Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Alex_Admv : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
Le Gang des Prodiges, Tome 2 : Ennemis jurés Le Gang des Prodiges, Tome 2 : Ennemis jurés
Marissa Meyer   
Coup de cœur immense pour ce second tome d'une trilogie INCROYABLE.

J'attendais ce deuxième volume avec beaucoup (beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup) d'impatience. Après la fin ultra méga choquante du premier tome, je n'avais qu'une envie, c'était de me jeter sur la suite pour découvrir ce qui allait se passer. Et bah je n'ai pas été déçue une seule seconde, et toutes mes attentes ont été comblés, voir même plus que ça.

Nous retrouvons Nova et Adrian, les deux personnages principaux, dans les mêmes conditions que nous les avions laissé dans le tome 1 = ils ont, sans aucune doute, des sentiments l'un pour l'autre, mais n'osent pas se l'avouer. Premièrement, car Nova est une Anarchistes et que son but est de détruire les Renegades. Ensuite, Adrian est le Sentinel que Nova hait profondément. Et enfin, Nova est la nièce de Ace, l'homme qui était à la tête des super-vilains avant la guerre et qui est la personne la plus détestée au monde.

Compliqué donc.

Mais nos personnages évoluent, ils prennent des choix pour eux-mêmes, ils doutent de leurs certitudes, de ce qu'on leur ordonne, de ce qu'on leurs dit et de ce qu'ils doivent croire.

Nova reste déterminée, mais sa volonté et sa colère vacillent devant Adrian, pour qui elle ressent des sentiments de plus en plus fort chaque jour. Mais sa mission est bien plus importante, c'est celle de sa vie, de sa famille et elle doit l'accomplir pour son oncle qui a tout donné pour elle quand elle n'était qu'une pauvre orpheline sans maison ni parents. On sent que cette vengeance, c'est ce qui lui permet de rester droite, de rester forte, de se battre et de tout simplement rester debout tous les jours.

Tandis qu'Adrian lui, vient du "bon côté". Sa mère a été tuée et personne ne sait par qui ou pourquoi. Lui aussi veut sa revanche. Bien qu'il ait deux papas qui l'aime et le chérisse, il veut la vérité pour tourner la page. Il est également le Sentinel, ce héros solitaire qui prétend être du côté des Renegades, mais qui fonctionne selon ses propres lois. Qui combat les méchants, mais selon ses conditions.

J'adore le duo Adrian/Nova - The Sentinel/Nightmare. Vraiment. Pour moi, c'est l'essence de cette trilogie et elle fonctionne à merveille. Ce n'est pas juste une love story banale comme on le voit dans plusieurs romans young adult. Là c'est vraiment plus compliqué que ça. Il y a de l'amour dans ce second tome, bien plus que dans le premier. Néanmoins, cela ne prend pas part sur l'action, sur les retournements de situation, sur l'humour (bien présent dans ce roman et qui fonctionne à fond sur moi) et sur tout ce qui fait que quand on commence les premières lignes de ce roman, il est impossible de s'arrêter avant de connaître la fin. Et quand on est à la fin, on se dit que punaise, on veut la suite maintenant !!

Bref, pour résumer. Un second tome magistral qui place cette trilogie parmi mes préférées et je n'ai aucun doute que le dernier tome va finir en apothéose. Je n'ai vraiment aucune idée de comment les choses vont évoluer et quel va être le fin mot de l'histoire. Pour moi, la situation ne peut qu'aller vers un chaos indescriptible qui va tout ruiner sur son passage.

Tous les personnages de ce roman sont incroyables. On en apprend un peu plus sur le passé, on voit ce côté bon et à la fois mauvais chez les Renegades qui sont censés représentés les héros et les sauveurs. On voit aussi les mauvais et les bons côtés chez les Anarchistes, qui veulent se battre (certes de la manière forte) pour une liberté des prodigys et tous les pouvoirs.
Ce sont deux clans opposés extrêmement forts qui vont, je pense, s'affronter une dernière fois dans le troisième tome.

Gros gros gros coup de cœur pour ce tome 2, que je recommande chaudement à toutes les personnes qui ont adoré le tome 1.
Insaisissable, Tome 2 : Ne m'échappe pas Insaisissable, Tome 2 : Ne m'échappe pas
Tahereh Mafi   
Excellente lecture, ce tome était un rien plus long au niveau de l'intrigue. Mais une fois que l'action commence, on n'est pas déçu! Une suite agréable.

par Alex_Admv
Le secret de Ji - Intégrale Le secret de Ji - Intégrale
Pierre Grimbert   
Un livre qui prenait la poussière dans ma PAL depuis fort fort longtemps. Et au final, une excellente découverte et mon coup de coeur de ce début d'année !!
Je suis tout de suite rentrée dans le tome : le prologue, qui raconte l'histoire de Nol l'Etrange et des sages, entrecoupée par des extraits du journal de Corenn, est très très accrocheur. Au bout de quelques pages, j'avais déjà envie de savoir quel était ce secret qu'ils avaient découvert à Ji !
Par la suite, j'ai conservé cette même addiction : l'écriture de l'auteur est vraiment très accrocheuse. Il alterne les points de vue entre le groupe des gentils et le Méchant et prend son temps pour décrire les choses, même s'il y a beaucoup de rythme.
Du rythme et de l'action à défaut de révélations, parce qu'arrivée à la fin du premier tome, je me suis dit que j'étais bien contente d'avoir l'intégrale parce qu'en fait, on n'apprend pas grand chose pendant ce tome. Ils fuient les Züu et ... ben c'est tout (ou presque).
Heureusement, par la suite, les choses changent. Ils continuent de fuir et cette fuite nous permet d'en apprendre plus sur l'univers dans lequel ils évoluent et nous permet aussi de les voir évoluer. Et heureusement ! Parce que si, comme à mon habitude, j'ai aimé les personnages masculins (comme Grigàn, qui reste mon top-préféré), j'ai, comme d'habitude, eu du mal avec les personnages féminins : Léti m'a gonflé tout le premier tome avec ses chouineries et Lana m'a gonflé tout le dernier tome avec ses niaiseries. En fait, il n'y a que Corenn que j'ai vraiment apprécié, pour sa sagesse et ses décisions réfléchies (encore que, son ultime décision m'a déçue par sa naïveté, je m'attendais à autre chose d'une Mère, surtout après tout ce qu'ils avaient vu et vécu).
J'étais sceptique sur la plus-value apportée par Yan, mais il connaît un développement intéressant après l'épisode à Ji et il trouve enfin sa place dans le groupe. Concernant Rey, au départ, je l'aimais bien et puis je suis passée par une phase où il m'a vraiment énervé avec son humour que je trouvais vraiment lourd et déplacé, et l'auteur a dû se rendre compte qu'il ne fallait pas pousser le bouchon trop loin parce que cet humour se fait plus discret, à mon grand soulagement, et on se retrouve avec un Rey plus réfléchi, qui m'a beaucoup plus plu. Quant à Bowbaq, je regrette malheureusement qu'il ait été cantonné dans le rôle du naïf pendant ... et bien, l'intégralité du roman. Alors que c'est un personnage vraiment gentil que l'auteur aurait pu mieux utiliser. Je trouve quand même ça bien ce qu'il décide par rapport à son pouvoir d'erjak, le contraire eut été bafouer ses convictions non-violentes et j'ai aimé la continuité de caractère dont l'auteur l'a affublé.

Sinon, j'ai trouvé l'univers que l'auteur a créé vraiment magnifique ! Très original par ses provinces et leurs traditions (le Petit Palais de Lorelia, le Matriarcat de Kaul, les Baronnies, le Beau-Pays, Romine ...) et puis les Züu ! Oui, d'accord, ce sont des assassins, mais j'ai trouvé que ces personnages étaient sensas ^^ (et hyper-flippant avec leur fanatique religieux dément mais bon, j'aurais bien aimé qu'on fasse un petit tour à Zuïa ...).
Du coup, j'étais très contente de la fuite des Héritiers parce que ça leur permet de voir du pays et pour nous de le découvrir.

Au sujet de Ji et de son secret, j'ai plutôt bien aimé. Je ne m'attendais pas vraiment à quelque chose comme ça quand j'ai commencé ma lecture mais je le trouve assez bien amené et surtout cohérent. (Du moins, je ne sais pas trop pour la naissance, mais ce raisonnement pour la mort est pour moi totalement vrai).

Concernant la fin, elle est moins fermée que ce à quoi je m'attendais, et il y a quelques questions qui restent sans réponse. Je vais donc très prochainement lire la deuxième intégrale, en espérant y trouver ces réponses, et en espérant aussi revoir un petit peu ces personnages auxquels je me suis beaucoup attaché ici, malgré l'écart générationnel entre les deux intégrales.
En tout cas, les deux dernières lignes laissent présager encore des péripéties !

par Moridiin