Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Alouise : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Promise, Tome 3 : Conquise Promise, Tome 3 : Conquise
Ally Condie   
Quel bonheur d'avoir trouvé ce livre au pied du sapin ! J'étais impatiente de connaître enfin le fin mot de l'histoire ! Et je n'ai pas été déçue, au contraire !
Tout d'abord, j'avais lu les deux premiers tomes en français, lire en VO change totalement, on se sent bien plus proche du style et de la pensée de l'auteur, c'est un vrai plaisir, l'immersion dans ce monde est d'autant plus poignante !
J'ai beaucoup aimé la façon dont le livre est construit, différentes parties, différents points de vue, c'était risqué mais le challenge à été brillamment relevé.
Finalement, dans ce tome tous les personnages ont un rôle important à jouer, comme le dit Ally Condie, les trois barres du "E" de "Reached" sur la couverture représentent les trois personnages principaux qui sont tous trois important dans cette fin.
Autre excellent point, la fin en elle-même. Je ne vais pas vous la dire évidemment ça ruinerait votre plaisir de le lire. Je peux simplement vous dire que c'est une fin surprenante mais réaliste et qui m'a énormément plus. A vrai dire, depuis le début, je ne savais pas trop à quelle fin m'attendre, ce qui est rare pour un livre à vrai dire. Ally Condie n'a pas cessé de me surprendre, et ça m'a plut ^^
Bref, vous l'aurez compris, j'ai vraiment adoré cette fin : toujours autant poétique, belle, surprenante, émouvante, compliquée. Parfaite, à la hauteur de cette trilogie !


par Eoria
Uglies, Tome 2 : Pretties Uglies, Tome 2 : Pretties
Scott Westerfeld   
Génial ! Même si l'histoire suit à peu près le même schéma que dans le premier tome, la façon dont c'est écrit le rend logique, et donc pas dérangeant ! Plein de suspense et avec un Zane très attachant, j'ai vraiment beaucoup aimé !
[spoiler]La confrontation finale entre Tally, Zane et David est très bien faite. Elle avait oublié David, ce n'est pas sa faute, et je comprends qu'elle choisisse Zane, mais ça doit être horrible de vivre cette situation, dont la difficulté est plutôt bien retranscrite.[/spoiler]
Uglies, Tome 3 : Specials Uglies, Tome 3 : Specials
Scott Westerfeld   
Un livre qui fait réfléchir...On voit où peut mener le progret scientifique si on l'utilise à mauvais escient et la manipulation dont font l'objet tous les habitants de la ville de Tally. Cela montre la facilité de manipuler les gens avec les progrets de la sciences et à quel points les habitants de la ville de Tally sont naïfs.

par butterfly
Uglies, Tome 4 : Extras Uglies, Tome 4 : Extras
Scott Westerfeld   
J'ai eu un peu plus de mal à m'y faire car ce n'est plus Tally le personnage principal. Et j'ai d'ailleurs eu du mal à la reconnaitre lorsqu'elle apparaissait. Mais je pense que ce n'est pas plus mal, car dans les tomes précédents, on connaissait ses pensées, on savait qu'elle agissait bizarrement mais qu'elle le regrettait aussitôt.
Dans ce tome, on ne la voit qu'à travers Aya, la jeune claqueuse qui n'est à la recherche que de la célébrité absolue ! Ca change, et je dis bravo à l'auteur car ça n'a pas du etre évident pour elle non plus de troquer son personnage principal contre un nouveau.

par June
Geek Girl, Tome 2 : En marge du podium Geek Girl, Tome 2 : En marge du podium
Holly Smale   
Un tome qui est aussi rafraîchissant que le premier. On retrouve Harriet et sa maladresse au Japon. Les péripéties s'enchaînent ainsi que les malentendus. Dans ce tome, Harriet se doit d'agir seule et le moins que l'on puisse dire c'est que cela vaut le détour. Je suis contente que le personnage n'ait pas tant évolué que cela, car j'aime sa sensibilité, sa naïveté et le fait qu'elle soit pure. Pendant tout le roman, on se dit que les éléments sont contre notre héroïne, on se sent blessés pour elle mais on ne peut qu'être amusés par son histoire. C'est un peu dommage que les personnages de Nat, d'Annabel et du père d'Harriet sont un peu plus en retrait dans ce tome car je les appréciais beaucoup. Par contre, le moins que l'on puisse dire c'est que Nick est très présent dans ce tome-ci. Pour moi, il reste cependant toujours insaisissable, et je ne parviens pas vraiment à bien cerner la relation qu'il entretient avec Harriet. Je dirais que ces deux derniers points sont les seuls hic que je note dans cette histoire.

par Anaelmde
Ce que toujours veut dire Ce que toujours veut dire
Lexa Hillyer   
http://place-to-be.net/index.php/litterature/young-adult/romance/3601-ce-que-toujours-veut-dire-ecrit-par-lexa-hillyer

Mon adolescence a été bercée par la grande série Quatre filles et un jean. Alors quand j'ai lu le résumé de cette histoire, impossible pour moi de ne pas faire le lien avec. Je n'ai donc pas hésité à me lancer dans ce récit.

On découvre quatre jeunes filles : Zoe, Tali, Luce et Joy. Alors que toutes quatre étaient inséparables, Joy a brusquement coupé tout lien avec ses amies, disparaissant du jour au lendemain. Deux ans plus tard, plus aucune ne se parlent. Mais alors que chacune se rend de son côté à la soirée des retrouvailles organisée par le camp OK où elles passaient tous leurs étés, Joy réapparait brusquement et leur propose d'effectuer une dernière chose en souvenir de leur amitié perdue. Une dernière chose qui va brusquement les ramener en arrière, lors de ce fameux été de leurs quinze ans...

J'ai beaucoup aimé l'histoire racontée par Lexa Hillyer, en totale adéquation avec les évènements que traversent les adolescentes à cet âge. Premier amour, premiers émois, nouvelles amitiés, mais aussi amitié brisée, confiance en soi et autre thématique qu'il est toujours agréable de rencontrer dans ces histoires pour les jeunes. Personnellement, je ne m'en lasse jamais, car j'aime tout ce positif que l'on ressent dans ces lectures. Et encore une fois, j'ai retrouvé tous ces ingrédients dans Ce que toujours veut dire.

Comme à la manière de la série d'Ann Brashares, chaque chapitre apporte un point de vue différent en fonction de la narratrice. Ce qui est relativement bien fait et nécessaire, car cela permet de bien mieux comprendre ce qui leur est arrivé, et surtout comment elles le ressentent. Le meilleur exemple reste celui de Tali, qui agace très vite par sa superficialité au début de l'histoire. Mais grâce à ses chapitres personnels, j'ai appris à découvrir ce qu'il se cachait derrière cette jeune fille populaire, ce manque d'assurance en elle qu'elle cache, et surtout la douleur de grandir dans l'ombre de ses copines si parfaites à quinze ans.

J'ai donc passé un très bon moment de lecture même si, il faut le reconnaitre, j'avais bien vite deviné les tenants aboutis de l'histoire. Malgré tout, la fluidité du texte reste accrocheuse, l'histoire se lit facilement est reste vraiment agréable à découvrir ; rien à redire de ce côté là.

J'ai été énormément touchée par ses quatre ado qui font des erreurs, ont des défauts, mais qui restent des jeunes filles comme les autres. J'ai apprécié découvrir ces petits bouts de leur vie, de cet été où tout à changé, et j'ai encore plus aimé la philosophie de l'auteur qui nous montre que chaque acte, chaque décision a une cause, mais aussi une conséquence.

Ce que toujours veut dire se laisse apprécier comme un coucher de soleil ; c'est aussi doux, rêveur et agréable qu'une douce soirée d'été. Je me suis laissée emporter par les mots de Lexa Hillyer, et je n'ai pas été déçue du voyage. Un très beau roman sur l'amitié et l'adolescence !

par Kesciana
Magnus Chase et les dieux d'Asgard, tome 2 : Le Marteau de Thor Magnus Chase et les dieux d'Asgard, tome 2 : Le Marteau de Thor
Rick Riordan   
Je viens juste de finir le tome 2 de Magnus Chase et les Dieux d'Asgard... et j'ai une envie folle de tenir le troisième entre mes mains ! Quelle idée de le lire si vite ! Impossible de décrocher ! Les aventures de Magnus et compagnie m'ont fait tour à tour frémir, sautiller de joie et mourir de rire. Je me languis déjà de ces personnages hauts en couleur...

Nos héros se lancent donc, une fois n'est pas coutume, dans une quête périlleuse : retrouver Mjöllnir alias Mimi, le marteau de cet idiot de Thor. Autant dire que cela ne sera pas de tout repos pour eux ! Il y a tellement de péripéties compilées en un seul tome que je ne sais par où commencer !

Les personnages (autres que Magnus) sont beaucoup plus développés dans ce deuxième tome : Hearth et son sombre passé ; Samirah, Walkyrie et jeune fille amoureuse à plein temps ; même Amir prend de l'importance, certes en tant que petit ami de Sam. Et surtout, il y a Alex Fierro. Ô Alex ! Je l'aime à la folie ! Je pourrais lui écrire une ode ! J'ai adoré l'introduction d'un personnage sourd-muet dans le premier tome (Hearth), mais alors là, je suis combée.

[spoiler]Alex est un personnage transgenre, ou un argr, pour reprendre les termes de la mythologie nordique, en plus d'être un change-forme, à l'instar de Samirah, du fait de sa parenté avec Loki.[/spoiler]

Piquante, acerbe, la langue bien pendue et combative, Alex met toujours les pieds dans le plat, sans se soucier des conventions et de ce qu'il est bien de dire / de faire en société. Elle est elle-même, tout simplement, et elle vit à fond. Même si ses penchants meurtriers sont un peu plus prononcés que la moyenne, sa personnalité agressive révèle en fait une jeune femme blessée, abandonnée par sa famille. J'ai hâte d'en apprendre plus sur son passé et j'aimerais voir sa relation avec Magnus se développer davantage.

Bref, en lisant "Le marteau de Thor", j'ai ris aux éclats, tourné les pages à la vitesse de l'éclair, jusqu'à me rendre compte (trop tard) que ce deuxième tome était déjà fini. Loki n'a pas fini de semer la pagaille dans les neuf mondes, ce qui ne laisse rien présager de bon pour nos héros préférés. D'ailleurs, j'ai adoré le parallèle fait avec "Les Travaux d'Apollon" dans le tout dernier chapitre. Magnus rencontrera-t-il ce cher Percy Jackson dans le prochain tome ? Je trépigne d'impatience à cette idée ! L'attente va être longue mais elle en vaudra la peine, j'en suis sûre !

Comme toujours, un grand MERCI au fabuleux Rick Riordan pour ses histoires aussi drôles qu'épiques.

par Calypso-x
Les Travaux d'Apollon, Tome 1 : L'Oracle caché Les Travaux d'Apollon, Tome 1 : L'Oracle caché
Rick Riordan   
Comme tout les autres livres de Rick Riordan que j'ai lu, j'ai adoré (en majuscules même).

J'ai pas réussi à décrocher, pas une seule fois. On est direct plongé dans l'histoire et on ne se rend compte qu'à la fin du livre que malheureusement, et bien, c'est la fin.

J'avais déjà aimé Apollon quand on le croisait dans les différentes histoires de Percy et j'ai encore plus accroché à son personnage dans ce livre-là.

L'histoire est plus que prenante et super bien ficelée. J'ai été surprise plus d'une fois par la tournure qu'ont pris les évènements.

On retrouve quelques personnages des autres histoires et c'est un vrai régal entre Percy (même si ce n'est pas longtemps), Nico, Will et un vrai bonheur que de retrouver enfin [spoiler]Leo Valdez[/spoiler].

Seul petit bémol et grosse déception, à un moment, j'étais en train de lire, je finis la phrase et le chapitre, je tourne la page et boum, fin du livre. Ca va être très dur d'attendre la suite (comme pour tout les livres de Riordan pour ma part)
Magnus Chase et les dieux d'Asgard, tome 1 : L'Épée de l'été Magnus Chase et les dieux d'Asgard, tome 1 : L'Épée de l'été
Rick Riordan   
Fini hier soir!
J'ai lu les 150 dernières pages d'une traite tellement c'était entraînant et plein de suspense.
Si jamais certains hésitent à se lancer dans la VO, je vous conseille de céder à la tentation car l'écriture de R. Riordan est fluide et pas très compliquée. Franchement, avec de la détermination, un petit traducteur à côté de vous et avec l'idée que nous ne lirez pas ce livre aussi vite que les autres et qu'il faudra être patient, ce roman est accessible aux personnes ayant un anglais moyen. Il y a toujours quelques verbes qui ne sont pas fréquents et des noms communs bizarres mais un traducteur quelconque vous sauvera!

Bon, la seule difficulté dans ce livre, ce sont tous les termes liés à la mythologie nordique! Il y a un lexique (comme dans PJ, HDO...) à la fin qui nous rappelle telle ou telle chose mais ayant lu le livre sur liseuse, le lien du mot qui renvoyait au lexique ne restait que les 2-3 premières apparitions du mot puis disparaissait donc j'avais plutôt intérêt à le mémoriser! Donc, c'est peut-être le seul point un peu frustrant de ce livre. La plongée dans la mythologie nordique m'a semblé la plus compliquée entre tous les univers de R. Riordan qui impliquent des mythologies. Et, surtout, ne pensez pas les films sur Thor vous aideront, ah ah!

Comme les autres personnes ayant fait des commentaires, je vais essayer de commenter sans dévoiler l'intrigue (car certains curieux seraient susceptibles de cliquer sur les "spoiler" x) bien que je pense qu'on puisse trouver des infos sur Internet... Mais c'est toujours plus agréable de découvrir soi-même).

Avant d'engager le vrai commentaire, j'aimerais signaler de l'édition en France ne gère pas forcément super pour la traduction des livres. Je sais que la plupart des versions européennes sont déjà (ou presque) disponibles... Et nous pauvres petits lecteurs devront attendre je ne sais pas moi.. un an? avant d'avoir la version française... Bon, je me plains mais je connais rien en acquisition de droit pour les séries, la traduction, etc donc désolée si je parle de choses qui, ça se trouve, sont très compliquées à gérer.


Bref! Bon, je commence avec le début du roman car... car c'est assez spécial.
Préparez-vous à être paumés au début. Le résumé n'aide pas du tout à la compréhension, au contraire il complique les choses... Et je trouve que si, certes, il donne envie de lire le livre, il spoile aussi pas mal...
On quitte New York de PJ et des Chroniques de Kane pour Boston, un peu plus au Nord, en plein hiver.
J'étais un peu larguée au début (bon, c'est peut-être moi après... se remettre dans un livre en VO est pas toujours facile...) avec tous les éléments nouveaux et parfois liés à la mythologie nordique auxquels je ne comprenais pas tout...
Mais rassurez-vous, une fois qu'on est dans le bain et que Magnus est un peu moins paumé (oui, il l'est lui aussi, au début ah ah), c'est plus facile!

Bon, concernant les péripéties, rien à redire. C'est du R. Riordan tout craché! Il a toujours de bonnes idées pour combler ce qui se passe entre le début et la fin. Il m'étonne d'ailleurs, avec tous les livres qu'il a déjà écris! Bravo à lui. En gros, attendez-vous à de l'action, à des situations complètement loufoques, à de l'émotion, à de l'absurde, à de l'humour (beaucoup d'humour, à la sauce de l'auteur) et à plein de choses encore!
Il y a de temps en temps des passages moins entraînants et je pense que s'ils n'y étaient pas, il y aurait bien trop d'action et l'histoire ne serait pas digérable.

La fin m'a agréablement surprise. Cela change des autres histoires de l'auteur, qui avait ce côté guerre totale "On va tous y passer - BOOM - Oh, y'a un monstre là-bas! - BOOM" Vous voyez le genre?
Il y a évidemment une "guerre" car nos protagonistes ont des antagonistes donc un côté épique et... des sacrifices.

Maintenant, les personnages.
Si je le pouvais, j'embrasserais R. Riordan pour ses personnages! Ce qu'ils sont vivants, drôles, différents les uns des autres! Les personnages qui interviennent dans l'histoire sont différents de ceux de ses autres univers (OK, Annabeth, tu es une exception!) bien que Magnus et Percy aient des points communs. Je féliciterais aussi l'auteur pour le mélange de toutes ces ethnies... il est formidable à ce niveau.

A la fin du livre, vous serez déjà plutôt biens calés niveau Dieux, Mondes (9!) et espèces nordiques. J'aime cet aspect pédagogique des livres de R. Riordan. Il y a cette espèce de "Apprendre en s'amusant" que j'apprécie beaucoup. Il est sérieux sur (et passionné par) les mythologies tout en mettant plein d'humour.

Je finis ce commentaire en comparant Magnus Chase aux autres séries de R. Riordan (il faut bien!). Avant tout, il s'agit de ma propre opinion et mon commentaire est parfaitement subjectif donc si vous n'êtes pas d'accord avec moi, pas besoin de me cracher dessus! ^.^
Première chose : Percy et Magnus. On va le dire : ils aiment l'humour, leurs amis et ils sont carrément casse-cous! Mais je dirai que la ressemblance s'arrête là. Magnus est moins... guerrier. Plus pacifiste. On comprend pourquoi en lisant le livre et j'ai beaucoup aimé Magnus pour ce côté-là. Après Percy, on l'a suivi depuis notre enfance donc difficile de lui faire de l'ombre x3 Cependant, Magnus est vraiment génial. Je pense que R. Riordan a suivi la croissance de ses lecteurs en écrivant Magnus Chase. Certains aspects font moins enfantin et l'humour de Magnus est plus "adulte" que celui de Percy. Il est plus calé sarcasmes et humour noir (pas trop pour ce dernier mais c'est arrivé). De plus, je ne dirai pas son âge exact mais Magnus est plus âgé que Percy dans leurs tomes 1 respectifs.
En parlant de tome 1, si je devais faire un classement, ce serait celui-là : PJ, Magnus Chase, HDO, Chroniques de Kane. Après, j'ai préféré le tome 2 de HDO à celui de PJ donc il faut voir ce que donne le deuxième livre de Magnus Chase (qui sort à l'automne 2016 apparemment... dur dur d'attendre!).

Voilà, voilà, un commentaire un peu long mais il faut dire que c'est un livre super et que j'ai pris plaisir à donner mon avis aux autres le concernant! ^^

par louji
Sœurs sorcières, Livre 3 Sœurs sorcières, Livre 3
Jessica Spotswood   
Pourquoi j'ai lu ce livre ? Pourquoi ?...
Je suis actuellement en deuil d'une magnifique saga. Tous les tomes ont été des coups de coeur donc.. je n'arrive pas à me dire que c'est la fin des aventures de nos trois soeurs.
Cette saga m'aura surprise jusqu'au bout.
Déjà, son ambiance est magnifique : en Angleterre, lors des chasses aux sorcières... Cette époque est magnifique et je ne cesse de me dire que cinématographiquement, ce serait magnifique au niveau du visuel.
Jusqu'à la fin, il y aura eu du suspense. [spoiler]Maura meurt, mais tout le long, j'essayais de me persuader ''personne ne va mourir, personne ne va mourir''... j'avoue que je n'y croyais pas trop. J'ai pleuré toutes les larmes de mon corps, car au final, je l'aimais beaucoup Maura... Pourquoi est-elle morte au commencement de son histoire d'amour ? ça me dégoutte. Et je tiens aussi à mettre un mot sur la mort d'Alice : j'en suis très triste, j'aurai aimé la découvrir un peu mieux. [/spoiler]
Jessica Spotswood écrit très bien, son rythme est haletant et régulier, car, malgré la longueur des chapitres, on lit ce livre à une vitesse incroyable.
Et puis, le gros point fort de cette saga est sans aucun doute ses personnages ;
J'adore les trois soeurs ; Cate par ce que tout se passe dans sa tête et que l'on voit tout à travers ses yeux, que l'on ressent tout à travers ses émotions. Tess, par ce qu'elle incroyable ! Intelligente, attentive, adorable, compréhensible, elle a tout de la soeur parfaite. Et puis, Maura. Ah, Maura ! Et bien, au final, je crois que c'est celle dont je me sens la plus proche. Elle se sent sans cesse rejetée mais au final, elle n'est pas méchante. C'est juste que dans son désespoir, elle a suivi les mauvaises personnes. C'est tout.
Finn est incroyable. L'amour qu'il voue à Cate le porte au-dessus de tout, et ça, c'est magnifique.
Et puis, tous les autres sorcières. elles ont chacune leur caractère bien à elles, et ça, c'est très fort de la part de Jessica Spotswood.
Bref, une magnifique saga, que je regretterai longtemps.