Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de alittlecreativity : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Mamette, tome 1 : Anges et pigeons Mamette, tome 1 : Anges et pigeons
Nob   
Mamette est une Bd toute "rondelette". C'est la mamie rêvée. Vraiment très simple et toute mignonne. Ce sont des dessins tout petit et tout mignon (encore une fois) aussi.
Vipère au poing Vipère au poing
Hervé Bazin   
Très bon livre autobiographique, la relation mère fils y est des plus perverses, on aborde ici la maltraitance qu'elle soit passive (père) ou active (mère). Et pourtant, malgré la gravité de l'ouvrage, le besoin de survie de l'auteur lui permet de prendre de la distance et de se construire malgré son histoire, brillamment dénoncée dans cet ouvrage.
Malgré la gravité du livre, l'humour est présent, les personnages sont superbement dépeints et les scènes sont très réalistes.
A lire !

par Lilwen
Le Journal d'Aurélie Laflamme, tome 1 : Extraterrestre... Ou presque ! Le Journal d'Aurélie Laflamme, tome 1 : Extraterrestre... Ou presque !
India Desjardins   
Aurélie Laflamme.. Cette jeune fille gaffeuse représente vraiment très bien une jeune adolescente qui ne sait plus qui elle est. Se livre est tellement réel qu'il est presque drole de se voir dans chaque page du livre. le 7e tome vien tout juste de sortire en librairie, et c'est presque triste de voir la fin approcher. puisque c'Est comme si l'on finisais nous même les page de notre adolescence.
je le conseille a toute jeune fille qui aime les histoire d'amour,, d'adolencente quoi? :)

par 2242667
Les Enchanteurs, Tome 1 : 16 lunes Les Enchanteurs, Tome 1 : 16 lunes
Margaret Stohl    Kami Garcia   
J'ai adoré, on a enfin une histoire vue à travers le regard d'un GARCON... Donc un peu de changement. Ensuite l'histoire est très prenante, je trouve quelle change aussi. Ce n'est pas cucu la praline comme Twilight par exemple.
Sobibor Sobibor
Jean Molla   
Il m'a fallu 2 jours pour pouvoir en parler. Coeur serré, larmes aux yeux, mal, mal, mal..
Sobibor nous envoie la Shoah à la figure à travers l'histoire d'une jeune fille instable anorexique et d'un collaborateur français de la guerre.
Livre que je rattache au Journal d'Anne Frank de part son thème mais aussi côté émotions avec affaiblissement moral pendant et après la lecture. D'ailleurs, malgré le caractère historique et brut du Journal d'Anne Frank, Sobibor nous livre plus d'émotions, froides et dures, cruelles et sans demi-mesures. On est loin de la douceur d'Anne Frank en tant que narratrice. Là, on est au coeur de la guerre tout en étant au jour d'aujourd'hui, soit au moins 55-60 ans plus tard (date première parution 2003). On découvre la guerre avec les yeux d'Emma, 17 ans, qui lit le journal tenu par un partisan français de l'Allemagne ; on sent la froideur et l'indifférence de ce dernier devant les Juifs, leur mort. Difficile de lire ces mots si plats devant une telle horreur. C'est justement ce qui rend ce roman si tragique et bouleversant je crois. Jacques Desroches est un personnage désintéressé de la souffrance des Juifs dont il approuve l'exécution. On suit l'évolution de son amour pour une servante polonaise, la grand-mère d'Emma, relation qui, pour la jeune fille, est tout simplement monstrueuse ; elle ne comprend pas comment sa grand-mère a pu aimer cet homme aux idéaux nazis et bourreau indirect de 250 000 Juifs.
Emma est mal dans sa peau, elle enchaîne boulimies et anorexies jusqu'à ce que son corps soit lisse et plat, sans formes ni courbes, sans graisse ni chair, juste sa peau et muscles abîmés. On suit sa chute vers l'abandon de soi, alors qu'elle délaisse tout et se réfugie dans l'exutoire qu'elle ressent quand elle se fait vomir.
Un dénouement inattendu et sans pitié, qui vous laisse déchirée.
Lu pour le lycée, pour l'option Littérature et Société qui exploite le thème de la Shoah au 3e trimestre. Nombreux cours, témoignages vidéos et images d'archives vus en classe qui approfondissent l'étude de ce livre. Le génocide des Juifs laisse pantelant, devant tant de cruauté. Ca devient une idée noire qui nous hante. La Shoah est dangereuse, elle empoisonne ceux qui essaient de la comprendre. C'est un poison. Ca ronge de l'intérieur.
Et pour ce rendu attristant et poignant, un grand bravo à l'auteur qui a su transcrire l'horreur de cette période à travers un petit roman.

par _Ambre_
Matilda Matilda
Roald Dahl   
Matilda s'avère être un ouvrage intéressant, à divers égards. Il s'adresse surtout aux enfants, mais peut tout à fait être lu par des adultes. Humoristique et originale, il dépasse la barrière de l'âge et offre nombre de surprises.


par Marion563
Le Petit Prince Le Petit Prince
Antoine De Saint-Exupéry   
Une merveilleuse histoire. On s'y accroche à ce petit bout d'enfant. L'innocence de l'enfant et la nostalgie qu'on en a nous reviennent en pleine face quand on parcourt les pages de ce livre. Si on le lit en étant jeune (ce fut le cas pour moi), on l'apprécie sous un certain angle mais on ne perçoit pas vraiment tout ce qu'il implique... Mais en le relisant ayant grandi et mûri, on se rend compte que ce livre cache des trésors de pensées et on ne peut que se laisser transporter... Assurément un livre que je lirai plus tard à mes enfants :)

par Chouc's
Eugénie Grandet Eugénie Grandet
Honoré De Balzac   
Ce roman épuré a un déroulement très simple. Dans la vie grise d’Eugénie, l’événement passe au second plan, c’est le temps qui fait tout. C’est une tragédie, où il y a peu de personnages, deux en somme, une crise, avec l’intrusion d’un personnage extérieur, une lutte dont les acteurs représentent les grandes forces qui font aller le monde, l’amour et l’argent, terminée par une défaite qui élève la victime, mais dans la douleur et la tristesse.
Frankenstein Frankenstein
Mary Shelley   
Un excellent livre avec son lot de monstruosité et parfois surpris par ce récit vraiment bien écrit et pas toujours facile, car le monstre n'est pas toujours celui qui a l'apparence du monstre excellent !
qui ne connaît pas Frankestien un livre choc j'ai adoré!
Pierre et Jean Pierre et Jean
Guy De Maupassant   
Pierre est l'aîné des deux frères, la trentaine, brun, intelligent, d'humeur versatile, nerveux, rancunier. Jean a cinq ans de moins, il est blond, barbu, tolérant, gentil et conciliant. Le premier a été reçu docteur, le second est licencié en droit. Les deux se retrouvent au Havre, chez leurs parents, pour passer quelques jours agréables en compagnie d'un père, ancien bijoutier passionné de pêche et de navigation, et d'une mère qui a toujours cherché à apaiser leurs petites rivalités.
Mais les choses prennent une autre tournure lorsque Maître Lecanu, notaire de son état, vient annoncer que Jean a été choisi comme légataire universel, suite au décès d'un ancien ami de la famille.

Avec "Pierre et Jean", Maupassant romancier, nous livre une oeuvre réaliste, une vision méditée et réfléchie basée sur l'observation de faits, d'événements ancrés dans la réalité. Ce roman est précédé d'une Préface dans laquelle l'auteur donne sa conception de la vérité romanesque, puis Maupassant raconte la vie d'une famille de la petite bourgeoisie de province. La tension du récit progresse, lequel gagne en force et réalisme. La peinture détaillée des caractères et des sentiments rend compte de l'art d'écrire de Maupassant qui réussit à nous faire toucher du doigt les difficultés et les souffrances qu'engendre une relation où injustice et secret familial sont le point de départ.
Une oeuvre intemporelle et indémodable.

par SuperNova