiler]vers la fin du roman par exemple, elle se dit qu'il n'est pas très futé mais qu'il fait beaucoup pour elle !!![/spoiler], je n'aime pas du tout ce personnage qui pourtant aurait pu être un coup de coeur au vu de ce qu'elle a vécu. Mais pour moi ça ne marche pas. Justin ne m'a pas plu non plus, mais pas pour les mêmes raisons: c'est un mec arrogant dans le mauvais sens du terme, qui traite ses "frères" comme s'ils étaient ses esclaves, qui se croit mieux que tout le monde. De plus je n'ai ressenti aucune alchimie entre eux.
Bref vous l'aurez compris, je n'ai pas aimé, ce qui est dommage parce que l'histoire était originale et qu'elle n'était pas mal écrite du tout, mais quand on aime pas les héros, c'est tout de suite plus compliqué.

par cicrane
Never Never, Tome 3 Never Never, Tome 3
Colleen Hoover    Tarryn Fisher   
C'est une finale extraordinaire à la hauteur de la série.

Les personnages se développent encore beaucoup, et se dévoilent. Ces deux adolescents, tout particulièrement, sont réalistes et tellement attachants! Leur relation est tangible et pas trop "gnagna". Je les ai adoré individuellement et en tant que couple.

Le suspense est toujours aussi présent dans ce tome et se termine à la toute fin.
La fin est adaptée au livre, et l'épilogue est superbe! [spoiler] Grâce à la fin, j'ai pu obtenir mon si ardemment voulu "happy ending" et grâce à l'épilogue, j'ai eu une conclusion un tantinet moins positive, mais explosive![/spoiler]
J'ai adoré l'hisoire, qui était addictive, belle, émouvante et contenant une morale à retenir. Aussi, le style d'écriture était accrocheur et bien ajusté aux narrateurs.

En bref, j'ai adoré cette trilogie du début à la fin, et je ne peux pas la recommander plus fortement.
Trick Trick
Jewel E. Ann   
Que dire ?

Pas évident de donner son avis quand on ressort un peu mitigé de sa lecture. Attention je ne dis pas que je n’ai pas aimé. Mais j’ai l’impression d’avoir vécu ce livre de différentes façons.
Au début j’ai attaquée cette histoire méga confiante. L’héroïne me plaisait énormément, de par son côté un peu étourdie, dans sa façon de s’exprimer, elle me donnait le sourire. Le mec, le beau Trick lui tellement énigmatique mais aussi froid sombre hummm à tomber. Donc tout roulé et puis à un certain moment, j'ai perdu l'enthousiasme du début. La fille change, niveau de sa façon d’être, on pourrait dire d’une certaine façon elle murit ou se découvre mais certains aspects de sa personnalité s’effacent et là j’ai du mal car je trouvais que cela y jouer beaucoup sur l'histoire. Ajoutez à ça le fait qu’il n’y a que du sexe qui peut faire oublier ou arranger les choses quand quelque chose ne va pas j’avoue ça m’a un peu gonflé mais bon c'est peut être moi qui psychote, chipote.
En revanche, l'histoire en elle même est bien et aussi originale en quelque sorte, par exemple le métier du mec et aussi d'autres choses mais je vous laisserai les découvrir par vous même, on a un couple avec pas mal de mystère autour d'eux. Des sentiments bien présents là dessus je n’ai rien à dire. Il y a de bons rebondissements des aspects de l’histoire que l’on ne soupçonne pas et là c’était parfait. Des personnages secondaires attachants.
Les derniers chapitres sont d’une telle beauté que cela rattrape le ptit bémol que j’ai ressenti pendant un moment et j’ai été toute ému.
Verdict : à lire

par nini51000
Cinq ans sans lui Cinq ans sans lui
M. S. Force   
J'ai vraiment accroché à cette histoire. Les sentiments des différents personnages sont à mon avis très bien exprimés. J'ai beaucoup apprécié le fait d'avoir le point de vue des autres personnages . J'aimerai beaucoup avoir un autre livre avec la reconstruction de John.
You Make Me Lose Control You Make Me Lose Control
Lana M.   
Un avis + détaillé sur -> https://wp.me/p6618l-fye
[JULIE]
Ma première pensée à peine ai-je terminé ce livre c’est : Mais c’est quoi cette fin ???
Rien n’est indiqué sur la couverture que c’est un tome 1 … Je reste perplexe certes, You make me lose control est une romantic suspense mais quand même !
[...]
Cette histoire est bourrée de rebondissements, presque trop pour que cela soit crédible.
C’est d’ailleurs ce qui m’a gêné car l’histoire est dynamique, le style est direct et efficace, mais le fond est un peu exagéré. La naïveté dont faire preuve Emy sur la vie, les activités familiales et un peu gros tout comme la prison dorée dans laquelle elle vit depuis cinq ans à l’heure où les jeunes filles s’épanouissent, sortent.
[...]
À chaque fois, toutes les situations sont résolues assez rapidement sans trop de mal, rien ne résiste au Jackson. C’est un peu too much à mon goût pourtant ça fonctionne mais ça peut lasser aussi !

C’est quand même un livre bien dense, avec pas mal de personnages, tous les frères, les hommes du père, le personnel de maison, les amis d’université, et puis différents lieux.
[...]
Je me suis prise au jeu de l’histoire avec cependant quelques réserves dues à l’accumulation de rebondissements qui sont toujours trop bien vite résolus, et qui auraient rendu fou n’importe qui surtout avec une fille qui a autant été surprotégée.

J’espère vraiment qu’il y aura une suite car j’aimerai connaître la fin de cette histoire, qui sinon finirait vraiment en queue de poisson, Lana M rassure-nous stp !
Les Jours de ton absence Les Jours de ton absence
Rosie Walsh   
Je viens de terminer Les jours de ton absence et je me suis dit qu'il faut que je vous en parle pour ne pas que vous passiez à côté de ce petit bijou. C'est une très belle romance qui sort des schémas classiques. L'intensité monte crescendo. L'intrigue commence tout doucement... Petit à petit l'auteure distille des petits bouts de mystère par ci par là et on commence à rentrer dans l'histoire. Et puis... on ne peut plus lâcher le livre. J'ai ADORE!!!

par pirlo
Tout en haut de ma liste Tout en haut de ma liste
Emily Blaine   
L'avis de Lilie :
Comme beaucoup, à la lecture du résumé de cette romance de Noël, je me suis dit « mais en fait, Emily Blaine nous fait un « Love actually » sur papier » ??? Et pour ne rien vous cacher, je vais vous confirmer qu’en effet, « Tout en haut de ma liste » est un roman où se croisent un grand nombre de personnages dont les destins se croisent et se mêlent.

Au fil des pages, nous allons suivre trois couples. Tout d’abord, on a Olivia et Callum. Olivia est une jeune femme célibataire qui a toujours le béguin pour son amour d’enfance. Pour le rendre jaloux, sa meilleure amie annonce qu’Olivia est en couple avec un certain Callum…..qui est en fait son meilleur ami. Ce dernier va accepter de jouer le rôle de petit ami pendant les fêtes mais au final, est-ce vraiment un jeu ??

J’ai trouvé qu’Olivia se posait beaucoup trop de questions. Lors de la préparation de la « supercherie » avec Callum, on sent qu’elle est tiraillée entre son amitié pour lui et le désir qui monte en elle. Pourtant, au lieu d’en parler avec lui, elle va multiplier les non-dits…..et se révéler un peu agaçante. Heureusement, Callum est là. Ce barman sexy a tout pour faire monter la température !! On sent chez lui qu’il est très attiré par sa meilleure amie mais qu’il ne veut pas l’embarrasser…. Avec un physique d’Apollon, il a vraiment tout pour plaire. Si jamais un modèle identique existe dans le Sud-Ouest, je suis preneuse !!

