Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Alexiahh : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Auprès de moi toujours Auprès de moi toujours
Kazuo Ishiguro   
Que dire de ce livre ?!
Eh bien, beaucoup de choses : Tout d'abord, la percée dans l'histoire fut assez difficile, mais progressive, comme quand on rentre dans l'eau d'une piscine. La couverture (celle qui reprend l'affiche du film) est magnifique et le livre, plutôt psychologique. Les découvertes se font petite à petit en commençant par [spoiler]les surnoms,"mon coeur" qui montrent bien qu'on à affaire à des clones donneurs d'organes. Cependant la façon dont Kathy H. A de raconter l'histoire montre tout le contraire, elle est humaine, tout ce qu'il y a de plus humaine, difficile alors de se faire à l'idée qu'elle à été programmée pour sauver des gens et en mourir.[/spoiler]
On sent dans ce livre différents sens cachés pas forcément aisés à comprendre. Le cadre spatio-temporel est flou, ne possède aucune référence historique extérieure au récit et nous balade entre flash-back et idées du futur de Kathy qui possède, par ailleurs une mémoire prodigieuse.
L'univers qui entoure le récit est oppressant, on sent la captivité et l'emprisonnement des personnages plus qu'eux mêmes, mais la poésie domine l'ensemble.
Par le récit de Kathy, on peut voir que tout est lié, comme un collier de perles, on va d'evênements en évênements suivant une logique très fluide.
Par leur vie au cottage, les donneurs rappellent le mouvement hippie, dans leur façon pacifique d'apréhender la vie comme dans la liberté sexuelle dont ils jouissent.
L'intrigue, qui parait inexistante est cependant divinement bien menée puisqu'elle nous empêche de refermer le livre à la moitié par cette simple question : " Que vont devenir ces donneurs ?"
Le personnage de Ruth se veut parfois particulièrement mauvais et nous permet, dans beaucoup des circonstances grâce à elle, de comprendre l'humanité qui émane de Tommy et de Kathy ainsi que l'importance des regards dans les échanges.
On peut se demander également si l'oeuvre de fait pas référence aux camps de concentration par le biais de Hailsham, des x-men, notamment du professeur Xavie, vis a vis de Miss Emily, surtout à la fin de sa vie et si l'accompagnement ne rappelle pas " Les ames Vagabondes" de Stephenie Meyer, même si je n'y vois là, que des coincidences.
Enfin ce livre dont mon opinion est assez favorable quoique parfois mitigée, peut se résumer à ça " Un Génocide en vue d'une utopie futuriste."

par vagabonde
Le Chant des sirènes Le Chant des sirènes
Val McDermid   
Premier épisode de la série Carol Jordan/Tony Hill, où nos deux héros font connaissance. Un thriller absolument excellent, passionnant de bout en bout. C'est sanglant, pervers, déviant... On est très loin d'Agatha Christie et Hercule Poirot !!!
Le temps de l'amour Le temps de l'amour
Colleen McCullough   
Beau : En 1860, Alexander quitte l'Ecosse. Au bout de 15 ans et après avoir beaucoup voyagé, il s'installe en Australie et fait fortune dans l'or. Il demande alors qu'on lui envoie sa jeune femme d'Ecosse, Elizabeth, 16 ans, qu'il n'a jamais vu. A travers leur histoire, nous suivons l'évolution d'un pays, la révolution industrielle....un beau livre à découvrir mais le titre est plutôt mal choisi!


par Folize
Fruits Basket, tome 1 Fruits Basket, tome 1
Natsuki Takaya   
Superbe manga ! Je suis fan ^^ Drôle, touchant avec un peu de romantisme.
Skip Beat ! Tome 1 Skip Beat ! Tome 1
Yoshiki Nakamura   
Skip Beat est un super manga, y'a beaucoup d'humour, Kyoko et ses kyoko spectrale me font bien rire a chaque fois, y'a toujours des rebondiss'ment. Il existe aussi en anime, que j'ai vu pour ma part. J'attend avec impatience la suite de ce Shojo
Vis-à-vis, tome 1 Vis-à-vis, tome 1
Miya   
Moi qui ne suis pas fan de mangas ( car c'est toujours un peu la même chose ) j'ai trouvé celui ci vraiment bien .
Les dessins sont aéré , facile a comprendre , il n'y a pas de rallonges, il se passe pas mal de choses, l'humour est bien fais ... Par contre je trouve que les garçons dessiné sont un peu bizzards .
Enfin bref un très bon manga à lire .

C'était nous, Tome 1 C'était nous, Tome 1
Yuuki Obata   
Une relecture plus que plaisante. J'avoue que cela fessait un moment que je l'avais ressorti et en même temps, j'avais peur de m'y replonger. Donc j'y suis allé progressivement en redécouvrant l'anime, vu que je l'ai découvert par ce principe-là le premier coup. Puis j'ai découvert les films, qui m'ont franchement donné envie de m'y replonger une bonne fois pour toute. Le premier tome pose souvent les bases d'un manga et pourtant dans celui-là, on n'a pas vraiment le but de l'auteur ou un plan qu'on peut facilement imaginer. On se doute, qu'il y a de la romance, mais cela reste très incertain durant la lecture du premier tome. Malgré qu'on suive Nana comme personnage principal, je trouve que l'histoire est très cintrée sur Yano, malgré qu'il nous manque ses moindres pensées. Mais du coup, cela le rend mystérieux et nous donne plus envie d'en savoir plus. Tous comme Nana, on découvre au fur et à mesure. J'aime beaucoup la façon dont Yano peut énerve Nana sans vraiment le faire. Dans l'anime, on entend souvent « Baka », qui veut dire idiot et du coup, j'ai tendance à le remplacer par Baka durant ma lecture. Il y a un côté assez drôle et en même temps mignon. On voit Nana progressivement tombé et éprouve des sentiments pour Yano qui à le don de l'énerver au plus haut point. Mais en même temps, elle a du mal à le cerner, donc ses propres sentiments sont assez confus. Par contre, il y a beaucoup trop de personnages. Mais bon connaissant la suite je sais qu'il y en a 4 voir 5 à retenir, donc les autres passent à travers les mailles de ma lecture lol.

En conclusion, une relecture agréable, je retrouve le sourire que me procurait l'histoire durant ma première lecture. Mais aussi la complexité du personnage de Yano qui nous fascine dés les premières pages. Une jolie petite histoire qui démarre doucement. J'ai hâte de pouvoir prolongé ma lecture ^^.


par Lily01
La Maison de la Nuit, Tome 1 : Marquée La Maison de la Nuit, Tome 1 : Marquée
P.C. Cast    Kristin Cast   
Ce livre est un subtile mélange entre Harry Potter et le monde des vampires.
J'ai adoré à un tel point, que je l'ai dévoré sans m'en rendre compte.

Petit résumé : Les vampires ne sont plus cachés, les humains savent qu'ils existent mais ne les aiment pas pour autant. Alors, quand l'un deux est marqué par une marque sur le front lui indiquant qu'il n'est plus humain mais vampire, il se fait rejeter par tous. C'est le cas de Zoey qui se retrouve éjectée de sa vie d'adolescente normale, l'obligeant à vivre désormais parmi des inconnus vampires, dans une école de vampires, laissant derrière elle, famille, amis et tout ce qu'elle a toujours connu. Effrayée, elle ne désire qu'une chose, trouver sa place dans ce monde qui est desormais le sien.

Le gros plus : Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde même si pour une fois l'histoire d'amour n'est pas au premier plan.

Le petit moins : L'histoire est trop courte à mon gout cela ne m'aurait pas dérangé qu'elle fasse deux ou trois cents pages de plus :)

A lire sans hésitation j'ai vraiment hâte que le tome deux sorte et tant qu'à faire le tome trois, vite s.v.p. !

par thavany
Lorsque nous vivions ensemble, Tome 1 Lorsque nous vivions ensemble, Tome 1
Kazuo Kamimura   
Kazuo Kamimura est un grand mangaka et mérite à être encore plus connu. J'avais envie de sortir de ma zone de confort, de lire quelque chose qui n'est pas dans mon registre manganesque habituel et je me suis donc penchée sur ce titre qui est, à mon sens, un ovni, un manga pas si facile à appréhender mine de rien.

