Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de alexa30 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les Sorcières de Kinvar, Tome 1 : La Sorcière aux poupées Les Sorcières de Kinvar, Tome 1 : La Sorcière aux poupées
Marie-Laure Junier   
Je remercie Sylvie des éditions Anyways pour m'avoir fait découvrir ce premier volume "Les sorcières de Kinvar".

J'aime beaucoup la couverture claire, lumineuse, avec juste ce qu'il faut pour imaginer ce qui pourrait se tramer. Les symboles magiques, la marionnette, j'aime beaucoup cet ensemble qui attire l’œil.

L'histoire débute sur tout autre chose. Une guerre qui se passe plusieurs millénaires auparavant. Une guerre entre différents peuples : les hommes, les sorciers, les selkies et autres créatures qui peuplent le même monde. Une explication de ce qui se passe bien avant que nous connaissions le monde dans lequel nous vivons. Les apparences étaient bien différentes, les lois aussi. Lorsque nous atterrissons auprès d'une jeune fille, Emily, 9 ans, nous débutons sur une histoire banale. Une petite fille, des parents qui la protègent et puis quelque chose qui titille. Ils la protègent un peu trop, sont trop méfiants. De quoi ont-ils bien peur ? Le drame arrive et la fillette va découvrir un monde qu'elle ne connaissait que dans les livres. Des poupées qui parlent, la sorcellerie qui existe, des loups-garous en vie, des vampires bien présents. Et elle dans tout cela ? Qui est-elle vraiment ?

Emily grandit très rapidement pour que nous la retrouvions à ses quinze ans. Nous avons toutes les étapes très succinctes pour arriver jusque là. Cet âge a une signification particulière pour la congrégation. Enfin presque cet âge, il manque quelques mois. Mais pour Emily c'est l'âge parfait pour avoir des amis, sortir et raconter tout ce qui se passe dans sa vie d'adolescente à ses poupées que son père lui a offert, bien des années avant.

L'histoire avance doucement, un peu trop à mon gout. Le début a été très vite et ensuite, c'est plus calme. L'aventure que va vivre Emily n'est pas anodine. Elle doit traverser des épreuves, découvrir qui elle est véritablement. J'ai des doutes sur sa vraie nature, mais j'attends la suite pour en être totalement sûre, car des éléments donnés me font tiquer. Je n'en dirais pas plus pour ne pas trop en dire justement. J'ai apprécié les explications, la vision de l'auteur qui décrit parfaitement bien les situations et les lieux. D'ailleurs, chaque chapitre débute avec une explication, un récit qui raconte, un peu comme une encyclopédie sans que cela soit lourd. Une forme d'exemple qui nous ouvre sur ce qui va se produire, une ouverture d'esprit, ou encore un récit sur les sorcières.

Le récit tourne autour d'Emily essentiellement, mais aussi sur les autres personnages qui l'entourent. Sa grand-mère, sa cousine, sa tante... Que des femmes ! Des mangeuses d'hommes ? -rires- Mais pas que, en fait, les poupées (garçons et filles) sont également importantes. Elles sont liées à Emily. Un lien fort, puissant qui nous fait nous poser des questions. Nous avons des réponses, pas sur tout, sinon il n'y aurait qu'un seul tome, mais sur certains points. Cette jeune fille a un grand courage, des forces et des faiblesses. Sa particularité (ses yeux par exemple) que nous apprenons à cause de ses yeux nous donnent un aperçu de la façon dont une personne différente peut-être perçu. Mais également l'inverse, elle est différente et les autres savent le lui montrer.

Tout cela donne envie de découvrir la suite, je l'imagine plus mouvementée. La fin est assez particulière, je n'ai pas vu ce final arriver dans la maison. Concernant le dernier personnage, je le voyais venir, trop gentil, trop mielleux, trop... je suis méfiante par nature, j'ai bien fait ! Parler des autres personnages plus profondément me pose problème, car cela signifierait donner des détails qui sont importants à découvrir à la lecture. Sachez juste que certains même secondaires ont leur importance. chaque détail, chaque comportement amène forcément quelque chose qui va définir le chemin que Emily va suivre, de gré ou de force.

En conclusion, j'ai passé un agréable moment de lecture. Un déroulé sur la vie d'une fillette qui va vivre des drames et apprendre à s'en sortir avec de vrais amis. Un début d'adolescence qui n'est pas facile, mais un personnage principal qui a envie d'avancer dans sa vie. J'aurais aimé plus d'actions, mais je pense que cela viendra avec la suite.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/les-sorcieres-de-kinvar-tome-1-la-sorciere-aux-poupees-marie-laure-jun-a130091048
Angèle, ma Babayaga de Kerménéven Angèle, ma Babayaga de Kerménéven
Richard Couaillet   
J'ai du lire ce livre pour les incorruptibles et j'ai trouve ce livre genial. J'en garde un très bon souvenir. Ce revirement de situation est terriblement émouvant. Un seul défaut, il n'y a pas d'humour.

par Loupblanc
Les Petits Vétérinaires, Tome 1 : Chiots en danger Les Petits Vétérinaires, Tome 1 : Chiots en danger
Laurie Halse Anderson   
Ce livre est super: il y a beaucoup d'action!
Je lirais les prochains tomes avec autant de plaisir!! :)

par Abiga8el
Tom et le jardin de minuit Tom et le jardin de minuit
Philippa Pearce   
Comment vous dire que j'ai adoré ce roman?
J'en garde encore des souvenirs qui me font monter les larmes aux yeux.
Quand mon père m'a tendu ce petit ouvrage tout abîmé, datant de son enfance, j'étais un peu sceptique.
Mais je ne regretterais jamais d'avoir fait la rencontre de Tom, un enfant adorable, de Hatty, une petite fille tellement attachante et du Jardin de Minuit.

La fin est belle. Très émouvante.
Une merveille.
Ma tempête de neige Ma tempête de neige
Thomas Scotto   
Super livre facile à lire coure et on s attaché vite au jeune père il dit des paroles forte et touchante à son future enfant et on sans de l amour et protection envers son future enfant j adore livre à lire pendant les vacance

par audrey65
Nous sommes l'étincelle Nous sommes l'étincelle
Vincent Villeminot   
La grande faiblesse de ce roman tient dans le déséquilibre causé par les multiples temporalités qui se relayent sans trop de logique dans les, eux aussi multiples (et souvent courts), chapitres : ces allers-retours incessants fatiguent plus qu'ils ne captivent, d'autant plus que l'épisode haletant du début du livre, celui qui prend vraiment aux tripes, ne trouve une conclusion que dans les dernières pages... Entre-temps, c'est un défilé de personnages, tous marginaux à leur façon, dont le capital de sympathie auprès du lecteur reste relativement bas puisque dès que la jauge de l'un commence à se remplir, un autre vient le remplacer.
Pour autant, l'anticipation proposée par l'auteur est intéressante, elle réemploie des réalités françaises bien actuelles (les « black blocks », les Grenelle de l'environnement, la dernière loi antiterroriste...) pour créer à partir de ces éléments-là une fiction somme toute outrancière qui place la jeunesse à la tête d'un soulèvement prônant le retour aux fondamentaux, à la terre. Si le résultat est suffisamment effroyable pour saisir les esprits, Vincent Villeminot aurait gagné à approfondir la société que les héros fuient afin de mieux justifier cette grande évasion ; quitte à écrire un gros roman, autant en détailler le plus possible l'univers — tout en gardant une narration linéaire pour ne pas perdre le lectorat le plus jeune, déjà aux prises avec un vocabulaire assez complexe.
Une histoire qui vaut donc la peine d'être lue mais qui aurait mérité d'être divisée en deux, voire trois romans distincts (un par époque développée peut-être) afin de proposer une utopie de bonne facture.

par Hillja
Au moins un Au moins un
Irène Cohen-Janca   
http://carnet-de-bord-litteraire.over-blog.com/2016/10/au-moins-un-de-irene-cohen-janca.html
Mon avis:
La taille de mon commentaire n'a rien avoir avec la taille du roman. En effet il y a certains longs bouquins sur lesquels je n'ai pas grand chose à raconter, tandis que paradoxalement je suis intarissable sur certains courts livres. C'est le cas de celui-ci !
A vrai dire, celui-ci n'est vraiment pas banal. 
Tout d'abord, le parti pris de l'auteur, de nous amener dans la vie de Marie, une jeune femme tout à fait habituelle, est original justement. En effet, dans ce style de roman où le personnage tente de vivre ses rêves. On a plus souvent le droit à des intellectuels, des sportifs, des artistes... Marie n'est rien de tout cela. Elle, ce qu'elle veut, c'est être coiffeuse. 
Quand on lit cela, on se dit, si elle veut être coiffeuse, c'est tout de même pas irréalisable comme rêve. Pourquoi elle n'a t'elle pas fait un CAP ? Pourquoi travaille t'elle dans une entreprise de télémarketing qu'elle déteste? 
Puis on comprend, qu'au final, un rêve petit, n'est pas finalemet plus simple à réaliser. Car le plus important dans un rêve n'est pas sa taille, mais bien la volonté de celui qui le rêve !!!
Dans la première partie de ce roman, l'auteur impose un rythme assez lent, pour nous plonger dans la vie routinière de Marie. Là, dedans, on découvre avec son regard, ses remarques le métier de télévendeur, qui n'est pas présenté sous un jour très favorable. On voit aussi ce qui se cache derrière. Le côté plus noir de l'histoire.  Mais ce n'est pas tout, on parle aussi de sa famille, de sa mère qui veux sa réussite, plus que son bonheur. De son petit copain qui la trouve étrange car elle réfléchit, car oui, elle pense trop pour être heureuse. 
D'ailleurs j'ai trouvé ça dommage que l'auteur se soit concentré dessus et est utilisé son copain comme élément déclancheur ! J'aurais préféré qu'elle comprenne différamment, par elle même, même si c'est vrai que ce bouleversement ne résulte pas seulement de ça, mais de tellement d'autres choses aussi.
La deuxième partie du roman est beaucoup plus rapide, intense aussi. C'est à ce moment là qu'elle se rebelle, qu'elle passe des mots à l'acte... Et c'est ça qui fait toute la différence ! 
Car pour une fois, elle réalise son rêve. J'ai beaucoup aimé le rôle qu'a joué son ancienne prof de français surnommée "Au moins un".
"Au moins un", car pour elle tout le monde doit connaître au moins un poème qu'il pourra se ressasser seul, coincé sur une île déserte.
Et vous, quel est le poème que vous connaissez par coeur et que vous vous remémoriez si vous étiez seul sur une île déserte?

par PlumeVive
Cassée Cassée
Frédérique Deghelt   
Je viens de terminer ce livre qui m'avait été conseillé... C' est un livre sympa et qui nous afait prendre conscience de certaines dimensions de la vie. De plus, le personnage principal est attachant tout comme son petit frère...

par Intuition
Cheval Ocean Cheval Ocean
Stéphane Servant   
Que dire de ce livre...
Une grande claque pour moi...
En quelques pages, on rentre dans la vie d'Angela. On comprend au fur et à mesure pourquoi elle est face à cet océan, pourquoi elle veut se laisser emporter par lui, pourquoi elle a fui son quartier, tenu la promesse faite à sa grand-mère[spoiler], après avoir été abandonnée par ses amis, rejetée par ses parents qui n'arrivait pas à comprendre, repoussée par son petit ami, alors qu'il était son dernier repère[/spoiler].
Ce livre, remplis de question, de doutes sur la vie et sur nous-même, nous pousse à la fin de sa lecture à y croire encore, à nous battre encore.
Car même en fond de l'océan une main secourable est là pour nous aider pour peu qu'on y prête assez d'attention.

par Malow_33
Pas Couché Pas Couché
Cathy Ytak   
J'aime vraiment cette collection de petites livres qui se dévorent en une heure à peine, et qui malgré leur petite taille arrivent à faire passer plein d'émotions.
C'est mon deuxième livre de cette auteure, et j'apprécie vraiment son style.
Amitié? Amour? La limite est parfois difficile à définir, et l'un ne va pas vraiment sans l'autre...

par Nathacid