Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de AliceTalonsAiguilles : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Sweet Home, Tome 1 : Sweet Home Sweet Home, Tome 1 : Sweet Home
Tillie Cole   
Je n'ai pas du tout, mais alors pas du tout aimé. J'avais découvert Tillie Cole avec "mille baisers pour un garçon" ou j'avais versé toute les larmes de mon corps - et d'ailleurs en diamant dans ma biblio - mais Sweet Home n'est clairement pas a la hauteur de ce que j'avais déjà lu d'elle.

Déjà Molly bien que mignonne, est une Mary Sue en puissance, orpheline, gentille douce parfaite et tout le tralala. Rome est un stereotype de bad boy finalement pas si bad que ça parce qu'il souffre. je parle meme pas de Shelly, copier/coller des garces habituelles de series B qui a leur dernière année de fac se comporte encore comme les reines de lycée. en fait les personnages que j'ai trouvé les plus intéressant c'était Cass, Lexi et Austin. c'est ceux qu'on voit le moins pourtant.

Je suis vraiment désolée pour ceux qui ont aimé le livre d'avoir un avis si tranché, surtout que je suis non plus mauvais public mais tout était cousu de fil blanc, prévisible a outrance. et surtout, j'ai eu un problème avec rome, il n'est pas seulement dominateur il est surtout irrespectueux, il parle vraiment mal a Molly parfois et ma foi, elle a l'air d'aimer ça. Molly qui d'ailleurs, pour une femme "mature" pique des crises sans avoir toutes les informations ou joue les moralisatrice a tout bout de champ.
l'histoire des parents je l'ai trouvé également un peu grosse aussi, vraiment très drama et à mon sens y avait plein d'autres solutions pour Rome s'il le voulait vraiment, pour échapper à tout ça. et le dénouement final était affreusement prévisible.

j'avais découvert (et aimé) Tillie Cole avec le livre "mille baisers pour un garçon" mais Sweet Home n'est pas a la hauteur de ce qu'elle avait pu écrire, et c'est sans doute la romance inspiré de Romeo et Juliette la moins bien que j'ai lu jusqu'ici,j'ai été très déçue.

par sorello
Sweet Home, Tome 2 : Sweet Rome Sweet Home, Tome 2 : Sweet Rome
Tillie Cole   
Nous retrouvons Rome lors d’un des pires moments de sa vie, et c’est là qu’il se décide à nous raconter son histoire mais surtout leur histoire, à lui et à Molly . Il va nous faire découvrir la face cachée du grand Rome « Flash » Prince… Accrochez vous … c’est parti … !
J’aime avoir l’avis du personnage masculin dans les romans, j’aime savoir ce qu’il pense par rapport à telle ou telle situation. Quand les points de vue sont mêlés, je trouve que cela donne une certaine dynamique à l’histoire. J’ai adoré Rome dans le premier tome, mais j’avais un peu peur que sa version soit une redite arrangée de leur histoire d’amour (j’avais pensé pareil avant de commencer Beautiful Disaster vu par Travis et puis piouffff ^^) et … bien mes craintes étaient infondées ! Je ne pensais pas pouvoir aimer encore plus Rome et bien si ! Tillie Cole nous livre une version plus brute de histoire de Rome et Molly, plus crue car elle est portée par les mots et par l’expérience du jeune homme mais aussi tellement plus émouvante. Dans le volet précédent, à travers  les révélations qu’il fait à Molly, nous savions que sous ses apparences de dur à cuire, se cachait un homme meurtri et blessé. Mais de le vivre en direct, c’est intense … et douloureux. Alors certes l’histoire est la même, certains dialogues aussi mais cela n’est pas gênant car d’avoir ses impressions à lui, apporte une autre dimension aux faits. D’avoir lu le tome précédent il y a peu, j’avais encore tous les événements en tête donc je savais plus ou moins ce qui allait arriver, j’arrivais à me repérer dans la « chronologie » de leur relation, j’ai souri d’avance à plusieurs reprises par anticipation, mais malgré ça, Rome et Tillie Cole ont réussi à me surprendre, surtout par la force des émotions que dégage Rome. Par la même occasion, l’auteur fait la lumière sur certaines zones d’ombre, sur des passages où Rome n’était pas avec Molly ; que ce soit avec ses parents ou avec ses amis à lui. D’ailleurs j’ai trouvé que l’amitié était plus présente dans la vie de Rome que dans celle de Molly. Oui elle a ses amies mais elle les connaît depuis peu et Molly est un peu une solitaire alors que Rome a ses amis depuis longtemps, surtout Austin et Jimmy-Don ainsi que ses coéquipiers.
J’ai adoré re-découvrir Rome… Grâce à cette incursion dans sa tête, nous comprenons ses réactions excessives, ses accès de colère, de possessivité vis à vis de Molly ainsi que ses penchants pour la domination. Nous avions compris que Molly est sa bouée de sauvetage mais elle est plus que cela, elle est l’air qui le fait vivre… A cause de son passé, des abus qu’il a subit, Rome est à fleur de peau, brisé. Il camoufle un manque cruel de confiance en lui sous une attitude prétentieuse. Son mal être nous prend aux tripes et au cœur … c’est bouleversant.
J’ai aimé que l’auteur nous dévoile leur futur, c’est beau et émouvant de voir ce qu’ils deviennent… un juste retour des choses …
En bref, Sweet Rome est aussi un coup de cœur. J’ai aimé cette approche plus virile mais tellement plus poignante. Rome a définitivement sa place dans mon cœur. Tillie Cole esquisse la relation entre Austin et Lexi, qui fera l’objet du prochain tome… A peine celui ci terminé, j’ai déjà hâte de retourner à Tuscaloosa, Alabama ^^
PS : la playlist est vraiment top

