Livres
528 632
Membres
548 781

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Alvina98 : Mes envies

A Silent Voice, Tome 1 A Silent Voice, Tome 1
Yoshitoki Oima   
C'est le manga dont on parle beaucoup en ce moment. Pourtant, loin d'être un King's game ou autre manga du genre à la mode, ce petit shonen est un pur ovni dans le monde du manga.

Nous suivons le quotidien de Shoya qui s'amuse à faire les 400 coups avec ses amis. Il veut absolument tuer l'ennui, et pour cela, les défis les plus stupides qu'il pourra inventer seront l'idéal. Jusqu'au jour où un nouveau jeu du nom de Shoko fait irruption dans sa vie.
Franchement, j'en attendais beaucoup de ce manga. Il a de très bonne critique et a eu de nombreux prix, donc forcément j'ai mis la barre haute. Et j'ai vraiment beaucoup aimé !
Ce titre est vraiment inhabituel et j'ai vraiment envie de posseder la suite. Si je connais les pensées de Shoya, j'aimerais également connaitre par la suite celles de Shoko, cette petite fille qui ne demande qu'à être integrée.

Un manga tout en finesse que je recommande vivement. C'est une belle leçon de vie, servit par des graphismes doux. Ki-oon a, comme souvent, denicher une bien belle perle...

par Rukia05
A Silent Voice, Tome 2 A Silent Voice, Tome 2
Yoshitoki Oima   
Un deuxième tome vraiment très bon, qui vient contrebalancer le caractère assez "dur" du premier.
En fait, l'enfance personnellement, ça me fait penser à ça : l'alpha et l'omega puis les autres qui suivent. L'école, c'est une véritable cage aux fauves. Après tout, qui n'a jamais critiqué ? Qui n'a jamais envié (même un peu) les gens populaires ? Qui n'a jamais eu envie de se faire bien voir par certaine personne ? Qui n'a jamais vu une personne se faire délaisser sans finalement rien dire, ou sans vraiment s'en apercevoir ?
Le premier volume tournait autour de l'acceptation de la différence d'un autre enfant par des enfants. Autant dire que c'était cruel. Oui cruel mais finalement réaliste.
Même encore à nos âges : qui n'a jamais critiqué les gens qui sont autour ? Trop de graisse, trop moche, trop maquillé, trop maigre, bref, on peut dire ce qu'on veut c'est dans la nature humaine.
Ce deuxième tome en revanche, il nous offre une porte, un espoir. La création d'un repentir. Certes, le héros a été cruel mais il a grandit, compris et il a aujourd'hui des remords. Il veut se faire pardonner. D'où la question, est-ce finalement si facile de pardonner ? Le ferais-je, moi ? Je ne sais pas. Parce que finalement, pour pardonner il faut avoir beaucoup de courage.
Le récit est vraiment poignant, vraiment beau. Il soulève des tonnes et des tonnes de question et il entraine, du moins pour moi, indubitablement une remise en question de ma personne. Un retour en arrière.
Très belle histoire, beau manga.

par Marshoo
A Silent Voice, Tome 3 A Silent Voice, Tome 3
Yoshitoki Oima   
Encore un superbe tome !
J'aime vraiment l'évolution de l'histoire et la façon dont les personnages tentent d'évoluer au delà de leur passé ou limite.

Dans ce tome, Shoya tente de renouer avec des anciens camarades de classe afin de rendre à Shoko le passé qu'il lui a volé.
C'est sur que si l'on regarde 2 tomes en arrière, ce personnage à totalement changé. Lui même hais la personne qu'il était en CM2.
Lui et Shoko se rapproche doucement l'un de l'autre, ne sachant pas forcément comment s'aborder mutuellement. Ce qui créer quelques moments comiques, notamment sur la fin d'ailleurs ^^ !

Etant en fac de langue, j'avoue être maintenant intéressée par la langue des signes grâce à ce titre. Il y a beau ne pas avoir de mot, la langue des signes est aussi importante qu'une autre.

