Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par Alex_Admv

Extraits de livres par Alex_Admv

Commentaires de livres appréciés par Alex_Admv

Extraits de livres appréciés par Alex_Admv

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
date : 27-03
N’avait-on pas, à force de jouer avec la science, ouvert les portes de l’enfer?
Avez vous apprécié cet extrait ? +1
« J’étais du genre à dire la vérité, même si elle faisait mal. Je ne regrettais jamais d’avoir dit ce que je pensais à quelqu’un. Mais je regrettais d’avoir avoué mes sentiments à Vanessa. Même si elle ressentait la même chose, ç’avait été une erreur. Je me réveillerais encore à ses côtés chaque matin si je n’avais pas ouvert ma grande gueule.

Maintenant, je vivais un enfer. »
Avez vous apprécié cet extrait ? +1
« Ce soir, je sortais avec Matteo, l’homme dont le père était ami avec le mien. Je savais à quoi il ressemblait, mais c’était presque un rendez-vous à l’aveugle. Je savais qu’il possédait plusieurs restaurants, et il savait que j’étais une artiste, mais c’était tout ce que nous savions l’un de l’autre.
J’étais nerveuse.

Je n’étais jamais nerveuse avant un rencard – qu’importe la beauté de l’homme avec lequel je sortais. Je n’étais pas facilement intimidée et j’avais assez confiance en moi pour discuter avec n’importe qui.

Mais Bones hantait mes pensées. »
Avez vous apprécié cet extrait ? +1
- Tu voles des sucettes Mal? Quelle affreuse déception.
- Je l'ai piquée à un bébé répond elle en la brandissant.
La remarque de Mal fait rire ses amis, tant il est méchant de voler un bébé coincé dans sa poussette.
- Ah... Ma petite fille devient vilaine?
Maléfique arrache la sucette de la main de sa fille, la frotte sous son aisselle, crache dessus et la tend à un garde.
- Rendez la à l'horrible petite créature, gronde Maléfique.
- Maman... Proteste Mal
Sa mère veuille toujours faire plus et mieux qu'elle, et ça la fatigue.
Le garde s'éloigne au pas de course pour rapporter la sucette à la mère de l'enfant.
- Ce sont les détails, Mal, qui marquent une vraie différence entre la méchanceté et le véritable mal incarné!
Avez vous apprécié cet extrait ? +1
Vous n'avez pas choisi de parler français. Vous n'avez pas choisi votre religion ni vos valeurs morales: elles étaient déjà là avant que vous ne soyez né. Nous n'avons jamais eu l'occasion de choisir ce que nous croyons ou non. Nous n'avons pas choisi la plus infime des choses à laquelle nous avons donné notre accord. Nous n'avons même pas choisi notre nom.
Avez vous apprécié cet extrait ? +1
Depuis ces deux derniers mois, je commençais à le voir sous un angle différent. Pas nécessairement en tant qu'époux... mais en tant qu'ami, déjà. C'était aussi un bon partenaire de travail, quelqu'un à qui j'accordais ma confiance sur un plan financier.
Et puis, j'avais accepté de ne pas me fermer à l'idée de ce mariage.
Avez vous apprécié cet extrait ? +1
Comment pouvais-je lui échapper?
J'avais abattu mes cartes sur la table, et il avait vu que je n'avais pas un bon jeu. Maintenant, il savait que je voulais le tuer et qu'au moment de presser la détente, je n'en avais pas eu la force.
Mais il ne m'avait pas tuée non plus.
Peut-être étions-nous dans le même bateau.
Avez vous apprécié cet extrait ? +1
date : 20-02
Il n'y a aucune règle qui stipule qu'il faut être un Prodige pour être un héros. Si les gens voulaient se prendre en main, défendre leurs proches ou se battre pour ce qu'ils croient juste, ils n'auraient qu'à le faire. S'ils voulaient être héroïques, ils trouveraient un moyen de l'être, avec ou sans super-pouvoirs. (Elle agita les doigts avec dérision.) C'est facile de dire qu'on voudrait être un héros, mais la vérité, c'est que la plupart des gens sont trop paresseux pour ça. Ils ont les Renégats, après tout, alors à quoi bon se fatiguer? En cas de problème, ils n'ont qu'à composer le numéro d'urgence puis regarder ailleurs en se disant que la suite ne les concerne pas.
Avez vous apprécié cet extrait ? +1
"Vis l'instant présent, sinon tu n'auras pas d'avenir"
Avez vous apprécié cet extrait ? +3
Tout comme Jo, j’adore lire. Maman dit que c’est un miracle que je ne porte pas de lunettes, à en juger par le nombre de livres que j’ai dévorés depuis la première fois où elle m’a emmenée dans une bibliothèque, quand j’avais quatre ans. Si la Bête m’offrait une bibliothèque comme il l´a fait pour Belle, je l’épouserais aussi.
Avez vous apprécié cet extrait ? +3
date : 19-04-2018
« Je n’étais pas un animal, sauvage ou apprivoisé, ni une marionnette.
J’étais une survivante et j’étais forte.
Je ne serais plus jamais faible et désemparée. Je ne plierais plus jamais. Je ne me laisserais plus jamais domestiquer »
Avez vous apprécié cet extrait ? +5
date : 02-04-2018
- Un monde meilleur? Ça n’existe pas, répondis-je
Avez vous apprécié cet extrait ? +3
date : 22-12-2017
« Mais les souhaits et les vœux sont bons pour les contes de fées, et je n’ai aucun espoir sur la question : l’univers n’a pas envie de m’accorder de miracle. »
Avez vous apprécié cet extrait ? +2
date : 30-10-2017
« La plupart des femmes rêvent de tomber amoureuses. Mais peu d’entre elles trouvent le grand amour. Il est préférable d’avoir des attentes réalistes. Tout ce que les hommes veulent, c’est du bon sexe. Et quand ils trouvent une femme qui leur en donne… ils restent avec elle. Ça n’a rien à voir avec l’amour, même s’ils prétendent le contraire. »
Avez vous apprécié cet extrait ? +3
date : 03-10-2017
« New York n’était plus la même. La ville m’était plus étrangère que le pays que je venais de quitter. Elle ne sentait pas le pain frais et les vignes. Elle était sale et polluée. »
Avez vous apprécié cet extrait ? +4
date : 03-10-2017
Spoiler(cliquez pour révéler)
« La mâchoire de Jacob s’est décrochée quand il m’a vue sur son seuil. »



Pg 9
Avez vous apprécié cet extrait ? +2
date : 14-09-2017
Le monde est fou, les gens sont cons, et l'univers est injuste...
Avez vous apprécié cet extrait ? +10
Les larmes dévalent mes joues et leur sel me pique les lèvres. Je cède et m’autorise à pleurer. Pour tout ce que j’ai perdu, par peur de ce qui m’attend. Je pleure la fille que j’ai été, l’épouse que je n’ai jamais voulu être, la tueuse que j’ai refusé de devenir, la traîtresse que j’ai prétendu être.
Je ne suis aucune d’entre elles à présent. Je relève la tête et m’essuie les yeux. Fille. Épouse. Tueuse. Traîtresse. Ce sont toutes d’anciennes versions de moi. À partir de maintenant, je deviens une survivante.  Je respire un grand coup et je lâche la barrière
Avez vous apprécié cet extrait ? +2
« Autrefois, les gens étaient constamment connectés les uns aux autres. Mes parents me l’ont raconté. Tout le monde avait des téléphones et des ordinateurs. On s’appelait pour se donner des nouvelles. Ces objets, dont on ne se souvient quasiment plus aujourd’hui, étaient primordiaux. Ces objets qui n’ont aucun sens pour moi.
Le monde devait paraître bien plus petit. Quand quelqu’un était loin de chez lui, il lui suffisait d’appeler. Les frères ne s’inquiétaient pas que leurs sœurs soient mortes.
Aujourd’hui, nous n’avons plus que de vieilles antennes, et des ondes radio. Je sais que l’étendue terrestre est bien moins vaste mais, sans ces connexions, le monde paraît terriblement immense. J’ai l’impression de courir constamment, alors que mon frère a trop d’avance sur moi. Je l’appelle mais il ne m’entend pas. Il ne cherche même plus à entendre le son de ma voix. »
Avez vous apprécié cet extrait ? +2
date : 12-03-2017
Au commencement étaient les ténèbres et le Seigneur parla: il choisit la lumière et le monde se divisa. La musique du nouveau monde ainsi créé flatta Ses oreilles. Les deux mondes donnèrent naissance à d'autres mondes et s'etendirent comme les branches d'un arbre. Chaque branche s'attirant Ses faveurs fut touchée par Sa musique. Il bénit alors les oreilles de Ses enfants préfèrés et leur donna la liberté de parcourir les branches afin de préserver l'harmonie de Sa chanson.

La Bible des Marcheurs, Genèse, Chapitre premier, versets 1-3

(Page d'introduction)
Avez vous apprécié cet extrait ? +4
date : 12-03-2017
Le devoir de chaque Marcheur est de préserver l'évolution et l'intégrité du Monde Clé - le seul vrai Monde à partir duquel le multivers s'épanouit - et de le protéger des dégradations que pourraient causer Les Échos. Être Marcheur requiert obéissance, zèle et sacrifice. La capacité de Marcher entre les mondes est à la fois un don et une charge, et ce manuel sera votre guide.

Note de l'auteur
Principes et pratiques du clivage, cinquième année.

(Page d'introduction)
Avez vous apprécié cet extrait ? +2
date : 10-10-2016
Il etait une fois un pays de vaste étendue où rien ne tenait plus en place. Un vent féroce y soufflait tout le jour et la nuit, entêtant et unique, de l'est vers l'ouest, faiblissant certains soirs, mais ne cessant jamais. Les collines y étaient poussées dans le dos, les rochers dérivaient lentement, meme le soleil avait du mal à s'arrimer au ciel. Une terre où le linge séchait vite, croyez moi, avec des villages pourtant, dans tous les creux épargnés et des hélices qui tournaient à l'arrière des maisons. Sur cette terre vivaient trois tribus: la plus frivole faisait de la voile, la plus grande s'abritait dans des villages enclos et la plus stupide tentait, très fièrement, de remonter le vent jusqu'à sa source...

Caracole, troubadour page 475
Avez vous apprécié cet extrait ? +2
date : 08-10-2016
... On va en chier comme jamais! On sera des sacs d'eau moisis, à crever de froid, à dormir sur des tas de cailloux boulottés à la vague. Rien qui sèche, tout qui pue, on attendra le soleil comme on prie! Et ça pleuvra sur tout, ça vous coulera dans le calbut, ça vous trouera votre cul chaud! Pendant 3 mois! Et vous n'oserez même plus chialer de peur de rajouter de la flotte à la flotte...

Golgothe, Page 494
Avez vous apprécié cet extrait ? +2
Il était une fois... Voilà les mots les plus magiques que notre monde ait jamais connus. Ils sont la porte d'entrée vers les meilleures histoires jamais contées. Ces mots nous interpellent, ils nous invitent à rejoindre un univers où nous sommes tous les bienvenus et où tout peut arriver. Des souris peuvent se transformer en hommes, des servantes, en princesses, et on peut apprendre des choses utiles en chemin...
... Les contes de fées ne sont pas simplement des histoires qu'on raconte le soir avant de se coucher. On peut trouver la solution de pratiquement tous les problèmes imaginables dans la conclusion d'un conte de fée. Ces contes sont des leçons de vie déguisées, avec des personnages flamboyants et des situations improbables.
Avez vous apprécié cet extrait ? +8
date : 02-05-2016
Et elle dit à ses Etudiants, ses Acolytes:

Vous pouvez le sentir.
Tout ce qui est bon est une façade.
Tout ce qui a de la valeur ne dure pas.
Si vous avez faim, vous mangez, et vous êtes repu, mais cette plénitude ne sert qu'à vous rappeler que vous aurez de nouveau faim plus tard. Si vous avez froid, vous allumez un feu, mais ce feu mourra, et le froid reviendra s'insinuer en vous. Si vous êtes seul, vous trouverez quelqu'un, mais ensuite ce quelqu'un se lasse de vous, ou vous vous lassez de lui et, tôt ou tard, vous vous retrouvez seul.
Le bonheur, la satisfaction, le contentement, tout cela crée un voile qui se répand en couche mince, mais convaincante, sur la souffrance. La douleur attend, toujours, dessous.
Tout ce que les enfants croient être, et toutes les choses auxquelles il se consacrent - nourriture, sexe, divertissement, alcool, argent, aventure, jeux - n'existent que pour les isoler de la peur.

La peur est l'unique constante, c'est précisément pourquoi nous devrions l'écouter. L'étreindre. La garder. L'aimer.

La grandeur naît de la peur, Etudiants. Nous nous battrons en l'utilisant.
Et c'est en l'utilisant que nous gagnerons.

-S


page 32
Avez vous apprécié cet extrait ? +2
Ce ne sont pas de simples histoires, avait-elle expliqué. Ce sont des royaumes! Des empires! Ces histoires t'ouvrent de nouveaux horizons que tu ne peux connaitre, puisque tu n'as pas vécu plusieurs vies. elles valent de l'or. Aucun banquet, même royal, ne peut les égaler. Toi, le roi, tu devrais le savoir!
Avez vous apprécié cet extrait ? +3


  • aller en page :
  • 1
  • 2