Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de alissa76 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Starless Sky, 1er mouvement : Asagiri Starless Sky, 1er mouvement : Asagiri
Isabelle Wenta   
Immersion au sein du groupe Nothing Else dans lequel les chamailleries incessantes mettent en péril l'union même du groupe. Kiyoshi est sur le point de flancher, son passé tourmenté lui fait fuir toute implication intime. Kazuo devient ingérable avec son acharnement et son caractère venimeux.

Un Ash transit qui n'attend qu'un signe de Sato pour respirer pleinement à nouveau.

Et au milieu, Hikari qui suit le mouvement.

Survivront-ils à la crise qui se profile à l'horizon ?



Nous gravitons autour de ce petit groupe de musiciens, chacun cache un secret, un mystère, une ombre noire au tableau qui le rongent et provoquent des tensions relationnelles entre eux.

Comme dans toute unité, ils devront affronter des crises, des querelles enfantines sous couvert de pitreries, de répliques cinglantes chargées en émotions qui transpirent à chaque mot suivi de réconciliations.

Le groupe se compose de 5 membres, ils sont tous attirants à leur manière avec des caractères propre à chacun :

-Kiyoshi, l'un des guitaristes se croit indigne de connaître l'amour et d'en donner. Il étouffe ses désirs, ses sentiments. Il se noie dans un enchevêtrement de nuits sans lendemain pour tenter d'oublier l'objet obsessionnel de sa convoitise. C'est une âme torturée, un écorché vif luttant contre ses démons intérieurs.

-Kazuo, guitariste et leader de la troupe est celui que l'on a envi de haïr immédiatement de part son attitude détestable. Mais une fois que l'on creuse un tantinet, on remarque un meneur présent, autoritaire et également une personne sur laquelle on peut compter. D'ailleurs j'espère en apprendre plus à son sujet par la suite !

-Ash, le bassiste est mon préféré, mon chouchou. Il est à la fois l'ami, le confident, le grand frère, doux, sensible et attentif aux besoins des autres. Toujours prêt, d'une patience chevaleresque qui m'a ému et attendri.

-Sato, le batteur cache un secret qui l'empêche d'assumer ses sentiments, lui d'apparence si calme et froide dissimule en réalité un tempérament vulnérable et un grand besoin de protection. D'ailleurs, ses flash-back sont tristes, il se croit coupable d'un acte immonde.

-Hikari, le chanteur est un électron libre, boudeur, capricieux qui se donne un air de Bad Boy. Cependant, il est adorable et fragile, c'est l'enfant gâté du groupe. Il se rend rarement compte de ce qui se trame autour de lui au grand désarroi de l'un d'eux.



Au début du livre, nous réalisons des bons en arrières dans les souvenirs des protagonistes. Les bribes d'informations que l'on glane permettent d'assembler le puzzle de leur vie, de leurs déboires, de leurs rancœurs, sentiments, haines et amitiés.

Entre périodes orageuses et passionnelles, promesses silencieuses de partages, de bonheur, on embrasse leur quotidien de star avec leurs élucubrations délirantes et tordantes.

Toutefois, j'aurai aimé plus de précision sur l'espace temps, connaître les jours qui défilent et non les années.

Je tiens à remercier les Éditions Voy'el (Collection Y) qui m'ont permis de découvrir la plume d'Isabelle Wenta d'une douceur agréable, fluide, d'une grande sensibilité. Elle met les âmes de ses artistes à nues avec beaucoup de tendresse. La couverture du livre est juste sublime et très représentative de ce premier opus.

J'ai passé un très agréable moment avec Nothing Else. Maintenant, j’attends la suite de leurs péripéties où j'espère retrouver plus de rebondissements !

par KarineDS
Les ingrédients du Bonheur Les ingrédients du Bonheur
S. M. Gerhard   
Lien ici : http://wp.me/p5AuT9-1QV

Une nouvelle dans la romance M/M qui est accessible à tous. Certes cette histoire est très courte mais elle porte le titre parfait. Et elle possède également tout ce qu’il faut pour que l’on passe un délicieux moment… "Les Ingrédients du bonheur" de S.M. Gerhard.

Avec une plume fluide, délicate et addictive, l’auteur nous délivre un très beau message d’Amour. Une intrigue qui est pourtant simple mais qui est menée d’une manière bien originale, qui est subliment construite et qui ne vous laissera pas indifférent.

En effet, l’auteur aborde un sujet particulier. Celui de l’Amour Inconditionnel que portent les parents envers leurs enfants qui sont prêts à leur donner de précieux conseils pour trouver le Bonheur. Et c’est ce que va découvrir notre héros Soen grâce à son père. Ce dernier va lui donner une recette toute simple et surtout inratable qui pourrait changer sa vie à tout jamais.

Le plus grand souci avec les nouvelles, c’est le peu de pages. Et parfois, le lecteur a cette impression de rester sur sa faim. Or ici, ce n’est pas le cas. J’ai trouvé cette manière de faire bien trouver. Et je vais être honnête moi qui suis une maman, je pense que c’est une très belle méthode à appliquer.

En bref, "Les Ingrédients du bonheur" de S.M. Gerhard est une petite douceur qui est découvrir et qui est à consommer sans modération. Car en à peine une vingtaine de pages l’auteur a trouvé les mots justes pour m’émouvoir dans un premier temps et par la suite à me redonner le sourire. Une très belle surprise pour moi.
Cover Me, tome 1 : Protéger Cover Me, tome 1 : Protéger
L. A. Witt   
Lire PROTEGER, c’est plonger tête la première au cœur d’une idylle qui prend vie dans le danger, la douleur et la peur …. C’est suivre, jour après jour, la construction parfois fragile, d’un amour qui se développe malgré les doutes, mais qui se consolide grâce au soutien et à l’acception …

Lire PROTEGER, c’est faire face à l’angoisse grandissante d’un homme, qui après une épreuve plus que difficile, se verra malgré lui perdre pied, paniquer, jusqu’à une certaine paranoïa …. Mais c’est aussi suivre pas après pas, l’évolution d’un homme face au soutien que lui porte son partenaire …

PROTEGER, c’est l’histoire de Nick, ambulancier, qui voit sa vie menacée suite à une intervention dangereuse, sur laquelle il devra faire un choix de vie et de mort … C’est aussi , l’histoire d’une rencontre qui enfin apportera à ce dernier tout ce qu’il désirait dans une vie à deux, rencontre qui répondra, enfin à toutes ces attentes ….

Mais parfois, quand le danger nous emprisonne et nous poursuit sans relâche, qu’il déploie ses ombres, qui obscurcissent notre vision de la réalité, il est facile de perdre pied, et de mettre en péril cet équilibre précaire …
Voici deux hommes qui m’ont beaucoup touché, chacun à leur façon. D’abord Nick, avec sa fragilité et sa peur de ne pas être accepté tel qu’il l’est. Puis Andrew, pour sa patience, sa délicatesse, sa tendresse, son soutien de chaque instant. Même si par moment, je l’ai trouvé un peu agaçant dans toute sa prévenance, j’avoue que je suis tombé sous son charme à travers les yeux de Nick (au fil des mots, nous nous rendons compte, et ce avant Nick, que ce dernier est déjà amoureux lui, rien que par ses gestes et sa présence sans faille …)

Comme à son habitude, avec un style bien à elle, avec une plume douce et subtile à la fois, l’auteure a su, nous offrir une belle romance où l’amour, l’érotisme, le danger et le suspense se marient merveilleusement bien.

J’attends donc avec impatience le troisième opus de cette trilogie, afin de voir comment va évoluer leur relation, car nous nous rendons bien compte, que ces deux-là, ont encore du chemin à faire (sachant que le tome 2 sera avec deux nouveaux personnages) …

The Only Gold The Only Gold
Tamara Allen   
Jonah est un personnage attachant. Il m’a ému dés les premières pages. Attristé par moment, il ne vit que pour son travail depuis quatorze ans, il y est rigide, froid, méticuleux, dévoué et suit consciencieusement les règles, au point d’en oublier le côté humain du banquier lors de ses interactions avec le personnel de la banque. Mais toujours prévenant et agréable avec les clients.

S’attendant à une promotion méritée, il en n’est des plus surpris à l’arrivée de Reid Hylliard. Dès les premiers jours, il va s’acharner à le détester, le surveiller pour détecter la moindre faute, contester les moindres décisions ou changements qu’il souhaite opérer. L’énergie négative que déploie Jonah est impressionnante et agaçante par moment, il ne laisse aucune chance à son trésorier, qui a déjà conquis le cœur de tous les employés et dirigeants.

Mais au fond, Jonah n’est pas méchant, vexé ? Oui… Déçu ? Aussi… Lui qui avait tant donné à sa banque, se retrouver sur la touche et pour un inconnu de surcroît. Sa confiance en lui s’étiole, les doutes l’envahissent. Ce côté de lui m’a attendrie et m’a donné envie de le soutenir et de le réconforter. Jonah est au fond un jeune homme solitaire, qui cherche sa place et qui pensait l’avoir trouvé et fait ses preuves à la Grandborough Bank.

Reid est un jeune homme amical, sûr de lui, arrogant et effronté… Il n’a pas la même vision de la banque que Jonah ce qui créé des tensions entre les deux hommes, qu’il se plait à entretenir et attiser. Mais pour le bien de la banque et des employés, il redouble d’efforts pour se faire accepter du jeune trésorier adjoint… Des efforts qui s’avéreront payants… Et même plus.

Une plume fluide, douce tout au long du récit, qui laisse passer les émotions que ressent Jonah. Des larmes ont coulé sur mes joues à plusieurs reprises. Mais une plume plus floue, qui manque de précision pendant les moments intimes et tendre (il arrive que nous ne savions plus qui fait quoi et cela m’a donné une impression brouillonne ! ).

Jonah est un personnage très bien construit qui au fil des pages opère une transformation, c’est subtil et cela se fait en douceur. Pas de changement de ton en deux pages, ce que j’ai apprécié.

Une douce romance qui s’installe lentement (peut-être un peu trop au début, j’ai attendu qu’il se passe quelque chose…) sur un fond de mystère qui entoure Reid, son comportement, son attitude et certains de ses agissements.

Tamara Allen m’a happé, son personnage m’a séduite et son histoire tenue en éveil jusqu’à la dernière page. Un début gentiment touchant puis tendre et une troisième partie addictive.


J’ai passé un bon moment de lecture et je vous invite à vous en faire votre propre opinion.

par ElsReader
Le cœur en balance Le cœur en balance
Marie Sexton   
Avis posté sur BdP:
http://www.boulevarddespassions.com/t12532-le-coeur-en-balance-de-marie-sexton#234125

Lu en vo.

Voilà une histoire qui m'a beaucoup émue. Plusieurs sujets sont abordés ici comme la religion mormone et les interactions familiales concernant l'homosexualité de l'un des leurs. Mais aussi d'autres thèmes assez difficiles tels que l'abus sexuel et la dépression.

Nos deux héros sont à l'opposé l'un de l'autre. Levi aime le sexe et le surf. Barman la nuit dans un bar gay, c'est un bon vivant sexy qui plaît aux clients et ne se prive pas pour s'offrir très régulièrement du bon temps avec eux. Ils ne sont que des coups d'un soir sans attache et il se complaît dans cette situation. Issu d'une famille mormone avec qui il est en désaccord concernant son homosexualité, il s'est éloigné d'eux. En réalité travailler dans ce lieu de perdition - selon leurs dires, et mener ce train de vie, c'est un peu un pied de nez qu'il leur fait, démontrant ainsi: Voyez, je suis homosexuel, je l'assume et le vis pleinement !
Sa rencontre avec Jaime lui fera prendre conscience que cette vie-là ne le rend pas heureux finalement, et qu'il aspire à bien plus que ça.

Jaime est un homme timide et introverti en grande souffrance depuis de nombreuses années. Coincé dans une dépression et victime de terribles cauchemars la nuit, atteint de troubles obsessionnels compulsifs et ne supportant pas qu'on le touche, il ne vit pas, il survit j'ai envie de dire. Des hommes lui ont fait beaucoup de mal lorsqu'il était plus jeune et l'ont brisé. Il n'a ni famille (celle-ci lui ayant lâchement tourné le dos lorsqu'il avait le plus besoin d'elle), ni ami, personne à part sa chienne Dolly qu'il affectionne énormément. Son contact ne lui faisant pas peur, lorsqu'il craque et a besoin de réconfort c'est elle qu'il serre dans ses bras et contre qui il étouffe ses pleurs. Il sait qu'il aime les hommes mais n'a aucune expérience du fait de son traumatisme passé. [spoiler]Il était jeune et encore vierge lorsqu'il a été violé.[/spoiler] Exercer le métier de masseur était une façon pour lui de ne pas tourner complètement le dos au monde, à la vie, de rester ancré dans cette réalité qui l'effraie terriblement.

Il s'agit d'une romance certes, mais pas seulement. Le chemin pour nos deux hommes va être long avant que leur désir réciproque les mène à des contacts physiques et intimes. Ils seront d'abord des amis et il faudra patienter une bonne partie du roman avant qu'ils échangent leur premier baiser. Leurs contacts intimes sont empreints de douceur et de respect de l'autre et d'ailleurs [spoiler]il n'y a pas de réelle pénétration[/spoiler] mais franchement étant donné le sujet difficile abordé je trouve que ça rend le texte d'autant plus intense et touchant.

Arriver à se rapprocher, apprivoiser et gagner la confiance de Jaime va être un véritable challenge pour Levi. Et si celui-ci parviendra à ouvrir peu à peu son compagnon à lui et ce qui l'entoure, Levi lui aussi va évoluer et changer pour devenir un homme meilleur et vivre plus sainement en commençant par se respecter lui-même et son corps.

J'ai aussi apprécié le fait que parallèlement à leur histoire nous en apprenions sur les croyances mormones. La famille de Levi tient une place importante dans ce récit, et j'ai aimé que malgré leurs désaccords Levi ne souhaite pas leur tourner le dos et essaie d'arranger les choses. En apprendre sur le mormonisme était assez intéressant bien que j'avoue avoir trouvé certains passages un petit peu longs...

Le passage ci-dessous se déroulant sur le bord d'une plage m'a fait vibrer, parce que les rares premiers moments de contact physique entres Levi et Jaime sont précieux et doivent être savourés avec beaucoup de respect. (voir mon extrait 1, en vo par contre)

Une belle histoire romantique et touchante, qui se construit doucement mais sûrement.

Ma notation: 4.25/5


par Attila9
West End, Tome 1 : Danse West End, Tome 1 : Danse
Teodora Kostova   
Croyez-vous au coup de foudre ? Avez-vous connu ce phénomène lors duquel vous succombez au premier regard et que vous savez que se sera lui ou elle pour toujours et personne d’autre ?
Si oui, ce livre est fait pour vous.

Quand Jared et Fenix se voient pour la première fois, c’est le coup de foudre réciproque. De là s’en suit une passion dévorante, un amour fou qui consume tout dans son sillage. Ils vont s’aimer à perdre haleine.

Entre eux, tout devient très vite passionnel, fusionnel… Ils sont inséparables, complémentaires. Ils forment deux parties d’un tout ; ils fusionnent leurs corps au delà de ce que peut exprimer les mots.
Ces deux êtres sont touchants, attachants, émouvants, criants de réalisme, tellement humains dans leurs émotions, dans leurs gestes d’amour partagés et dans leurs ressentis.

On plonge avec délectation dans leur histoire d’amour qui chamboule tout sur son passage… très vite tout se met en place, ils s’installent ensemble, font tout ensemble. L’un n’est rien sans l’autre.

Mais chacun a ses propres rêves, et quand le destin s’en mêle, et met un grand coup de pied dans cette histoire sans fausse note, tout leur univers s’en retrouve modifié.

Malgré cet amour réciproque, des décisions capitales pour leur avenir respectif doivent être prises… Arriveront-ils a y faire face, à se pardonner, à se retrouver ?

L’auteure, avec pleins de délicatesse, de mots justes, d’émotion, nous livre une histoire d’amour vibrante entre deux hommes destinés l’un à l’autre, qui vont se perdre sans jamais cesser de s’aimer. Elle nous offre un magnifique coup de foudre et nous démontre, avec un florilège d’émotions plus fortes les unes que les autres, que cet amour hors norme peut durer toute une vie quand on s’en donne les moyens.

Merci à l’auteure pour cette merveilleuse histoire au cours de laquelle j’ai énormément vibré au son des battements de leurs cœurs.

Je tiens aussi à souligner la beauté de cette couverture qui nous retranscrit avec brio toute les émotions ressenties quand Fénix danse et que Jared l’admire…

The Bourbon Street Boys, Tome 1 : Surprise au bout du fil The Bourbon Street Boys, Tome 1 : Surprise au bout du fil
Elle Casey   
Amazon n’est pas que libraire, il est aussi éditeur, en effet, il a lancé Montlake Romance depuis un petit moment. J’avais déjà pu apprécier la qualité avec Love in Provence de Tamara Balliana, je voulais voir si ce n’était pas juste un coup de bol. Alors, j’ai commencé les premières pages et j’ai bien ris.

L’héroïne est drôle, avec des répliques et des pensées un peu folles. Elle Casey offre des personnages attachants en commençant par son personnage féminin mi-bcbg mi-foldingue, son apparence est trompeuse. On peut dire la même chose pour le personnage masculin !

Et tout autour, il y a l’intrigue avec un suspens simple et efficace, une romance qui prend son temps avec l’installation de cette équipe. Bourbon Street Boys est un groupe qui travaille pour des particuliers ou avec les autorités, ils enquêtent sur diverses missions.

J’ai adoré la situation de départ avec ses échanges de textos, et tout le rocambolesque qui arrive par la suite. Si la suite est assez inattendue et un peu invraisemblable, je me suis laissée faire. J’ai pris le parti d’accepter, mais c’est surtout pour son personnage féminin, May que j’ai complètement craqué.

Si vous souhaitez une histoire avec un peu d’humour, des personnages attachants et sexy, une histoire avec une intrigue simple. Idéal pour ceux qui veulent se mettre à la romance suspens modérée.

par LLyza
Macaria, tome 1 : L'or de la liberté Macaria, tome 1 : L'or de la liberté
Kerberos   
Une histoire sympathique, des personnages attachants, de l’humour, une intrigue…

Le lieutenant Jonas Torres, pendant un congé forcé et des circonstances insolites, fait la rencontre de l’équipe MACARIA et surtout de l’un de leur agent Gabin Demers. Jonas est un homme solitaire mais sociable avec un humour décapant. Il est très vite rejoint au sein de l’Agence des hybrides par les trois hommes sous son commandement.

Gabin est un chacal garou noir, c’est aussi l’élément le plus puissant de l’équipe des hybrides. C’est un jeune homme sauvage, solitaire, froid au très mauvais caractère. Il a un passé extrêmement difficile et suite à celui-ci, il déteste les humains.

Ainsi, Jonas et son équipe sont « prêtés » par l’armée canadienne à l’Agence d’Arès afin de mettre hors d’état de nuire l’Or de la liberté, une bande de chasseurs horriblement sadique qui s’en prennent aux membres de la communauté des hybrides. Ils unissent leurs forces et leurs informations afin de les débusquer et de secourir les personnes ayant été enlevés.

Un lien semble lier Jonas au jeune hybride, un lien qu’ils ne comprennent pas… Jonas et Gabin arriveront-ils à faire équipe ? Et Jonas, réussira-t-il à contenir son cadet ?



Une plume 100% québécoise, avec ses jurons, ses expressions, ses mots… Au début, j’ai eu un peu de mal, (je l’avoue, j’ai cherché quelques fois la signification de certains mots, il manque un lexique pour moi.) mais, après le deuxième chapitre je navigué en eau fluide et je me suis délecté de ce langage différent du notre, mais de pas-grand-chose, de ce jargon cru et sarcastique… Cette plume est rafraîchissante de par sa rareté (pour moi, c’est mon premier roman québécois), et bourré d’humour, j’ai gloussé et franchement éclaté de rire par moment. Le personnage de Jonas… Ah ! Lui est son esprit mal placé, ses réflexions…. Mais en fait, ils sont tous à se tordre.

Un premier tome qui se lance doucement, qui nous présente les personnages et leur univers. Une intrigue, que je dirai survolée… Mais qui s’approfondit vers la fin, avec un prologue qui nous donne envie de lire la suite. Que j’attends d’ailleurs avec impatience. ;-)

Ah… En parlant de fin… Je sais que vous avez ou allez remarquer que le « prologue » est en fin de livre… Eh ben, c’est normal, car au Canada, les prologues ou épilogues sont l’inverse des prologues et épilogues de chez nous. Si, si, j’ai eu confirmation après une discussion avec l’auteure… C’est une chose que j’ignorai et l’autrice devrait tourner son deuxième tome à la sauce française, ce qui est très gentil de sa part.

J’ai donc passé un bon moment de lecture, joyeux et sans prise de tête. Maintenant, c’est à vous de vous en faire votre propre opinion.

par ElsReader
RAJuffern, Tome 1 : Taliane RAJuffern, Tome 1 : Taliane
Emmanuelle Amadis   
Taliane, est un Dionos - race souveraine de RAJuffern - travaille avec ses équipiers pour récupérer des corps. Son don de réparer les os le font traverser leur monde de long en large. Âgé de plusieurs siècles, Taliane est immortel - ou presque. Il est un Dionos agréable, qui ne connaît pas grand chose à la race humaine, mais va faire en sorte que le temps de Jaison à ses côtés lui soit le plus agréable possible. Son personnage est intéressant sur le fait qu'il ne ressemble pas forcément aux autres Dionos. Là où ils voient un simple en-cas ou jouet, Taliane voit d'abord un corps, un mâle perdu qui s'éveil au milieu d'un monde qu'il ne connaît pas.

Jaison est un humain avide de savoir. Il ne met pas longtemps à trouver ses marques, apprenant la langue Dionos jusqu'à surprendre Taliane lui-même d'une telle rapidité et facilité. La vie humaine de Jaison était un bazar total - et je reste courtoise pour le coup - mais sur RAJuffern, il nage presque en plein bonheur depuis que ses yeux ont croisés ceux de son ange, Taliane. C'est presque naturellement que tout va s'enclencher entre les deux mâles. Deux races différentes, qui lentement vont cohabiter.

L'intrigue se déroule essentiellement chez Taliane, de ce fait nous avons une impression de huit clos, bien que nous ayons des points de vues externes sur Taliane et Jaison. Nous découvrons lentement ce monde surprenant, leur mode de vie, leur fonctionnement etc... C'est un monde vaste et riche, intéressant et un mélange entre plusieurs créatures fantastiques modelées différemment. Ce que j'ai aimé, c'est qu'ils apprennent de l'un et l'autre. Le savoir est une chose qui se partage et c'est ce qui se passe dans ce premier tome. Ils échangent, discutent, apprennent. Bien que Taliane n'irait pas jusqu'à apprendre la langue humaine. Leur relation va naître tranquillement, avec le désir comme fil conducteur.

J'ai beaucoup aimé l'écriture d'Emmanuelle Amadis. Lente, prenante et efficace. Il est facile de plonger dans son univers pour en découvrir le maximum. Beaucoup d'informations surviennent. Parfois de longues descriptions ou de longs paragraphes, mais on se laisse happer avec facilité dans cet univers.

http://encredeslivres.blogspot.fr/2016/08/rajuffern-tome-01-emmanuelle-amadis.html

par Linkward
Question de temps, Tome 1 : Tout vient à point... Question de temps, Tome 1 : Tout vient à point...
Mary Calmes   
Encore tout bon pour l'auteur!

Jory est malencontreusement témoins d'un homicide. Il décide de témoigner mais refuse de faite partie de la protection de témoins, malgré toute la force de persuasion que déploie l'inspecteur Sam Kage. Sa vie devient donc un capharnaüm entre les tentatives pour l'éliminer, l'inspecteur Kage et leur relation mouvementée, sans oublier tous les prétendants de Jory et son patron! Il n'a pas une vie simple...

J'ai adoré le personnage de Jory, sa douceur, ses répliques, sa force et ses doutes et peurs. Par contre j'aurais volontiers mis de bonnes paires de claques à Sam...

Malgré une plume légère et douce, j'ai eu quelques fois du mal à suivre. J'ai dû relire certains passages plusieurs fois afin de bien comprendre. Je ne sais pas si c'est les tournures de certaines phrases ou la traduction. Par moment les scènes sont mal décrites, enfin pas situées dans l'espace. J'ai du mal avec ça... Quand je lis, je me fais un film dans ma tête où les personnages évoluent, se déplacent dans un environnement préalablement décrit. Et par moment le manque de description ma gêné.

Et la fin? Non sérieusement!!! J'ai horreur de ça!!!! Si j'avais su, j'aurais laissé ce tome un bien au chaud dans la PAL en attente du 2eme! Quoique? J'aurais vraiment eu du mal à attendre... Il va me falloir patienter combien de temps pour connaître la suite!

Malgré mon petit coup de sang concernant la fin... Mon problème avec les trais d'unions trop longs... J'ai adoré!!!!! J'ai rigolé, souri, grogné et même eu quelques larmes aux yeux.

Vite la suite!!


par ElsReader