Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Aliceaupaysdeslivres : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Sœurs sorcières, Livre 1 Sœurs sorcières, Livre 1
Jessica Spotswood   
Une livre à lire pour trois raisons : l'époque, le thème et les personnages !
L'auteur nous emmène certes dans une Angleterre imaginaire mais pleine des conventions d'atants, avec les longues robes et paroles appliquées. Une ambiance qui dépayse.
Le thème des prophéties et des sorcières est commun, pourtant la vigueur des personnages et le contexte histoire (Fille de Perséphone, les Frères) lui donne un nouveau souffle.
De plus, Cate est un personnage attachant, de part sa dévotion et son amour pour ses sœurs et sa volonté d'être une femme libre. On s'imagine aisément dans cette société où la femme n'est rien, et la révolte de Cate est à la fois subtile et radicale.
Un livre que j'ai adoré !
Sœurs sorcières, Livre 2 Sœurs sorcières, Livre 2
Jessica Spotswood   
J'ai adoré ce livres. Sœurs sorcières est un de mes livres préférés. Quand j'ai eu la date du 2 confirmée, je suis allée le jour de sa sortie le chercher à la FNAC.
J'avais un peu peur d'être déçue du deux (comme je pense à chaque fois qu'on entame le tome 2 d'une de ses séries préférées ;) )

Le livre commence avec Cate chez les sœurs. S'enchainent de nombreuses péripéties, les Frères qui essaient de réduire encore plus la place de la femme dans la société. [spoiler]Deux nouvelles réformes entrent en vigueur, les femmes n'ont plus le droit de travailler et de lire.[/spoiler]

On retrouve avec joie (ou pas) beaucoup des personnages principaux : Cate, Tess, Maura, Finn, Elena, Rory, Brenna, Sachi...
On découvre de nouveaux personnages certains très attachants et d'autres détestables

Plus on avance dans la lecture plus on en découvre sur la prophétie. [spoiler]Tess est la sorcière la plus puissante de touts les temps! Je suis assez contente, j'adore Tess, j'avais peur que ce soit Maura.
On comprends aussi que chacune des sœurs aura sa place dans le conflit: destruction (Maura!) , paix (Tess) et entre deux (Cate)[/spoiler]

On a beaucoup de surprises (agréables ou non) et de renversements

Et cette fin... Elle me trouble un peu (à vrai dire comme pour le 1, mais bon j'aime bien quand les différents tomes sont séparés par une nouvelle des plus étranges.)
[spoiler]J'étais en rage après Maura. Elle a supprimé les souvenirs de Finn! Et sans aucun remords. Je sens que ça va être elle qui mourra, sans doutes des mains de Cate et son nouveau don.[/spoiler]

par Mary-P
Sœurs sorcières, Livre 3 Sœurs sorcières, Livre 3
Jessica Spotswood   
Pourquoi j'ai lu ce livre ? Pourquoi ?...
Je suis actuellement en deuil d'une magnifique saga. Tous les tomes ont été des coups de coeur donc.. je n'arrive pas à me dire que c'est la fin des aventures de nos trois soeurs.
Cette saga m'aura surprise jusqu'au bout.
Déjà, son ambiance est magnifique : en Angleterre, lors des chasses aux sorcières... Cette époque est magnifique et je ne cesse de me dire que cinématographiquement, ce serait magnifique au niveau du visuel.
Jusqu'à la fin, il y aura eu du suspense. [spoiler]Maura meurt, mais tout le long, j'essayais de me persuader ''personne ne va mourir, personne ne va mourir''... j'avoue que je n'y croyais pas trop. J'ai pleuré toutes les larmes de mon corps, car au final, je l'aimais beaucoup Maura... Pourquoi est-elle morte au commencement de son histoire d'amour ? ça me dégoutte. Et je tiens aussi à mettre un mot sur la mort d'Alice : j'en suis très triste, j'aurai aimé la découvrir un peu mieux. [/spoiler]
Jessica Spotswood écrit très bien, son rythme est haletant et régulier, car, malgré la longueur des chapitres, on lit ce livre à une vitesse incroyable.
Et puis, le gros point fort de cette saga est sans aucun doute ses personnages ;
J'adore les trois soeurs ; Cate par ce que tout se passe dans sa tête et que l'on voit tout à travers ses yeux, que l'on ressent tout à travers ses émotions. Tess, par ce qu'elle incroyable ! Intelligente, attentive, adorable, compréhensible, elle a tout de la soeur parfaite. Et puis, Maura. Ah, Maura ! Et bien, au final, je crois que c'est celle dont je me sens la plus proche. Elle se sent sans cesse rejetée mais au final, elle n'est pas méchante. C'est juste que dans son désespoir, elle a suivi les mauvaises personnes. C'est tout.
Finn est incroyable. L'amour qu'il voue à Cate le porte au-dessus de tout, et ça, c'est magnifique.
Et puis, tous les autres sorcières. elles ont chacune leur caractère bien à elles, et ça, c'est très fort de la part de Jessica Spotswood.
Bref, une magnifique saga, que je regretterai longtemps.
Shâhra, les masques d'Azr'Khila Shâhra, les masques d'Azr'Khila
Charlotte Bousquet   
Shâhra, les masques d'Azr'Khila est un roman qui me faisait de l’œil depuis sa sortie. Ce n'est pas le premier roman de l'auteure que je lis, c'est le second après Sang de lune qui avait été une semi déception. Mais Shâhra a été une belle surprise.

On suit plusieurs personnages dont un sorcier immortel coincé dans un corps mortel qui a peur de sa déchéance prochaine, qui souhaite devenir un dieu vivant et qui en attendant, se nourrit de l'énergie vitale de personnes ayant des dons particuliers; Aya Sin, voyante dépendante de l'aziram (la drogue la plus répandue dans Shâhra), manipulée par ce sorcier pour retrouver des gens comme elle en sachant leur triste destin; Djiane, capable de danser avec la mort, délaissée par son père au profit d'un fils et d'une nouvelle femme, encombrante que l'on veut céder à un terrible seigneur violent et meurtrier; Arkhane, apprentie chamane androgyne, que l'on jalouse pour ses pouvoirs, pour sa double nature et dont on lui vole la partie la plus importante d'elle-même qui faisait toute son identité, laissée pour morte dans un désert et guidée par un vautour; Tiyyi, adolescente qui a perdu les siens, devenue esclave puis libre qui durant ses errances se lie avec des gens, avec des créatures. Et plus que tout, il y a Azr'Khila, la déesse aux deux visages, déesse de la vie et de la mort. Elle n'est pas là mais on la devine. Ainsi que d'autres dieux et déesses comme Lâssa, déesse de la pluie et des fleuves ou bien Azara, déesse des illusions et de la magie.

Ces femmes vont en vivre des aventures, ou devrais-je dire des mésaventures. Elles sont toutes liées d'une manière ou d'une autre. C'est Aya Sin qui est la passerelle entre elles au début, qui les voit à travers ses visions et prophéties. Chacune est spéciale, a quelque chose en elle, qui grandit et se développe, qui les relie toutes malgré leurs différences et la distance qui les séparent. Je me suis attachée à ces femmes, que j'admire, qui en ont vraiment bavées et qui sont capables de grandes choses désormais. J'ai eu une certaine préférence pour Djiane et Arkhane.

C'est un monde d'hommes, dur, cruel, violent, où l'esclavage est plus que présent, où la magie imprègne toute chose, ainsi que la sorcellerie et sur lequel règnent les dieux et les esprits, où les femmes peinent à trouver leur place et à survivre.

L'univers est vraiment incroyable, très original à connotation oriental puisqu'on a une mythologie assez orientale (Djinns, dieux, créatures...), tout en la mélangeant à d'autres. J'avais l'impression d'y être, les sens en éveil grâce aux descriptions qui me vendaient du rêve ou presque. Charlotte Bousquet a vraiment une imagination débordante et nous partage ses univers tous plus oniriques et étranges les uns que les autres.

J'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire au début, à me familiariser avec l'univers et j'avais peur de ne pas arriver à suivre, de décrocher mais une fois à l'aise, ça a été et j'ai pu apprécier pleinement ma lecture.

J'aime décidément beaucoup la plume de l'auteure. Elle me parle, si poétique, si incisive, descriptive avec des termes très imagés et qui sont expliqués dans un glossaire à la fin du roman (et qu'on retient au bout d'un moment car ces termes souvent imprononçables reviennent très souvent).

Ce roman n'est pas un oneshot, il y a bien une suite, un second et dernier tome qui n'est pas encore sorti mais que j'ai hâte de découvrir. Je veux absolument savoir ce qu'il va advenir de nos héroïnes et ce signifie la prophétie au centre de tout.

Un grand merci à Babelio et aux éditions Mnémos pour cette jolie découverte.

par MaMt
Intuitions, Tome 1 : Intuitions Intuitions, Tome 1 : Intuitions
Rachel Ward   
Ce livre a été pour moi un moment intense de lecture et en même temps, pour mon conjoint, un moment d'absence de ma part. Ce livre m'a complètement captivé, je ne voyais que les lettres et les chiffres de ce livre. Autour de mois, rien d'autre n'existait, tout était flou... Sauf ce livre. Je sais que j'ai l'air excessive dans mes propos, mais ce livre est vraiment bon.

par Melimel
Intuitions, Tome 2 : Chaos Intuitions, Tome 2 : Chaos
Rachel Ward   
J'ai enfin pu le lire et j'ai adoré ! Même si le schéma reste à peu près le même (personnages attachants et amoureux, il faut sauver quelqu'un/le monde un jour précis et on ne peut pas à cause de problèmes...) ça ne me pose pas de problèmes, puisque justement, on est en plein suspense, on adore les personnages, on a peur pour eux, on pleure à la fin et on se dit: vivement le prochain tome !
Intuitions, Tome 3 : Infini Intuitions, Tome 3 : Infini
Rachel Ward   
La continuité de la série a été excellente, avec le retour de personnages simples et attachants et de thèmes principaux, mais un scénario différent à chaque fois.
De la trilogie, j’ai préféré le tome 1 et celui-là, le 2 étant celui que j'ai le moins aimé.
Le rythme est encore très bon, ni trop rapide, ni trop long. L’écriture est chargée d’émotion et agréable à lire. J’aime beaucoup le suspens et l’originalité du livre.
Les thèmes principaux sont repris, avec cela dit quelques variances : l’amour est moins centré autour de Sarah et Adam et a plus une dimension familiale. Le côté fantastique est plus présent et développé que dans les autres tomes. [spoiler]Surtout avec les pouvoirs de Saul et Mia.[/spoiler] Comme avant, l’atmosphère est très sombre, presque autant que dans le tome 2, et les moments de bonheur sont rares mais ainsi plus émouvants, et c'est un beau contraste.
J’adore la fin, elle est géniale à mes yeux et bien gardée. [spoiler]L'idée que Gemma soit "sans yeux" est très bien trouvée. Et comme les autres tomes ne se finissaient pas toujours très bien, on ne pouvait pas trop savoir à quelle fin d'attendre.[/spoiler] C’est un excellent roman, qui finit cette belle série à merveille. A lire absolument !

par Lexia
La Vie et moi La Vie et moi
Cecelia Ahern   
c'est vrai que le résumé ne donne pas trop envie! Mais dès qu'on est dans l'histoire, c'est un peu difficile de quitter ! u_u Si seulement cela existait dans la réalité : imaginons une personnene prenant pas du tout soin de sa vie ( Lucy), étant dans la merde absolue: sa vie n'est qu'une succession de mensonges ( que si elle essaye de dire une vérité, ellese met dans de sal draps) bref ... et c'est la que la vie de cette personne, prend forme humaine, un homme laid avec une haleine répugnante ..., lui reflète ce qu'est devenu sa va à cause de ses mauvaises actions ... Et l'objectif principal est de rendre cette personne plus belle c'est à dire prendre soin de sa Vie u_u !!!!
Bref c'est un livre sympa qui met en avant les conséquences des mensonges, au sein de la famille, des amis, du travail, qu'on invente souvent pour des raisons ... personnelles ...[spoiler][/spoiler]
Sunshine, Tome 1 Sunshine, Tome 1
Paige McKenzie   
http://lireunepassion.blogspot.fr/2016/02/sunshine-episode-1-paige-mckenzie.html

Lorsque j'ai reçu le livre, il m'a de suite intriguée et j'étais pressée de le découvrir. Je vais être honnête : je n'en avais jamais entendu parlé avant de le recevoir. Je ne savais même pas qu'une chaîne Youtube existait. Donc j'allais complètement vers l'inconnu et je dois dire que je ressors de cette lecture complètement ravie. Et c'est mon premier coup de cœur de l'année !

