Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Alexiahh : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
L'Art du plaisir, Tome 1 : Sous son emprise L'Art du plaisir, Tome 1 : Sous son emprise
Suzy K. Quinn   
Un avis + détaillé sur : http://wp.me/p6618l-48X

{Marina} : Je suis à la moitié du livre, et j’hésite entre pleurer de dépit et de rire… Dépit, rire… Dépit, rire… Je vais plutôt opter pour l’humour...

L’héroïne est une jeune fille, douce et dévouée… Sa mère est décédée quand elle était jeune et son père s’est remarié avec une horrible belle-mère. Oui oui, vous l’avez reconnue, c’est la descendante de Cendrillon. Elle aime la nature, ne peut pas vivre sans faire pousser des plantes et des légumes et partage sa vie entre ses cours et le ménage/baby sitting pour le compte de la marâtre. Mais cette vie triste va prendre fin…

Non, elle n’est pas invitée au bal du prince charmant ! Mais elle a été retenu à un casting alors qu’elle y avait été uniquement pour gagner de l’expérience. Et attention, pas n’importe lequel !!! Celui qui lui permet de rentrer dans une école de cours dramatiques créée par le plus talentueux acteur de sa génération ! Elle est fan de lui (Patriiiiiiiiiiick !) Tous les frais sont payés et on lui file même une fortune pour qu’elle vive une journée de shopping à rendre verte de jalousie Pretty Woman !

Quand sa meilleure amie arrive à la persuader qu’il faut qu’elle accepte cette opportunité (bah oui… elle hésite…), l’arrière-arrière-arrière petite fille de Cendrillon (j’ai déjà oublié le prénom de l’héroïne) se voit attribuer la plus grande et belle chambre de l’école…. Dans laquelle l’attend un bouquet de roses et une carte de la star/professeur complimentant son talent… Nanananère, c’est elle la meilleureeeee !

Le héros est un VRAI acteur dramatique… Régulièrement, il regarde au loin, d’un air pensif… Arffff…. Il y a tellement de clichés par pages qu’il m’est impossible de tous vous les énumérer….

Ah, j’ai oublié de préciser ! L’acteur : c’est une bombe ! Mais une bombe à la Christian Grey… Il craque pour la demoiselle mais il sait qu’il est mauvais pour elle, que sa part d’ombre risquerait de la détruire…. Et puis, il est son professeur, une relation avec elle, cela ne serait pas professionnel… Alors, il essaie de lutter contre l’attirance qu’il a pour elle, et tout et tout… Mais, elle insiste… Parce qu’elle voit le bien dans chaque personne, de la lumière dans la part de pénombre de chaque humain…. Alors si le fait de se faire attacher peut lui faire faire des économies d’électricité, hein…

Du coup, on arrive à 50% de l’histoire et avant même de la pénétrer, elle a droit à sa première fessée….Mais quand il l’a pénètre, attention, c’est pas n’importe comment ! C’est avec un préservatif vert…. Oui, c’est un détail que l’auteure a jugé important de préciser… Sûrement un hommage à l’amour que l’héroïne voue à la nature…..

Je ne sais pas si cela aura de l’importance pour la suite de l’histoire, mais au cas où, je tiens à signaler la présence de la fée marraine. Une actrice de comédie musicale qui donne des cours dans cette école et qui devine tout de suite ce que vous avez en tête et se propose direct d’être votre mère de substitution…

Bon, vous l’aurez compris, je ne vais pas persévérer et déclarer un abandon….

Un part de moi (une toute petite part), culpabilise de me montrer aussi ironique face au travail de quelqu’un, mais franchement je ne peux pas faire autrement…. J’ai eu l’impression qu’une pré-adolescente est tombée sur le film des 50 nuances de Grey et a écrit ce livre dans la foulée…. S’il avait été dans la catégorie des parodies, cela aurait été une grande oeuvre… mais en genre « Romance érotique »….

Quelques points positifs : c’est bien écrit. Il n’y a pas de fautes, l’écriture est fluide. Certaines aimeront peut-être…. Si vous aimez les contes de fée et que l’exagération ne vous bloque pas… Ça pourrait marcher pour vous….
Hopeless, Tome 1 Hopeless, Tome 1
Colleen Hoover   
Hopeless est un livre étrange.
On pourrait séparé ce livre en deux parties.
La première moitié de ce livre est une histoire d'amour banale, qui fait chavirer le cœur de Sky pour la première fois de sa vie. On plonge délicatement dans la tendresse de leur amour.
Puis, la deuxième partie du roman est... intense, bouleversante. On se prend une claque. On se noie dans cette océan de secrets qui nous englouti. L'histoire chavire dans un désespoir infini. Les révélations se succèdent et la réalité devient de plus en plus trouble. [spoiler]Sky apprend son terrible passé qu'elle avait enfoui dans un recoin sombre de son esprit. Sky connait Holder. Et Holder l'a connait. Il lui ment. Pour la protéger ? Sky devient intenable, hystérique après chaque pas dans ce qui parait être le plus gros mensonge de sa vie, elle relâche les larmes qu'elle n'a jamais pu pleurer. Sky s'est faite enlevée, emmenée loin par une femme qui deviendra sa nouvelle maman. Holder âgé de 6 ans, culpabilisera toute sa vie de l'avoir laissée s'en aller. Sky s'appelle en réalité Hope, c'était une enfant triste, manipulée par un père alcoolique qui abusé d'elle. Karen, sa tante, qui était une autre victime de son frère, décide de l'emmener loin. C'est elle qui deviendra sa nouvelle mère. La dernière victime de cette homme est Lesslie, la sœur jumelle d'Holder qui par désespoir s'est ôtée la vie. Le tatouage d'Holder, "Hopeless" a plusieurs sens ; "désespoir", mais aussi Hope et Less, les deux personnes qu'il n'a pas réussi à sauver et à qui il tenait le plus. [/spoiler]
Sky a choisi d'oublier. Et toute cette partie douloureuse de sa vie est rester cachée dans un coin de son esprit. Une douleur psychologique est bien plus horrible qu'une douleur physique. Sky a choisi le déni. Mais les démons de son esprit ont resurgi.
Cette histoire est douloureuse. Horrible et pourtant particulièrement belle. Le destin les a réunit à nouveau.

par Kiiwako
Indécent, Tome 1 Indécent, Tome 1
Colleen Hoover   
Encore une merveille de Colleen Hoover. Ce livre est vraiment formidable. J'ai du me forcer à ne lire que quelques chapitres par jour pour ne pas le lire d'une traite et ainsi faire durer le plaisir.

Une fois de plus les personnages sont géniaux je me suis beaucoup attaché à Lake, une jeune fille faisant face aux problèmes de la vie. Et Will, encore un mec parfait, enfin presque..[spoiler]le fait qu'il soit professeur m'a beaucoup déçu, je n'avais pas vraiment envie de lire une histoire d'amour impossible qui me rappeler un peu des personnages de pretty little liars, mais la fin m'a pleinement satisfaite et cette petite déception c'est vite dissipée. [/spoiler]

J'ai lu ce livre dans une période assez déprimante de ma vie et ce livre m'a beaucoup aider, en effet il reprenait tellement de détail propre à ma propre vie [spoiler]comme la deception amoureuse pour Lake, et son combat intérieur pour oublier Will en vain. Et sans oublier le cancer du poumon de la mère de Lake, ce livre m'a fais sourire, puis pleurer. [/spoiler]

J'adore également tous les passages de slam certains sont tellement beau. Quel originalité. Cependant je ne comprends pas vraiment le choix du titre français "indécent" puisque rien n'est vraiment indécent dans ces livres. Je préfère vraiment le titre original "slammed" qui correspond plus au livre.

Comme mes autres lectures de Colleen Hoover, j'ai été amenée à plusieures émotions à la suite comme la tristesse, ou même le début des sentiments amoureux. Au risque de me répéter Colleen Hoover est une des plus grande auteure de notre temps.

Je conseille vraiment ce livre à tous.

par loyulana
November 9 November 9
Colleen Hoover   
Lu en VO! (petite parenthèses : pour tous ceux qui souhaitent le lire...mais qui ont peur de s'engager...juste une chose n'hésitez plus..le livre en anglais est très abordable!)
Encore une fois, Colleen Hoover se surpasse! Rien à dire à part EPOUSTOUFLANT!! Ne vous faites pas spoilez! Juste lisez jusqu'au bout! La fin est juste incroyable! On en redemande!
Bravo pour toutes ces idées de livres! Un autre qui entre dans la liste de mes coups de coeur de Colleen Hoover!!

par xuxu
À première vue À première vue
Colleen Hoover   
C'est le premier livre de Colleen Hoover que j'ai du mal à noter car je n'ai pas été transporté comme tous ses autres livres. C'est vrai que le fond de l'histoire est bon, la morale est belle. Mais la trame est pleine d'histoires dans l'histoire, ce qui ne m'a pas permis d'apprécier les personnages ni mêmes les quelques situations qui auraient pu être marquantes. C'est un bon livre "pour ado" qui se lit simplement.

par Maye2009
Too Late Too Late
Colleen Hoover   
Avant de commencer, il faut absolument que je vous prévienne. Too Late n'est pas à mettre dans toutes les mains. D'ailleurs, même l'auteure a prévenu tout au début du livre.

Vous le savez certainement, je suis fan de Colleen Hoover. c'est d'ailleurs en refermant son roman Maybe Someday que j'ai décidé d'ouvrir mon blog, pour dire à la Terre entière qu'il fallait lire ce roman.. Et tant qu'à faire, je vous conseille aussi Hopeless, Indécent et Ugly Love.. Confess aussi d'ailleurs.. ah et Jamais Plus aussi (même s'il change de ton)

Bref, c'est donc parce que je suis fan de CoHo, que j'étais hyper curieuse de découvrir l'histoire de Sloan. Il faut savoir qu'à la base, l'auteure a écrit cette histoire pour le délirer, et c'est à force que ses lectrices lui demandent de leur montrer, qu'elle en est venue à publier chapitre par chapitre Too Late, sur WattPad.
J'avais donc eu écho très vite de certains détails de ce roman, et j'avoue, j'ai attendu sagement la traduction pour le lire car j'étais assez septique, voire réticente sachant certains points.. mais en même temps c'est Colleen Hoover, donc je me devais de la lire. (Il faut savoir que j'ai actuellement 31 livres de cette auteure dans ma bibliothèque.. En VO, en VF, de différentes Maisons d'édition, bref je suis accro)
C'est donc sans grande attente, et en connaissance de cause de que je me suis lancée hier dans cette lecture. Direct quand il est arrivé dans ma PAL.

La première chose que j'ai envie de dire, c'est que pour une fois je suis HEUREUSE d'avoir été spoliée. Heureusement que j'étais au courant des grandes lignes du bouquin, et heureusement que Colleen Hoover explique comment et pourquoi Too Late a été écrit, puis publié.. Parce que là, autant vous le dire tout de suite.. J'ai la moitié du temps de ma lecture à me dire "non mais WTF !!, t'es sérieuse là, Colleen ??"
L'écriture de CoHo est toujours addictive. Ça, c'est un fait, je ne peux pas lui retirer ça. J'ai dévoré les 350 premières pages (sur 470) .. Je suis passée par plusieurs stades durant ma lecture. Dès les premiers chapitres j'ai senti que je n'allais pas pouvoir m’arrêter de lire, et j'étais donc soulagée.. Puis, plus je tournais les pages, plus je déchantais.. pour ensuite retrouver espoir. Il faut dire que Carter avait tout pour lui au début. Malheureusement, Asa était là, et avait droit, lui aussi à ses chapitres (avec son point de vue). Du coup je suis passée par plein d'émotions. J'étais à fond, puis surprise, blasée, agacée, énervée, pi je reprenais espoir.. Jusqu'à la fin du livre.. enfin, quand je dis fin, c'est plutôt, la fin de l'histoire avant les prologues et épilogues.
Car Il faut le savoir, ce livre a été publié comme il a été écrit, et mis en ligne sur Wattpad.. Du coup, quand on arrive à la fin du livre, et qu'on se dit : ah, c'est bon, j'ai compris l'idée.. Ba Colleen Hoover nous en rajoute une couche.. puis une autre.. et encore une autre.. Franchement, les derniers chapitres là, je les ai lus presqu'en diagonales.