Le deuxième couple est Alana et Jefferson. Ils se rencontrent au cours d’une expérience menée par la sœur de Jefferson dans le cadre de son mémoire de fin d’étude. Ils ne se connaissaient pas et devaient participer à un rendez-vous arrangé en répondant à un grand nombre de questions. Immédiatement, la connexion est établie entre les deux participants qui décident de fausser compagnie à leur hôtesse.

Alana est une jeune femme très mystérieuse et on comprends assez rapidement qu’elle a un passé assez compliqué à gérer. Cependant, c’est une femme moderne, qui s’assume et qui est surprenante. Elle est chef à domicile et amie avec Stella. Quand à Jefferson, il travaille comme serveur dans le bar de Callum et il a une vie chaotique car il ne sait pas dans quelle direction la mener. Je l’ai trouvé très attachant malgré la rapidité de son attachement pour Alana.

Enfin, le troisième couple à l’honneur est Stella et Mason. Stella est en plein travaux afin de réhabiliter une vieille maison pour en faire une maison d’hôtes. Ayant besoin d’aide, elle poste une petite annonce…..Mason est un acteur hollywoodien qui n’en peux plus de cette vie artificielle. Cherchant à s’évader, il tombe sur l’annonce de Stella et y répond favorablement même s’il omet de préciser qu’il n’est pas spécialiste des travaux manuels.

Ce couple est sûrement le plus improbable…..et pourtant, on y croit. On s’attache à ces deux personnages qui sont à un tournant de leur vie et qui vont s’attacher l’un à l’autre au fil des jours. Pourtant tout les oppose : lui a une vie publique bien remplie et ne veux plus de la célébrité. Elle vit comme elle l’entend, en essayant de réaliser son rêve.

C’est un roman de noël comme je les aime : il déborde d’amour et de bons sentiments. La plume d’Emily Blaine est toujours aussi efficace et nous embarque dans cette comédie romantique pimentée. Bien sûr, on trouve quelques scènes hot qui font monter la température mais comme toujours, elle ne tombe pas dans la surenchère et nous en donne juste ce qu’il faut. Le dénouement est peut-être un poil rapide mais ce n’est qu’un petit bémol car c’est une lecture qui fait du bien.

Pour conclure, en ce mois de janvier un peu morose, n’hésitez pas à vous replonger dans l’ambiance festive de noël avec cette romance. Elle se déguste avec le même plaisir qu’on prend à dévorer les chocolats déposés sous le sapin. Si vous aimez les belles histoires d’amour simples et sincères, n’hésitez plus et mettez le dernier Emily Blaine tout en haut de votre liste!
Ensemble. Maintenant. Pour toujours. Ensemble. Maintenant. Pour toujours.
Emily Blaine   
L'avis de #Lilie :
Grande fan de la plume d’Emily Blaine, c’est avec joie que j’ai découvert la suite de « toi, moi, maintenant ou jamais ». Enfin, une suite, pas vraiment si on considère qu’elle est centrée sur Théo et Summer. Néanmoins, on retrouve, avec joie, nos deux amoureux et on en apprend davantage sur la relation du frère de Jérémiah avec la meilleure amie de Charlotte. En effet, ils m’intriguaient depuis un moment et je suis ravie d’avoir, enfin, percé tous leurs secrets !!

Nous retrouvons donc Théo, le frère de Jérémiah, et Summer, la meilleure amie de Charlotte. L’intrigue se passe quelques semaines après « toi, moi, maintenant ou jamais » et comme toujours, Summer et Théo ne sont pas au clair avec leurs sentiments. Entre amour et amitié, la frontière est souvent mince…. Quel lien unit réellement Théo et Summer ? Une relation amoureuse ne risquerait-elle pas de mettre en péril leur complicité ?

