Livres
524 082
Membres
542 151

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Cookie520 2020-09-08T00:39:03+02:00

« Tu me tues avec ton regard

Me consumes avec ton sourire

M’enterres avec ton indifférence. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Camille-297 2020-09-05T15:26:42+02:00

— Mon père va te tuer.

Je souris contre ses lèvres tandis que sa langue cherche de nouveau à se frayer un chemin entre les miennes.

— Tu ne peux pas sortir du lait devant un chat affamé et t’attendre à ce qu’il passe son chemin

Afficher en entier

Tu arraches des aveux de mes lèvres

Des réactions de ma chair

Des combats de mes poings

Du sang de mon cœur

D’un seul regard

J’ai parfois envie d’abattre le mur que j’ai bâti entre nous

De te laisser entrer

Et de te regarder me détruire

Afficher en entier

— La salope est probablement enceinte de cette racaille.

Je m'excuse avant d'aller vomir dans un des W.C.

—Peut-être que Dar est enceinte elle aussi ! crie Blythe de la cabine voisine.

Quand j'en sors, Esme s'approche de moi et incline la tête en tiquant :

— Tu n'as vraiment pas l'air en forme, ma chérie. Peut-être que tu devrais renoncer pour cette fois.

Peut-être que tu devrais mourir.

Le lycée ressemble à un aquarium géant rempli de requins. Les élèves tournent en rond, se toisant dangereusement, animés du besoin d'être libérés. Seuls les plus forts survivent.

Afficher en entier
Extrait ajouté par 960justine 2020-09-15T16:51:14+02:00

— C’est au sujet de ma fille ?

Je hausse un sourcil.

— Laquelle ?

— La biologique, bâtard.

Je souris. Je ne lui mens pas, parce que je n’y arrive pas. Parce qu’il mérite mieux que ça, putain.

— On devrait rentrer. Votre femme va s’énerver.

— Ma femme est toujours énervée. Elle a deux filles qu’elle ne peut contrôler sous son toit, et elle les aime beaucoup trop pour durcir le ton. Crois-le ou non, Penn, je suis de ton côté. C’est pour ça que je vais te donner un précieux conseil. Ici. Maintenant. Est-ce que tu m’écoutes ? Je cille, dans l’expectative.

— Choisis ta sœur.

— Monsieur ?

— Choisis-la. Ne choisis pas Daria. Tu ne pourras pas lui donner tout ce qu’elle mérite. Et ma fille mérite tout. Pas la moitié. Pas un quart. Et surtout pas de la merde. Laisse-la. À moins, bien sûr… Il s’interrompt et penche la tête pour m’examiner.

J’arrête immédiatement de respirer.

— À moins ?

— Que tu aimes Daria. Dans ce cas, je ne te permets pas, sous aucun putain de prétexte, de briser vos deux cœurs parce que Sylvia Scully l’a mauvaise.

Je déglutis.

Afficher en entier
Extrait ajouté par nonima38 2020-09-10T23:02:54+02:00

« Je t’ai aimée en secret, et je t’ai aimée ouvertement devant nos deux mondes, et si tu crois que j’arrêterai de t’aimer quand bien même tu mettrais un océan entre nous, tu te trompes complètement. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Camille-297 2020-09-05T15:26:15+02:00

— Gus a besoin d’un traducteur pour te comprendre. Il ne parle pas couramment le clochard blanc.

— Et toi, si ? rétorque Penn en arquant un sourcil de manière aussi dévastatrice que sophistiquée.

— Chaud ! s’écrie Gus en levant le poing et en riant. Merde, vous vous détestez tous les deux.

Afficher en entier
Extrait ajouté par summeraws 2020-09-03T03:01:27+02:00

Tu n’as jamais été une légère averse, Penn Scully. Quand je suis tombée amoureuse de toi, c’était des trombes d’eau, et je t’ai senti partout. Tu étais de la grêle.

Afficher en entier
Extrait ajouté par summeraws 2020-09-02T20:20:19+02:00

— Ces cigarettes vont te tuer.

Elle chausse ses lunettes de soleil et lève le menton. Elle a de l’audace, celle-là.

— Tant mieux. Je me demande ce qu’elles attendent merde.

Afficher en entier

— Que fais-tu ici de toute façon ? je marmonne. Tu ne devrais pas être en cours ? Et ne me dis pas ce que je dois faire. Tu n'es rien d'autre qu'un invité indésirable.

— J'ai séché, comme toi.

Il promène son regard sur moi comme si je n'étais rien. De l'air.

— Et je suis d'accord sur mon statut d'invité. Je suis au mieux un invité peu disposé. Mais on m'a fait une offre, et j'aurais été stupide de la refuser. J'ai remarqué la façon dont tu me mates. Oh ! Skull Eyes...

Il me lance ce surnom au visage comme si ces dernières années n'avaient pas compté. Puis il fait un pas vers moi, son sourire carnassier bien en place.

— Cette fois, putain, je vais te détruire.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode