Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Aliana-Kijia : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Le Dernier Jardin, Tome 2 : Fugitive Le Dernier Jardin, Tome 2 : Fugitive
Lauren DeStefano   
Mon Dieu, quel roman ! Quel chef d'oeuvre, devrais-je dire... Car je ressors de cette lecture complètement estomaquée. Ce second tome, bien qu'un peu moins bon que le premier, reste excellent, plein de suspense et d'action.
Le titre résume tout : Rhine est en fuite, et l'on découvre grâce à cela l'horreur du monde extérieur. De nombreux personnages apparaissent, dont certains absolument horribles. Rhine montre encore à quel point elle est déterminée à échapper à cette vie d'esclave qu'était son mariage, à retrouver son frère, et à vivre, tout simplement.
Au fil des pages, on ne peut s'empêcher de ressentir soi-même les terribles épreuves que traverse Rhine : [spoiler]La vie dans le quartier chaud avec Madame l'obligation de s'exhiber pour le plaisir des hommes, la mort omniprésente autour d'elle...[/spoiler] Comment rester insensible face à tant de souffrance ?
Dans ce second tome, Gabriel est bien sûr un peu plus présent : J'ai aimé sa gentillesse, sa détermination à suivre Rhine et à la protéger quoi qu'il arrive. Au contraire, Vaughn s'enfonce encore un peu plus dans la cruauté, on mesure vraiment à quel point ce personnage est cruel et machiavélique. [spoiler]Néanmoins, il faut dire que la balise enfoncée dans la cuisse de Rhine afin de la retrouver où qu'elle aille est un procédé ingénieux. Tout comme la drogue qu'étaient devenus les June Beans bleus pour Rhine... [/spoiler] Vaughn est donc un bon gros méchant, comme on les déteste.
Le seul bémol à mes yeux serait que le bouquin ne se concentre plus sur Linden, la vie au manoir, les soeurs-épouses, etc. On lit quelques passages dessus tout au long du livre, mais ce n'est qu'au cours des soixante dernières pages que ces personnages sont vraiment présents ! Moi qui aimait beaucoup Linden, j'étais un peu déçue... Mais dans les quelques pages où il est présent, il est toujours aussi généreux, et on sent l'amour qu'il éprouve pour Rhine. Quant à celle-ci, je ne sais pas bien dire si elle ressent encore quelque chose pour lui ou non : [spoiler]Elle s'obstine à garder son alliance, mais ses réflexions ne vont pas dans le sens de Linden.[/spoiler]
La fin est très bonne, et promet un merveilleux tome 3 : [spoiler]sans doute centré sur la recherche de Rowan, et celle d'un antidote à la mort prématurée de tous les jeunes ![/spoiler]
Ce deuxième roman est absolument à lire, les fans du premier ne peuvent pas être déçus !

par isane3
Amours d'enfer Amours d'enfer
Melissa Marr    Scott Westerfeld    Laurie Faria Stolarz    Justine Larbalestier    Gabrielle Zevin   
Bien sombre
Voilà quelque histoire d'amour ou il n'y a aucun " ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants " a la place elles sont irréelle ou impossible. Quelques histoires m'ont laissé un gout assez amer surtout la dernière. Cela dit, ce livre vaut la peine d'être lu j'ai passé un excellent moment

par thavany
Entre toi et moi Entre toi et moi
Stephen Emond   
Un livre très original avec quelques dessins à l'intérieur!
Une histoire sur l'amitié et l'amour beau livre!

Vivre en prison : histoires de 1945 à nos jours Vivre en prison : histoires de 1945 à nos jours
Hélène Bellanger   
Présentation de l'éditeur
Entrer en prison, c'est être confronté aux bruits, aux odeurs, aux fouilles, à la promiscuité. Perdre son identité pour devenir un numéro d'écrou ou un porte-clés. Le choc carcéral, la perte des repères usuels sont ressentis, tant par les détenus que par les surveillants. Pourtant la réalité des prisons françaises a profondément évolué depuis 1945. Le recul de l'arbitraire, l'humanisation des conditions de détention et l'ouverture du monde pénitentiaire sont indéniables. Comment expliquer alors les violences, les mutineries, les suicides ? Se voulant outil d'amendement et de réinsertion, ou rempart contre la récidive, la prison reste criminogène, déshumanisante et désocialisante. Face à une incarcération de masse, la construction permanente de nouvelles places ne parvient pas à endiguer la surpopulation carcérale. Ce livre restitue la vie quotidienne dans les prisons françaises, les histoires singulières de détenus, de matons, de cadres de l'administration pénitentiaire, de magistrats. Il donne la clé des débats récurrents qui placent la prison au cœur de contradictions intenables. Les prisons peuvent-elles échapper à leur fonction de relégation ?

par amalia9
Les ombres de l'Histoire : crime et châtiment au XIXeme siècle Les ombres de l'Histoire : crime et châtiment au XIXeme siècle
Michelle Perrot   
L'histoire a des zones d'ombre auxquelles la prison appartient. Les études qui constituent ce volume ouvrent autant de pistes pour mieux comprendre la place de la prison dans notre système pénal, en dépit de sa mise en échec constante. Les grands esprits qui se sont confrontés à ce problème (Bentham, Tocqueville...) voyaient pourtant dans la prison la clé de la régénération. Pourquoi la délinquance était-elle déjà l'objet de discours obsédants et de statistiques sans fin ? De quelle manière les marginaux - le vagabond, l'enfant errant - ont-il dessiné un imaginaire social et nourri le fait divers criminel à la une de la grande presse ? A l'heure où l'insécurité est plus que jamais au cœur du débat politique, où les prisons paraissent impropres à la réinsertion et à l'exercice d'une démocratie minimale, le XIXe siècle, dont les écoles n'ont pas suffi à fermer les prisons, demeure à l'horizon de nos expériences contemporaines.

Résumé de Flammarion sur Decitre.
L'Étrange Vie de Nobody Owens L'Étrange Vie de Nobody Owens
Neil Gaiman   
Ce qui m'a incité à lire cet ouvrage, c'est les nombreux éloges que j'en ai entendu. Je ne connaissais pas du tout l'auteur avant de lire ce livre et je dois dire, que j'ai été conquise. Ce livre est un pur régal.

Nobody Owens n'est un bébé lorsque sa famille se fait tuer. Par chance, il est reccuilli et élevé par un couple de fantôme, les Owens. C'est Silas, un personnage étrange et mystérieux, qui s'occupera de sa protection et de son éducation. Devenu habitant à part entière du cimetière, Nobody, dit Bod, grandira entouré de fantômes.

Ce que j'aime dans ce livre, c'est la façon dont il est présenté. En plus d'être parsemé d'illustrations, les chapitres sont peu nombreux et plus ou moins longs. Ainsi, entre chaque chapitre, il se passe plusieurs années. Ce qui donne un livre relativement court, mais au rythme soutenu.
Ces multiples élipses temporaires donnent un livre très découpé, mais pour une fois, je dois dire que ça ne m'a pas dérangé pour autant. Au contraire, c'est ce qui donne son charme au roman.

De plus, chaque chapitre représente une aventure de Nobody, une étape importante de sa vie. Comme par exemple lorsqu'il se fait sa première amie, une véritable humaine qui va le prendre pour son ami imaginaire. Ou encore la fois où il va passer à travers la porte des Goules, et encore pleins d'autres aventures.

Le fil rouge de cette histoire, reste néanmoins présent tout au long du livre, puisqu'il s'agit du Jack, l'homme qui à voulu tuer Nobody. Et si tout au long du livre on en entend pas énormément parler, la fin se précipite car elle présente la rencontre palpitante entre Nobody, Silas et le Jack.

J'ai également beaucoup apprécié l'ambiance sombre et inquiétante, à la limite du gothique qui se dégage de ce livre. Avec des personnages mystérieux et inquiétants pour certains, ainsi que le cadre où se situe la majorité de l'histoire, c'est à dire le cimetière. Avec ses vieilles tombes arrachés, ses statues cassées recouvertes de mousses, elle semblent tout droit sortie du Père Lachaise !

Bref, un cadre sympa, des personnages attachants, même si ma préférence va à Silas, cet être de la nuit, un style d'écriture vraiment agréable. Ce livre est un pur moment de plaisir ! Un livre jeunesse mais qui reste tout de même sombre et pas forcément adapté aux plus jeunes. Un livre qui ravira les adultes !

par Fantasyae
Les Derniers Jours des dictateurs Les Derniers Jours des dictateurs
Claude Quétel    Laurent Greilsamer    Jean-Louis Margolin    Jean Des Cars    Jean-Christophe Buisson    Philippe Comte    Christian Destremau    Axel Gyldén    Eric Pelletier    Philippe Broussard    Jean-Pierre Langellier    Vincent Hugeux    Thierry Lentz    Bénédicte Vergez-Chaignon    Diane Ducret    Emmanuel Hecht    Christian Makarian    Jean-Paul Bled   
Un livre assez original racontant les derniers jours de dictateurs du XXème siècle.
On apprend pas mal de choses et notamment les nombreuses trahisons dès qu'il s'agit de pouvoir.

par nanouprof
Ici et maintenant Ici et maintenant
Ann Brashares   
Pour moi ce livre est pas mal mais il manque le petit plus qui fait qu'on ne peut plus s'en décrocher. Et la fin m'a terriblement déçue...
The Book of Ivy, Tome 2 : The Revolution of Ivy The Book of Ivy, Tome 2 : The Revolution of Ivy
Amy Engel   
Tiré de l'article → http://alizeabooks.blogspot.fr/2015/11/the-book-of-ivy-tome-2-revolution-of.html
Tiré du blog → http://alizeabooks.blogspot.com

Je ne sais pas vous mais moi je suis complètement accro de ce livre ! Le premier tome avait été un gros coup de cœur pour moi et celui-ci l'est également. Certes, il y a eu quelques points négatifs mais ceux-ci n'étaient pas assez nombreux et importants pour que je juge le livre bien alors qu'il était génial.

Je savais d'avance que l'univers du livre serait complètement différent – la fin du premier tome nous mettait la puce à l'oreille – mais je ne pensais pas autant apprécier ce nouvel environnement ! Il y avait beaucoup plus d'action par rapport au premier tome ce qui nous stimulait davantage pour le lire. C'était un des plus gros points positifs du roman !

L'intrigue était également très présente : je ne savais jamais à quoi m'attendre et s'en était déroutant ! J'avais toujours peur qu'il se produise quelque chose d'horrible qui changerait alors toute l'histoire et qui nous laisserait sur notre faim. Bien heureusement ce moment n'est jamais arrivé et j'en suis bien contente !

Amy Engel a toujours une belle et délicate plume. Lorsqu'elle décrit des paysages, nous avons l'impression d'y être tellement les détails sont précis. J'ai énormément voyagé durant ma lecture !
Les moments émouvants étaient eux aussi très bien écrits. J'avoue avoir eu la larme à l'oeil plus d'une fois, ce qui ne m'était par arrivée pour le premier tome. Le fait qu'il y ait de l'émotion m'a vraiment plu... le livre paraissait encore plus vivant qu'il ne l'était déjà !

La couverture du roman est vraiment très jolie : on y retrouve quelques éléments du premier tome notamment le poignard que tient Ivy ainsi que sa robe de mariée désormais en mauvais état. J'ai trouvé qu'ils étaient vraiment – et je pèse mes mots – primordiaux. Simplement avec la posture d'Ivy nous pouvons comprendre qu'il y a un énorme changement vis-à-vis du premier tome.

Ivy m'a bien plu mis à part pendant quelques chapitres où je la trouvais assez agaçante ! Vous comprendrez pourquoi en lisant le livre.
Elle est beaucoup plus courageuse qu'avant et son caractère bien trempé est toujours présent. C'est ce que j'avais bien aimé chez elle, son caractère. Je suis bien heureuse qu'il n'ait pas changé !
Au risque de vous spoiler sur l'histoire, je ne vais pas vous parler des autres personnages mais sachez que, comme dans tout bon livre, il y a des gentils et des méchants (vraiment méchants ! XD) mais je suppose que quand vous lirez le livre, car vous le lirez, vous saurez de qui je veux parler.

Je dois vous avouer que cela m'attriste beaucoup que la saga soit terminée... J'ai vécu tellement d'aventures avec Ivy et Bishop, devoir les quitter est vraiment dur. Mais je sais que l'histoire restera à jamais gravée dans ma mémoire. Et puis si j'en ai envie, qu'est-ce qui m'empêche de relire les bouquins ?

S'il y a quelque chose que j'aimerais par dessus-tout, c'est qu'un hors-série sur Bishop voit le jour. Savoir ses pensées et ses émotions me plairaient énormément ! Qui sait... un jour peut-être... ^^

Conclusion : un superbe volume qui conclut très bien la saga. Je n'en attendais pas moins d'Amy Engel ! Je vous le conseille vivement !

Ils ont écrit ton nom, liberté Ils ont écrit ton nom, liberté
François De Closets   
L'histoire d'hommes et de femmes qui, depuis plus de deux mille ans, ont combattu au nom de la liberté, individuelle et collective : Socrate, Etienne Dolet, Anne de Bourg, Pic de la Mirandole, Giordano Bruno, et bien d'autres. Certains ont marqué les esprits alors que d'autres sont oubliés. François de Closets retrace ici leurs histoires.