On sait depuis longtemps que Summer est une jeune femme qui s’est construite dans l’adversité, devant fuir face à un père violent. Avec l’aide de Théo, Jérémiah, Charlotte et son frère David, elle a fini par quitter la maison familiale pour faire ses études et trouver un super boulot à New-York. Craintive, elle cloisonne tous les pans de sa vie et se refuse de ressentir des sentiments forts. Néanmoins, face à Théo, toutes ses certitudes vacillent. Summer ne sait pas trop comment gérer l’afflux émotionnel qu’elle ressent en sa compagnie. Complices depuis de nombreuses années, ils ont construit une relation ambiguë, faite de non-dits et de rendez-vous manqués. De son côté, le jeune homme ne veut plus perdre de temps. Suite à son accident qui l’a défiguré et qui lui a laissé de nombreuses cicatrices sur tout le corps, il n’a plus qu’une obsession : faire succomber Summer ! Pour cela, il va mettre en application les conseils de son frère et surtout ne rien lâcher pour essayer de faire tomber les murailles qu’elle a construites pour protéger son cœur et son âme.

Cette suite était attendue par tous les fans du premier tome. C’est avec plaisir que j’ai retrouvé Jérémiah et Charlotte et je suis ravie d’avoir enfin pu en apprendre plus sur Théo et Summer qui, je dois bien l’avouer, avaient piqué ma curiosité. L’écriture à deux voix permet une vision complète de leur relation et les flashbacks dans le passé nous montre à quel point ils ont évolué. Comme toujours, la plume d’Emily Blaine est efficace. Elle arrive parfaitement à doser les rebondissements, les scènes d’amour et les transitions. Aucun temps mort n’est à noter dans ce roman un peu court mais qui apporte toutes les réponses à nos questions. Il reste une possibilité de spin-off avec le couple Gemma-David mais cela ne semble pas à l’ordre du jour… dommage car ils cachent eux aussi une part de mystère qu’on aimerait lever.

Pour conclure, j’ai passé un excellent moment de lecture en compagnie de Théo et Summer. Tous les deux blessés par la vie, ce roman est une ode aux secondes chances. Il permet également de retrouver la fougue de Jérémiah et une Charlotte complètement transformée. Cette romance contemporaine comblera tous ceux qui ont lu « toi, moi, maintenant ou jamais ». En revanche, si vous n’avez toujours pas lu cette saga, foncez-vous la procurer et laissez l’adrénaline vous emporter maintenant et pour toujours.
Hotwired, Tome 1 : Dérapage Contrôlé Hotwired, Tome 1 : Dérapage Contrôlé
Tracy Wolff   
Nic Medina est une star dans le milieu du tunning automobile, propriétaire d'un garage réputé, il s'occupe des voitures de A à Z. Et en plus d'être un pilote émérite, il a un charisme à couper le souffle. C'est d'ailleurs celui ci qui attire le jolie et timide Jordan la première fois qu'elle le voit, lors d'une course nocturne. Malheureusement Nic n'est pas assez rapide et se fait rattraper par son passé. Pour protéger les siens, il va être forcé, par un flic véreux, à voler une voiture. Le hasard fait que l'objet du délit appartient à la jolie rousse que Nic a vu la veille, après sa course. Leur première rencontre est plus qu' explosive, mais rapidement Nic et Jordan vont devoir faire front commun contre les gens qui en veulent à leurs vies... et ça, entre autre, ça crée des liens ..

Je ne savais pas vraiment de quoi parlait ce roman. Je reconnais que je me fie pas mal à mon instinct quand je choisis mes lectures. Je n'ai lu le quatrième de couverture que quelques minutes avant d'attaquer ma lecture. Et je dirais que celui ci fausse un peu la donne... je m'attendais à autre chose mais je n'ai absolument pas été déçue, bien au contraire ! Je connais et j'apprécie la plume de Tracy Wolff, et cette fois encore, elle nous montre son talent dans un autre domaine et j'ai vraiment aimé me plonger dans l'univers qu'elle a crée ici. On pourrait croire que l'intrigue policière est la principale, en fait j'ai trouvé qu'elle n'était là qu'en support. L'histoire de vol de voiture est l’élément déclencheur mais aussi le piment dans la relation entre Nic et Jordan. Avec celle ci, l'auteur nous tient en haleine, nous faisant tourner les pages sans nous en rendre compte. Et ce jusqu'à la fin. Mais outre ce fil conducteur passionnant, il y a une belle histoire d'Amour entre deux jeunes gens abîmés par la vie, et j'ai vraiment adoré la façon dont Tracy Wolff développe leur romance.

Dès les premières pages, on se doute que la vie de Jordan n'a pas été rose, qu'elle a vécu quelque chose qui l'a profondément et définitivement marquée. Mais c'est une jeune femme forte, qui veut aller de l'avant et qui tente de refaire ça vie malgré ses traumatismes. J'ai aimé son personnage, elle est intelligente, drôle et entêtée.

Nic aussi a été marqué. Son séjour en prison,les circonstance et les conséquences de celui ci l'on changé. Malgré son passé, il est devenu un homme honnête, droit et loyal. Ses proches sont sa priorité et il donnerait sa vie pour sauver la leur. Nic m'a ému dans sa manière d'être et de penser, c'est un bel homme dans tous les sens du terme.

L'entourage de Nic est chaleureux, fidèle et très drôle. Cela nous promet de belles histoires ^^

Pour résumer, j'ai adoré ce premier tome. L'auteur nous livre une histoire bien huilée, addictive et passionnante. Tracy Wolff ouvre une "portière" sur la suite, j'ai hâte de m'y engouffrer ;)

http://actuya.fr/drapage-contrl-hotwired-tome-1/

par BeaMars
La rage d'aimer La rage d'aimer
Emery Lord   
Il y a des livres que l’on aime beaucoup, passionnément, à la folie, sans véritablement savoir pourquoi, sans vraiment parvenir à déterminer ce qui a entrainé un tel coup de cœur. C’est un peu le cas pour ce livre : il m’a plu, il m’a terriblement plu, et pourtant je suis complétement incapable de comprendre comment il a pu me chambouler ainsi. Car ce livre a été une véritable surprise : à la lecture de la quatrième de couverture, je m’attendais à quelque chose de finalement assez dramatique, assez tragique. « Comment pourrait-il en être autrement avec un livre évoquant des thèmes aussi graves que le deuil et les troubles bipolaires ? », me disais-je bien naïvement … En effet, comment aurais-je pu deviner que l’auteur allait justement faire le choix de ne pas tomber dans cette évidence et de proposer à ses lecteurs une histoire profondément lumineuse malgré ces deux thématiques ? Quelle belle surprise, qui fait du bien au cœur et à l’âme !

Jonah et Vivi semblent n’avoir rien en commun : le premier est sérieux, responsable et placide tandis que la seconde est dynamique, fantasque et insouciante. Le calme et la tornade. Et pourtant, tous deux ont de sacrés démons intérieurs à combattre, jour après jour … Depuis la mort de son père, c’est sur les épaules de Jonah que pèse la responsabilité d’élever ses trois petits frères et sœurs, tandis que ses frères et sœurs ainé se chargent des finances et que leur mère se morfond dans sa chambre. Vivi, quant à elle, malgré toute son exubérance et toute son excentricité, risque à tout instant de sombrer dans un épisode dépressif, ou de perdre une fois de plus tout contrôle de ses actes et pensées … Chacun va trouver dans l’autre une ancre à laquelle se raccrocher, une bouée à laquelle se harponner. Et, malgré leur fardeau respectif, ou peut-être grâce à cette fragilité commune, ils vont s’aimer, le temps d’un été …

