Livres
472 648
Membres
445 519

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Alice et le prince barbant



Description ajoutée par ZouzouZouzou 2012-03-03T22:36:14+01:00

Résumé

QUADRAS, BOTOX, ET SEX-APPEAL

Alice, la quarantaine fracassante, a enfin accepté son âge. "Ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort"... Tu parles ! François, son mari, sa boussole, se détraque à son tour. Et s'il n'y avait que lui : l'épidémie gagne leurs amis. Tous sont pris d'une furieuse envie de repartir à zéro. Coming out à la pelle, divorce-parties noyées dans le champagne, petits derniers pour la route, mariages improbables, liaisons fatales : la course au bonheur s'accélère. Et l'irrésistible Alice essaie, tant bien que mal, de garder la tête froide face aux tentations...

Après le succès d'Alice au pays des trop vieilles, la journaliste Cristina Alonso poursuit sa chronique décapante de la vie d'une quadra au bord de la crise... de rire !

Afficher en entier

Classement en biblio - 13 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Caroline 2013-10-23T18:46:19+02:00

"Soyons clair, tout changement d'attitude chez un homme après vingt ans d'union est à considérer avec le plus grand sérieux.

Parce que:

1. Il est peut être sur le point d'avoir une maîtresse.

2. Il a déjà une maîtresse.

3.Il peut aussi avoir très envie, surtout au restaurant, quand vous lui parler de ses testicules, de vous quitter pour... une maîtresse".

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par basketeuse 2017-03-29T09:30:20+02:00
Lu aussi

Bon livre mais sans plus, il ne m'a pas transcendé, parfois certains passage sont un peu lourd, pourtant l'idée de départ est correcte et assez originale.

il y a de l'humour, peut-être est ce moi qui n'est pas su rentrée dans l'histoire.

Ceci dit cela reste un bon livre à lire, on se prend pas pas la tête.

Afficher en entier
Pas apprécié

oilà une lecture qui ne me ressemble pas du tout. J’ai surpris pas mal de monde en le trimbalant dans mon sac … Maintenant que le livre est lu, je n’ai pas grand chose à dire sur le sujet et comme le disait R. Devos : « même si je n’ai rien à dire, je vous le dis quand même ». Roman que je qualifie de parisien (comme je les déteste).

Et, comme tout roman parisien qui se respecte, il possède les ingrédients essentiels à mon dégoût :

- une écriture à la première personne qui ne nous apporte pas grand chose, pas d’introspection soignée, pas de recul sur le contexte et sur les actions (je pouffe de rire en écrivant le mot action) ;

- une peuplade de bobos et de personnages caricaturés. Je peux vous citer les femmes qui travaillent dans le marketing et la mode et qui ne pensent qu’au shopping, les adolescents détestables, les coqueluches des télé-réalités, le quarantenaire qui fait son coming-out, la quarantenaire qui change de vie, l’épouse jalouse, l’amitié à la desperate housewives. Les personnages ne sont ni travaillés, ni finement pensés. Des personnages en papier mâché ;

- une ribambelle de références qui n’apportent rien sinon des haussements d’épaule et de longs et las soupirs ;

- une histoire de vie à la con alors que traitée autrement et avec plus de profondeur, cette histoire aurait pu prendre un autre tournant : on ne s’invente pas écrivain ;

- une fin qui m’inspire un profond : MOUAIS.

J’ai lu ce roman en deux heures. Deux heures de perdues. Je sais que ce type de roman possède un large public. Un public féminin avoisinant la trentaine. Un roman de gare, certains me diront. Mais depuis quand les romans de gare, les romans d’évasion doivent nous prendre des blaireaux ? Depuis quand les romans de gare doivent être aussi mal écrits ? Arrêtons-nous deux secondes là-dessus et je demande à ceux et celles qui lisent et aiment ce type de roman : qu’est ce que cela vous apporte ? Comment vous sentez-vous après avoir fini ces romans ? Est-ce qu’ils vous permettent de vous évader ? D’entrevoir quelque chose de plus profond, de vous faire réfléchir ? Parce qu’à mes yeux, ces romans ont le même effet qu’un épisode de Les Chtis à Miami : une pause cérébrale abrutissante si elle est prolongée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jessavon 2014-09-03T18:41:41+02:00
Argent

J'ai beaucoup aimé ce livre sur la crise de la quarantaine. Un bouquin plein d'humour qui se lit très bien et très vite

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lilicemiss 2013-10-14T07:43:05+02:00
Argent

À la fin de la lecture j'ai été un peu déçu par la fin, je m'attendais pas à ça.

J'ai aimé l'histoire, j'apprécie la plume de l'auteur et ses touches d'humours. J'ai quand même passé un agréable moment.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lily01 2013-04-08T08:33:12+02:00
Or

J’ai eu l’impression de regarder un épisode de série. Il ne se passe pas grand-chose vu que tout tourne autour d’Alice. Mais dans se laps de temps sa vie change du jour au lendemain. C’est assez drôle de vivre la crise de la quarantaine, à vrai dire la plus part des livres Chick-lit les filles sont plutôt jeunes et dans les 30 ans. Alors que là elle a bientôt 50 ans mais bizarrement ce n’est pas elle qui fait sa crise mais son mari. Alice m’a bien fait rire dans ses tentatives de draguer un petit jeune. Mais je ne vais pas tous vous dire sinon ca gâcherais le livre. Dommage la fin finit trop abruptement, on ne sait pas ce qui va se passer par la suite, c’est un peu frustrant. Je crois qu’il y a un autre livre avec le personnage d’Alice. J’adore les RÉCAPITULATIONS qu’on a chaque fin de chapitre.

En conclusion, j’ai passé un bon moment de détente, le livre est assez court et se lit facilement.

Afficher en entier

Date de sortie

Alice et le prince barbant

  • France : 2012-07-04 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 13
Commentaires 5
Extraits 1
Evaluations 5
Note globale 7.2 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode