Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de alicelouisebis : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Promise, Tome 3 : Conquise Promise, Tome 3 : Conquise
Ally Condie   
Quel bonheur d'avoir trouvé ce livre au pied du sapin ! J'étais impatiente de connaître enfin le fin mot de l'histoire ! Et je n'ai pas été déçue, au contraire !
Tout d'abord, j'avais lu les deux premiers tomes en français, lire en VO change totalement, on se sent bien plus proche du style et de la pensée de l'auteur, c'est un vrai plaisir, l'immersion dans ce monde est d'autant plus poignante !
J'ai beaucoup aimé la façon dont le livre est construit, différentes parties, différents points de vue, c'était risqué mais le challenge à été brillamment relevé.
Finalement, dans ce tome tous les personnages ont un rôle important à jouer, comme le dit Ally Condie, les trois barres du "E" de "Reached" sur la couverture représentent les trois personnages principaux qui sont tous trois important dans cette fin.
Autre excellent point, la fin en elle-même. Je ne vais pas vous la dire évidemment ça ruinerait votre plaisir de le lire. Je peux simplement vous dire que c'est une fin surprenante mais réaliste et qui m'a énormément plus. A vrai dire, depuis le début, je ne savais pas trop à quelle fin m'attendre, ce qui est rare pour un livre à vrai dire. Ally Condie n'a pas cessé de me surprendre, et ça m'a plut ^^
Bref, vous l'aurez compris, j'ai vraiment adoré cette fin : toujours autant poétique, belle, surprenante, émouvante, compliquée. Parfaite, à la hauteur de cette trilogie !


par Eoria
Le Trésor des Rovigny Le Trésor des Rovigny
Annie Jay   
Depuis que je suis petite, je lis tous les livres d'Annie Jay. Comme j'avais commencé il y très longtemps par lire Complot à Versailles, j'ai été très heureuse de voir qu'une 4e histoire venait d'être éditée. Ce « trésor de Rovigny » est très différent des trois premiers. L'intrigue ne se passe pas à Versailles, mais à la campagne, dans une espèce d'huis clos étouffant.
Cécile va enfin rencontrer son grand-père maternel ! Le baron de Rovigny l'a invitée dans son petit château. Mais lorsqu'elle s'y présente, Cécile apprend qu'il est gravement malade et qu'on ne peut pas la recevoir. ça lui semble si étrange qu'elle décide de s'impose au château. Elle s'oppose très vite à la gouvernante et à l'intendant qui cherche par tous les moyens à la faire partir. Bien sûr, Cécile résiste ! Elle va trouver une aide précieuse en une petite servante dégourdie, Friquette. A elles deux, elles vont mener une enquête. Pourquoi le baron est-il tombé si brusquement malade alors qu'il allait refaire son testament ? Pourquoi l'intendant a-t-il menacé de mort un jeune gentilhomme à l'auberge ? La cousine de Cécile, Charlotte, se seraient enfuie… mais n'aurait-elle pas plutôt été enlevée ? Pourquoi veut-on faire passer Sylvine, la guérisseuse du village, pour une sorcière ? Cécile, à force de fouiner, se retrouve bientôt en grand danger de mort. Elle va appeler à l'aide son fiancé Guillaume et leurs amis, qui sous prétexte d'une visite de la reine, ne vont pas tarder à déranger les plans des Fortin.
Ce roman est très différent des trois premiers. On n'y retrouve pas le côté somptueux de la cour de France, mais une peinture des châteaux de province et de la vie à la campagne sous Louis XIV. L'auteur dépeint bien en particulier la façon dont étaient traitées les guérisseuses. Ce roman est bien écrit, bien mené et s'adresse à des lecteurs de 10 à 12 ans. Perso, j'ai beaucoup aimé !

par Papaye
Magyk, tome 6 : La Ténèbre Magyk, tome 6 : La Ténèbre
Angie Sage   
Une collection que j'adorer vraiment et que je conseil vraiment de lire pour tous les fans de fantastique

par YmeMarie
Magyk, Tome 2 : Le grand vol Magyk, Tome 2 : Le grand vol
Angie Sage   
aussi bien que le premier.
Magyk, Tome 1 Magyk, Tome 1
Angie Sage   
Un premier tome qui s'est relevé très intéressant car très mystérieux quand à l'identité d'un personnage principal, soit 412, nom sous lequel il est connu tout au long de ce roman.
L'intrigue est plutôt bien construite et l'on ne s'ennuie pas.
Ainsi ai-je achevé ce premier tome de Magyk plein de promesses...
Cependant, je dois dire que je n'ai pas du tout replongé dans ce même univers dès le début du deuxième tome, tout comme tout ceux qui ont suivi. C'est donc jusqu'à présent déçue que j'ai lu les quatre tomes qui ont suivi. Je pense malheureusement que son auteur ne parviendra plus à donner tout le panache qu'elle avait pourtant fourni dans ce premier tome.
Je vous conseille ce tome, car la fin qu'il propose ne présage pas forcément une suite, vous pourrez donc vous stopper à ce livre sans connaitre la déception des suivants.
Cela n'est que mon avis. A vous d'en juger.