Bref en tout cas, j'ai hâte d'avoir le tome 4 en main !

par Rukia05
A Silent Voice, Tome 4 A Silent Voice, Tome 4
Yoshitoki Oima   
Bon, bon, bon... cette fois j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps ! Ce tome a été vraiment fort en émotion, je crois que c'est celui que j'ai trouvé le plus intense d'ailleurs ! On passe par tous les degrés d'émotions en fait : colère, incompréhension, tristesse, joie, rire, etc.

C'est touchant, toujours aussi juste, toujours aussi en accord avec la réalité et ça englobe des thématiques qui aujourd'hui restent très sensibles : handicap, harcèlement scolaire, conflits familiaux, deuil, suicide...
Je le répète à chaque fois j'ai l'impression, mais ça me frappe à chaque fois que je termine un tome !

par Nelouchou
A Silent Voice, Tome 5 A Silent Voice, Tome 5
Yoshitoki Oima   
https://leslecturesdecyrlight.home.blog/2020/01/14/a-silent-voice-t-5/

Les rebondissements ne manquent pas dans ce cinquième tome d’A Silent Voice, marqué par les problèmes et les tensions qui (re)naissent au sein du groupe mené bon gré mal gré par Tomohiro, et auquel Shoya tente d’intégrer Shoko.

Rien à faire, j’accroche de moins en moins à ce manga. En fait, je crois surtout que je ne le comprends pas. Je trouvais dans le tome précédent que le groupe « d’amis » avait quelque chose de faux et d’artificiel, j’avais même du mal à saisir comment il avait pu se former, et ce sentiment s’est intensifié.

Bien sûr, j’ai été heureuse de voir des disputes éclater et ce simulacre d’amitié voler en éclats, mais c’est probablement le seul élément qui m’a paru logique et cohérent depuis plusieurs tomes. Le seul, du moins, qui ne m’a pas laissée perplexe.

C’est vrai, Shoya s’est mal comporté quand il était enfant, mais de l’eau a coulé sous les ponts, et même si cela n’excuse pas tout, il fait de son mieux pour se repentir, alors pourquoi ne pas l’encourager dans cette voie, au lieu de se comporter comme Satoshi le fait ?

Naoka, même si cela me surprend un peu, se révèle presque comme le personnage le plus sensé. C’est une garce, oui, mais pas une hypocrite. Elle assume ce qu’elle fait ou a pu faire, contrairement à Miki qui est prompte à rejeter la faute sur autrui.

Enfin, Shoko… Non, décidément, je ne comprends pas. Pourquoi cette scène finale ? Il y aura peut-être des réponses par la suite, mais là encore, cela m’échappe complètement. Je n’arrive décidément à cerner aucun des personnages de ce manga, et la quasi-absence de Yuzuru, que j’avais prise en affection dans le tome précédent, ne m’a pas aidée.

J’attends tout de même de conclure la série, peut-être que je réviserai mon opinion une fois que j’en connaîtrai la fin, mais en attendant, je suis assez déçue.

par Cyrlight
A Silent Voice, Tome 6 A Silent Voice, Tome 6
Yoshitoki Oima   
Je trouve que ce sixième tome marque un grand changement dans la série. D'ailleurs ce changement est marqué d'emblée par la couverture : Shoko, le bras en écharpe, sans Shoya. Et c'est bien la première fois depuis le début de la série que Shoya ne figure pas sur la couverture !

Dans ce tome, Shoya est finalement le grand absent, ce qui laisse la voix aux autres personnages qui gravitent autour de lui et qui vont tous se remettre en question.

Certaines personnes n'ont absolument pas compris pourquoi il y avait un passage de ce tome où le texte était effacé et coupé. Certains ont cru qu'il s'agissait tout bêtement d'une erreur d'impression mais non. Réfléchissez. Yoshitoki OIMA nous donne enfin l'occasion de voir le monde sous les yeux de Shoko. Quand je vous disais que c'était le tome de tous les changements ! C'est prodigieux de la part de la mangaka d'avoir utilisé ce procédé pour nous permettre de visualiser le handicap de Shoko. Malheureusement, beaucoup sont passés à côté et c'est bien dommage.

Je disais précédemment que ce sixième tome donne la voix aux différents personnages et à juste titre, les chapitres sont très bien découpés : un chapitre pour un personnage.

Hâte de découvrir le final de cette touchante série !
A Silent Voice, Tome 7 A Silent Voice, Tome 7
Yoshitoki Oima   
Dernier tome de ce manga magnifique et que je reprendrais plaisirs à lire.
On retrouve Shoya et Shoko. Je ne dirais rien de l'intrigue afin de ne pas spoiler les tomes précédents. Je me contenterai de la fin. Cette fin m'a surprise. Je pensais qu'elle serait un peu clishé et pas du tout. L'auteur nous laisse sous-entendre les choses mais nous laisse choisir notre fin et tant mieux. Ce manga ne pouvait ni finir bien ni finir mal.
Concernant les dénonciations du manga, l'auteur nous montrent que nos actes et chaque mot prononcés entrainent des conséquences qui peuvent nous dépasser et que l'on peut regretter.

En bref, à ceux qui n'ont pas lu ce manga, je ne sais pas ce que vous attendez. Il est juste magnifique
Arte, Tome 1 Arte, Tome 1
Kei Ohkubo   
Je doit avouer que même si ce livre me faisait envie, je ne m'attendais pas à être réellement transcendée. Je craignais un peu de tomber sur quelque chose de "trop sérieux", peut être même un manga avec beaucoup de texte pas vraiment accrocheurs comme dans Bakuman, enfin bref.
Hé bien, dès les premières pages, j'ai été littéralement transporté dans ce manga ! Arte est vraiment une héroïne attachante et pleine de vie, que j'ai apprécié très rapidement. Léo, le second personnage principal, m'a beaucoup plu lui aussi. Enfin, comme tous les personnages qui apparaissent dans le premier tome de Arte.
Le scénario est très accrocheur et sympathique.
Ce que j'ai beaucoup aimé dans Arte, c'est qu'il traite de la misogynie, et que Arte est prête à tout pour se faire reconnaitre en tant que femme.
On est donc loin des pensés macho que l'on peut retrouvé dans pas mal de manga, en particulier dan les shojos. J'ai beaucoup apprécié ce côté là du manga !
Le déroulement de l'histoire n'est ni trop rapide ni trop lent, l'histoire avance bien et je suis devenue vite accro (ahah).
De plus, les graphismes sont simplement magnifiques, à la hauteur de "Bride Storie", un autre manga dans le même genre. Plein de détails, je me suis arrêté sur la quasi totalité des cases pour admirer les dessins ! C'est sûrement l'un des gros plus de Arte.

Conclusion, j'ai été enchantée par ma lecture et je vais me précipiter dans une librairie pour acheter la suite !
Arte, Tome 2 Arte, Tome 2
Kei Ohkubo   
Un tome rempli de surprises ! Entre sentiments, apprentissage et féminisme léger, il y a de quoi savourer les quelques pages !
Les dessins sont toujours aussi magnifiques :)

par Ajcerise
Arte, Tome 3 Arte, Tome 3
Kei Ohkubo   
Une histoire toujours aussi intéressante et addictive !
Ce tome peut être séparé en deux parties: La première étant la suite directe du tome précédent dans laquelle j'ai adoré voir l'intelligence et l'obstination d'Arte face à ce vieux Monsieur - que j'espère revoir par la suite - ; la seconde est une toute nouvelle intrigue que je ne dévoilerai pas mais qui m'a énormément plu et la fin... Comme j'ai hâte de découvrir la suite !
Arte est donc toujours un personnage plaisant et charmant, tout comme Léo qui se dévoile petit à petit pour notre plus grand plaisir !

par Cleem27

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode