Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de alice1104 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Sarah Dearly, Tome 1 : Mordue Sarah Dearly, Tome 1 : Mordue
Michelle Rowen   
Que peut donner une fusion entre le genre bit-lit et chick-lit? Habile hybride ou essai raté?

Nous arborons le récit non sans humour pour le lecteur car l'héroïne se réveille dans une tombe et prend conscience que son rendez vous arrangé est un grand malade se prenant pour un vampire. Sarah nous présente les faits de manière désopilante et ses remarques ne cessent de nous faire sourire. Cette jeune femme fashion victime nous emportera dans ses mésaventures et aventures au cœur de la nuit. Cette miss catastrophe ne cesse d'accumuler les bourdes et devient vite un aimant à problème pour notre grand plaisir. Lors du premier chapitre nous sommes happés dans sa fuite à travers la ville poursuivi par des chasseurs voulant l'exécuter. Elle rencontrera son futur mentor et sauveur du moment, Thierry un vampire dépressif et suicidaire souhaitant mourir, ses plans devront être mis en suspend en rencontrant Sarah. Il lui proposera son aide en voyant que cette jeune femme nouveau née vampire ne connait rien au loi du milieu.
Heureusement ce récit ne tournera pas autour que de Sarah et son mentor autoritaire. Nous ferons la connaissance des subalternes du Maître de la ville, Zelda une vampire adolescente en apparence mais qui a tout de même 300ans à son actif, Georges un vampire bodybuldé gay qui aura des échanges verbaux assez drôle avec sa nouvelle amie Sarah. Graviteront aussi les chasseurs de vampires, certains tuant les civiles vampires par plaisir et d'autres vivant dans l'erreur et pensant que leur métier est un devoir. Juste pour n'en citer qu'un qui prendra beaucoup d'importance, Quinn. Jeune chasseur d'une trentaine d'année, tuant les vampires par devoir mais surtout par soif de vengeance, sa mère ayant été tué par ses derniers. Sa rencontre avec Sarah changera sa perception de vie, une relation ambigu naîtra de leur rencontre.

Un récit drôle, frais et sans prise de tête. L'humour de Sarah et des autres personnages ponctuant le tout on ne s'ennuie pas un seul instant et on sourit et rit des déboires de Sarah Dearly. Un tome pouvant se suffire à lui même au vu du dénouement final.
Pour répondre à ma première question, un roman hybride réussi, divertissant mais pas transcendant. à lire pour passer un bon moment.

par Luna05
Le Monde de la Chasseuse de la nuit, Tome 2 : L'Étreinte des ténèbres Le Monde de la Chasseuse de la nuit, Tome 2 : L'Étreinte des ténèbres
Jeaniene Frost   
Autant j'avais été déçu par le tome 1, autant ce tome 2 m'a beaucoup plu.
Mencheres a toujours été une énigme dans la saga chasseuse de la nuit, il m'a toujours intrigué. Son personnage a été une totale découverte, sa sagesse, sa solitude, sa tristesse m'ont beaucoup touché.
Quant à Kira, elle est très sympathique.
Bref, un tome très agréable.

par Adèle
Chasseuse de vampires, Tome 10 : La Vipère de l'archange Chasseuse de vampires, Tome 10 : La Vipère de l'archange
Nalini Singh   
Incroyable histoire sur les deux petits "serpents" de Raphaël !

Le fait que ce livre se déroule en parallèle du livre précédent est très intéressant. La relation entre Aodhan et Illium se précise encore mais du côté d'un Illium de mauvaise humeur cette fois ci. J'ai vraiment hâte d'en savoir encore plus sur eux !!

La relation entre Venom et Holly se développe tranquillement alors que le pouvoir d'Uram commence à se manisfester et que des secrets sont déterrés. La découverte de ces deux personnages est fascinante.

Vers la fin du livre je n'ai pas pu m'empêcher de lâcher quelques larmes.

Encore un tome incroyable de Nalini Singh ! Sur qui sera le prochain ? J'ai le sentiment que c'est encore tôt pour Illium ou Aodhan. Peut être Izak ou Vivek ? Mystère !
Nés à minuit : Renaissance, Tome 1 : Métamorphose Nés à minuit : Renaissance, Tome 1 : Métamorphose
C.C. Hunter   
J'attendais ce livre depuis bien longtemps. Mes attentes étaient relativement élevée, après avoir lu Turn at Dark et Saved at Sunrised que j'avais adoré. Malheureusement, j'ai été un peu déçu.
On retrouve Shadow Falls exactement là ou on l'avait laisser, la seule différence est que le point de vue est désormais celui de Della. On n'entre pas tellement dans les détail du camp, ni des diverses espèces, ce qui peut être déstabilisant pour un non-initié. Tout commence très... Trop lentement, L'auteur lance l'intrigue, mais je n'embarque pas. Il manque quelque chose pour que j'accroche. Ensuite, il y a le tourment intérieur de Della face à son père, à Steve et la FRU, sincèrement sa ma taper sur les nerfs, on y revenait trop souvent. Tout comme Della et son attitude entêter. Vers la moitié du livre, HEUREUSEMENT sa s'améliore grâce à Chase qui prend de plus en plus de place dans l'histoire, un touche de fraîcheur, on avait tout de suite vue qu'il y avait quelque chose qui clochait, mon intérêt est revenu. À partir du moment où ils partent en mission pour la première fois, tout s'accélère et monte en crescendo jusqu'à la finale pour le moins intrigante.
J'ai aimer retrouver le style de l'auteur, et l'univers de Shadow Falls, mais je m'attendais à plus. Par contre, les révélations de la fin promette pour la suite, je compte bien la lire.
Cygne Noir, Tome 1 : Fille de l'Orage Cygne Noir, Tome 1 : Fille de l'Orage
Richelle Mead   
Et bien contrairement à certains, j'ai préféré cette série à celle de Georgina kincaid (les gouts et les couleurs...).
Ce premier tome nous présente bien la trame et les personnages de l'histoire, je l'ai trouvé plaisant avec un intérêt beaucoup plus vif sur la fin du livre.

par ccmars
Psi-Changeling, Tome 13 : Le Bouclier de givre Psi-Changeling, Tome 13 : Le Bouclier de givre
Nalini Singh   
Un treizième tome dévoré en une nuit, qui nous laisse pantelants et tremblants d'émotions à la dernière page.

Après les événements du tome 12, [spoiler]la chute de Silence, l'union de Kaleb (le mating bond en VO) qui marque définitivement la fin d'une ère, l'apparition des Flèches (Arrows) dans la politique menée[/spoiler] ce tome était particulièrement attendu, aussi bien pour mener le fil conducteur de l'univers Psy que pour Vasic, une Flèche qui est au bord du précipice depuis le début de la série.

Un Tk-V, un téléporteur né, ce personnage est emblématique de Silence, la mort et le sang étant son seul univers depuis au moins une décennie, et le néant émotionnel sa seule chance de survie. Il n'en reste pas moins un homme extraordinaire, dont on avait déjà aperçu quelques aspects dans les tomes précédents, et lui qui a toujours été un homme de l'ombre, [spoiler]avec les Flèches comme dans la résistance,[/spoiler] a enfin le droit d'être le centre de l'attention.

Celle qui lui fait face est la première E-Psy de la série depuis Sascha Duncan, et elle a la particularité d'être reliée au PsyNet, ce qui n'est plus le cas de la cardinale. Ivy Jane a subi un reconditionnement brutal sous Silence, mais elle a survécu et résisté grâce à une force de caractère et une volonté qui semble être caractéristique des E-Psy.

La réunion des deux est explosive, anathème au premier abord, mais comme le fait remarquer Aden, une E-Psy comme Ivy possède en elle la douceur qui fait écho à la violence dans laquelle baigne Vasic, de la même manière que Sahara fait écho à Kaleb.

On retrouve avec bonheur une partie des SnowDancer et des DarkRiver, les deux couples Alpha ayant droit à leur propre moment. Le personnage d'Aden est lui aussi développé, prouvant à nouveau la profondeur du lien entre les deux hommes qui se sont connus presque toute leur vie.
On regrettera la présence très légère de Judd, Nikita et Anthony, mais Vasic restant un homme de l'ombre tandis qu'Aden est le politique des Flèches, c'est cohérent.


L'intrigue est haletante, l'écriture intense de Nalini Singh nous amenant régulièrement au bord du gouffre, avec un danger permanent pour les deux personnages et une épée de Damoclès sur toute la race Psy. Car le PsyNet est attaqué, et même le pouvoir démesuré de Kaleb ne peut le sauver sans les empathes.
Les événements s'enchaînent à un rythme parfait, laissant des moments de répit entrecouper la violence qui déchire le PsyNet.
L'auteur arrive également à mettre des touches d'humour caractéristique de ses livres, avec par exemple les "défaillances" du pouvoir de Vasic, ou les quelques passages avec Judd. Ce sont des bouffées d'air frais dans la tension qui règne tout au long du livre, et c'est ce qui crée un équilibre aussi parfait que dans tous les autres livres.



Un treizième tome épique, aussi incroyable que le douzième, à la hauteur de toute la série. C'est un livre porteur d'espoir et de force pour les suivants, les différentes relations créées à travers Judd, Kaleb et Vasic représentant un phare pour tous les Psy à venir.
À lire sans hésiter en attendant le suivant.
Waynest, Tome 1 : Traquée Waynest, Tome 1 : Traquée
Jess Haines   
L’héroïne est pleine de charme et ses rencontres avec les êtres surnaturels pleines d'humour. On arrive a vite s'identifier à l’héroïne car elle est comme n'importe quelle femme avec ses soucis financiers, ses ex et futurs petits amis, ses préoccupations de tous les jours et ses propres interrogations vis à vis de sa vie, sa carrière, ses amis, son physique etc. Ce 1er tome entraîne parfois quelques longueurs dues à la mise en place mais globalement cette série semble prometteuse. A confirmer avec le 2ème tome.

par mantrisse
Chroniques de MacKayla Lane, Tome 1 : Fièvre noire Chroniques de MacKayla Lane, Tome 1 : Fièvre noire
Karen Marie Moning   
Il y a beaucoup de mystères dans cette série, plus on en apprend et plus on se rend compte de l'étendu de notre ignorance. Nous restons beaucoup sur notre faim, mais les personnages sont vraiment intéressants et l'histoire promet.

par jujube
Night School, Tome 1 : Night School Night School, Tome 1 : Night School
C.J. Daugherty   
WHAOU,WHAOU et WHAOU. Je pense que sa résume assez bien mes sentiments à la fin de Night School. Comment dire, je n'aurai jamais penser autant aimer. Ce livre était sur ma liste mais ne m'intriguer pas plus que ça, puis sur un coup de tête, je l'ai acheter. Car j'aime beaucoup le concepte de "petite nouvelle", "nouvelle école bizarre" et "garçon difficile à cerner", sa entraîne toujours des histoires assez folle et fascinante. Et Night School n'y a pas échapper. J'ai été totalement transporter, happer, envouter. J'en dormais mal la nuit, tellement je voulais savoir la suite, je me suis même reveiller à 4h00 du matin, pour lire une ou deux pages car je ne pouvais pas me rendormir sans avoir apaiser le suspens. C'es juste totalement fou.
Tout d'abord parlons de l'histoire, elle est très sombre, le mystère plane tout le long du roman, elle pourrais même être flippante pour certain, mais personnellement, après le nombre de livre que lui, je suis immuniser contre le flippant je pense. On en apprend un peu plus à chaque pages, autant sur les personnages que sur Cimmeria ou la Night School et c'est vraiment quelque chose que j'ai apprécier. On a pas une seconde répit, on est en haleine tout le long, pas le temps de s'ennuyer. C'est ce que je cherche dans les livres et celui-là ma comblée.
[spoiler]Les moments Sylvain/Allie au début et en toute fin, sont très agréable.
Mais les ils ne rivalisent pas avec les moments Carter/Allie qui sont un pure délice, dont on ne se lasse pas.
Le seul truc qui m'a déranger est que Sylvain est trop vite pardonner, après avoir faillis presque violer Allie. Mais bon d'un côté c'est compréhensif pour l'histoire, et ce n'est pas gênant dans la lecture. C'est même positif, autant pour l'histoire que pour le personnage de Sylvain. [/spoiler]
Maintenant, parlons des personnages, Allie, aaaaah Allie, je l'adore. Pourquoi ? Car franchement, elle me correspond beaucoup, je me énormément retrouver en elle, dans ses sentiments et c'est quelque chose que je trouve géniale. Sa ne m'avait pas fait sa depuis Cassie des livres de LJ SMITH : Le cercle secret. Allie est forte, intelligente, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds, elle est curieuse et déterminée, elle essaye de ne pas se soucier du regard des autres mais au fond, sa la touche quand même. Et la ponctualité n'est pas son fort, un trèèèès gros point commun avec moi. Ensuite passons à Carter, je l'ai adorer des les premières lignes. Il est mytérieux, fort mais sensible, fidèle, et gentil.
Sylvain, haha, lui il fait l'effet yoyo, au début je l'ai trouver sympathique puis affreusement con et ensuite, re sympathique, sensible et pas aussi con. Il m'a toucher, surtout à la fin, dans le dernier passage qu'on a sur lui dans le premier tome et dans les propos de Isabelle, j'ai éprouver beaucoup de tendresse pour lui et je me demande comment va tourner ce personnage. Donc en fin de compte, il a su beaucoup toucher mais pas autant que Carter.
Jo, maintenant, elle est sympathique et drôle mais je ne sais pas trop quoi penser d'elle, ce n'est pas le personnage que je préfère. Rachel, je l'ai tout de suite adorer, elle est intelligente, gentille et généreuse, la parfaite amie. Isabelle, maintenant, au début j'avais de gros doute sur elle et je ne savais pas quoi en penser, ce n'est que sur les dernière pages, que j'ai commencer à l'apprécier.
Bref, Night School est un bijoux, autant pour l'histoire ou les personnages. Et la suite est très prommeteuse, autant question mystère, action, amis, famille et amour. Je suis contente qu'il y ai 5 tomes, sa veut dire que nous allons suivre Allie et les autres pendant longtemps.
Je ne sais vraiment pas comment je vais faire pour attendre la suite jusqu'en début 2013, ça va être une vrai torture.

par Megane84
Attitude, Tome 3: Olivia Attitude, Tome 3: Olivia
Marion Olharan   
J'ai adoré Diane, j'ai "kiffé" Joaquin et j'avoue que j'avais hâte de découvrir plus amplement Olivia, dite Liv que je trouvais très mystérieuse. A chaque tome, vous l'aurez compris, correspond l'un des personnages secondaires d'une tome précédent qui devient lui aussi personnage principal.

Ce tome est plus porté sur les choix à faire suite à une blessure et comment reprendre sa vie en main. C'est un leçon sur l'acceptation de soi en quelque sorte. Bien évidemment, on parlera de danse mais sous un autre aspect.

L'histoire commence par la blessure de Liv en pleine représentation, sa descente en enfer ensuite et enfin l'ultimatum de la directrice de ballet. Pour cela, Liv n'aura d'autre choix que de faire sa rééducation de façon intense et "studieuse" et de réfléchir à son envi quant à son avenir de soliste. Elle décidera de s'éloigner de sa famille (qui ne la comprenne pas vraiment sauf sa sœur) mais surtout de ses collègues danseurs afin de se reprendre en main, et surtout sur les conseils de Diane, elle prendra attache auprès d'une super kiné sur Paris. La rencontre entre les 2 jeunes femmes sera un peu "explosive" du fait du caractère bien trempée de Liv derrière lequel elle cache ses blessures mais aussi face au franc-parler de la kiné qui ne la ménage pas et qui soigne aussi bien les blessures physiques que les maux psychiques.

Lors de sa rééducation, elle pourra compter sur le soutien de Guillaume, le meilleur amie de Diane et qui fût un temps le prof de littérature de Liv, qui est lui aussi en vacances dans sa famille... Ce dernier est sûrement le mieux placé pour comprendre Liv, car lui-même était danseur, et suite à un accident il a dû entamer une grande et longue rééducation et a du réfléchir à son choix d'avenir. Mais très vite, entre eux, un jeu du chat et de la souris va s'installer ? Enfin c'est surtout Liv qui est la plus coriace mais sera-t-elle le "vainqueur" ? lol

Liv, que j'ai parfois trouvé hautaine et méchante dans les précédents tomes, est en fait une jeune femme cachant derrière son caractère de "cochon" une certaine fragilité. En effet, ses parents ne l'ont jamais soutenu dans son choix de carrière et ne cessent de le lui rappeler à chaque réunion de famille. Son éloignement sur Paris sera une véritable bouffée d'oxygène et c'est une autre Liv que l'on découvre. Elle paraît plus sereine, plus douce même si elle reste piquante. Elle nous fera découvrir son amour pour la littérature et surtout Balzac, ce qui la rapprochera de Guillaume. Elle aidera d'ailleurs ce dernier dans ses recherches, sans rien attendre en retour si ce n'est un peu d'attention de ce dernier. Sa proximité avec le jeune professeur lui fera ressentir des émotions qu'elle ne connaissait pas surtout qu'ils se découvrent des point communs comme l'amour des jolis mots mais aussi la danse. Saura-t-elle l'apprivoiser ?

En effet, Guillaume était promis à un bel avenir de danseur, rêve anéanti suite à un accident de la voie publique qui lui a laissé des séquelles physiques. Surtout que la danse chez Guillaume est une affaire de famille : ses parents étaient danseurs, l'un de ses frère est danseur alors que l'autre est prof de danse. On se demande comment il a vécu le fait de devoir abandonner la danse car il reste assez discret sur la question. J'voue avoir été étonnée sur ses révélations concernant son accident et ce qui lui pesait depuis tant d'années.... On le voit enfin soulagé et à partir de ce moment c'et un Guillaume plus serein et ouvert que l'on va découvrir. C'est vraiment un homme attachant, gentil mais assez réservé concernant ses sentiments et sa vie en général. Oui, il éprouve de l'attirance pour Liv car cette dernière le touche et l'intrigue mais il ne cessera de la repousser. Pourquoi un tel comportement ? Saura-t-il écouter son cœur avant qu'il ne soit trop tard ?!

Bien évidemment nous ne resterons pas sans nouvelles des protagonistes des tomes précédents car ils seront bien présents dans ce tome et auront une place directe dans l'histoire. J'ai beaucoup apprécié de les retrouver et de découvrir où ils en sont dans leur vie aussi bien privée que professionnelle.

Ce tome était vraiment à la hauteur de mes attentes et je remercie l'auteure pour cette série sur l'univers de la danse qui a été un véritable coup de cœur pour moi.

La plume de Marion Olharan est toujours aussi belle, juste, prenante, envoûtante et surtout addictive. J'espère que l'on pourra retrouver d'autres personnages dans de prochaines "aventures". J'ai un ptit pincement au cœur de devoir les quitter car je 'étais vraiment attachée à eux.

Vous l'aurez compris, si vous aimez la danse et désirez passer un très bon moment de lecture, je vous conseille de découvrir sans plus attendre la série Attitude de la très talentueuse Marion Olharan.
  • aller en page :
  • 1
  • 2