Magyk, tome 7: Fyre Magyk, tome 7: Fyre
Angie Sage   
Fin de la série après 7 tomes. Au final je comprends assez pourquoi la série n'a pas été éditée en français. Je l'ai trouvé assez creux et prévisible au niveau de l'histoire. On sent que Sage l'a écrit pour finir l'histoire. Après l'histoire reste intéressante et on est content de voir l'histoire se terminer pour tous les personnages.

En gros je reste assez mitigé sur ce dernier tome et n'est pas (et de loin par rapport à l'excellent tome 5) le meilleur de la série

par mltl
Quand on s'embrasse sur la lune Quand on s'embrasse sur la lune
Stephen Tunney   
Au début je me suis demandée dans quoi je m'embarquais... résultat : un voyage super !
Un univers très à part, original, qui sort de la mode vampiro/lougaro/angelofantastique...
Une histoire hors du commun, une romance bien sûr (mais pas trop quand même tant mieux)
Des personnages ambigus qu'on découvre au fur et à mesure.
J'ai beaucoup aimé les retours en arrière et les passages en "dialogue" interne ou externe !
Sinon un réflexion dans ce livre très agréable... et malgré tout une histoire pas trop compliquée à suivre
J'ai beaucoup aimé !
Divergente, Tome 3 : Au-delà du mur Divergente, Tome 3 : Au-delà du mur
Veronica Roth   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/11/divergent-tome-3-allegiant.html

Je ne sais pas vraiment par où commencer pour parler de Allegiant. Tout simplement car ce tome m'a bouleversée comme Divergent et Insurgent ne l'ont jamais fait. J'ai été émue durant ces deux premiers tomes, plusieurs fois, mais ce n'est certainement rien à côté du torrent d'émotions qu'à provoqué en moi ce roman. Je pense sincèrement que longtemps encore j'y repenserais et serait encore tourmentée par ces événements.

Dans Allegiant nos héros découvrent finalement ce qui se trouve hors de Chicago. Depuis le tome 1 on nous a laissé quelques indices sur l'extérieur de cet univers dans lequel évoluent les personnages, des indices si intelligemment et délicatement distillés que certains lecteurs n'avaient pas forcément bien compris qu'il y avait autre chose que Chicago dans ce monde dystopique et que cet autre chose était appelé à jouer un rôle important dans l'histoire. C'est donc dans ce tome-ci que nos théories se retrouvent confirmées (pour ma part) ou infirmés. Ce changement de décor a un réel impact sur nos héros qui sortent encore un peu plus de la boîte dans laquelle ils ont été élevés, et avec ces découvertes viennent des révélations sur eux-même. Particulièrement chez Tris et Four. En tant que personnages individuels mais également en tant que couple.

Tris se révèle complètement dans cet ultime tome. Quel chemin parcouru depuis le début de la saga ! Elle atteint dans Allegiant un vrai point d'arrivé. Forte et déterminée, elle est beaucoup plus confiante sur ses capacités et ses choix. Elle est également plus réfléchie, bien que toujours un peu impulsive, et on a le réel sentiment qu'elle s'est enfin trouvée au fil de ses aventures. Sa relation avec Four est également touchée par ces changements sur son personnage, principalement car alors que Tris s'épanouit, Four vacille. C'est d'ailleurs déstabilisant pour le lecteur, voir même parfois gênant puisque la narration de son point de vue tâtonne, de voir Tobias perdre pied alors qu'il fut un roc infaillible et implacable tout au long de la trilogie. Four doute, il a du mal à trouver son identité face aux révélations qui lui sont faites alors même que le spectre de son éducation plane encore et toujours au dessus de sa tête. Nos deux héros s'opposent, se défient, se fuient, et finalement se trouvent entièrement et absolument. La dynamique entre Four et Tris n'échappe donc pas aux changements et révélations de cet ultime volet et s'en retrouvera totalement bouleversée.

Parmi toutes ces révélations, les plus importantes concernent bien sur la ville de Chicago en elle-même mais également ce que veux réellement dire être Divergent. Veronica Roth ne se défile par sur ce point qui a rythmé la trilogie par son importance cruciale. Personnellement les explications sur la Divergence et sa valeur ne m'ont pas surprise car elles furent proches des théories que je m'étais échafaudé. J'ai donc trouvé tout l'aspect dystopique et technique de ce dernier tome tangible et satisfaisant. Si l'auteure voulait répondre aux interrogations amenés tout au long de la trilogie, je vois mal quelles autres possibilités lui restaient. Je reste convaincue que beaucoup de lecteurs, si ce n'est la majorité, y retrouveront leur compte et seront satisfaits par les découvertes et développements proposés par Allegiant.

Et si c'est dur de parler de la fin d'Allegiant sans spoiler quoique ce soit, je tirerais tout de même mon chapeau à Veronica Roth. Elle a eu le culot et la force de caractère d'aller au bout de ses idées et de prendre des risques. Là où beaucoup d'auteurs sont tentés de choisir la voie de la facilité, Mrs Roth ne s'est pas défilée et a fait un des choix les plus badass et Dauntless que j'ai pu voir dans la littérature Young Adult. Au final c'est certainement cela qui a tant déplu et déchaînés les passions à la sortie du roman. Tout simplement le fait que Veronica Roth soit allée au bout de SES attentes et non pas de celles que pouvaient avoir les lecteurs. Les réactions négatives sur cette fin en deviennent presque pour la plupart des caprices... un comble après que Tris elle-même ait été tant de fois cataloguée de capricieuse dans les deux premiers tomes !

La trilogie Divergent se conclue dont de la manière la plus percutante qui soit et Veronica Roth fait une entrée fracassante dans la cour des auteurs qui comptent ! Une fois ce roman terminé, tout fait mal et on y laisse une petite part de nous (à se demander si c'est pas un horcruxe). Alors peut-être que ça fait de moi une masochiste mais, malgré toutes ces émotions fortes et ces larmes, Tris, Four, Uriah, Christina et les autres, je suis ravie d'avoir fait ce voyage avec vous. Merci Mrs Roth !

par Althea
Divergente, Tome 2 : L'Insurrection Divergente, Tome 2 : L'Insurrection
Veronica Roth   
Je ne suis pas très douée en anglais, mais attendre encore 6 mois me paraissait infaisable. Je me suis donc lancée dans la VO, et même si certain passage me semblent un peu flou : J'ADORE !!!
Tout comme le premier :)
On retrouve Tris, Quatre, Caleb, Peter et Marcus juste à la fin du premier.
Les 5 se retrouvent dans un train et se dirigent vers le siège des Fraternels.
On découvre le fonctionnement de cette faction, et on aime, ou pas...
On découvre également celui des Sincères qui est...franc... et là aussi ça passe, ou ça casse.
On apprend plus de choses sur ce qu'être Divergent veut réellement dire.
Tris est toujours aussi forte et le deviens plus encore.
[spoiler]Elle est courageuse face à la mort de ses parents, et en particulier à celle de Will. La culpabilité la ronge à tel point que toucher une arme lui devient impossible, ce qui n'est pas spécialement pratique en temps de guerre. De plus quand elle retrouve Christina, la chose devient bien plus difficile.[/spoiler] Mais on retrouve toujours la Tris qu'on aime, têtue, courageuse et amoureuse et bien plus encore.
Tobias est... j'ai envie de dire toujours aussi parfait, mais ce n'est pas le cas. Là aussi on en apprend plus sur lui, sa famille et sur ses pensées.
[spoiler]Je n'aime pas Evelyne, c'est une manipulatrice et on ne peut même pas dire que c'est une mère.
Bien que Quatre l'ait déjà dit : Marcus est un vrai manipulateur.
Y'a pas à dire : Tobias n'a vraiment pas eu de chance avec des parents comme eux.[/spoiler]
La relation Tris/Tobias qu'on pouvait dire basée sur la confiance est en fait pleine de non dits.
J'ai eu plusieurs fois envie des les frapper tous les deux.
Ma grosse déception :[spoiler] Caleb, le sale traître, même si on finit par s'en douter, quand on l'apprend ça fait vraiment mal au coeur[/spoiler]
Je vais m'arrêter là, j'ai trop de chose à dire, et je ne sais pas comment donc je stoppe sur la fin.
Elle est... atroce !
UN AN ! Encore un an d'attente... ça va être une année de souffrances interminables... ;)
C'est un beau cliffhanger que nous fait Veronica Roth !
Vivement Mai 2013 !
Coeur de slush Coeur de slush
Sarah-Maude Beauchesne   
Au début, je n'étais pas certaine d'aimer ça. Je trouvais l'héroïne plutôt naïve à attendre que la magie vienne dans sa vie, alors qu'elle restait assise là, à ne rien faire. Si tu ne prends pas les rênes et que tu ne provoques pas le destin un peu, c'est sûr qu'il ne va rien t'arriver de fantastique. Mais tu ne peux t'en prendre qu'à toi-même, pas à la vie.

Finalement, je suis rentrée dans l'histoire. Le style de l'auteure est assez particulier et, si ça m'étourdissait au départ, ça m'a séduit par la suite. Le récit est bien rythmé, un peu imprévisible, assez pour me donner le goût de tourner la page.

Coeur de slush était un bon livre, unique en son genre, et agréable pour passer une soirée.

par LizzieB