Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de AllieEarl : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
À tout jamais À tout jamais
Nicholas Sparks   
Dieu que j'ai pu pleurer en lisant ce livre ... magnifique !!! c'est le seule mot qui me vient.
Sur la route Sur la route
Jack Kerouac   
Le sujet tourne autour de l'aventure. Celle de l'amitié (partage de pureté et naïveté mêlées) entre Sal Paradise et Dean Moriarty, de la jeunesse, de la liberté, du jazz, de la consommation de drogue et d’alcool, de l'adolescence et du sexe.
Aucun suspens hitchcockien ici, mais une seule dynamique : la route. Elle happe les héros beatnik qui se rejoignent, se séparent, se retrouvent encore et philosophient sur le monde pourri des Etats-Unis des années 50. C'est d'ailleurs une bonne critique sociale de l'époque : contestation des valeurs, des manières de vivre normatives et des limites imposées, ce livre reste toutefois optimiste (ayant foi en la nature humaine et en un monde idéaliste sans contraintes).
Il était fait pour moi Il était fait pour moi
Rebecca Serle   
Il s'agit ici du 1er livre de Rebecca Serle, et quel livre ! J'en suis encore toute retournée, et rien qu'en y repensant et en écrivant ses quelques lignes, j'en ai les larmes aux yeux. Alors oui je sais, Roméo et Juliette on connait, on sait comment ça se finit pour les deux amants, mais vous êtes-vous déjà demandées comment Rosaline, l'un des personnages oubliés de Shakespeare et le 1er amour de Roméo, a vécu toute cette histoire ?
C'est ce que fait ici l'auteure en revisitant de façon moderne la tragédie de Roméo et Juliette, et elle le fait avec poésie, et émotion. Tout est écrit avec profondeur et vous porte à la refléxion.
J'ai adoré être Rosaline pendant 378 pages, j'ai souri, j'ai pleuré, j'ai rêvé, j'ai espéré, et j'ai douté, et tout ceci avec intensité. On passe et on ressent toutes les phases de l'amour, de la trahison et du deuil. Ce livre est pour moi une pépite, et je le relirais avec autant de plaisir que de douleur.

par coco69
Parle-moi ! Parle-moi !
Sarah Mlynowski   
J'ai acheté ce livre car une amie me l'a beaucoup conseillée et parce que le résumé me plaisait bien. Il a pas mal traîné dans ma PAL, et comme je suis entrain de passer des examens je me suis dis "c'est le moment" ! (Et je crois qu'on ne pouvait pas faire mieux étant donné que mon épreuve de philo était sur le passé !)

L'histoire début par Devorah qui est en terminale et qui nous explique sa situation - après le grand amour pendant 4 ans, elle a laissé tombé les études et ses amies et quand son mec l'a quitte, forcément elle se retrouve toute seule !
Donc, elle aimerait trouvé un moyen de changer ses actions, ou du moins de faire en sorte que son avenir ne soit pas trop pourri.
C'est à ce moment que son téléphone tombe dans la fontaine et que ô miracle, elle tombe sur elle même, mais en seconde.

Le début est un peu long, ce qui m'a déçu et comme j'ai eu du mal à me mettre dans l'histoire, j'ai commencé un autre livre à côté. Mais je me suis dis qu'il fallait que je le finisse (même si on devine plutôt vite la fin).

La Devorah de terminale (qui va se surnommer Ivy) va devenir quelqu'un de très... hypocrite. Voir méchante vis à vis de la Devorah de seconde (qui se surnomme Bleue). C'est à dire qu'elle va dicter toutes les choses à faire à Bleue pour qu'elle est un futur meilleur, et il suffit juste que Bleue le fasse pour que son avenir à elle soit modifié, autrement dit, Bleue doit travailler des heures interminables et faire toute une liste de chose quasi impossible, et c'est Ivy qui récolte tout dans l'instant (bon Bleue va le récolter plus tard, mais quand même ça ne parait pas juste).

C'est une lecture bien agréable, bien que le comportement d'Ivy est un peu lourd par moment. Pas vraiment de suspens mais c'est un livre qui nous apprend que chaque décisions est importante et qu'on ne sait pas de quoi demain sera fait, alors il ne faut pas prendre des décisions que l'on risque de regretter car après, il n'est plus possible de changer !
Sept jours pour une éternité... Sept jours pour une éternité...
Marc Levy   
J'ai adoré ce roman!!! de tous les Marc Levy, je trouve que celui-ci est le plus beau. Le thème est banal : la lutte entre le bien et le mal, mais l'histoire d'amour est tellement touchante, que j'aurais besoin d'un sacré amas d'arguments pour qu'on me prouve que c'est un roman nul !
Callie & Kayden, Tome 1 : Coïncidence Callie & Kayden, Tome 1 : Coïncidence
Jessica Sorensen   
Ce livre m'a bouleversée... Il m'a émue et remuée. Kayden est frappait par son père, et Callie a vécu la pire horreur qu'une fille peut vivre [spoiler]elle s'est faite violée, à douze ans, lors de sa petite fête d'anniversaire avec tous ses camarades. Dans l'obscurité de sa chambre, sans que personne ne remarque quelque chose. [/spoiler] On connait dès le début l'histoire de Kayden, mais celle de Callie est décrite très subtilement. On comprend ce qu'il lui est arrivé très vite sans savoir si c'est bien cela. En effet, seule les gestes, les émotions et les sensations de Callie nous permettent de comprendre. Et c'est ainsi qu'une douloureuse histoire d'amour naît entre les deux personnages écorchés. [spoiler]J'étais touchée, et je ne sais pas pourquoi par la façon que Callie avait de se protéger. J'étais touchée par ses tremblements, par ses gestes et sentiments. Par ses yeux qui ne quittaient pas la main qui la touchait, par ses lèvres tremblotantes lors d'un baiser. J'ai été touchée par chacun de ses gestes même le plus désespéré lorsqu'elle se fait vomir pour évacuer le mal en elle jusqu'à saigner. Chacun de ses choix et de ses actes m'a émue. Et lorsque enfin elle révèle son secret je n'ai pas pu m'arrêter de pleurer.
La passage que j'ai certainement le plus apprécié, est la façon dont Kayden a consolé Callie après qu'elle ait vu Caleb, l'auteur de tout ce mal encré en elle. J'ai bien cru qu'il n'allait rien faire, pourtant, ce qu'il a fait été bien plus touchant. Après avoir consolé Callie, il a fait ce qu'il avait a faire avec toute la froideur qu'il fallait. Malheureusement son passé la rattrapé lorsque son père l'a ramené de prison et lui a planté un couteau dans le ventre. [/spoiler]
A la fin, je ne pouvais plus m’arrêter de pleurer et j'avais l'impression que l'on avait arraché des pages mais cela ne m'a pas dérangé car j'ai directement commencé le tome 2. Cette histoire a été bouleversante pour moi, et je me suis énormément attachée aux personnages.

par Kiiwako
Larmes, Tome 1 : Larmes Larmes, Tome 1 : Larmes
Lauren Kate   
http://aliceneverland.wordpress.com/2014/08/15/larmes-lauren-kate-t1/

J’ai eu beaucoup, beaucoup, beaucoup de mal à m’attacher à Eureka. Elle vient de perdre sa mère trois mois plutôt dans un accident des plus étranges – [spoiler]leur voiture a été emportée par une vague scélérate alors qu’elles traversaient un pont.[/spoiler] Eureka a énormément du mal à s’en remettre. Elle doit aller habiter chez son père, qui s’est remarié quelques années auparavant avec une femme qu’elle n’apprécie guère, et n’arrive pas à s’intégrer à cette vie si différente de celle qu’elle avait avec sa mère.

Tous les éléments sont là pour que l’on éprouve une certaine empathie envers Eureka et ses déboires. Pourtant l’héroïne est fade, totalement apathique, assez égoïste et sans sentiment... Je n’ai pas du tout accroché avec elle. Et elle n’est pas la seule. Les autres personnages sont de la même trempe. On n’est pas proche d’eux, ils m’ont laissé totalement indifférente. Les seuls que j’ai vraiment appréciés sont les jumeaux de quatre ans, William et Claire, et encore.

Il arrive toute sorte d’évènements tous plus bizarres les uns que les autres, mais personne ne semble s’inquiéter plus que cela. [spoiler]Leurs réactions sont totalement irréalistes. En deux mois, Eureka assiste à deux vagues scélérates, manque de se noyer avec ses petits frères et sœurs, mais accepte de monter sans soucis sur un bateau.[/spoiler] Personnellement en un si court laps de temps, j’aurais été traumatisée par l’eau. De même que pour les jumeaux, [spoiler]elle les sauve de la deuxième vague, mais les embarque la semaine d’après sur un bateau… A quatre ans…[/spoiler] Bref inutile de dire que les réactions des personnages m’ont passablement énervées par leur manque total de réalisme.

Quant à l’histoire en elle-même… Le début est long, très long. La mise en place de l’histoire est trop lente. Les descriptions parfois incompréhensibles, personnellement celles des vagues m’ont plus embrouillées qu’autre chose, et j’ai préféré aller chercher directement sur le net à quoi ressemblait une vague scélérate au lieu de m’en tenir à la description (notamment[spoiler] lors de la deuxième, je n’ai strictement rien compris à le description de la situation, même après cinq relectures.[/spoiler] Impossible de m’imaginer l’environnement qu’essayait de représenter Lauren Kate.). Il y a beaucoup, beaucoup, beaucoup trop de détails qui ne servent strictement à rien, et qui cassent plus la lecture qu’autre chose. J’ai même eu parfois l’impression d’avoir une écriture vraiment brouillonne. Dès qu’il y a de l’action, cela retombe immédiatement. Il y a bien trop de longueurs, de passages vraiment ennuyants, et de temps morts.

L’action est vraiment difficile à arriver. Sur 500 pages, j’en ai passé 400 à me demander s’il fallait vraiment que je continue ma lecture. Les 100 dernières relèvent un peu le niveau, même si la fin m’a semblé vraiment fouillis. L’atmosphère est vraiment très sombre. De ce côté là Lauren Kate a bien su nous le faire ressentir. Mais il y a trop de morts pour que cela apporte du réel à cette histoire.

Par contre, l’histoire et le mythe qui entourent Eureka sont eux vraiment magnifiques. J’ai vraiment apprécié la découverte de la signification des trois objets qu’a légués Diana à sa fille Eureka. La recherche de[spoiler] la traduction du grimoire [/spoiler]est ce qui m’a fait continuer ma lecture.

J’ai été énormément déçue par ce livre. Je n’ai vraiment pas réussi à accrocher. Trop de longueurs, des personnages fades et un vrai irréalisme dans leur ressenti et leurs actions. Une fin qui m’a fait penser à Alice au pays des merveilles. Pourtant je pense qu’il y a énormément à faire avec le mythe et la légende qu’a mis en place Lauren Kate. Je lirai la suite, certainement, mais j’en attends vraiment beaucoup. Pour l’instant, Larmes est vraiment un beau livre à avoir dans sa bibliothèque, mais pas si bon que cela…

par Kesciana
Juliette Forever, Tome 1 : Juliette Forever Juliette Forever, Tome 1 : Juliette Forever
Stacey Jay   
Ce livre est une perle, même si j'étais assez amoureuse de l'histoire de Roméo et Juliette originale de Shakespeare... Mais celle-ci casse bien les illusions ! Roméo, meurtrier... Ah, on peut dire que ça change carrément ! Justement, c'est ce qui m'a beaucoup plut dans ce livre. Mais au fil des pages, il se passe des choses, et je crois que j'ai bien compris ce qu'il faut comprendre. Une belle histoire, elle est merveilleuse. Et la couverture ! Je la trouve très belle ! Mais au moins dans cette "suite" de leurs aventures, ben, ils sont immortels et ne sont pas morts tragiquement comme dans celui du vrai auteur... Mais Roméo a tué Juliette. Si ça c'est pas de l'originalité ! L'écriture est fluide, c'est un beau style. Je le recommande vivement !
Succomber, Tome 1 : Te succomber Succomber, Tome 1 : Te succomber
Jasinda Wilder   
Profondément intense et ravageur

Je déteste le titre et surtout la couverture qui ne rend vraiment pas justice au petit bijou qu'est cette histoire, en temps normal j'aurais dû passer complètement à côté, et pourtant...
Ce fût un ascenseur émotionnel intense...
Des personnages lumineux, excessifs, broyés, et terriblement attachants,
Des premiers émois amoureux merveilleusement bien retranscrits dans la première partie,
Une descente aux enfers bouleversante qui nous propulse à la place de l'héroïne, totalement anéantie par la douleur et foudroyée par le doute,
Et enfin une reconstruction qui nous asphyxie et nous terrasse, on manque d'air dans la 2ème partie, tant le style de l'auteur est brillant, inspiré et hypnotique, tant le personnage de Colt, est à se pâmer.
Imaginez-vous le style de "Beautiful disaster", mais en 100 fois plus déchirant.
Je ne suis pas du genre à m'émouvoir facilement, mais là, c'est puissant, éprouvant, bouleversant,
Ce roman m'a pris aux tripes.

Diamant : 9,5/10

Nos âmes jumelles Nos âmes jumelles
Samantha Bailly   
Nos âmes jumelles est une histoire simple mais c'est ce qui en fait toute sa force. Tout est réaliste et très touchant. Du lycée à l'amitié via internet, tout est bien traité.
Je me suis immédiatement beaucoup attaché à Lou et Sonia qui développent une très belle amitié. Les personnages secondaires ne sont pas en reste en particulier Mathieu auquel je me suis beaucoup identifié.
C'est le premier livre de Samantha Bailly que je lis, elle a une écriture très agréable qui fait tourner très vite les pages.
Nos âmes jumelles me fait l'effet d'un cocon, une lecture qui fait du bien. Un véritable coup de cœur.