Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Althea : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
The Edge of Never, tome 1 : Loin de tout The Edge of Never, tome 1 : Loin de tout
J.A. Redmerski   
Lorsque j'ai repéré ce livre, j'ai su que je ne pourrais pas attendre une eventuelle sortie en français, c'est pourquoi je me suis lancée dans la VO sans hésitation et j'ai bien fait. Ce livre est une pure merveille, qui m'a fait passé du rire aux larmes.

J'ai adoré le duo Camryn/ Andrew, ils sont juste parfaits ensembles, ils se rapprochent lentement, se découvrent tout en douceur, ils ne veulent/peuvent ni l'un ni l'autre s'attacher à une autre personne, et pourtant, c'est plus fort qu'eux.

Le style de Mme Redmerski est juste superbe, je n'ai pas vu les pages défiler, je voulais toujours en savoir plus, connaitre le dénouement... et cette fin ! Je ne peux pas dire que se soit une véritable surprise, mais je ne voulais pas que se soit vrai, je ne voulais pas qu'après tout ce qu’ils avait vécu, leur histoire se termine comme ça.

Finalement, à peine avais-je finis ma lecture, je relisais deja les passages qui m'avaient marqués ^^

En bref : J'ai adoré <3




par Mezaya
Hunger Games, Tome 2 : L'Embrasement Hunger Games, Tome 2 : L'Embrasement
Suzanne Collins   
Je n'aurais jamais cru que ce deuxième tome serait tout aussi excellent que le premier... pourtant c'est le cas! Je l'ai littéralement dévoré en quelques heures seulement tellement il est bon! Katniss est toujours fidèle à elle même, les Hungers Games sont toujours aussi excitants et Peeta et Gale sont toujours aussi amoureux et incroyables.. ce qui ne fait que mêler Katniss encore plus! Lisez vraiment cette suite si vous avez aimé le premier roman, car vous ne serez nullement déçus. Vivement la suite! Bonne lecture! ;)

par Pamie
Le Dernier Jardin, Tome 1 : Éphémère Le Dernier Jardin, Tome 1 : Éphémère
Lauren DeStefano   
Wither fait parti de ce genre de livres qui vous restent encore collés à la peau même une fois les pages refermées. Lauren DeStefano décrit ici un monde et des personnages qui ne peuvent nous laisser insensibles et nous capturent l'esprit de la première à la dernière page. L'histoire est donc très captivante et je sais que j'ai passé mon Vendredi à la dévorer sans pouvoir m'arrêter. Il y a même une certaine fascination malsaine en un sens à suivre la vie dans cette prison dorée qu'est la résidence des Ashby car tout semble tellement réel en un sens. On vit dans une société où on voit les scientifiques sans cesse repousser les limites, sans cesse manipuler l'ADN, si bien qu'il n'est pas très dur de se dire que peut-être un jour nous en arriveront au même point que dans ce roman.

Une de mes peurs lorsque j'ai commencé ma lecture était de tomber dans l'archétype de la dystopie avec ces codes de la société totalitaire et oppressante que l'on retrouve dans quasiment tous les romans du genre. Ici cependant l’héroïne, Rhine, se retrouve prise au piège dans une cage dorée où très clairement le but premier est de l'y garder en provoquant chez elle un syndrome de Stockholm plutôt qu'en la persécutant. Et la sensation de syndrome de Stockholm est très bien gérée par DeStefano, au point de dépasser les pages du roman pour venir nous toucher nous lecteurs. On est prisonnier de son récit, et surtout on s'attache à des personnages (surtout un en particulier) auquel on n'aurait jamais pensé pouvoir au début de l'histoire.

C'est là une seconde vraie force du récit. L'auteur est très douée pour décrire les sentiments de ses personnages avec beaucoup de subtilité et déclencher de l'empathie chez le lecteur. Rhine est très attachante et malgré le fait que l'on ressente ses sentiments avec beaucoup de force puisque l'on suit l'histoire de ses yeux, l'auteur arrive à paradoxalement garder une certaine neutralité sur l'environnement. Les deux "sœurs-épouses", Jenna et Cecily, ne laissent pas non plus indifférent et captivent et intriguent tout au long de l'histoire. Jenna, dix-huit ans, semble désintéressée et blasée de leur condition alors que Cecily, à peine treize ans, s'en réjouit et prend beaucoup de place avec plaisir. Via les yeux de Rhine et la plume délicate de l'auteur on voit les travers, les qualités et surtout les faiblesses de chaque personnage, ce qui rend difficile l'indifférence. Le seul personnage qui m'a laissée plutôt indifférente est Gabriel cependant, je n'ai rien ressenti de spécial à son sujet, ni même réellement la force du lien qu'il crée avec Rhine. C'est un personnage que j'ai trouvé un peu fade, et tout au long des passages où il est tenu éloigné de Rhine j'ai presque réussi à oublier son existence. A l'inverse, si il y a bien un personnage qui ne peut PAS laisser indifférent c'est le jeune époux, Linden. Typiquement c'est le personnage dont j'avais décidé par avance de détester les moindres faits et gestes avant même qu'il n'ait eu l'occasion d'ouvrir la bouche, je ne me doutais vraiment pas de ce qui m'attendait. Car si il y a un personnage qui m'a touchée avec intensité c'est bien Linden. On se fait plein d'idées préconçues à son sujet basée rien que sur cette histoire assez glauque de polygamie et de filles volées dont une n'a que treize ans, et il faut bien avouer que malgré tout ça en reste toujours autant sordide. Cependant il y a chez Linden une naïveté et une douceur, un certain tragique voir une certaine pureté même, qu'on ne retrouve chez aucun autre personnage. C'est comme si l'auteur nous tendait un grand piège, bien voyant, dans lequel on tombe la tête la première et avec le sourire en plus. Un régal.

Lauren DeStefano manie donc ses personnages, leur histoire et leur univers, avec beaucoup de délicatesse et de sensibilité qui font de Wither une lecture à ne surtout pas laisser passer. Si il y a un livre à lire en cette rentrée, c'est très certainement celui-ci.

par Althea
Nos étoiles contraires Nos étoiles contraires
John Green   
Si je devais décrire The Fault in Our Stars en seulement quelques mots, je dirais simplement que ce livre est un vrai petit bijou. La plume de John Green est vraiment sublime et il nous offre en plus une histoire qui est de celles dont on ne sort pas indemne. Les personnages de Hazel et Augustus sont juste magiques et au fil des pages on a vraiment l'impression de ne faire qu'un avec eux puisqu'on ressent toutes leurs émotions avec une force bouleversante et qu'ils sont immanquablement parmi les personnages les plus attachants (et drôle) que j'ai pu croiser. Une lecture à ne pas rater qui se démarque des autres romans traitant du même sujet.
Bonne nouvelle pour ceux qui ne parlent pas anglais, l'auteur a indiqué sur son blog qu'une traduction française était prévue. Il ne vous reste plus qu'à prendre votre mal en patience, mais ce roman en vaut vraiment la peine.

par Althea
Beautiful, Tome 1 : Beautiful Disaster Beautiful, Tome 1 : Beautiful Disaster
Jamie McGuire   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/04/beautiful-disaster.html

J'ai commencé cette lecture sans être complètement convaincue par le résumé, et pour tout dire je ne pense pas que le résumé rende justice à l'histoire. Tout ce que je sais c'est qu'il m'a fallu à peine quelques chapitres pour être complètement accro à cette histoire, à lire sans pouvoir m'arrêter avant d'être arrivée à la fin des péripéties de Travis et Abby. Pour moi ça a été typiquement le genre de livre qu'à peine terminé j'ai déjà envie de relire. Je le conseille vraiment à tous ceux qui ont un niveau en anglais leur permettant de lire des livres dans la langue de Shakespeare.

par Althea
New Victoria, Tome 1 : New Victoria New Victoria, Tome 1 : New Victoria
Lia Habel   
Mon premier coup de coeur de l'année 2013, et pourtant je partais dans cette lecture avec beaucoup d'appréhensions. Je n'avais encore jamais tenté de lire de livres sur les zombies mais j'adore les livres Steampunk et les dystopies; pourtant j'étais vraiment anxieuse à l'idée de voir les trois mélangés... Mais quelle réussite ce mélange a été dans New Victoria !
J'ai très rapidement accrochée à l'histoire, au monde crée par Lia Habel et aux personnages. Le côté steampunk mélangé à la dystopie est un vrai régal, et les zombies de New Victoria sont originaux et bien différents de ce qu'on peut voir dans les films (j'ai d'ailleurs eu un vrai coup de coeur pour Bram...).
Bref une vraie petite réussite pour ce premier tome qui donne vraiment envie de connaître la suite. Mon seul petit point négatif serait les changements de points de vues qui parfois peuvent être un peu gênant car mettant l'action en suspend pour rendre visite à d'autres personnages bien loin. Mais c'est vraiment pas plus gênant que ça et c'est vraiment le seul petit détail dérangeant.
Je lirais la suite avec grand plaisir et j'ai vraiment hâte qu'elle sorte :)

par Althea
Les Royaumes Invisibles, Tome 1 : La Princesse Maudite Les Royaumes Invisibles, Tome 1 : La Princesse Maudite
Julie Kagawa   
On retrouve des ingrédients de Narnia, Alice au Pays des Merveilles et du Seigneur des Anneaux dans les aventures et l'univers que l'on découvre au fil de ce tome. Les personnages sont tous intéressants, que ce soit Meghan, Puck (il m'a bien fait rire même si parfois je l'ai trouvé trop inconscient), Grimalkin (qui rappellerait un peu le chat d'Alice en un sens) ou le Prince Unseelie, Ash (ooooh Ash... je sens que tu vas pas nous faciliter la tache dans les tomes suivants toi). On retient son souffle, on rit, on stresse, on a peur... le tout avec notre héroïne et ses compagnons. Meghan fait ce qu'elle peut pour s'en sortir dans ce monde qui lui est étranger et dont elle apprendra qu'il est le sien, mais elle ne recule pourtant devant aucun sacrifice pour sauver Ethan. J'ai vraiment apprécié sa force morale et sa détermination à sauver son petit frère, même si pour cela elle se met dans des situations qui ne manqueront pas de revenir la hanter. [spoiler]Elle a conclu tellement d'accords pour avancer dans son périple qu'on a du mal se souvenir de tout. En tout cas ça revient se retourner contre elle dès la fin du premier tome, comme ça on sait à quoi s'en tenir ;) Les fey ne rigole vraiment pas avec les pactes.[/spoiler]

C'est donc un vrai énorme coup de coeur pour moi et je conseille avidement cette saga, vous ne serez pas déçus ! Il y a tous les ingrédients d'un très bon livre avec un monde dont vous aurez du mal à ressortir. De plus le style de l'auteur est également à la fois simple et très bon, si bien que la lecture est très agréable. Direct dans ma liste de Diamant !

par Althea
Divergente, Tome 2 : Insurgent Divergente, Tome 2 : Insurgent
Veronica Roth   
Je ne suis pas très douée en anglais, mais attendre encore 6 mois me paraissait infaisable. Je me suis donc lancée dans la VO, et même si certain passage me semblent un peu flou : J'ADORE !!!
Tout comme le premier :)
On retrouve Tris, Quatre, Caleb, Peter et Marcus juste à la fin du premier.
Les 5 se retrouvent dans un train et se dirigent vers le siège des Fraternels.
On découvre le fonctionnement de cette faction, et on aime, ou pas...
On découvre également celui des Sincères qui est...franc... et là aussi ça passe, ou ça casse.
On apprend plus de choses sur ce qu'être Divergent veut réellement dire.
Tris est toujours aussi forte et le deviens plus encore.
[spoiler]Elle est courageuse face à la mort de ses parents, et en particulier à celle de Will. La culpabilité la ronge à tel point que toucher une arme lui devient impossible, ce qui n'est pas spécialement pratique en temps de guerre. De plus quand elle retrouve Christina, la chose devient bien plus difficile.[/spoiler] Mais on retrouve toujours la Tris qu'on aime, têtue, courageuse et amoureuse et bien plus encore.
Tobias est... j'ai envie de dire toujours aussi parfait, mais ce n'est pas le cas. Là aussi on en apprend plus sur lui, sa famille et sur ses pensées.
[spoiler]Je n'aime pas Evelyne, c'est une manipulatrice et on ne peut même pas dire que c'est une mère.
Bien que Quatre l'ait déjà dit : Marcus est un vrai manipulateur.
Y'a pas à dire : Tobias n'a vraiment pas eu de chance avec des parents comme eux.[/spoiler]
La relation Tris/Tobias qu'on pouvait dire basée sur la confiance est en fait pleine de non dits.
J'ai eu plusieurs fois envie des les frapper tous les deux.
Ma grosse déception :[spoiler] Caleb, le sale traître, même si on finit par s'en douter, quand on l'apprend ça fait vraiment mal au coeur[/spoiler]
Je vais m'arrêter là, j'ai trop de chose à dire, et je ne sais pas comment donc je stoppe sur la fin.
Elle est... atroce !
UN AN ! Encore un an d'attente... ça va être une année de souffrances interminables... ;)
C'est un beau cliffhanger que nous fait Veronica Roth !
Vivement Mai 2013 !
Hunger Games, Tome 1 : Hunger Games Hunger Games, Tome 1 : Hunger Games
Suzanne Collins   
Wow... ce livre est un vrai régal ! Je l'ai fini en une journée tellement on a hâte de savoir ce qui va arriver aux personnages ! L'histoire est choquante, renversante et surprenante ! Adepte ou pas de lecture : vous allez adorer ! Bonne lecture. ;)

par Pamie
Hunger Games, Tome 3 : La Révolte Hunger Games, Tome 3 : La Révolte
Suzanne Collins   
La saga Hunger Games se termine vraiment en beauté avec ce livre. Suzanne Collins sait une fois de plus nous tenir en haleine jusqu'à la fin du livre si bien que comme pour les deux tomes précédents il est quasiment impossible de reposer le livre jusqu'à la toute fin. Comme les précédents tomes, celui-ci est très sombre et apporte son lot de larmes aux moments parfois extrêmement difficiles. [spoiler]Larmes notamment aux retrouvailles de Katniss et Peeta qui nous font passer de la joie à l'horreur en quelques lignes. Certaines morts sont très difficile à digérer, notamment celle de Finnick qu'on ne comprend pas vraiment (ça m'a un peu fait pensé à la mort de Lupin dans le dernier tome d'Harry Potter). Finnick vient de se marier, même s'il ne le sait pas encore il va être papa, mais il meurt lors de l'assaut mené pour prendre le Capitole. Prim perd également la vie lors de cet assaut, et sa mort est d'autant plus dure puisque Katniss ne s'est retrouvé dans les jeux que dans le but de la protéger. Cela peut paraitre injuste, et ça l'est, mais ils sont en guerre. Dans une guerre ce ne sont pas que les méchants qui meurent et les gentils qui s'en sortent, il y a des pertes tragiques des deux côtés et c'est bien une des choses que Collins essaie de faire comprendre à ces lecteurs. Alors quand je lis que certains sont révoltés que des personnages meurent, je me dis qu'ils n'ont vraiment rien comprit à ce livre et aux précédents. Il y a d'énormes pertes dans chaque livre (24 tributs et 23 qui décèdent à chaque jeux, sauf dans le premier où "que" 22 perdent leur vie) et c'est en ça que réside toute la tragédie et la morale du livre. Quant à toute l'affaire Katniss/Gale/Peeta, je m'attendais à ce qu'elle choisisse Peeta. C'était assez évident et en lisant bien le tome 2 on savait déjà qu'elle finirait par s'en rendre compte elle aussi.[/spoiler]

par Althea