Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de ally08 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Nous étions ses petits prisonniers Nous étions ses petits prisonniers
Casey Watson   
Avis : http://thenewromance.forumactif.org/t727-nous-etions-ses-petits-prisonniers-de-casey-watson#8972

L'auteur Casey Watson et son mari Mike sont une famille d'acceuil temporaire pour les enfants en grande difficulté ayant subi des violences. Ici Casey nous présente Ashon et Olivia, deux jeunes enfants maltraités.
Ce roman m'a permis de me rendre compte du travail effectué par ses familles d'acceuil mais aussi du monde dans lequel nous vivons et la détresse de ses enfants.
Un témoignage dure moralement mais comment peut-on faire cela ...

par nana51
La nuit leur appartient, Tome 3 La nuit leur appartient, Tome 3
Sylvia Day   
Comment faire pour lire le tome 3 de la nuit nous appartient de sylvia day. Merci

par Laureen94
Le ciel est partout Le ciel est partout
Jandy Nelson   
Il est trop bien ce livre! Moi j'ai adoré! A un moment j'étais meme a deux doigts de pleurer! En plus l'histoire d'amour est m.a.g.n.i.f.i.q.u.e. Je le conseille a tout le monde!!!

par MissAnne
Chéri, tu m'écoutes ? ... alors, répète ce que je viens de dire Chéri, tu m'écoutes ? ... alors, répète ce que je viens de dire
Nicole De Buron   
On retrouve les protagonistes de "qui c'est ce garcon" et de "de "c'est quoi ce petit boulot"et on rit toujours autant à leurs péripeties!un vrai plaisir.

par hell
Survivant d'Auschwitz : J'ai eu 13 ans en camp de concentration Survivant d'Auschwitz : J'ai eu 13 ans en camp de concentration
Thomas Geve   
J'ai lu ce livre pour en savoir un peu plus sur les camps et ce livre m'a vraiment beaucoup touché. J'en ai pleuré tellement des passages sont douloureux. A lire absolument.
Une si jolie petite fille Une si jolie petite fille
Gitta Sereny   
Alors j'ai reçu ce livre il y a un petit moment maintenant. Je ne voulais pas le lire de suite car j'attendais tout simplement le bon moment. Je savais que cela serait un livre fort en émotion, fort en témoignage de es évènements. Et je suis heureuse d'avoir attendue le bon moment pour le lire car ce fut fort intéressant. Je remercie encore une fois les éditions Plein Jour pour cet envoi. J'ai passé un bon moment en compagnie de cette lecture mais ce ne fut pas un coup de cœur pour ma part.

Résumons un peu. En 1968, à Newcastle, une fillette de 11 ans assassine deux enfants de 3 et 4 ans. Considérée par toute la Grande-Bretagne comme un être démoniaque, la petite fille, vive, jolie, exceptionnellement intelligente, est jugée comme une adulte et emprisonnée. Près de trente ans plus tard, alors que, sortie de prison à sa majorité, mère de famille, Mary essaie de refaire sa vie, Gitta Sereny la retrouve et la convainc de rouvrir avec elle, dans de longs entretiens, le dossier de ses crimes. Toute la vie de Mary défile. Elle la revit à mesure, plonge dans les semaines qui ont conduit à la tragédie, puis dans ses années de captivité, raconte cette histoire qui est aussi l'histoire d'une lente reconstruction, d'une sortie progressive de l'horreur – celle dont elle s'est rendue coupable et celle dans laquelle sa mère l'avait plongée dès sa petite enfance, ce cauchemar que Mary, arrivée au bout d'elle-même, pourra enfin regarder en face. Peut-on affronter sa propre monstruosité ? Comment pardonner, comment se pardonner ? Qu'est-ce que la nature humaine, qu'apprend-on à son sujet au travers des êtres terribles qui semblent l'avoir un jour trahie ? Gitta Sereny porte à son degré d'incandescence l'obsession de la vérité, et fait d'Une si jolie petite fille un grand livre sur le mal et la rédemption, d'une force et d'une profondeur qui donnent le vertige.

Je ne sais pas pourquoi mais je m'attendais à un point de vue interne, c'est-à-dire depuis le personnage principal, celui de Mary Bell. Je pensais que l'on serait dans sa tête à suivre son point de vue. Sauf que ce n'était pas du tout le cas, il s'agit en fait d'un point de vue journalistique. L'auteur fait comme si elle était la journaliste et s'intéresse à Mary Bell et son histoire. On ressent cette histoire comme une retranscription de tout ce qu'a pu ressentir Mary Bell, de ce qu'elle a pu vivre...

Nous n'avons donc pas de discours direct venant de Mary Bell, l'auteur nous rapporte toutes les informations. Ce qui est assez étrange, c'est que je pensais ne pas apprécier ce genre de chose, mais une fois dans l'histoire, j'étais complétement à fond dans l'histoire. Je voulais en savoir plus sur la vie et le passé de Mary Bell.

(suite lien ci-joint: http://tinkerbells-readings.skyrock.com/3281922550-Une-si-jolie-petite-fille-de-Gitta-Sereny-chez-Plein-Jour.html )

par Améliane
Et si c'était vrai... Et si c'était vrai...
Marc Levy   
Mon tout premier Marc Levy ... que dire ? Ce livre, qui se lit avec une fludité hors du commun, a tous les points positifs qu'un roman peut avoir : amour, mystère, enquête, secret, amitié ... Un mélange qui vous met l'eau à la bouche, dès les premières pages, et qui nous tient en haleine jusqu'aux dernières.

par myra44
Où on va, papa ? Où on va, papa ?
Jean-Louis Fournier   
Une fois commencé, difficile de s'arrêter de le lire. Je me suis retrouvée plongée dans les pensées et souvenirs d'un père qui semble complètement perdu. Et bizarrement, je n'ai pas réussi à décrocher, jusqu'à ce que je sois arrivée à la dernière ligne. C'est plus que touchant, c'est transperçant, et on a envie d'aller toujours un peu plus loin dans les révélations qu'il fait à cœur ouvert. Certains passages m'ont assez choqués : c'est de l'humour noir pur. Mais au fond, on ne peut pas s'empêcher d'y voir tout l'amour qui s'y trouve aussi.

par x-Key
Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre
Ruta Sepetys   
Ce livre est tout simplement indescriptible. Dans les musées, les cours d'histoires et dans la vie, on oublie souvant à quel point la vie dans les futures pays de l'Est lors de la seconde guerre mondiale était tout aussi difficile que la vie pour les juifs dans les pays d'Europe de l'Ouest face au Allemands! Déporté comme Lina et sa famille, maltraité, souvent bléssé aussi bien physiquement que moralement... Les goulags sont tout aussi atroce que les camps de concentrations, et le fait que dans cette histoire, l'une des partie se passe en hiver, avec le froid, la faim, la mort, la peur ... donne une dimension horrifique à l'histoire

Pourtant, le personnage principale, lina, grâce à son courage, à sa force, grâce à la manière dont l'auteure nous décrit ses joies, ses peines, ses doutes, son histoire d'amour et ses espoirs, n'est que plus attachante, et arrive à donner une certaines douceur à l'histoire qui fait que ce livre n'est pas "trop" brutal.

Ce livre est un hymne à la vie et rend hommage à toutes les personnes décédées lors de leurs déportations, ou qui en s'en étant sortie, sont resté marquée à vie!

J'ai juste trouvé dommage que le livre ne soit pas plus long, Qu'on ne découvre pas le jour où Lina et son frère peuvent rentrer chez eux, où Lina retrouve Andrius, où il arrive pour la première fois depuis des années en Lituanie... Bref Qu'on ne découvre pas dans ce livre, tous les instant heureux qui lui aurait donné un charme plus doyux encore et un espoir plus poignant!

par Mariioon
Beautiful, Tome 1 : Beautiful Disaster Beautiful, Tome 1 : Beautiful Disaster
Jamie McGuire   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/04/beautiful-disaster.html

J'ai commencé cette lecture sans être complètement convaincue par le résumé, et pour tout dire je ne pense pas que le résumé rende justice à l'histoire. Tout ce que je sais c'est qu'il m'a fallu à peine quelques chapitres pour être complètement accro à cette histoire, à lire sans pouvoir m'arrêter avant d'être arrivée à la fin des péripéties de Travis et Abby. Pour moi ça a été typiquement le genre de livre qu'à peine terminé j'ai déjà envie de relire. Je le conseille vraiment à tous ceux qui ont un niveau en anglais leur permettant de lire des livres dans la langue de Shakespeare.

par Althea