Livres
438 979
Membres
367 936

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Altérés, tome 1 : La proie du Dragon



Description ajoutée par Florence_C 2018-03-04T15:10:42+01:00

Résumé

L’humanité a failli être décimée lors d’une apocalypse déclenchée par des intelligences artificielles. Trois siècles plus tard, le fléau a été maîtrisé par le gouvernement grâce à un contrôle strict des technologies.

C’est dans ce monde que la jeune Lutessa vit paisiblement avec son père qu’elle adore. Jusqu’au jour où il sabote son concours d’entrée à l’Institut des Technologies, brisant son rêve de devenir ingénieure. De quoi veut-il la protéger en l’empêchant de partir étudier à la capitale ?

Le pire survient lorsque Lutessa est infectée par de dangereux nanorobots. Emmenée de force dans les laboratoires du gouvernement, elle découvre que les apparences sont souvent trompeuses. Les autorités veulent-elles protéger les citoyens ou, au contraire, les asservir ? Lutessa se retrouve au cœur d’enjeux qui vont la mettre sur les traces de ses origines et de sa mission...

Dans la guerre entre l’homme et la machine, elle est la clé de la paix.

Afficher en entier

Classement en biblio - 9 lecteurs

Extrait

Lutessa courait, projetant des gerbes d’eau. Le sang rugissait à ses oreilles, sa respiration se raccourcissait, les muscles de ses cuisses brûlaient, la sueur coulait dans ses yeux. Elle sentait dans son dos la créature qui s’approchait inexorablement, sans hâte, comme pour faire durer le plaisir de la traque. La panique lui coupait le souffle. Ce monstre n’avait rien en commun avec le jeune homme qui lui avait sauvé la vie. Il n’était plus humain. Jamais elle ne réussirait à le ramener à son cibleur. Il allait la tuer d’un coup de mâchoires, comme on croque un grain de raisin.

Elle jeta un regard en arrière. La longue forme bleutée accélérait, comblant la distance qui les séparait. Sa crête dorsale indigo fendait l’eau à la manière d’un aileron de requin. La gorge de Lutessa se serra à l’en étouffer. Elle percevait déjà son haleine brûlante sur sa nuque. La reconnaîtrait-il avant ou après l’avoir broyée ? Elle chercha à courir plus vite, mais ses jambes, son souffle, son cœur refusèrent d’obéir. Elle s’épuisait. À quoi bon fuir encore ? Elle ne faisait que l’exciter, et il la rattraperait de toute façon.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

http://cocomilady2.revolublog.com/dreamland-editions-p1403696

Un excellent récit de science-fiction, bien maîtrisé, qui m'a parfois fait penser à Matrix.

J'ai vraiment été enthousiasmée par cette histoire originale et menée à tambour battant.

Trois cents ans après la quasi extinction de l'humanité par des intelligences artificielles, les humains vivent toujours dans la peur d'être infectés par des nanorobots. Lutessa, une jeune fille qui vit seule avec son père, se passionne en secret pour la technologie. Mais lorsque son père le découvre, il sabote ses chances de réussir son concours d'entrée à l'université. Quelque temps plus tard les forces de l'ordre débarquent dans leur village pour dépister les infestés, et Lutessa découvre qu'elle en fait partie. Or la jeune fille possède des capacités insoupçonnées qui font d'elles une personne très convoitée. Lors de son transfert, le convoi se fait attaquer et la jeune femme est kidnappée par un groupe de jeunes gens aux pouvoirs étonnants, mené par un certain Dragon. Mais à quel clan va-t-elle pouvoir faire confiance ?

C'est assez compliqué d'écrire des romans avec autant de technologie en étant précis, mais sans saoûler le lecteur. Je dois dire que l'auteure a réussi cette performance avec brio.

Au départ on se demande un peu où tout cela va mener. L'histoire est mignonnette, tout comme l'héroïne, mais c'est quand la jeune femme se fait kidnapper que l'intrigue prend vraiment tout son sens.

Là, on se met à pénétrer dans le cerveau des gens, dans des dimensions parallèles, grâce aux divers protagonistes qui manipulent la matière grâce à leurs capacités cérébrales.

L'interaction avec l'intelligence artificielle est elle aussi super bien développée, me faisant parfois penser à Matrix par ailleurs.

Les rebondissements sont judicieux, le déroulé astucieux. Les personnages sont attrayants, certains plus que d'autres. Ce sera avec plaisir que je lirai la suite pour en savoir plus.

Etonnant, à lire !

Afficher en entier
Or

http://lire-une-passion.weebly.com/science-fictionpost-apocalyptique/alteres-florence-cochet

​En résumé, voilà un premier tome qui a su me convaincre. J'ai dévoré les pages sans m'en rendre compte, voulant toujours en savoir plus sur cet univers si particulier. Et il faut dire ce qui est : Lutessa en bave quand même pas mal pour que le lecteur s'attache à elle et veuille savoir ce qui va lui arriver... Pour ma part, j'attends le tome 2 avec impatience !

Afficher en entier
Argent

J’avoue que je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre de cette lecture. Je savais qu’il s’agissait d’une dystopie mais je ne m’étais pas attardé sur le résumé, je pensais qu’elle serait un mélange entre post apocalyptique et imaginaire. Je m’étais trompée, si cela se passe dans le futur c’est plus le coté science-fiction qui prend le dessus et cela ne m’a absolument pas déçue. J’ai adoré lire ce premier tome.

Dans ce premier tome, nous allons découvrir plusieurs personnages mais nous serons principalement avec Lutessa, une adolescente qui vit avec son père dans une petite ville calme et sans soucis. Elle passe la plupart de son temps avec son meilleur ami Lorik, tous deux sont passionnés de technologie bien que celle-ci soit interdite. Leur rêve est d’intégrer l’Institut des Technologies et d’y faire carrière. Le jour du concours pour avoir une chance de réaliser leur rêve, Lutessa va se sentir très mal et devoir quitter la salle d’examen, elle découvrira rapidement que c’est son père qui l’a drogué afin qu’elle n’y arrive pas, ce qui va déclencher une violente dispute entre eux et la faire quitter le domicile familiale.

Lorik, lui a réussi tous les tests et s’apprête à partir pour l’institut, seule et se sentant trahie Lutessa ne pensait pourtant pas que sa vie pourrait aller plus mal et pourtant… Quelques jours plus tard, elle va se voir emmener de force dans un laboratoire, car il s’avéra qu’elle est infectée par de nombreux nanorobots. Elle doit donc impérativement être traitée afin de ne plus être contaminée. Mais sur le trajet leur convoi sera attaqué et Lutessa va devoir faire des choix pour garder la vie sauve. C’est perturbée et bouleversée par tout ce qui a pu arriver dans sa vie en si peu de temps que l’adolescente va comprendre les enjeux qui se jouent derrière leur dos depuis tant d’années. Elle va devoir combattre ses préjugés mais aussi se combattre elle-même, entourée de personnes auxquels elle aura du mal pour certains à faire entièrement confiance. Lutessa va aussi découvrir qui elle est vraiment et comprendre ses origines, la mettant au plus mal mais la motivant aussi pour les actions à venir. Beaucoup de choses déprendront d’elle et de ses choix.

J’ai vraiment beaucoup aimé ma lecture, les personnages et l’univers dans lequel l’auteure nous plonge. Il n’est pas simple avec ce genre de lecture d’accrocher le lecteur dès le départ, c’est pourtant ce qui est arrivé ici. La lecture est très addictive et très bien ficelée, tout se tient et nous donne envie d’en découvrir plus. Lutessa est une personne très attachante, très forte psychologiquement et pleine de caractère, on comprend bien ses réactions, ressentons facilement ses émotions, il est très simple de s’identifier à elle. Elle va croiser la route de beaucoup d’autres personnages qui seront des alliés importants tout au long de la lecture. Certains m’ont beaucoup étonné, j’ai aimé être surprise de la sorte , si j’ai eu du mal à en cerner certains, je me suis rapidement prise d’affection pour d‘autres : Mia, Gwen, Daryl et Dragon vont devenir des alliés importants et vont l’aider à comprendre ce qui se passe réellement autour d’elle. J’aurais aimé en savoir plus sur ce qu’a bien pu advenir de Lorik, ce personnage qui a une part importante dans la premier partie mais qui s’efface rapidement, une part d’ombre qui je l’avoue m’intrigue, j’espère le retrouver dans le second tome.

Un très bon premier tome qui pose des bases solides, nous montre un contexte diffèrent et qui est très accrocheur. C’est une dystopie où se mêle science-fiction avec une grande facilité et de manière à bien comprendre ce qui arrive, qui ne nous perd pas avec des passages trop longs ou ennuyeux, ici tout est bien exprimé et de manière simple. L’intrigue est très présente, les retournements de situation apportent beaucoup d’attraits à l’histoire et les révélations inattendues, certains événements m’ont touché, bouleversé, j’ai été ému par la manière dont certaines choses se sont passées, je ne m’y attendais vraiment pas. Si dans ce premier tome il n’y a pas romance, on peut sentir que celle-ci pourrait arriver par la suite, mais peut être que je me trompe… C’est dans un univers rempli de secret de trahison mais aussi d’espoir que nous avançons. La fin de ce tome m’a donnée envie d’en savoir plus, et il me tarde de lire la suite.

http://www.livresavie.com/la-proie-du-dragon-1-alteres-de-florence-cochet/#more-19013

Afficher en entier
Diamant

Je remercie la maison d'éditions City éditions/Dreamland ainsi que l'auteur, Florence Cochet pour m'avoir proposé la lecture de ce premier tome. J'avais déjà lu un livre de l'auteur que j'avais apprécié, je n'ai pas pu refuser de découvrir cet univers.

Lutessa est une jeune fille qui vit dans un monde où la technologie est très très contrôlée. L'abus des siècles d'avant à fait que le gouvernement a décidé de maitriser tout ce qui s'en approche de près ou de loin. Des impulsions régulières et obligatoires sont là pour détruire les hypothétiques nanorobots qui pourraient entrer en contact avec les êtres humains et ainsi les rendre malades. Bien que Lutessa vive tranquillement avec son père, elle a de drôles de "visions". Elle désire plus que tout entrer à l'Institut des Technologies, mais son père s'y refuse. Obligée de rester dans leur village, elle va découvrir qu'elle est infestée lorsque le Centre débarque et vérifie chacun des habitants. envoyée avec d'autres au Centre, le voyage devient un véritable périple et l'arrivée ne se fera pas à l'endroit voulu.

Un premier tome décapant. L'histoire est futuriste, mélangeant de la science-fiction avec du post-apocalyptique. Le côté "Avatar" avec la façon dont les êtres humains se connectent au réseau m'a fait sourire en comparaison à la connexion avec les animaux. Tout comme l'aspect Matrix lorsqu'ils passent dans le côté surréel. Cet effet de glisse (tel Sliders) ajouté à tout cela m'a beaucoup plus. C'est comme entrer dans un jeu vidéo où les effets dans le jeu serait quasiment les mêmes que dans la réalité, sauf qu'il s'agit de survie. Deux camps s'affrontent et au milieu des gens simples qui ne le savent pas. Jusqu'à ce qu'un dénouement leur tombe dessus. Ce qui est logique, sinon il n'y aurait pas d'histoire. Qui dit vrai, qui est dans la vérité ? La technologie est-elle un besoin, un défaut, un danger ou tout simplement un espoir ? Qui croire ? Car il y a toujours du bon et du mauvais dans les deux camps.

Ce tome est découpé en plusieurs parties, « La Boîte à musique, Le Convoi, La Forteresse, Daath, La Proie du Dragon, La mémoire dans la tête ». Chacune d'entre elle montre un aspect du personnage principal : Lutessa (plus souvent appelée Tessa). Son évolution, sa prise de position, tout ce qu'elle peut apprendre sur elle et ce qui l'entoure. Il y a de nombreux mystères qui se devinent et d'autres qui sont totalement surprenants. Les capacités de notre héroïne se découvrent l'un après l'autre. Une adolescente qui est comme tous les jeunes de son âge avec un don qui lui refile de méchantes migraines. Lorsque nous apprenons pourquoi elle les a et ce qu'elle est réellement est indéfinissable.

J'ai beaucoup aimé le père, Fenton MacDougal. Il est tout autant juste que dur. tout ce qui l'importe c'est que sa fille soit protégée et il est capable de tout pour cela. La relation avec sa fille est forte. Il préfère lui tenir tête, quitte à la voir quitter le cocon familial pour vivre chez une vieille pie, tout cela pour qu'elle soit en sécurité. C'est un géant, pas un mauvais bougre du tout. Il est attachant tout comme Fanny, la fameuse commère du village. Beaucoup de joie, de petites querelles entre eux qui donne un sentiment de bien-être.

Lorik est un très bon ami de Tessa. Il est très doué et a réussi à entrer à l'institut. C'est dommage que nous ne puissions pas le voir plus que cela, mais je me doute bien qu'il sera forcément dans les suivants ! Et puis il y a les deux camps. Daryl et Dragon, Gwen et Mia, Ethan sont des personnages importants tout comme Daath qui est un peu comme Vision dans les Avengers. Jason, un ami d'enfance de Tessa est du voyage sans le vouloir, à moins qu'il ne soit un espion ? Un traître ? Ou juste un lavage de cerveau ? Ou encore un innocent ? Rageant !

Il y a des moments de doute, des moments où Tessa se pose une multitude de questions. C'est aussi ce que j'ai aimé. Elle n'adhère pas à tout en disant Amen à tout ce qu'on lui raconte. Elle est réfléchie, reste honnête et par dessus tout ne fonce pas tête baissée dans les ennuis, sauf pour sauver son père. La manipulation semble être de concert partout. en tant que lectrice j'ai échafaudé bon nombre de plan sur la comète et forcément à un moment donné on sait qui était derrière tout cela : en ayant soupçonné tout le monde, ce n'était pas compliqué, pas vrai ? Beaucoup de flou autant dans les pensées que dans les lieux où Tessa peut se trouver. L'esprit humain est complexe et le voir codé ainsi me plaît. Les synapses, les liaisons cérébrales sont si fragiles !

Les descriptions donnent juste ce qu'il faut pour "voir" les scènes d'actions. Les explications sont plausibles et la société met tellement en avant la technologie que discuter avec une personne réelle paraît irréelle... Il y a tellement de problèmes qui surviennent d'un peu partout que même si certains personnages voudraient se rapprocher, je pense qu'ils ont un sacré paquet de chemin à faire avant de pouvoir faire quoique ce soit. Et c'est tant mieux, vu les circonstances dans lesquelles ils vivent tous.

En conclusion, une très très bonne lecture. J'ai vraiment hâte de connaître la suite car la fin me laisse sur ma faim. J'ai très envie de voir comment Tessa va s'en sortir et ce qu'elle va devenir !

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/alteres-tome-1-la-proie-du-dragon-florence-cochet-a145368464

Afficher en entier
Diamant

http://saginlibrio.over-blog.com/2018/04/la-proie-du-dragon-saga-alteres-tome-1.html

Je remercie Florence Cochet et les Editions Dreamland pour m'avoir fait confiance dans la lecture de ce livre.

Je suis fan de dystopie, aussi quand l'attaché de Florence Cochet m'a proposé de chroniquer cette nouvelle saga, je lui ai dit tout de suite oui, sans compter qu'en 2016 j'avais déjà fait connaissance avec la plume de l'auteure avec le bit-lit "Par le Sang" que j'avais beaucoup aimé.

Ici un tout autre genre de lecture: nous sommes 300 ans après un désastre planétaire où les IA avaient pris le contrôle. Les humains ont réagit juste à temps en imposant des ondes magnétiques qui détruisent tout ce qui est électronique au moins deux fois par jour.

Mais la jeune Lutessa, vivant dans un village, se découvre des dons particuliers pour réparer tout ce qui est mécanique ou électronique, dans une sorte d'état second. Cela met son père dans une colère noire.

Suite à une campagne de détection des infectés, Lutessa et son père seront emmenés à la Capitale. Des rebelles attaqueront le convoi et ce que va découvrir Lutessa est tout simplement incroyable.

L'auteure joue sur plusieurs tableaux en même temps qui s'imbriquent comme par puzzle: un village dénué de technologie, l'amour filial. Tout débute par ce charme un peu désuet, champêtre. Et puis Lutessa reste un petit électron libre, voulant absolument mettre ses compétences qu'elle pense être supérieures au profit d'un centre de recherche. La rancœur d'avoir été trahie par son père pour qu'elle échoue aux examens d'entrée va faire basculer l'histoire dans une ambiance plus suspecte.

L'arrivée de l'armée, la confrontation aux rebelles et la mise au secret de ce que les IA ont fait il y a 300 ans plongent le lecteur dans une vision à la fois très futuriste et réelle. On y relate ce qui a amené les IA à avoir la main mise sur le monde, et on ne peut que faire le parallèle avec notre vie d'aujourd'hui où tout le monde est connecté, où tout est connecté. Cela interroge, interpelle et met en lumière que l'on est peut-être déjà allé trop loin pour faire machine arrière. L'histoire de Lutessa est une des vies qui pourraient avoir lieu, celle pensée par l'auteure, mais n'y en a t'il pas autant d'autres qui pourraient avoir un scénario catastrophe également?

Chaque chapitre nous entrainent un peu plus dans la découverte de ce nouveau monde, ses faiblesses, ses avancées, mais aussi ses horreurs réalisées au nom de la science. Difficile de faire confiance aux uns et aux autres, Lutessa aura terriblement besoin de se faire confiance à elle-même, de grandir prématurément pour maintenir une cohésion de son être. Les personnages secondaires vont apparaitre: Dragon, Gwen, Daryl, Mia. Tous œuvrent pour une autre finalité que celle proposée par les gouvernants de ce nouveau monde. L'action est leur lot quotidien, ils glissent du monde virtuel à celui réel, non sans dommage. Florence Cochet nous décrit cela de manière très évidente pour les profanes.

Ce premier opus donne envie de connaitre la suite, maintenant que le cadre et les personnages sont posés, j'aspire à suivre les aventures de nos héros. Cette dystopie plaira autant aux ados qu'aux adultes comme moi friands d'action, de monde virtuel, de trahison et d'amitiés fortes.

Bravo Florence pour ce roman que j'ai adoré!

Enjoy!

Afficher en entier
Bronze

http://fantasybooksaddict.blogspot.fr/2018/04/la-proie-du-dragon-tome-1-florence_21.html

En premier lieu, vous devez savoir que je ne suis pas spécialement attirée par la SF car j’ai toujours l’impression que c’est trop compliqué pour mon petit cerveau pas très logique lol. Pourtant, j’avoue qu’ici, je n’ai pas eu de mal à entrer dans l’univers dystopique où l’auteure y mêle la SF, notamment les IA (intelligences artificielles). En effet, je trouve qu’elle a réussi le pari fou de nous rendre accessible cet univers particulier ! Dans un premier temps, elle pose parfaitement les bases de son univers en nous présentant comment celui-ci fonctionne. Certes, certains trouveront que c’est un peu long à démarrer mais pour ma part, j’en ai vraiment eu besoin pour tout assimiler. Puis, dans un second temps, l’action, les rebondissements et les révélations s’enchaînent à une vitesse folle. Ce qui vient équilibrer le roman !

Venons-en maintenant aux personnages. Je n’ai pas vraiment réussi à m’attacher à eux malgré ce qui leur arrive. Lutessa, notre héroïne, m’a parfois paru immature. Franchement, je plaignais son père jusqu’à un certain évènement (ceux qui l’ont lu comprendront et pour les autres, je ne souhaite pas vous spoiler donc il va falloir lire le livre si vous voulez savoir lol) qui m’a choqué au plus haut point ! Comme l’héroïne, on ne sait plus quoi penser, ni à qui faire confiance. C’est également la force de la plume de l’auteure car elle arrive à chaque fois à nous surprendre !

Finalement, il y a juste une chose qui me chagrine : le titre. En effet, je comprends pourquoi l’auteure l’a choisi mais pour ma part, je ne le trouve pas très représentatif de l’intrigue car ce titre ne représente qu’une infime partie de celle-ci…

Pour conclure, je vous conseille ce livre. Vous passerez un agréable moment avec une intrigue originale ! D’ailleurs, après une fin pareille, j’ai désormais hâte de poursuivre afin de savoir ce qui va arriver à Lutessa et ses compagnons…

Afficher en entier

Quand Florence Cochet s’initie à la littérature jeunesse. Son style devient plus fluide, mais ne perd pas en qualité. Ce premier tome, nous présente un univers, aussi original, que terrifiant. Je n’ai qu’une hâte avoir la suite, un premier tome passionnant, qui nous mets en haleine. Un presque coup de cœur.

cf : http://www.lavisdemickaeline.com/2018/04/la-proie-du-dragon-de-florence-cochet.html

Afficher en entier

Date de sortie

Altérés, tome 1 : La proie du Dragon

  • France : 2018-03-14 (Français)

Activité récente

kaory l'ajoute dans sa biblio or
2018-03-23T18:09:00+01:00

Les chiffres

Lecteurs 9
Commentaires 7
Extraits 2
Evaluations 4
Note globale 8.25 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode