Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Aliceluila : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Divergente, Tome 1 Divergente, Tome 1
Veronica Roth   
Que dire d'autre après avoir fini ce livre que "ouaw" ? C'est vrai, je viens juste de le finir est je suis encore sous le choc. Il est plein de rebondissements surprenants, de passages à couper le souffle et d'instants magiques époustouflants.
Divergent est un nouveau roman dystopique que j'ai adoré. En même temps, quel livre de ce genre ne me plaira pas ? Ici, nous sommes loin du contexte de Delirium ou Promise, et plus proche du style de Hunger Games. En effet, dans le monde de Beatrice, nous devons choisir entre cinq factions : Candor ( l'honnêteté ) Abnegation ( la générosité ), Dauntless ( le courage ), Amity ( la patience ) et Erudite ( l'intelligence ). Depuis sa plus tendre enfance, elle vit dans la faction Abnegation avec Caleb, son frère. Leurs parents et lui se sont toujours montrés à l'écoute, gentils sans rien attendre en retour. Mais pour Beatrice, les choses sont différentes.
Depuis toujours, elle a beaucoup de mal à s'adapter à sa faction, et bien que sa vie lui plaise, elle sait que quelque chose cloche. Heureusement pour elle, elle est âgée de seize ans. A cet âge là, les adolescents choisissent à quelle faction ils vont dédier leur vie jusqu'à leur mort. Beatrice va alors devoir passer un test pour savoir vers quelle vertu elle va se tourner. Malheureusement, les résultats de ce dernier vont se révéler être très étranges...
Là je me tais, et je vous laisse découvrir le suspense totalement prenant que cache cette fabuleuse histoire. Et quelle histoire ! Tout d'abord, il faut que vous sachiez que Beatrice va se faire surnommer Tris durant le roman. Pourquoi ? Je vous laisse le plaisir de le comprendre. Mais vous devez également savoir que cette héroïne est juste parfaite. Oubliez les protagonistes qui ne font aucune faute et qui semblent "bons" à chaque instant. Ici, on a le droit à une personne qui fait des erreurs, qui doute, qui souffre et qui ressent des émotions brutales. On ne peine pas à s'attacher à ce personnage troublant et touchant. Tris est courageuse et vulnérable à la fois. On sent en elle une véritable volonté de se battre pour vivre.
D'ailleurs, ce point est un élément clé de l'histoire. On découvre avec émerveillement jusqu'où l'héroïne est prête à aller pour découvrir qui elle est. Ce livre est également basé sur la découverte de soi d'ailleurs... En effet Tris va apprendre à dépasser ses limites et à se battre contre elle-même pour avancer. Cela n'a fait que renforcer mon admiration pour elle.
De plus, derrière cette personnalité forte et poignante, on entre dans un univers passionnant. Veronica Roth possède en effet ce rare pouvoir, celui de nous déchirer par de simples mots. Elle n'hésite pas à décrire de sanglants spectacles pour nous bouleverser et à nous décrire des scènes d'amour à nous en donner la chair de poule. Car oui, la romance n'est tout de même pas oubliée. Beatrice va rencontrer un homme durant son initiation. Un qui va énormément la troubler. Comme nous grâce à leur histoire.
Qu'est-ce que je peux ajouter ? Ce livre est vraiment sensationnel. On voyage au cœur d'une intrigue fascinante et palpitante. C'est vrai, j'ai ressenti plusieurs fois de fortes montées d'adrénaline, de stress et de tension. L'atmosphère de Divergent est à la fois oppressante et captivante...
Vous savez, ce livre nous attire alors qu'on sait qu'en le lisant, on va se faire mal. On sait pertinemment qu'il va y avoir des morts, que la douleur ne va pas s'arrêter pour les héros et que les cicatrices vont mettre du temps à se fermer. Mais on y retourne, inlassablement. C'est angoissant et extraordinaire. C'est Divergent, tout simplement.

par Jordan
Léger comme une plume, Tome 1 : Raide comme la mort Léger comme une plume, Tome 1 : Raide comme la mort
Zoe Aarsen   
J'ai acheté ce livre par hasard,le résumé étant prometteur (et compensant la couverture qui est franchement laide). J’espérais trouver un bon livre mais là j'ai trouvé bien bien plus que ça;ce livre est juste GÉNIAL.

L'écriture d'abord : c'est une des écritures les plus agréables que j'ai jamais lu !
L'auteur a un talent incroyable : vous commencez votre lecture après avoir lu le résumé du livre, qui annonce la mort d'Olivia; vous lisez le premier chapitre qui annonce à nouveau la mort d'Olivia,vous savez donc dés la deuxième page qu'Olivia va mourir ... et pourtant quand sa mort arrive vous restez effarés ; j'ai dû littéralement garder la bouche ouverte cinq minutes au moins avant de penser à la refermer!
Je ne sais pas comment l'auteur arrive à faire ça, mais elle le fait merveilleusement bien.

Le livre se lit extrêmement rapidement,on ne s'ennuie pas une seule seconde.
Il n'y a aucuns temps longs ,aucunes descriptions inutiles, passages un peu moins intéressants,non rien;TOUT, absolument TOUT est passionnant dans ce livre.
Le roman possède une vraie ambiance, le monde crée par l'auteur semble être réel, j'avais vraiment l'impression que la ville décrit par l'auteur pouvait exister.

C'est d'ailleurs grâce à cette impression que l'auteur nous prend à son jeu : le suspense est omniprésent, on dévore le roman pour avoir la réponse à toutes nos questions mais finalement, plus on avance dans notre lecture,plus de nouvelles questions apparaissent,et nous plongent dans un doute constant.
J'avais beau essayé de deviner ce que l'auteur avait en tête, je n'arrivais pas à savoir (et n'arrive toujours pas) où elle veut nous emmener : les évènements sont t-ils vraiment surnaturels, ou bien essaye t-on de piéger McKenna; y a t’il une explication logique comme le prétend le père de McKenna?
Y a-t’il vraiment des esprits ? Y a-t’il un lien avec Jennie?
Il y a en tellement d'autres que je m’arrêterai là; je vais déjà essayer de trouver la réponse de celle ci,ce sera un bon début!

Concernant l'histoire,l'idée du jeu "Léger comme une plume raide comme la mort" est vraiment excellente,et bien qu'elle puisse paraitre un peu basique,c'est loin d’être le cas :elle apporte un vrai quelque chose au livre.

Les évènements s'enchainent,et à l’intrigue principale,se mêle d'autres intrigues ( notamment celle concernant la mort de Jenna,ou même celle concernant un éventuel lien Violet /Trey).
C’est ces petites intrigues qui donnent le petit plus à ce livre, et font qu'il se retrouve dans ma liste de diamant et non ma liste d'or.


Les personnages sont également un gros points forts du livre ( en fait,ce livre n'a que des points forts!), ils sont vraiment agréables à suivre : McKenna est une héroïne que j'ai adorée; elle est simple,n'a rien d'extraordinaire, elle pense comme n'importe quelle fille de son âge (et du mien =) ) et c'est extrêmement agréable parce que je me suis totalement identifié à elle.
Elle n'est pas naïve,ni lente à la déduction,mais en même temps elle n'est pas extrêmement courageuse ou brillante, ce qui ne la rend pas banale mais terriblement attachante.Cette simplicité ajoute de la légèreté au livre,et le rend encore une fois beaucoup plus crédible.

Et puis il y a Trey : lui aussi je l'ai adoré ;il est intelligent (point très positif),a un coté mystérieux (qui m'a un peu fait peur j'avoue : j'en suis venue à me demander si il n'était pas du côté de Violet,avant de changer d'avis bien sûre,mais là encore l'auteur nous empêche d'avoir toutes certitudes ).
Mon côté romantique a été plus que satisfait par leur histoire d'amour,(j'aimais bien Henri mais il ne fais CLAIREMENT pas le poids face à Trey!);même si il serait grand temps qu'ils passent à la vitesse supérieure et qu'ils discutent un peu de leurs sentiments ( sans grande déclaration d'amour éternelle pourrie par contre !! ce ne serait vraiment pas dans le style du livre).

Sinon,j'ai aussi beaucoup aimé Misha,et appris à apprécier Candace au fur et à mesure, parce que j'avoue qu'au début je la prenais franchement pour une débile.
Je l'ai regardé autrement par la suite donc [spoiler]sa mort m'a touchée,mais elle était essentielle pour l'intrigue,donc au final,je n'ai pas eu tant de peine que ça[/spoiler].

Par contre ce rebondissement est à nouveau une surprise: je savais que ça allait se produire,et pourtant quand c'est arrivé,j'ai quand même été totalement effaré.

Et puis il y a Violet: sans grande surprise (c'est la dernière fois que j'utilise ce mot dans mon commentaire promis!) je la déteste.
Franchement,elle me dégoute,et contrairement à McKenna,qui est bien trop indulgente,ne me fais pas DU TOUT pitié (pauvre pauvre petite Violet qui ne contrôle rien et n'y peux rien: mes fesses oui pour rester polie, j’espère qu 'elle va avoir ce qu'elle mérite dans le prochain tome).
Je ne parlerai même pas d'elle et Pete ( alors lui!!! : sa copine vient de mourir et lui il sort avec ....).

Le seul petit (tout petit défaut du livre) est peut être la réaction des élèves et camardes d'Olivia :tous le monde passe quand très vite à autre chose après sa mort notamment ses amies (comme Misha par exemple : à sa place,si je perdais ma meilleure amie je pense que je serais plus malheureuse).

Mais je préfère que ce soit comme cela finalement,parce que ce n'est peut être pas totalement crédible,mais bien plus agréable que si l'on avait dû voir les personnages pleurer Olivia,alors que l'on avait pour notre part pas eu le temps de s'attacher à elle.

La fin est dans la continuité du livre:elle nous laisse ébahie, des questions plein la tête,et avec l'envie obsédante de lire la suite : c'est un calvaire de devoir attendre la sortie d'un livre,vous savez tous ce que c'est!!

Il ne me reste plus qu'à attendre la sortie du prochain tome (faite que celui ci sorte rapidement !!!!!!),j'ai tellement hâte d'avoir la réponse à toutes les questions que je me pose !

Je finirai en conseillant fortement de ce livre,vous l'aurez devinez.
Je ne sais pas si il vous fera autant d'effet qu'à moi,peut être le trouverez vous ennuyeux,pas du tout réaliste ou je ne sais quoi d'autre, mais pour ma part,il est maintenant rangé avec mes autres livres à lire,relire et ne pas oublier!

par jujulili
La Cité de l'oubli La Cité de l'oubli
Sharon Cameron   
Un livre incroyable !
J'ai apprécié ce livre post-apocalyptique futuriste (comme la plupart du temps) avec, pour ma part, un énorme respect envers les réactions humaines à l'état pure !
Au début je n'étais pas vraiment tenté par l'histoire mais je ne regrette rien !
Winner, Tome 1 : The Curse Winner, Tome 1 : The Curse
Marie Rutkoski   
Ce livre est sublime! On y trouve des sujets forts comme l'esclavage, la guerre entre deux peuples, et bien sûr un amour impossible au milieu de tout cela. Des personnages très complexes, avec des personnalités bien recherchées, un scénario haletant, The Curse est un roman très complet qui m'a énormément plu.

par LucyYy
Les Perfectionnistes, Tome 1 : Les Perfectionnistes Les Perfectionnistes, Tome 1 : Les Perfectionnistes
Sara Shepard   
Dans un style simple mais efficace, Shepard nous entraîne avec ses cinq jeunes lycéennes à la poursuite d'un tueur (tueuse?) retors, prêt à tout pour les faire accuser du meurtre d'un type qu'elles détestaient ardemment, chacune pour des raisons très personnelles.

Une fois qu'on a fini de s'embrouiller avec les noms de la multitude de personnages en présence, on se prend au jeu nous aussi.
Qui a tué le méprisable Nolan : le psy? le prof? les petits amis?

La fin du tome 1, qui arrive bien trop vite à mon goût, nous laisse dans l'expectative et le suspens est insoutenable, c'est finement joué de la part de Shepard puisque le lecteur n'a qu'une hâte : acheter le tome 2!


par Rowena77
Ragdoll Ragdoll
Daniel Cole   
Les idées sont vraiment intéressantes !
L’auteur nous plonge très rapidement dans son univers et fait durer le suspense jusqu’au bout ! On ne se doute pas du tout de la fin et c’est ce que j’ai vraiment apprécié.

Ce qui m’a un peu dérangée c’est le fait que l’histoire ne soit pas constante, comme si finalement l’auteur avait pris plus de plaisir à écrire certaines situations… Au final il y a des passages qui m’ont déçue...
Les descriptions sont présentes sans alourdir le texte. Daniel Cole parvient parfois avec peu de mots à nous mettre dans l’ambiance de son roman.

En ce qui concerne les personnages je suis assez partagée. Autant quelques protagonistes m’ont touchée, autant j’ai été un peu frustrée par d’autres et j’aurais apprécié avoir plus de détails et d’informations les concernant…
Certains personnages secondaires n’ont malheureusement pas retenu mon attention et je les ai parfois vite oubliés. Du coup je ne savais plus qui ils étaient et quel était leur rôle… Ce qui est dommage.

Ce qui m’a plu c’est le fait que le roman se passe en très peu de temps (environ quinze jours). L’auteur sépare ses chapitres et met en avant les jours et les heures qui s’écoulent. C’est vraiment une bonne idée !
Par contre je n’ai malheureusement pas vraiment compris l’utilité des retours en arrière. Ils ne sont pas assez nombreux et selon moi pas assez approfondis. Je pense que cela aurait été mieux d’en mettre davantage et de mieux les exploiter.

Les points de vue s’alternent assez bien même si j’aurais peut-être voulu en avoir un peu plus.
L’épilogue est intéressant, il y a pas mal de suspense, mais un peu trop selon moi. On s’attend à une suite, c’est un peu frustrant.
En résumé, malgré un avis mitigé, le livre est tout de même un bon roman pour découvrir cet auteur si ce n’est pas déjà le cas.

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n%C2%B0291

par manue14
Madame Bovary Madame Bovary
Gustave Flaubert   
Sans trop en dire, l'auteur dénonce ici le romantisme féminin en y décrivant la vie d'Emma avec le réalisme de sa plume.
Il s'agît de l'histoire d'une femme dont la vie manque de péripéties rythmées par la passion. La vie lui laisse entrevoir un monde luxueux mouvementé dont elle rêve éperdument. Elle se nourrit de chimères, imagine une vie meilleure.
Il s'agît de l'histoire d'un retour brutal à la réalité, d'un désabusement féminin et d'une vie ennuyeuse, et malgré l'apparition de passions amoureuses et de réconfort religieux, les derniers chapitres nous conduisent inévitablement vers une fin tragique.
J'ai apprécié le style d'écriture, cependant les descriptions des lieux sont longues. Le must étant la description des différents personnages... Je n'ai pas d'étude approfondie, mais je suis certain qu'il y aurait beaucoup à analyser dans cet ouvrage. On pourrait parler de Grand Art de Littérature.
Avant toi Avant toi
Jojo Moyes   
Un vrai coup de cœur .
Un livre d'une rare beauté, magique, déchirant et un véritable choc émotionnel...
Car cette histoire pourrait êtes vrai!
Donc ma forte émotion pour ce livre je me suis mise dans la peau du personnage de Lou, on ne peut quand ressortir plus grand et fort...
Je ne vous ferais pas de grande phrase car je manque de mots tellement mon cœur et bouleversé .
Par ce roman si beau et si triste mon cœur a été touché.
Mes larmes ont coulé doucement au fil des pages...
Excellent une belle leçon de vie, et qui font réfléchir sur nos petits tracas de la vie quotidienne qui sont bien petits, car ça n'a beau être qu'un roman il sent dégage beaucoup d'émotions et bien plus encore...
Gros coup de cœur 2013 et un de met livre préféré dans ma biblio ❤❤❤❤
À lire ...
Ça a commencé comme ça Ça a commencé comme ça
Angéla Morelli   
Lien ici : http://wp.me/p5AuT9-23A

Une auteure dont j'ai déjà eu l'occasion de lire. Mais cette fois-ci Angéla Morelli s'est surpassée car elle a su agréablement me surprendre avec "Ça a commencé comme ça". À la fois délicieuse et touchante... Et avec en prime cette magnifique couverture qui est en adéquation avec l'histoire, j'ai été littéralement conquise.

L'histoire suit celle de Flore. Beaucoup de lectrices se reconnaîtront en elle et moi la première. Je n'ai pas eu son vécu mais être dans sa tête m'a fait réaliser qu'il y a beaucoup de similitude avec mon quotidien. Une jeune femme et une mère célibataire admirable par son courage, son empathie et son optimisme. Elle a du faire de gros sacrifices et face à beaucoup d'épreuves mais elle n'a jamais baissé les bras. Mais suite à un concours de circonstance, une inscription à un concours de confiture et à une pénurie de figues, le chemin de Flore va croiser celui de l'énigmatique et peu bavard mais ultra sexy Corto... le nouveau venu dans la région depuis presque un an qui la trouble au plus haut point....

Avec une plume fluide, captivante et addictive, l'auteur nous offre une petite comédie contemporaine hors norme dans le charmant décor du Lot-et-Garonne. Une intrigue aux allures simplistes qui est menée avec brio. Et je félicite Angéla pour son immense travail. Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas autant apprécié un contemporain à ce point proche de la réalité. Rien n'est surfait. Toutes les émotions sont bien là. Humour. Passion. Tendresse. Douceur. Peine. Colère. Joie. Un ton juste. Un rythme soutenu où il n'y a pas de place à l'ennuie. Une fois votre lecture commencée, il vous sera difficile de lâcher le livre. La preuve, ma nuit fut très courte mais je ne regrette rien. Bien au contraire. Le petit plus ? Les 9 petites listes de Flore... Je me suis prêtée au jeu et je vous avoue que les miennes ressemblent beaucoup aux siennes !

Tous les personnages sans exceptions sont réussis et très crédibles. Beaucoup vont vous plaire. Notre duo détonnant qui vont vous surprendre par bien des manières. Une adorable petite fille qui va vous faire craquer. Un père un peu loufoque mais aimant. Une meilleure amie des plus délirantes mais qui est toujours là en cas de problème. Des habitants, des monsieur et madame tout le monde des plus authentiques. Tandis que d'autre vont vous faire sortir de vos gonds. Comme cet ex qui ne pense qu'à sa petite personne ou ce crétin qui agit par pur égoïsme....

En bref, "Ça a commencé comme ça" porte le titre parfait. Une belle leçon de la vie. Une histoire aussi bien émouvante qu'amusante. Tout est réunis pour que l'on passe un excellent moment. Une petite gourmandise comme je les aime. On ferme les yeux tout en savourant ce délicieux petit goût qui attise vos papilles. On soupire d’aisance. Et c’est le bonheur absolu car votre moral remonte en flèche et on a retrouvé le sourire.
Cinquante nuances de Grey Cinquante nuances de Grey
E.L. James   
Que dire... A part que je ne comprends pas l'engouement pour ce roman: c'est mal écrit, l'histoire est d'une banalité affligeante et les personnages manquent d'intérêt. Ana a une certaine tendance à la schizophrénie, elle hésite entre sa conscience et sa déesse intérieure et à part rougir toute les 2 pages et se mordre la lèvre toutes les pages elle ne fait pas grand chose! Quant à Mister Grey lui il est atteint de névrose et cherche à tout contrôler. Il est limite borderline!
Les scènes soit disant BDSM sont sans intérêt, l'auteure aurait du lire Sade, cela lui aurait donné des idées.
Bref, 50 nuances de Grey est un produit purement marketing dont l'histoire aurait pu être éditée par Harlequin!!!

par Evaelle
  • aller en page :
  • 1
  • 2