Nous suivons deux jeunes gens japonais, Kyôko (21 ans) et Jirô (23 ans) dans les années 70, les deux ayant une passion et un travail en rapport avec l'art. Deux personnages qui se sont installés ensemble très tôt tant ils étaient tombés amoureux l'un de l'autre mais ne sont pas encore mariés (ce qui n'était pas bien vu). Nous découvrons leurs hauts et leurs bas, les bons et les mauvais moments de leur couple, les rapprochements et les éloignements, leurs questionnements (sur le mariage, sur un enfant...) et leurs incertitudes.

C'est un manga qui fait réfléchir, je trouve. On peut se retrouver dans certaines scènes, dans le quotidien du couple. Le mangaka fait passer beaucoup de messages sur plusieurs thèmes: la société, la sexualité, la vie à deux, les sentiments amoureux, sur la mort, la maternité etc... Il y a des images fortes qui appelle à la réflexion, à la compréhension parce que l'auteur a vraiment joué sur les métaphores par le dessin, chose qui est vraiment intéressante mais pas toujours facile à interpréter.

C'était souvent dérangeant avec des choses glauques, des choses qui m'ont rendu mal à l'aise et d'autres vraiment malsaines comme la scène avec l'inceste mère/fils, le prêtre qui fait des choses pas très catholiques devant La Joconde, le garçon qui massacre les oiseaux et qui garde le cadavre de sa sœur sous sa couette, l'agression sexuelle dans le train et j'en passe! Il y a donc beaucoup de scènes explicites, ce n'est donc pas à mettre entre toutes les mains.

Le graphisme est vraiment très spécial. Le trait est très noir, très profond. J'ai cette impression de dessin brut, sans retouche, fait à l'instinct sur l'instant et rapidement. C'est spécial mais néanmoins beau. Il y a une certaine poésie dans le manga autant par le graphisme que par des citations. Mais tout passe par le dessin. Et parfois, les images valent mieux que les mots.

Une belle brique qui m'a fait peur au début mais en fait, ça se lit très vite, ça se savoure et une fois dans l'histoire, difficile de la quitter. L'histoire est majoritairement basée sur des malheurs, tout n'est pas très rose et c'est souvent très déprimant. Et pourtant, j'ai plutôt bien apprécié ma lecture et je lirai très certainement les deux autres tomes.

par MaMt
Heartbroken Chocolatier, Tome 1 Heartbroken Chocolatier, Tome 1
Setona Mizushiro   
Bon évidemment, j'ai acheté ce manga parce que je raffole des chocolats ^^" en plus ça donne envie d'aller courir chez son chocolatier ^^. On entre de suite dans l'histoire entre Sohta et Saeko. Cette dernière est antipathique à souhait, on ne peut que la détester je crois et Sohta est vraiment le prototype de l'amoureux transi mais naïf. On pourrait penser que l'histoire est inintéressante, tournant entre un jeu de course poursuite entre les deux mais pas du tout. ça fonctionne du tonnerre parce qu'au fil de l'histoire, Sohta devient plus agressif dans son envie de conquérir le coeur de Saeko et devient dans le même temps moins naïf et j'adore ^^. J'aime beaucoup sa détermination pour devenir chocolatier, le passage en France. Bon évidemment, je réverais d'avoir la version originale pour lire du français au milieu du japonais :3
Les autres personnages sont également très attachants. Olivier d'abord, l'archétype de l'otaku, admirateur de la culture nippone qui reste sérieux et digne de confiance. Kaoruko, tellement attachante, la super héroïne en quelque sorte qui n'hésite pas à remettre Saeko à sa place et franchement ça fait plaisir et puis tous les autres. Bref j'accroche et j'en veux encore !!!