Béa - Actu YA

par BeaMars
Sweet Home, Tome 3 : Sweet Fall Sweet Home, Tome 3 : Sweet Fall
Tillie Cole   
Les deux premiers tomes avaient été de véritables coup de coeur. Celui-ci est bien au-delà!

Dans ce livre Tillie Cole avoue dès l’avant-propos qu’elle aborde un trouble qu’elle a vécu elle-même. Une maladie grave qui a bouleversé sa vie. Le thème est mis en place sans tergiverser pour nous préparer et c’est tant mieux! Parce que pour quelqu’un comme moi qui n’a pas connu cela, ce fut brutal.

Lexi est souffrante. Et en plus d’être physique, sa maladie est aussi mentale. Les chapitres dans lesquels elle prend la parole sont terribles parce qu’on voit exactement comment ce trouble prend place dans sa vie jusqu’à la noyer et l’isoler de tous. Lexi est envahie par une voix qui veut prendre le dessus. Une voix oppressante qui refuse de la lâcher jusqu’à ce que la jeune femme, épuisée la laisse prendre le contrôle.

Ce qui est étrange c’est que cette voix prend de l’ampleur même dans des moments improbables et grave. Certains moments pendant lesquels j’avais envie de secouer Lexi pour lui dire de se regarder pour qu’elle se voit comme Austin la voit!

Cette maladie est tellement anxiogène qu’elle prend toute la place jusqu’à rendre le reste insignifiant. Et si on ne l’a pas vécu on ne peut pas le comprendre. Le fait que l’auteure reconnaisse en avoir souffert rend Lexi encore plus touchante et fragile. Encore plus vraie.

Austin lui est aux prises d’un gang. Seul de sa fratrie a aller à l’université, il compte sur sa sélection en NFL pour aider ses frères et sa mère.

Mais on ne quitte pas un gang comme ça et son frère Axel fait des erreurs qui pourrait faire perdre toutes ses chances à Austin. Quand à son petit frère Levi, à 14 ans il est malheureusement parti pour faire comme Axel. Du coup chaque fois que l’on arrive aux chapitres d’Austin, on a un sentiment d’oppression intense. Il doit gérer le sport, ses frères, le gang, sa mère malade et en plus, les troubles de Lexi lorsqu’il les découvre.

C’est là que l’on voit que même ne faisant tout pour s’en sortir, la vie peut quand même continuer à vous enfoncer jusqu’à ne plus voir la lumière au bout du tunnel.

Austin se bat avec les armes qu’il a entre les mains et hélas, ce ne sont pas les meilleures. Ce garçon est incroyable et il force l’admiration.

Et lorsqu’à la fin tout se dégoupille un peu, il semble que la lecture se fait plus légère, on peut souffler un peu. Pourtant, il aura fallu passer par des scènes terribles où l’émotion était vraiment intense. Plusieurs fois j’ai eu les larmes aux yeux!

Et voilà, encore une fois Tillie Cole confirme son talent. Elle a su me toucher et m’offrir des personnages différents. Jamais elle ne reste sur le même chemin, et j’adore la suivre pour découvrir de nouvelles histoires!

Je sais que le tome suivant concerne Ally. Quant au dernier, il est sur Levi. J’ai tellement aimé ce gamin paumé que j’espère sincèrement que Milady l’éditera! Il faut absolument que je sache ce que les frères Carillo deviennent (oui, même Axel!)

par emmaelys
Hades Hangmen, Tome 6 : Force de Loi Hades Hangmen, Tome 6 : Force de Loi
Tillie Cole   
C'est drôle parce qu'en lisant certains commentaires, je me suis dis que l'auteure n'avait malheureusement pas réussi à gommer les différences autant qu'elle le voudrait. Car ce livre est avant tout un plaidoyer pour la différence, la différence de couleur de peau tout d'abord, les différences de vies et de points de vue et le droit à vivre avec deux hommes car si ces trois personnes le vivent bien, qui aurait le droit d'y voir un problème.
Or, visiblement, de nombreuses lectrices ne sont pas très ouvertes d'esprit ni très tolérantes.
Pour ma part, j'ai beaucoup aimé ce tome qui agrandit encore cette famille que l'on a appris à tant aimer.
Je ne sais pas comment je vais réussir à patienter jusqu'à la sortie des prochains volumes....
Le prochain tome est consacré à Tanner et Adelita, j'ai hâte….

par PANDORE88
Hades Hangmen, Tome 7 : La Loi du plus fort Hades Hangmen, Tome 7 : La Loi du plus fort
Tillie Cole   
#Avis #Coupdecoeur #Hadeshangmen
Ce soir, je vais vous parler de Darkness Embraced de Tillie Cole.
Je vais d'abord faire mon commentaire en français et après quand j'aurai trouvé les bons mots en anglais.

J'ai été surprise de recevoir ce service presse en anglais. JE ne m'y attendais pas. Après avoir lu l'histoire de Hush Cow-boy et Sia, je n'avais qu'une envie lire l'histoire tragique de Tanner, le prince blanc du KKK et Adelita, la princesse du cartel Quintana.
Déjà si je devais retenir une chose c'est que Tanner Et Adelita sont les Roméos et Juliette des HAdes KKK et Mexicain.
Souvenez-vous Tanner a fait parti du KKK, c'était un nazi mais il a tout quitté.
Pourquoi? Pour sauver Adelita. Et oui imaginez un seul instant, un raciste de la suprématie blanche tombant amoureuse d'une sang impur.
Mes mots peuvent choquer mais c'est la réalité, la réalité de ces personnes qui se croient supérieurs en raison de leur sang pur.
Tanner a été élevé avec son frère dans cette optique. Mais que faire face à l'amour? Doit-on trahir les siens, sa famille pour l'amour?
J'aime Tillie Cole, depuis la série Sweet Home. Elle ne nous ménage pas, je suis passée par toutes les émotions. Adelita a vu en Tanner au delà de son appartenance.
Souvenez-vous lorsque Roméo et Juliette se cachent par amour, souvenez-vous de leur destin tragique. Les choix qu'ils vont faire vont mettre tout le monde en danger. Il sera question d'amour, de rédemption, de sacrifice, de famille!!!
Est-ce que enfin les Hadès vont accepter Tanner comme l'un des leur? N'oublions pas que Tank, le mari de Beauty faisait parti des KKK, et c'est là que Milady devrait traduire la nouvelle Beauty Found! Tanner retrouve Tank, son ami, son frère, il a laissé son vrai frère Beau.
Mais attention, ne vous fiez pas aux apparences.
Tanelita est mon 3eme couple préféré. Tanner a un grand coeur, il est émouvant, et Adelita, sa princesse, sa lumière, son âme soeur, sa Juliette sait trouver les mots, sait l'aimer.
Mais ce tome 7 ne s'arrête pas là, vous allez avoir droit à des révélations qui vont vous laisser sur le cul, je n'ai pas arreté de Jurer. Vous allez découvrir des secrets, vous allez découvrir le côté sombre de certains des personnages, personne n'en sortira indemne. Et surtout vous allez rire lorsque Viking prendra la parole.
Vous savez que je ne spoile pas, je préfère parler de la psychologie des personnages. Alors j'espère qu'en lisant cette chronique, j'espère que vous allez vous laisser tenter par cette série, qui parle de rédemption, d'amour, de sectes, de pédophilies, de guerre... Ayez toujours à l'esprit que quoi que vous ayez subi par le passé, vous avez le droit à une deuxième chance, au bonheur et que les HAdes HAngmen ont des défauts mais ils sont là pour les autres.

par siss42
All I Want for Christmas All I Want for Christmas
Emily Blaine   
Un livre que j’ai trouvé sans aucun intérêt. Histoire plate et évidente. Très difficile d’aller au bout !!
Le club des héroïnes qui n'ont pas froid aux yeux Le club des héroïnes qui n'ont pas froid aux yeux
Emily Blaine   
Trois (ou plutôt 2) histoires qui se lisent (trop) vite. L'écriture d'Emily Blaine est toujours aussi fluide et addictive, mais là pour le coup c'est trop court et il me manque des épilogues pour savoir ce que deviennent ces deux couples.

par cicrane
Ma vie sous tes étoiles Ma vie sous tes étoiles
Emily Blaine   
J'attendais cette suite depuis la nouvelle Une Nuit dans tes étoiles, je pensais donc naïvement que Ma Vie sous tes étoiles serait un petit roman… alors que non, il s'agit d'une nouvelle et encore une fois, d'une tranche de vie. Je suis à la fois ravie et triste. Il y a tellement matière pour plus, quel gâchis ! C'est comme si monsieur décidait de s'arrêter à F… Je ne peux qu'être Frustrée.

Il y a 43 pages numériques avec 2 grosses scènes de cul, j'ai un peu eu l'impression de me retrouver avec une nouvelle érotique en y repensant. Alors, elles sont belles rien à redire, j'ai pour habitude de les zapper dans un texte mais ici c'est tellement court que j'ai fais en sorte de ne rien gaspiller. Chaque mot pèse sont poids, et Emily Blaine a une plume magnifique qui transmet les émotions comme personne alors pourquoi est-ce si court ?!

Après, la nouvelle sortie pour la St Valentin, la suite aurait dû être un vrai roman plutôt qu'une tranche de vie. Anna et Mark, c'est une rencontre au hasard alors qu'ils étaient tous les deux bloqués à Chicago à cause de la neige. Une nuit à suffit à chacun pour remettre en question leur vie. Mark en a peut-être marre de n'être que père et Anna ? On ne sait pas puisqu'au contraire de la première nouvelle, nous sommes dans le point de vue de Mark.

Il est père et divorcé, il s'occupe seul de sa fille Elizabeth en plus de sa boîte de construction/rénovation. Je ne suis pas du genre gaga avec les enfants IRL et encore moins dans les histoires, mais ici ce petit boutchou est juste à croquer… on en veut plus. On veut tout savoir sur la vie de Mark, son ex Jenny, sa soeur, son meilleur ami (même lui aurait droit à son histoire, c'est un sacré numéro :p). En parallèle, Anna que lui est-il arrivé durant ce mois, avec Jim son ex-fiancé, son père, son frère, son boulot et ses états-d'âme…

Le background est mis en place, des personnages forts qu'on a envie de suivre parce qu'ils sont attachants et qu'ils nous mettent le smile pendant toute la lecture. Une plume merveilleuse, je le répète mais vraiment c'est la grande force d'Emily Blaine. Elle est magique, alors je lui en veux d'autant plus, qu'elle peut faire bien mieux, Elle m'a frustrée de ne pas avoir développé cette histoire comme elle le mériterait.

par LLyza
Une nuit dans tes étoiles Une nuit dans tes étoiles
Emily Blaine   
C'est toujours les yeux fermés que je commence une histoire d'Emily Blaine. Elle a ce petit quelque chose qui la distingue des autres auteurs du coup, on adore et on crise parce que c'est trop court ! On était si bien avec Anna et ce bel inconnu, ce petit aparté donne envie de tellement plus :) on veut la suite !

C'était bien, c'était bon et c'est toujours tellement bien écrit !

par LLyza
Passion sous contrat Passion sous contrat
Emily Blaine   
Rapide : Sarah n’en peut plus de sa chef donc quand Alexandre, le PDG, lui propose d’être son assistante, elle n’hésite pas même s’il est a priori exigent et désagréable... Une très courte histoire donc un dénouement rapide et un thème vu et revu mais l’écriture fluide nous fait passer un moment sans prise de tête.

par Folize