La grande richesse de ce roman, c’est sa double narration : nous suivons Vivi le temps d’un chapitre, puis Jonah le temps d’un autre, et ainsi de suite, ces deux points de vue s’alternent et se répondent. C’est un peu comme si nous avons deux histoires en une, tant nos deux protagonistes sont différents : les pensées de Vivi s’éparpillent sans cesse, volettent d’un sujet à l’autre, s’attardent sur des considérations poétiques, artistiques ou philosophiques, tandis que Jonah est plus terre à terre, plus pragmatique aussi. Ce livre montre ainsi très bien qu’il n’existe pas qu’une seule vérité, que chaque événement est vécu et interprété différemment par chaque personne, mais également qu’il est parfois bien difficile de communiquer avec autrui, et peut-être même surtout avec ceux qu’on aime. Jonah n’ose pas parler avec sa mère de leur chagrin commun, n’ose pas lui expliquer à quel point cela lui pèse d’être désormais seul à gérer la maisonnée, n’ose pas la brusquer en lui proposant d’aller chercher de l’aide auprès d’amis ou de médecins. Vivi, elle, n’ose pas avouer à sa mère qu’elle ne veut pas prendre ces médicaments qui, s’ils calment ses ardeurs hypomaniables, lui donnent également le sentiment que le monde est gris et froid, elle n’ose pas lui parler de ce père qu’elle ne connait pas et dont elle ignore jusqu’au prénom, mais qui lui manque malgré tout …

Ce livre aborde donc une ribambelle de thématiques toutes aussi difficiles les unes que les autres : secrets familiaux, deuil, culpabilité, dépression, responsabilités, tentatives de suicide … Et pourtant, ce roman ne tombe jamais, pas une seule seconde, dans le cliché. On sent que l’auteur est bien renseignée sur ces différents troubles psychiatriques, qu’elle ne s’est pas laissée influencée par les croyances populaires sur ces maladies, qu’elle ne raconte pas n’importe quoi. Premier excellent point : il n’y a à mes yeux rien de plus agaçant qu’un auteur qui véhicule sans même s’en rendre compte d’insupportables inepties sur ces pathologies ! Si chaque écrivain faisait autant attention qu’Emery Lord, alors peut-être que l’on cesserait d’utiliser les termes « schizophrénie » et « bipolarité » à torts et à travers et que, du coup, les personnes souffrant de ces maladies n’auraient plus à batailler pour expliquer la réalité de leur trouble …

Mais, bien plus important encore, comme je le disais dans mon introduction, ce roman se démarque des autres récits similaires en restant profondément, intensément, léger et rafraichissant. C’est un livre qui fait du bien, un livre qui ne se contente pas de montrer les « mauvais jours » qu’entrainent ces maladies, mais qui invite à se concentrer sur les bons moments, sur cette certitude que notre vie peut être géniale malgré les difficultés rencontrées sur le chemin. C’est un livre qui respire la joie de vivre, qui sent bon le bonheur. Ce fut pour moi une belle surprise que de croiser le chemin de ce roman qui ne cherche pas à faire pleurer dans les chaumières, qui ne conduit pas à plaindre les personnages et par extension ceux qui sont dans la même situations qu’eux, mais qui au contraire invite à voir dans la vie une promesse, voire même une infinité de promesses qui n’attendent que notre enthousiasme pour devenir réalité. C’est un livre plein d’espoir qui nous exhorte à ne pas se laisser abattre par nos peines et nos douleurs, aussi nombreuses et profondes soient-elles, parce qu’il y a tellement de belles choses à vivre …

Ce roman, donc, a été une excellente surprise ! Des personnages attachants et sensibles, portant tous au fond d’eux-mêmes une ou plusieurs blessures plus ou moins visibles, une histoire d’amour tout simplement magnifique, une histoire tout court qui donne le sourire et qui met du baume au cœur. Je conseille tout d’abord ce roman à tous ceux qui apprécient les ouvrages de John Green ou de Sarah Dessen : vous retrouverez ici la puissance qui caractérise les livres du premier et l’espérance qui teinte chaque roman de la seconde. Mais, plus globalement, je conseille ce livre à tous ceux qui aiment les belles histoires, celles qui font du bien à l’âme, celles qui remontent le moral, à tous ceux qui veulent vibrer au rythme du premier grand amour, celui dont on se souvient toujours. Quel beau livre, vraiment, quel beau livre !

https://lesmotsetaientlivres.blogspot.com/2018/05/la-rage-daimer-emery-lord.html

par Aryia