Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Alexis-46 : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Autre-Monde, Tome 7 : Genèse Autre-Monde, Tome 7 : Genèse
Maxime Chattam   
Enfin je termine cette saga ! Après avoir posté ma petite critique des 3 premiers tomes (que j'ai apprécié sans être transcendée), me voici de retour pour ma critique des 4 derniers.

Autant le dire tout de suite, j'ai eu du mal à finir le dernier tome... Lire 7 tomes sans être vraiment passionnée par l'histoire, c'est dur ! Mais je ne pouvais pas laisser tomber en plein milieu, il fallait bien que je sache le fin mot de l'histoire ;)

Mon constat est toujours le même: les personnages sont sympathiques mais sans plus. Ambre devient même réellement agaçante avec son statut de personnage parfait: belle, intelligente, presque une déesse. Un faux côté mystérieux qui l'a rend plus superficielle qu'autre chose [spoiler]sans parler de sa grossesse qui arrive comme un cheveu dans la soupe et permet à l'auteur de se sortir d'un cruel dilemme par une petite pirouette scénaristique[/spoiler]
De son côté, Matt reste le stéréotype du héros, prêt à pardonner à n'importe quel traître, même si ce dernier a fait les 100 coups. Si cela est attendrissant la première fois, ça devient vraiment lourd la centième. Tobias reste sympathique d'un bout à l'autre, ni plus ni moins. Les personnages les plus intéressants restent les secondaires: Johnny, Melchiot, les soeurs ambassadrices, Torshan etc etc... Sans oublier les âmes des morts, Lanz et Newton ainsi qu'Anonymous !

Le monde est toujours bien fourni, avec un "background" intéressant. La "mythologie" autour des scararmées, des élémentaires et des golems etc.... est plutôt riche et bien ficelée. Nous parcourons les immensités et découvrons ce monde nouveau toujours avec la même curiosité. Un environnement riche et vaste qui donne envie d'en découvrir plus !

Malgré mon constat (personnel) assez mitigé (monde riche vs personnages pénibles), c'est bien l'histoire en elle-même qui m'a le plus déçu. Dans les 3 premiers tomes, je trouvais tout ceci un peu trop facile mais tout de même acceptable (après digestion) : appeler les adultes des Cyniks ou Matures, les enfants des Pans, leur capitale Eden.... Mais j'étais prête à pardonner car cela restait sympathique et agréable à lire.
Dans les 4 tomes suivants, ça en est trop. Ggl, les repboucks, les kwitteurs, Neverland, l'empereur Oz, Les Ozdults, la vraie nature de la Tempête (et du discours moralisateur qui l'accompagne)... Tout est trop simple, comme si l'auteur n'avait pas envie de chercher plus loin, que ce soit pour les noms comme les événements. Trop de facilités et d'évidences qui m'ont fait soupirer tous les 3 paragraphes.
Je ne parlerais pas du tome 4 et 5 qui sont pour moi des copiés-collés des 3 premiers (Tourmenteurs = Rauperoden, Malronce = Empereur Oz, anneau = collier entraveur....)

Je finirais par dire que j'ai moyennement apprécié les références religieuses à tout-bout de champ, car inutiles et surtout centrées sur Ambre (qui n'en paraît que plus agaçante) [spoiler]Ambre qui ouvre la mer en deux, son sacro-saint accouchement avec les venues des rois mages...[/spoiler]. Trop c'est trop, désolée Mr Chattam.

En conclusion, je dirais que j'ai été contente de parcourir les pages d'Autre-Monde (J'insiste, il faut le lire au moins une fois). Mais je suis également - et surtout - contente de l'avoir fini et je n'y reviendrais pas. Adieu et bon vent à l'Alliance des trois !

par Nashael
Les Ferrailleurs, Tome 1 : Le Château Les Ferrailleurs, Tome 1 : Le Château
Edward Carey   
Un livre vraiment bien construit avec des personnages plus incroyables les uns que les autres et tout ceci dans une ambiance tellement prenante, magique et étrange à souhaits !
Une intrigue intéressante et une fin à couper le souffle !

par Amita
mon écrivain préféré : susie morgenstern mon écrivain préféré : susie morgenstern
Sophie Chérer   
Elle a beaucoup nourri ses livres de sa vie.
Elle a parlé de son enfance dans le New Jersey, de son coup de foudre pour Jacques à l'Université de Jérusalem, de ses sœurs, de sa mère, de ses amis, de ses filles, de sa passion pour les mots, de son amour de la vie, de son étonnement perpétuel d'être une Américaine qui vit en France et écrit en français.

Elle s'est livrée dans ses romans avec la générosité qu'elle met en toutes choses, si bien qu'on croit tout savoir d'elle.

Et bien sûr, on se trompe.
Car le cœur de Susie Morgenstern a beau s'afficher jusque sur ses chemises et sur ses couvertures, il garde, lui aussi, comme un autre, ses replis, ses regrets, ses secrets, et ses enthousiasmes cachés.

Si vous voulez la connaître mieux, découvrir sa famille, sa maison, son décor, constater qu'elle n'a pas tellement changé depuis qu'elle était toute petite, vous pouvez consulter les listes, les alphabets et le cahier de photos de ce deuxième volume de la série Mon écrivain préféré qui vous présentera chaque année un nouvel auteur de l'école des loisirs.

Et si jamais Susie n'était pas votre écrivain préféré, méfiez-vous. Elle pourrait le devenir très bientôt.
Sans prémeditation Sans prémeditation
Hubert Monteilhet   
A la veille de 1914, le docteur Bareilh, notable dans une sous-préfecture d'Auvergne - que l'auteur connaît bien pour y avoir vécu lui-même autrefois -, a presque tout pour être heureux dans le cadre de la prétendue " Belle Epoque " dont personne ne saurait prévoir la fin brutale. Cinq ans plus tard, revenu grièvement blessé de la guerre qu'il a faite comme médecin militaire, il retrouve une femme acariâtre et avare, un frère sans scrupule, une clientèle en fuite, une société qui a perdu ses repères. Le sournois empoisonnement de son chat par une épouse allergique aux félins le fait progressivement sombrer dans un délire homicide où les meurtres s'enchaînent par le jeu d'un engrenage irrésistible. Sans préméditation est un petit bijou d'humour noir. Mélange détonant de roman policier et de roman historique, il ravira les amateurs de Monteilhet, cet écrivain qui ne ressemble à rien ni à personne, surprend tout le monde, et chez qui le style et l'esprit ne font qu'un.
Avant le gel Avant le gel
Henning Mankell   
Tout d'abord bravo à Eric75 pour la justesse et la profondeur de son commentaire. J'y souscris tout à fait, à cela près que l'enquête relatée ici ne m'a pas déçu, et les invraisemblances du scénario m'ont paru bien vénielles (à noter qu'il est d'autres épisodes de la série Wallander où des pistes prometteuses sont laissées de côté durant quelques dizaines de pages... la lenteur scandinave, sans doute !)
Divergente, Tome 1 Divergente, Tome 1
Veronica Roth   
Que dire d'autre après avoir fini ce livre que "ouaw" ? C'est vrai, je viens juste de le finir est je suis encore sous le choc. Il est plein de rebondissements surprenants, de passages à couper le souffle et d'instants magiques époustouflants.
Divergent est un nouveau roman dystopique que j'ai adoré. En même temps, quel livre de ce genre ne me plaira pas ? Ici, nous sommes loin du contexte de Delirium ou Promise, et plus proche du style de Hunger Games. En effet, dans le monde de Beatrice, nous devons choisir entre cinq factions : Candor ( l'honnêteté ) Abnegation ( la générosité ), Dauntless ( le courage ), Amity ( la patience ) et Erudite ( l'intelligence ). Depuis sa plus tendre enfance, elle vit dans la faction Abnegation avec Caleb, son frère. Leurs parents et lui se sont toujours montrés à l'écoute, gentils sans rien attendre en retour. Mais pour Beatrice, les choses sont différentes.
Depuis toujours, elle a beaucoup de mal à s'adapter à sa faction, et bien que sa vie lui plaise, elle sait que quelque chose cloche. Heureusement pour elle, elle est âgée de seize ans. A cet âge là, les adolescents choisissent à quelle faction ils vont dédier leur vie jusqu'à leur mort. Beatrice va alors devoir passer un test pour savoir vers quelle vertu elle va se tourner. Malheureusement, les résultats de ce dernier vont se révéler être très étranges...
Là je me tais, et je vous laisse découvrir le suspense totalement prenant que cache cette fabuleuse histoire. Et quelle histoire ! Tout d'abord, il faut que vous sachiez que Beatrice va se faire surnommer Tris durant le roman. Pourquoi ? Je vous laisse le plaisir de le comprendre. Mais vous devez également savoir que cette héroïne est juste parfaite. Oubliez les protagonistes qui ne font aucune faute et qui semblent "bons" à chaque instant. Ici, on a le droit à une personne qui fait des erreurs, qui doute, qui souffre et qui ressent des émotions brutales. On ne peine pas à s'attacher à ce personnage troublant et touchant. Tris est courageuse et vulnérable à la fois. On sent en elle une véritable volonté de se battre pour vivre.
D'ailleurs, ce point est un élément clé de l'histoire. On découvre avec émerveillement jusqu'où l'héroïne est prête à aller pour découvrir qui elle est. Ce livre est également basé sur la découverte de soi d'ailleurs... En effet Tris va apprendre à dépasser ses limites et à se battre contre elle-même pour avancer. Cela n'a fait que renforcer mon admiration pour elle.
De plus, derrière cette personnalité forte et poignante, on entre dans un univers passionnant. Veronica Roth possède en effet ce rare pouvoir, celui de nous déchirer par de simples mots. Elle n'hésite pas à décrire de sanglants spectacles pour nous bouleverser et à nous décrire des scènes d'amour à nous en donner la chair de poule. Car oui, la romance n'est tout de même pas oubliée. Beatrice va rencontrer un homme durant son initiation. Un qui va énormément la troubler. Comme nous grâce à leur histoire.
Qu'est-ce que je peux ajouter ? Ce livre est vraiment sensationnel. On voyage au cœur d'une intrigue fascinante et palpitante. C'est vrai, j'ai ressenti plusieurs fois de fortes montées d'adrénaline, de stress et de tension. L'atmosphère de Divergent est à la fois oppressante et captivante...
Vous savez, ce livre nous attire alors qu'on sait qu'en le lisant, on va se faire mal. On sait pertinemment qu'il va y avoir des morts, que la douleur ne va pas s'arrêter pour les héros et que les cicatrices vont mettre du temps à se fermer. Mais on y retourne, inlassablement. C'est angoissant et extraordinaire. C'est Divergent, tout simplement.

par Jordan
Egarés Egarés
Emma Donoghue   
Égarés est un recueil de quatorze nouvelles structuré en trois parties qui marquent les étapes de l'errance : le départ, la route et l'arrivée. Avec force détails historiques, l'auteur de Room nous entraîne du Massachussetts puritain au New Jersey révolutionnaire, en passant par la Louisiane belliqueuse, jusqu'aux bas-fonds de Toronto. Par-delà les époques, les nouvelles courent du XVIIe au XXe siècle, elle dresse le portrait de personnages fascinants et envoûtants : immigrés à la recherche d'une vie meilleure, voleurs de grands chemins, chercheurs d'or, esclaves en quête de liberté, gardiens de zoo, cow-girls, et mères célibataires obligées d'abandonner leur progéniture.Ces histoires extraordinairement vraies acquièrent sous la plume d'Emma Donoghue une dimension universelle, de vie et d'humanité.
On croise ainsi l'éléphant Jumbo obligé de s'engager dans un cirque, le bien célèbre Morissey, bandit devenu agent double sur le point d'arrêter les plus grands faussaires de l'histoire, ou une fausse veuve éplorée qui réussit à faire croire que son mari est mort pour mieux s'enfuir avec son argent. Emma Donoghue montre la preuve de son talent d'écrivain : en évoquant la fuite de l'homme en quête d'une autre existence, et en livrant le portrait de générations obligées à l'exil, elle montre à quel point le voyage est le lieu de la découverte de soi.
Autre-Monde, Tome 4 : Entropia Autre-Monde, Tome 4 : Entropia
Maxime Chattam   
Même si le début parait un tantinet lent, Entropia reste l'un des meilleurs tomes d'Autre Monde.
On prend plaisir à retrouver Matt, Ambre et Tobias, mais également on commence à s'attacher aux nouveaux (Floyd, Zélie et Maylis surtout).
La fin quant à elle est prenante et surtout donne plus qu'envie de connaitre ce qu'il arrivera à nos héros dans le prochain tome.

par letimak
Intrusion Intrusion
Elena Sender   
Epatant : Cyrille est neuropsychiatre et quand un patient vient la voir, il semble bien la connaitre. Il y a 10 ans, elle l'a déjà soigné mais ne s'en souvient plus! Elle va donc essayer de savoir ce qu'il lui est arrivé... Nous voilà propulsé au cœur d'un excellent thriller où on se demande comment ça va finir...A découvrir absolument!


par Folize
Les Enfants de Noé Les Enfants de Noé
Jean Joubert   
Une très belle fable écologique qui nous entraine dans une péripétie des plus extravagante

par duchesse