Je suis donc là à rédiger cet avis, et je ne sais toujours pas quelle note donner à ce roman.
Tout à l'heure, j'étais avec ma voisine-amie, et je lui parlais de mes impressions, à chaud (je venais juste de le terminer) et je lui ai sorti un truc du genre "non, mais je pense qu'en fait, l'auteure l'a écrit alors qu'elle faisait une overdose de Coca-Cola.."

En fait je pense qu'on a deux possibilité pour lire ce roman et l'apprécier un tantinet soit peu :
- Soit en ne connaissant pas la plume de l'auteure, et là, on n'en a donc aucune attente, et soit ça passe, soit ça casse.. (faut surtout ne pas trop réfléchir sur les réactions des personnages, car bien souvent je m'disais que ce n'était pas du tout crédible, voire pire, que ce n'était pas du tout plausible ..les histoires de dépôts de plainte, etc.. je veux bien que la justice américaine soit bancale, mais là, hein)
- Soit le prendre comme une grosse blague. Le prendre au 39è degré, et le lire avec humour.

En plus, je n'ai pas du tout réussi à avoir de l'empathie pour les personnages (j'y ai cru au début, mais c'était tellement surdosé, et pas réaliste par moment, ou du moins trop "catastrophisé", sans émotion).. Pire, même, j'étais agacée de voir que l'auteure avait envie de nous faire ressentir de la sympathie pour Asa.. Non franchement, j'avais envie de hurler durant certains passages.. Je n'ai pas du tout retrouvé la plume de l'auteure niveau romance, moments choupinou.. J'veux dire.. Ok, CoHo change totalement de registre, de genre.. mais mince quoi, où est passé ce qui a fait son style à proprement parler? Cette faculté qu'elle avait de nous faire passer des larmes aux rires en 3 paragraphes ?

En résumé, je ne sais pas quoi penser de cette lecture. Franchement, si ce livre avait un autre nom d'auteure sur la couverture (que je trouve bizarre mais qui représente finalement bien l'histoire), je ne m'y serais pas du tout intéressée.. C'est parce qu'il était écrit par Colleen Hoover que je l'ai lu, car comme on le dit souvent (Nos étoiles contraires, le film, ou encore l'introduction de Jay Crownover dans Wild Men 1) , quand on aime une personne, on serait "capable de lire sa liste de courses" tellement on est impatient de replonger dans ses œuvres, d'en découvrir de nouvelles..
Malheureusement, depuis November 9 que j'ai lu en VO, et Jamais plus que j'ai lu en VF, je commence à perdre mon amour pour ses romans. Je veux bien que les auteures ont le droit, et souvent ont besoin de changer de registre.. Mais .. je reste bloquée sur un truc en fait :
Comment peut-on passer de l'écriture de Jamais Plus, avec un message fort, beau, poignant.. à Too Late.. Comment, après avoir écrit Jamais plus, peut-on faire sortir de son imaginations des personnages, et surtout leur faire faire des trucs de ce genre ?
Colleen Hoover explique bien au début de son roman, qu'au départ, elle écrivait pour elle-même et n'avais pas l'intention de publier cette histoire... Bah j'ai envie de dire .. J'aurais peut-être préféré qu'elle le garde secret. Mon cerveau et mon petit cœur n'avait peut-être pas besoin de ça en fait..

En conclusion je dirai que si vous avez le cœur bien accroché, si vous arrivez à vous détacher des histoires précédentes de Colleen Hoover, si vous n'en attendez pas grand chose, et si vous gardez en tête qu'il n'est pas fait pour tout public, alors laissez-vous tenter, il vous plaira peut-être.
En ce qui me concerne, j'espère vite l'oublier. Et je ne le conseillerai pas du tout à ma fille qui est fan de Colleen. Je veux qu'elle garde son amour pour l'auteure intact. Par contre, je le conseillerai à mon amie Christelle, pour avoir son avis ;)
D'ailleurs si vous l'avez lu, je serai heureuse d'avoir votre avis.. pour voir si on a ressenti les même interrogations au fil de notre lecture..
Comme si c'était toi Comme si c'était toi
Mhairi McFarlane   
Bof : Au lycée, Anna a vécu l’enfer à cause de son physique et a été humiliée par James, le garçon qui faisait battre son cœur. Maintenant, Anna est une belle jeune femme de 30 ans qui fait le métier de ses rêves. Seule, elle essaye les rencontres par l’intermédiaire d’internet mais sans succès. Dans le cadre de son travail, elle doit collaborer avec James qui ne la reconnait pas. Elle décide de se venger mais leur relation va les changer tous les deux… J’ai eu beaucoup de mal à le finir puisque je n’accrochais pas avec les personnages et encore moins James. A vous de voir.

par Folize
Parce que c'était nous Parce que c'était nous
Mhairi McFarlane   
Ce livre est un coup de cœur !
Il ne faut pas que vous vous attendiez à lire un roman exceptionnel, il ne l'est pas. Mais ce qui m'a beaucoup plu dans cette lecture, c'était le réalisme. Ce n'est pas une succession de problèmes que l'on rencontre selon moi trop souvent dans les romances. Ce n'est pas non plus une overdose de romantisme comme dans certaines comédies romantiques. Tout ce qui se passe dans ce livre est tellement réaliste qu'on peut avoir l'impression que cela peut nous arriver.
La complicité qui lie les personnages fait rêver [spoiler]et pour ma part j'ai eu le cœur brisé quand je me suis rendue compte du quiproquo de départ[/spoiler].
Les personnages sont drôles et attachants et les déclarations [spoiler]que ce soit celle que l'on retrouve dans le flashback ou celle dont Rachel a droit à la fin[/spoiler] sont justes magiques et émouvantes aux larmes.
C'est une lecture légère que je recommande !
Pas celle que tu crois Pas celle que tu crois
Mhairi McFarlane   
C'est une histoire d'amour plutôt bien écrite et pas trop cliché.
Il y a quelques longueurs mais on s'attache aux personnages et ôn prend plaisir à continuer.
Parce contre je suis extrêmement déçue par la fin au point que je me demande si l'auteur en est arrivee là parce qu'elle manquait d'inspiration ou si elle a cru que notre imagination serait la meilleure fin. ..on a l'impression qu'on nous a arraché les deux dernières pages de notre livre et que l'on est condamné à ne jamais connaître la fin!
La seule chose qui calmerait cette frustration serait de savoir qu'il y aura un Tome 2!

par a2line6
The Vincent Boys, Tome 1 : Un garçon de trop The Vincent Boys, Tome 1 : Un garçon de trop
Abbi Glines   
Ce livre n'est pas un tome 3 mais une réédition du tome 1 (avec Beau et Asher) en version non censurée.

Un garçon de trop étant destiné à un public Young Adult et celui-ci étant du New Adult avec quelques scènes de sexe (mais elles restent assez soft). C'est juste le petit piment qui manquait à la version censurée (enfin cela dépend évidement de ce qu'on recherche dans un livre lol).

Si vous voulez des passages sensuels, il vaut mieux acheter ce livre-ci, et si vous n'aimez pas le sexe dans un livre je vous conseille de prendre l'autre (Un garçon de trop).

Dans tout les cas, cette histoire est superbe et nos héros sont très attachants !

par toutoun