Peu après son seizième anniversaire, Sunhine déménage avec sa mère dans une maison, loin de chez elle et de sa meilleure amie. Mais dès qu'elle met un pied devant cette habitation, elle ressent quelque chose de pas très net. Elle se sent rapidement mal à l'aise, en avise sa mère, qui lui rit un peu au nez, en lui disant qu'elle se fait des idées et que les fantômes n'existent pas. Mais pour Sunshine, ce n'est pas une bonne excuse ; elle est persuadée qu'elle a raison, et qu'un esprit hante leur nouvelle maison. Alors que sa mère se fait de plus en plus lointaine, Sunshine va découvrir un univers qu'elle pensait être loin réel. Elle va plonger en plein dans un monde rempli de peur, d'angoisse et de retournements de situation.

Dès le premier chapitre, j'ai été prise dans ce cercle vicieux. J'ai tremblé et eu peur en même temps que Sunshine. Il faut dire que l'auteure manie avec beaucoup de brio ses phrases et ses descriptions pour que l'on se sente nous aussi hantés par des esprits, alors que ce n'est qu'un roman. On est angoissé, on se sent très mal à l'aise, et malgré l'ambiance glauque du livre, on ne peut s'empêcher de continuer notre lecture et de dévorer ces pages. Car on veut avoir le fin mot de l'histoire, on veut savoir exactement ce qu'il s'y passe et si cet esprit que Sunshine croit sentir est positif est négatif.

Mais vous, comment réagiriez-vous si vous découvriez que votre maison ou appartement était habité par des fantômes ? Moi, personnellement, j'aurais la trouille, et je serai partie depuis longtemps. C'est aussi ce qui fait la force de ce roman : bien qu'elle ait peur et qu'elle voit sa mère s'éloigner d'elle, Sunshine reste forte malgré tout. Elle tente de comprendre, même si les explications qu'on lui donne sont loin d'être rationnelles. Parce que si vous pensiez découvrir un roman qui traite seulement des fantômes, accrochez-vous, ça va bien plus loin que cela. Bien plus loin ! L'auteure a une imagination débordante et vous n'êtes pas au bout de vos surprises ! Chaque chapitre apporte son lot de découvertes, et on ne peut s'empêcher d'être à la fois curieux et angoissés de le continuer.

J'ai aussi beaucoup aimé le personnage de Nolan, qui devient vite un soutien pour Sunshine, qui voit ceux qu'elle aime la prendre pour une folle. En même temps, si quelqu'un de mon entourage me disait qu'un esprit vit dans sa maison, je ne sais pas comment je réagirai, mais pas en positif, je pense ! Il est un vrai pilier pour elle, très intelligent et patient. Il l'aide dans toutes ses recherches, lui apportant ses pierres à l'édifice.

J'aimerais vous en dire plus, vous détailler tout ce que j'ai ressenti à chaque page et découverte, mais ce serait vous gâcher la surprise. Retenez juste que c'est un coup de cœur pour moi, et un roman à découvrir de toute urgence !

En résumé, un premier épisode qui m'a fichu les frissons, faite angoisser et surprise par l'originalité et l'imagination de l'auteure. Un coup de cœur assuré pour moi, et une Sunshine à laquelle on ne peut que s'attacher et presque s'identifier ! Bref, n'hésitez plus et courez dans votre librairie à sa sortie ! Quant à moi, j'attends avec impatience la suite !

* Je remercie Aurélie et Hachette pour leur confiance ! *

Justine P.

SORTIE LE 10 FEVRIER 2016 !

par just2iine
Sunshine, Tome 2 : Le réveil de Sunshine Sunshine, Tome 2 : Le réveil de Sunshine
Paige McKenzie   
Je remercie les éditions Hachette pour cette très belle réception. Après le quasi-coup de cœur du premier tome, j’attendais impatiemment de retrouver notre héroïne. Je suis partie dans un certain état d’esprit, car je me souviens des frayeurs du tome 1, et j’avais bien conscience que le suivant serait placé sous le signe de la découverte, et non plus de l’horreur pure. Grand bien me fasse, parce que j’avais raison. Le réveil de Sunshine est une suite différente, mais pas moins intéressante.

Je vous déconseille de lire cette chronique si vous n’avez pas encore commencé la saga.

C’est bon, Sunshine a découvert sa véritable nature. Elle sait désormais qu’elle fait partie des rares aël-mats encore vivants sur Terre, et son rôle est de mener les âmes trépassées vers la lumière. Et tout aussi important, son père vient de réapparaître dans sa vie, pouf, comme ça, et l’enjoint à le suivre pour débuter sa formation, loin de sa mère et loin de Nolan. Mais ce qui l’attend auprès de lui ne sera pas de tout repos. Il reste encore bien des secrets à découvrir, bien des mystères à élucider. D’autant plus que le don de Sunshine s’apparente plus à une faiblesse qu’à une force, contrairement aux autres aël-mats.

Ce deuxième épisode est moins versé dans l'occulte et l'horreur que le premier. Il est là pour faire la lumière sur Sunshine, ses origines et la nature de ses dons. C'est aussi une suite dans laquelle les ennemis sont aussi invisibles que dangereux. On sait pertinemment qu'ils sont là, qu'ils s'organisent, mais on ignore quand ils vont frapper.

Je me souviens encore du premier tome et de l’effroi qu’il instillait. Évidemment, j’avais eu la brillante idée de le lire après minuit, quand chaque bruit inhabituel tintait à mes oreilles comme le signe qu’un esprit flottait au-dessus de ma tête. Du coup, j’étais un peu dans mes petits souliers. Mais dans Le réveil de Sunshine, ce sentiment angoissant disparaît, au profit d’autre chose. Il faut bien garder à l’esprit que la saga va plus loin qu’un simple film d’horreur. Le but étant d’apprendre et de comprendre. Si vous partez déjà avec cette idée, vous ne serez pas déstabilisé(e) .

J’ai été soufflée par le dynamisme de l’histoire. Les événements s’enchaînent à toute vitesse, et avec un naturel désarmant. J’ai apprécié que ça bouge autant. L'auteur a fait un choix intéressant dans sa façon de relater les évènements. Le récit n’en est que plus vivant. Par exemple, entre certains chapitres, on a droit à de courts apartés avec les yeux d'un personnage dont on ne connaît pas l'identité (comme dans le tome 1, en somme). Ça donne lieu à bon nombre d'hypothèses et ça m'a poussée à m’interroger, à mener ma propre enquête.

Venons-en à Sunshine, maintenant. Elle bat tous les records ! Je ne me souvenais plus de son tempérament, mais ce deuxième épisode m’a permis de me remémorer pourquoi je l’appréciais autant. Vive, un peu fantasque et attachante, c’est un réel plaisir de la suivre dans ses aventures. Sa caboche bouillonne sans discontinuer et elle a toujours des réflexions drôles, même dans les moments les plus tendus. Encore une fois, Paige MacKenzie a eu l’excellente idée de nous dépeindre une banale adolescente en apparence. Derrière cette crinière frisottée et son goût prononcé pour les vieilles fringues se cache une jeune fille extraordinaire. Ce deuxième opus nous permet d’en savoir plus sur ses dons. Ceux-ci oscillent entre force et faiblesse, et j’en suis même venue à douter de son efficacité. Si les aël-mats sont sensibles aux esprits, Sunshine elle, l'est encore plus. Ce qu'elle partage avec les morts est exceptionnel, puissant, mais également à double tranchant. La plume est assez familière, ce qui favorise la proximité avec l'héroïne. J'avais l'impression d'être une amie de longue date, assez privilégiée pour la suivre dans tous ses déplacements.

Aidan, le père biologique de Sunshine, est également mis en avant. J'admets que je ne sais pas quoi penser de lui. Il se montre froid, clinique, détaché, voire complètement insensible ; mais à côté, il peut faire montre d'une sollicitude surprenante. Sa relation avec Sunshine se construit pierre après pierre. Une réflexion de la jeune fille m’a beaucoup plue :

La plupart des pères veut que leur enfant ait de bonnes notes, arrive à l'heure en cours, soit poli avec les profs, ce genre de trucs quoi. Le mien veut que je change le monde.

Car oui, les enjeux sont importants, et Aidan le lui fait très bien comprendre.

L’ambiance oppressante est toujours là, mais différente. Plus on avance dans l’histoire, et plus on s’aperçoit que le Bien et le Mal sont des notions très abstraites. Mais je ne vous en dit pas plus à ce sujet, ce serait vous gâcher le plaisir.

En résumé, Le réveil de Sunshine est une excellente suite qui oscille entre tourments et mystères. La simplicité de l’histoire, mêlée à la profondeur de l’intrigue, fait de cette saga quelque chose d’assez unique en son genre. L’immersion est totale dans cette vie de fantômes et d’au-delà, je vous conseille de ne pas manquer ça. Vite la suite !

Ma chronique : http://april-the-seven.weebly.com/jeunesse---young-adult1/sunshine-episode-1-paige-mckenzie
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3