Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Althea78 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Les Héritières, Tome 4 : A cause d'un rendez-vous galant Les Héritières, Tome 4 : A cause d'un rendez-vous galant
Tessa Dare   
http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2017/06/les-heritieres-tome-4-cause-dun-rendez.html#more


Moi qui suis fan de Tessa Dare, je peux vous dire que ce 4ème tome tient la dragée haute à ses petits frères. Alors, on a connu des scénarios un peu moins conventionnel mais peu importe car le savoir faire de Tessa Dare rend cette histoire délectable. Charlotte est bien un des personnages types de l'auteure. C'est à dire, elle a un tel capital sympathie. Elle respire tellement la joie de vivre que la lectrice a envie de passez un maximum de temps avec elle, d'en faire une amie...
Quant à Piers, on est attiré par ce concentré de virilité tout en craquant pour le petit garçon traumatisé.
Bref la romance de ces deux-là est juste délectable et à lire de toute urgence !
Les Femmes du Clan Murray, Tome 1 : L'Ange des Highlands Les Femmes du Clan Murray, Tome 1 : L'Ange des Highlands
Hannah Howell   
Sans plus : Alors que Payton s’apprêtait à passer du temps avec sa future maitresse dans le dos du mari de cette dernière, il est interpellé par une femme trempée et boueuse lui demandant de l’aide. Il s’agit de Kristie qui vient d’échapper à la tentative de noyade de son mari. Payton l’emmène donc chez lui pour qu’elle lui raconte son histoire : son mari a voulu la tuer quand il a découvert qu’elle connaissait la vérité à savoir qu’il préférait les jeunes enfants et qu’après leur avoir fait subir de multiples sévices les tuait. Payton septique dans un premier temps la croit lorsqu’ils vont chercher 5 enfants qu’elle a réussi à cacher. Payton fait alors le serment de détruire Roderick pour protéger les enfants mais cela s’avère long et difficile... Un livre qui se lit tout seul, faisant passer un bon moment mais rien de transcendant. J’ai plus été touchée par Callum 11 ans, l’un des enfants abusés, que par le couple principal.

par Folize
Les Chefs du clan Murray, Tome 3 : L’Espoir des Highlands Les Chefs du clan Murray, Tome 3 : L’Espoir des Highlands
Hannah Howell   
Un tome bien plus intéressant que les deux premiers, cependant, je suis moins emportée par la lignée des parents. Elle aide néanmoins à comprendre certaines petites références plus tard dans la série. Au final tout ça pour dire que l'on passe un moment sympathique quand-même !
Le Clan Murray, Tome 1 : La Promesse des Highlands Le Clan Murray, Tome 1 : La Promesse des Highlands
Hannah Howell   
Pas évident de comprendre les motivations de certaines maisons d'édition ces derniers temps! Ici on se demande pourquoi Milady a décidé de publier cette saga de 18 tomes en commençant par le quatrième! Les 3 tomes précédents racontaient l'histoire du père et des oncles d'Elspeth l'héroïne de cet opus, ne pas les avoir lus ne semble avoir aucune incidence sur notre lecture...sauf qu'ils m'auraient sans doute permis de moins pester contre Cormack, sachant que dans cette série les héros se suivent et ne se ressemblent pas!!! En effet, les amateurs de fiers highlanders farouches et protecteurs, fidèles à leur clan risquent être déçus par la personnalité de celui-ci qui, même s'il se bat bien à l'épée est plutôt doux et tendre, voire effacé face à une héroïne plus charismatique!

Dans cette romance point de guerre de clan ni de cadre historique servant de trame à une histoire passionnée, juste un couple qui se retrouve dix ans après leur première rencontre, un homme loyal (Cormac) qui a une dette de sang envers une fillette qui l'a soignée (Elspeth) alors qu'il était blessé et une parole d'honneur qu'il a donné à une femme mangeuse d'hommes( Isabel). La fillette a grandi portant cet homme en son coeur et se refuse à épouser l'odieux Sir Colin qui finit par l'enlever. C'est dans ce contexte qu'ont lieu les retrouvailles des futurs tourtereaux, Cormac vient au secours d'Elspeth et tous les deux prennent la fuite à travers l'Ecosse, épopée durant laquelle la jeune et fière écossaise n'aura de cesse de le conquérir. En bon Saint Bernard elle tentera aussi de savoir ce que cache Isabel la nouvelle Barbe-Bleue en jupons, et ce dans le but de garder son tendre highlander pour elle. Et c'est là que nous faisons la connaissance du père et des oncles de la jeune femme, ouf l'honneur des highlanders est sauf!!!

C'est une histoire sympathique bien que pâlichonne qui plaira sans doute à beaucoup de romantiques mais qui pour moi, n'est pas à la hauteur d'un Monica Mc Carthy ou Pamela Clare, ça manque de fougue, de passion, de frissons, de vibrations intenses, de reconstitution historique, de crédibilité surtout! Hannah Howell n'a pas le sens du détail qui choque son lectorat, ne pas savoir où et quand nous sommes dans ce genre de romance me perturbe. Je n'ai pas choisi ce livre juste pour voir un mâle en tartan sur la couverture et encore moins un mâle qui fait office de carpette sous couvert de l'honneur! En bref, c'est l'héroïne qui porte la culotte et l'homme que j'ai eu envie de secouer, les scènes sensuelles épicent un peu l'ensemble sans réels frémissements cependant, il ne faut pas regarder plus avant. Quant au style de l'auteur, j'espère qu'il ne s'agit que d'une traduction peu rigoureuse car je poursuis ma lecture avec elle!!!

par Seregan
Wherlocke, Tome 1 : Pouvoirs de Séduction Wherlocke, Tome 1 : Pouvoirs de Séduction
Hannah Howell   
Après une longue saga sur les highlanders du clan Murray, dont le seul tome que j'ai lu pointait certains défauts de l'auteur, Hanna Howell se lance dans la romance historique avec encore cette absence de contexte bien déterminé concernant les lieux et l'époque, ce qui semble justifier sans doute l'emploi des jurons totalement inusités qui viennent alourdir un style d'écriture déjà bien désuet. Nous sommes en Angleterre qui d'après les maigres détails fournis semble être en froid avec la France ce qui ne nous situe pas mieux l'action, si tant est que l'on puisse parler d'action. Il y a bien un couple de diablotins qui sèment la zizanie mais leur motivations ne semblent pas être en totale corrélation avec les actes infâmes perpétrés ou complotés, d'où un manque de crédibilité...les dialogues sont d'un ennui rebutant, souvent gnian gnian, voire prout prout!!! Quant aux longueurs inutiles elles sont récurrentes et frisent le remplissage de pages dangereux pour nos nerfs.

Les Wherlocke ainsi que leurs cousins Vaughn semblent avoir été bénis par le diable puisque la plupart des membres de cette famille possède un don qui leur a valu le bucher quelques siècles auparavant. Chloé est sujette aux visions qui lui ont permis de sauver le bébé du comte Julian Kenwood, qui à été remplacé à la naissance par l'enfant mort-né de Laurel. Cette dernière meurt en couches en confiant le petit du comte à sa soeur, Chloé, qui l'élève pendant trois ans chez son cousin Leopold. Le baron a le don de clairvoyance ce qui est bien utile pour sa fonction après de la Couronne ainsi que pour mettre en oeuvre tout un réseau de gens fidèles prêt à protéger toute la famille Kenwood. Julian échappe grâce à eux à une énième tentative d'assassinat et se retrouve au pied du mur, face à une vérité insoutenable. Il va reprendre du poil de la bête et participer activement à l'élimination du danger qui pèse sur sa famille, épaulé par la belle héroïne qui l'attire irrésistiblement et dont forcement il s'éprend.

J'ai eu un mal fou à m'investir dans ma lecture piquant du nez bien trop souvent, ne voyant jamais la délivrance des dernières pages poindre à l'horizon! 470 pages pour un résumé alléchant, la promesse d'une intrigue originale avec un soupçon de parapsychologie qui au final ne semble que faciliter l'élaboration d'un scénario maigre et somme toute convenu. Qui dit vision appelle sans doute un manque de suspens pour peut-être se concentrer sur d'autres points, lesquels ça je les cherche encore. Les personnages manquent de caractère, même le petit Anthony n'est pas fichu de parler comme un gamin de 3 ans et n'apporte absolument aucune fraicheur à l'ensemble qui mériterait largement d'être dépoussiéré. Quant à la fadeur des scènes dites sensuelles même ma grand-mère doit avoir des souvenirs récents plus brûlants à me raconter.

par Seregan
Rock Chick, Tome 1 : À la Diable Rock Chick, Tome 1 : À la Diable
Kristen Ashley   
Je crois que ce qui résumé bien mon avis sur ce livre c’est What The Fuck ! (WTF pour les intimes). Vous allez comprendre.

Pour commencer, l’intrigue ne m’a pas laissé un souvenir impérissable mais je crois que c’était pas si mal mais il y tellement d’autres points qui m’ont mises hors de moi que ça ne m’a pas marquée.

Déjà , l’immaturité de l’héroïne. On apprend à la page 100 son excuse pour ça, mais ça vient trop tard, on la déteste déjà (elle a 30 ans et on croirait qu’elle en a 18, et encore je crois que c’est une insulte pour les lycéennes). Et puis les euphémismes pour le sexe… On se croirait au collège, franchement ! A d’autres moment, c’est même plus de l’insouciance, comme on veut nous le faire croire mais de la bêtise, elle met délibérément les autres en danger.

Et puis la relation de couple ! Franchement, quand on lit des trucs comme ça, on comprend pourquoi #Balance ton porc à encore de beaux jours devant lui, malheureusement ! Bon déjà, la mise en couple et leur relation, on y croit pas trop. Bref, ils finissent par se mettent ensemble, ok. Mais alors ensuite c’est WTF tout du long !

– rien qu’au début, le consentement, on y repassera !

– une nuit de sexe, paf ! On emménage ensemble ! WFT !

– le mec qui se prend pour le maître, t’es ma copine donc maintenant, je te donne des ordres. WTF !

– Y a une scène où ils se disputent et un peu trop d’agressivité pour une relation saine. Je n’en dirai pas plus…

– [spoiler]Attention : petit spoiler : A un moment, je ne sais plus exactement le contexte, quelqu’un soupçonne la fille d’être peut-être enceinte. Bon, ça, pas de soucis, ça peut arriver à tout le monde. Mais ensuite, il y a une petite phrase : « « elle est enceinte de toi, pas de risque qu’elle aille voir ailleurs ». CA ! Mais ça, ça m’a fait bondir ! Mais quel est le rapport ! Alors parce qu’elle est enceinte, elle n’a plus aucune liberté et aucun libre arbitre, elle appartient au père du gosse ? Avec une mentalité comme ça, on ne se demande plus pourquoi certaines sociétés forcent les femmes violées à se marier avec leur violeur si elles tombent enceinte (ou pas, d’ailleurs).[/spoiler]

J’ai lu ce livre en entier parce que j’espérai toujours une amélioration mais tout ceci fait que ça empirait à chaque chapitre. Heureusement que je ne l’ai acheté que 0.99€ lors d’une OP. J’étais déjà en colère en lisant ce livre, je l’aurai été encore plus si j’avais payé plus cher.

Note : 01/10 (et encore, le point que je donne c’est pour le traducteur et le correcteur qui ont eu à subir cette histoire)

https://laforetdespages.wordpress.com/2018/01/21/a-la-diable-de-kristen-ashley/
L'Organisation, Tome 2 : Traquée L'Organisation, Tome 2 : Traquée
Lindsey T.   
J'avais adoré évoluer dans le milieu de l'espionnage dans le premier tome. J'étais donc impatiente de le retrouver, d'autant plus que cette fois les deux personnages principaux faisaient partie de ce réseau d'espionnage !

Mia et Jake font tous les deux parties de l'Organisation. Mia en tant qu'agent sur le terrain et Jake en tant que médecin de l'équipe. Et alors que cette dernière est chargée d'une mission impliquant des mafieux russes, tout ne se passe pas comme prévu : Mia est repérée et va vite devenir l'obsession du chef de ce groupe, Voronov. C'est le début d'une traque sans merci qui va mettre l'Organisation à mal mais qui va aussi rapprocher Mia et Jake dans leur cavale.

Mia a une personnalité vraiment particulière. Elle est forte...et faible à la fois. Forte du fait qu'elle sait très bien se défendre seule, sans l'aide d'un de ses coéquipiers (même si ces derniers ne sont pas toujours prêts à la laisser se débrouiller seule). Faible à cause de son passé qui revient régulièrement la hanter et qui est assez lourd. Cette fragilité se manifeste également dans la manière dont elle gère ses traumatismes liés à son métier... mais je vous laisse découvrir qu'elles sont ces traumatismes !
Il m'a été impossible de comparer Mia à Lori. Elles sont tellement différentes toutes les deux ! Ce qui est sûr c'est que j'ai apprécié Mia autant que Lori et que j'ai trouvé Mia très attachante par son attachement à sa "famille" comme elle appelle l'Organisation et justement par sa façon de faire face à ses problèmes.


Jake, quant à lui, est un homme très sexy, ancien militaire et très mystérieux. Il m'a été très difficile de le cerner au début, enfin une bonne partie du livre même ! Jake ne montre pas du tout ses sentiments, il les cache derrière son éternel masque d'impassibilité.
C'est justement cette difficulté à le comprendre qui le rend si attirant. Même si son inaptitude à montrer une quelconque émotion peut être énervant par moment, surtout quand on voit clairement qu'il ressent quelque chose pour Mia et qu'il se refuse à se l'avouer et à lui avouer ! Mais cela fait son charme et c'est ce qui fait sa particularité.

J'ai adoré cette nouvelle immersion dans le milieu de l'espionnage dans lequel les complots se succèdent ! Parce qu'il y a de l'action en plus de la romance et que, de ce fait, on ne s'ennuie pas.
Je croise les doigts pour que cette série soit publiée en format papier ! Parce que c'est exactement le genre d'histoire que j'aime avoir dans ma bibliothèque ! Et puis avoir des agents espions parmi mes livres... j'adorerais ça !

par Ridley
Les Deux Ducs de Wyndham, Tome 2 : M. Cavendish Les Deux Ducs de Wyndham, Tome 2 : M. Cavendish
Julia Quinn   
Une réelle déception c’est les premiers mots qui me viennent si je dois porter un jugement sur ce second tome car c’est le moins que je puisse dire : j’ai été déçu !

N’ayant pas été emballée par le premier tome, j’ai néanmoins continué car j’avais tout de même appréciée le personnage de Thomas et clairement avec ce qu’il lui arrive il y avait matière à faire une très belle histoire ! Pour ma part je trouve que c’est un véritable loupé !

Je n’ai pas retrouvé ce que j’aime tant chez Julia Quinn et c’est ce qui m’a le plus étonné ! Le pire étant surtout que c’est un remake du premier tome purement et simplement !! On ne peut s’empêcher de dire « mais je l’ai déjà plu ça ! » car dans de nombreux cas on a droit à du mot pour mot!!! Ok il fallait installer le contexte (notamment y pour ceux qui n’ont pas lu le premier tome » mais pour ceux qui l’ont déjà lu et qui doivent se retaper le tout c’est vraiment barbant !

Tout le livre reprend l’histoire du premier tome en y incluant certes les points de vue de Thomas et Amélia mais cela prend toute la place du livre !!! Seule les 40 dernières (et encore !) pages abordent ce qui se passe ensuite pour Thomas et c’est bâclé honnêtement : fade et ennuyeux !

Pour faire simple : passer votre tour ça ne vaut pas le coup ! C’est bien dommage car il y aurait réellement pu avoir une belle histoire….

par GGDJI
Wherlocke, Tome 4 : Pouvoirs de Fascination Wherlocke, Tome 4 : Pouvoirs de Fascination
Hannah Howell   
Un bon tome mais il y a quelque chose quI me dérange dans cette série. Il y a beaucoup trop de ressemblence dans les tomes qu'il y a pas de surprise et souvent j'ai l'impression de lire la même chose. Surtout ce qui est du déroulement romantique qui est presque le même. Ce tome est bien surtout que le héros est un personnage vue dans les tomes précédent et on apprend un peu à connaître mieux certains membres de la famille Wherlocke.
Pour l'histoire je trouve que l'intrigue n'était pas bien mise en avant, il aurait fallu plus évoluer l'intrigue surtout qu'il touchait toute là famille. Par contre j'ai beaucoup aimé le personnage de Lorelei ainsi que sa famille.

par SaveMe
Les Duchesses, Tome 9 : Ma duchesse américaine Les Duchesses, Tome 9 : Ma duchesse américaine
Eloisa James   
J'ai beaucoup apprécié ce livre. Le style d'Eloisa James me déçoit rarement. Le duc de Trent est un personnage intéressant, dommage que l'auteur ne nous montre pas plus de facettes de sa personnalité.
Merry est aussi un personnage réussi. Elle est américaine et n'a peur de rien. C'est assez rafraichissant car elle est plus proche des filles modernes que des Anglaises avec leur éducation sévère.

[spoiler]Cependant elle est un peu agaçante dans sa manière de "tomber amoureuse" du premier venu qui s'intéresse à elle. Elle est jeune mais pas si naïve que ça.
J'ai aussi trouvé que son oncle et sa tante ne l'aidaient pas beaucoup dans sa quête d'un mari alors qu'ils sont censés la protéger et l'aider à faire le bon choix. Heureusement tout finit bien.

La seconde partie du livre est un peu ennuyeuse mais j'ai apprécié voir les premiers jours de leur vie conjugale.
J'ai hâte de lire la suite et le tome sur Cédric.
[/spoiler]

par sameera