Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de alwayssarcastic : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
La série Ty et Zane, Tome 8 : Enchaînements en Ecosse La série Ty et Zane, Tome 8 : Enchaînements en Ecosse
Abigail Roux   
Après avoir lu les avis sur la VO, je m'attendais à être déçue par ce tome. Et peut-être parce que je m'y étais préparée, la déception n'est finalement pas si grande, même si de tous les tomes, celui-ci est clairement un cran en dessous.

Deux raisons à cela:
- premièrement j'ai été déçue par la manière dont l'auteur est passée rapidement sur la bombe lâchée à la fin du 7ème tome [spoiler]Ty qui était appelé pour une mission chez les Marines embrassait Zane à pleine bouche devant tous leurs collègues juste avant son départ. J'aurais aimé avoir plus de détails et de précisions sur les réactions de chacun, voir comment Zane gérait sa sortie du placard...[/spoiler] c'est quand même quelque chose que j'attendais depuis longtemps et en quelques mots, A. Roux enterre le sujet. Dommage.

-deuxièmement (et la vraie raison de ma déception), je trouve que dans ce tome Ty et Zane sont presque des personnages secondaires. Nick et Kelly sont très (trop) présents et sont pas loin de voler la vedette à nos deux chouchous. C'est un comble pour une série censée leur être consacrée!!

Cependant tout n'est pas mauvais dans ce tome, j'ai beaucoup aimé l'ambiance: une trentaine de personnes bloquées sur île écossaise, des tempêtes qui empêchent toute communication à l'extérieur et plusieurs morts. Ca fait très Agatha Christie. J'adore!
J'ai beaucoup aimé aussi l'évolution de Zane par rapport au dernier tome, on le sent plus serein, plus sûr de lui, enfin apaisé.
Et si il n'y a pas assez de Ty et Zane dans ce tome, leurs interactions sont toujours un plaisir.
Et comme d'habitude une fin très réussie, et qui, cette fois, m'a laissée avec des petits cœurs dans les yeux!
Partenariats improbables, Tome 2 : Vivre un conte de fées Partenariats improbables, Tome 2 : Vivre un conte de fées
A. J. Thomas   
Quand quelqu’un frappe à votre porte, vous ouvrez ou par sécurité, vous regardez à votre système de surveillance qui attend votre invitation. Mais il y a des situations dans lesquelles on retourne se coucher pour ne pas se faire voir et ça, Ray Delgado en fait la triste expèrience en ouvrant la porte en pleine nuit à son cousin au CV peu recommandable. C’est là que nous apprenons que le reste de la famille ne l’est pas non plus, et le pourquoi du comment du choix de profession de Ray.
Alejandro (Et là, Lady Gaga qui vous trotte dans la tête avec la chanson du même nom), le fameux cousin est là pour lui demander un service ; retrouver sa sœur disparue avant que les fédéraux ne s’en mêlent….
Elliot Belkamp, Agent du FBI espère bien rester à San Diego après plusieurs déménagements ( Comme je le comprends, 4 en 5 ans pour ma part je ne plus voir les cartons en peinture !!) sa première affaire dans cette ville est celle d’une disparition d’une étudiante qui n’est autre que la fameuse « frangine » d’Alejandro…..La rencontre entre Elliot et Ray s’avèrera tumultueuse en bien des points.
Je n’ai rien vu passer de l’histoire !! Non pas qu’elle ne soit pas bien au contraire, ça défile trop vite, parce que l’histoire est super (au contraire du premier tome que j’ai trouvé trop long et un peu fouillis).Le fil rouge de l’enquête s’imbrique bien dans l’histoire des personnages et c’est addictif !! Une plume fluide et bien travaillée, dès la première page j’ai bien embarqué dans l’aventure. A.J Thomas, une auteure que j’ai découverte avec les deux tomes de la série « partenariats improbables », et si le premier ne m’a pas satisfaite comme je l’aurais espéré ; le second a rattrapé son aîné.
Aventure haletante ( Je suis une fan du genre policier donc ceci explique cela) , relations tendues, famille « tuyaux de poils » à problèmes , voilà les ingrédients de ce livre qui m’a tenue en haleine du début à la fin ; et j’espère que ce sera la même impression pour vous.
Hâte de lire le prochain tome pour un nouveau partenariat improbable !! Et vous ?
Allez à plus !!

par astonDB9
Marshals, Tome 3 : Destins liés Marshals, Tome 3 : Destins liés
Mary Calmes   
Un tome explosif comme un feu d'artifice tellement il s'y passe toutes sortes de choses, un tome aussi plus sombre et plus introspectif sur la relation de nos deux chouchous qui vont naviguer sur les écueils de leur mode de vie avec beaucoup d'émotions.

Le récit que nous sert cette fois l’auteure est une vraie toile d’araignée construite autour d'une myriade de personnages que l'on a pu croiser dans les tomes précédents mais aussi dans ces autres romans et ça c'est un vrai bonheur. Encore une fois Doyle et Jones auront à faire front à beaucoup d’adversité que ce soit Ian et ses hommes ou Miro et ses ennemis éternellement accrochés à lui comme son prince charmant. On y retrouve également toute cette constellation familiale et amicale, avec les amies de Miro qui sont toujours aussi déjantées, ces femmes que Mary Calmes a su si bien construire autour de personnalités fortes et pleines d'humour, ce foyer reconstitué dont Miro a plus que jamais besoin.
Le roman est tout aussi palpitant entre intervention, enquêtes, meurtres et séparations auxquels sont confrontes nos deux marshals mais aussi leur entourage. Ça part dans tous les sens comme une vie qu'on ne maîtrise plus, comme une voiture sans freins lâchée à toute vitesse. La perte de contrôle, c'est la thématique principale de ce troisième volet. Ce moment où Miro réalise qu'aimer n'est pas si facile ni moins douloureux quand celui qu'il passe son temps à attendre n'est peut-être pas le garant du bonheur qu'il espère.

Le temps des remises en question est arrivé pour l'un comme pour l'autre et l'auteure nous livre des chapitres sombres et angoissants sur la suite de leur histoire. De ceux qui nous font vibrer et se ronger les ongles en suivant l'introspection de Miro qui semble arriver à bout. Un Miro que l'on retrouve avec encore plus de plaisir car sa perfectitude s'effrite pour nous laisser voir un homme déchiré et sensible; qui a grandi sur des failles trop profondes pour les combler sans la présence de son partenaire. Miro qui souffre, qui se fragilise et voit ses relations aux autres complètement changer. Les ennemis ne sont plus clairement définis, les amis peuvent parfois vous trahir et votre pire cauchemar peut se révéler plus troublant qu'on ne le croyait. L'impression que tout tourne autour du marshal Jones est naturelle puisque la narration, depuis le début de la série, lui est consacrée, mais ici on souhaiterait vraiment être l'épaule dont il a besoin. Ian semble passer en second plan et pourtant il est, encore et toujours, l'axe autour duquel tourne l'avenir de Miro, l'ancre qui lui est fondamentalement vitale pour continuer.
Le récit est plein de tout un tas d'événements, de personnages divers et pourtant c'est bel et bien cette exploration de leur couple qui est présente à chaque page et je dois bien dire que j'ai adoré ce fouillis organisé et replonger à nouveau dans leur univers. On apprécie aussi l'humour caustique bien plus présent grâce cette pluralité de personnages et l'évolution de la plume qui semble moins redondante dans ses dialogues (même si moi, je peux les lire se dire je t'aime pendant des lustres ! ).

Tout les personnages de cette série sont une pièce de puzzle importante à sa cohésion et à la puissance de son addiction. On est accro à Ian et Miro ou on passe son chemin. C'est un des couples de la littérature mm les plus impactants (en ce qui me concerne) par leur amour sans bornes et leurs différences qui risquent de mettre à mal leur relation.
Ici Mary Calmes va vous faire frémir à coup de séparation qui se suggèrent douloureusement, de reconquêtes de l'autre toujours aussi intenses, de larmes jamais en trop car elles sont rares et précieuses, de jalousie difficilement maîtrisée mais ô combien jubilatoire et de ce terrible sentiment que la vie c'est parfois plus fort que simplement s'aimer beaucoup.

Un tome qui laisse aussi présager beaucoup de nouvelles donnes surprenantes et peut-être même dérangeantes dans une suite qu'on va attendre encore pendant un an en se traînant comme des âmes en peine. Décidément, cette série est, pour moi, une des plus réussies de Mary Calmes, dont je suis déjà très fan, regroupant tout ce que je demande à un bon shot de tequila: du peps en perfusion, des yeux qui se brouillent, un cœur qui palpite déraisonnablement et des jambes qui tremblotent.
http://meninbooks.eklablog.com/destins-lies-marshals-t3-de-mary-calmes-a148657720

par Tyzane
Mix de Nouvelles, tome 3 Mix de Nouvelles, tome 3
Nathalie Marie    Pyrine    Lily Haime    Eve Terrellon    H. V. Gavriel   
Le choix de HV Gavriel
J'ai dévoré cette histoire, bien écrite. J'ai eu de la peine pour Ash tout le long et j'ai eu peur qu'il ne fasse pas le bon choix jusqu'au dernier moment.

L’Ange de Nyckos de Eve Terrellon
J'ai adoré découvrir le monde de "perversion" des artistes de l'époque. Une jolie histoire d'un peintre et de sa muse.

No Doubt de Pyrine (suite de Ally or Foe)
Que dire à part que j'en voudrais encore!!! J'ai eu du mal à quitter cet univers. J'espère qu'il y aura d'autres aventures de Lucas et Sokol.

Mon talisman de Nathalie Marie
Pleins d'émotion, ce recueil m'a vraiment touché et c'est très bien écrit qui nous fait passer des larmes aux sourires. Un régal.

L’Illusion de Lily Haime
Une nouvelle très bien écrite. Je me suis plongée dans cette histoire futuriste avec un grand plaisir et je ne l'ai pas lâchée avant la fin.

par ga65
Mix de Nouvelles, tome 2 Mix de Nouvelles, tome 2
Pyrine    Céline Gonzalez    Oidche    Lily Haime    V. D. Prin   
ENCORE! Comme le 1er tome (ou peut etre même encore pl;us, j'ai beaucoup apprécié, contemporaine, historique, fantastique elles sont toutes attachantes. De nouveaux auteurs que j'ai découvert et d'autres que j'aime déjà. Tout y est et j'attend avec impatience le suivant
BRAVO!

par smalad
Désirs défendus Désirs défendus
F. V. Estyer   
COUP DE CŒUR
Je me suis rapidement laissée emporter par l’histoire de James et Noah. Surtout, car contrairement à ce que l’on pourrait penser vu le résumé, ce livre n’est pas une simple histoire d’amour interdit entre un prof et son élève. C’est aussi, et surtout, une histoire d’amitié, de confiance en soi et en l’autre, de reconstruction de soi. Les personnages sont bien travaillés, sympas, touchant et crédibles, le personnage de Sam m’a aussi touché par son amitié sans faille pour James. Et Yanis, le frère de Noah… je n’en dirais rien sur lui pour ne pas spoiler.
Je ne m’attendais pas à cela en commençant ce livre et ce fut une vraie surprise car tout en abordant un sujet maintes fois abordé par les auteurs, F.V. Estyer a su se démarquer et intégrer des rebondissements auxquels je ne m’attendais pas forcément. Qui plus est, c’est bien écrit, même si je ne suis peut-être pas très impartiale vu que je suis fan de l’auteure. Elle a une manière d’écrire qui me transporte directement dans ses histoires. Bref, une très belle histoire.

par Floreen
Légende d'une sirène, tome 2 : Des gouttes de sang et de la vengeance Légende d'une sirène, tome 2 : Des gouttes de sang et de la vengeance
Christelle Verhoest   
Nous retrouvons nos héros Damian, Rukan et Alek dans ce deuxième opus riche en rebondissements et nouvelles découvertes. Le premier tome avait vu le monde des Mary Morgan se dévoiler à nous et Damian s'affirmer de plus en plus, mais l'océan est vaste et l'auteure nous a réservé encore bien des surprises pour sa saga qui, je le rappelle, compte trois tomes. En effet, la cité dans laquelle le jeune homme est lui-même devenu une sirène n'est pas la seule existant dans les fonds marins, et les peuples "originels" ne sont pas forcément plus amicaux que le clan qui s'est servi de leurs gènes pour voir le jour... Ce sont donc deux nouvelles sociétés que Chris nous présente, chacune avec leurs propres moeurs et problèmes. Encore une fois je tire ma révérence à son imagination débordante et son souci du réalisme, tout colle parfaitement ensemble et enrichit un peu plus la légende bien vide de représentants mâles jusqu'à ce qu'elle ajoute sa pierre à l'édifice mythique.

Le récit se centre désormais sur la relation entre Damian et Rukan, et la façon dont le jeune homme équilibre les deux facettes de son coeur, son corps et son âme : d'un côté, son désir pour Alek qu'il ne peut oublier, de l'autre son amour pour Rukan, si doux et compréhensif. Notre héros se débat avec des sentiments conflictuels et apprend à définir ce qu'il veut, d'autant plus qu'il lui faudra aussi compter sa famille - qu'il a laissée derrière sans rien dire et qu'il va brutalement retrouver dans des circonstances moins qu'idéales - dans l'équation. Son entourage et ceux qu'il aime vont en effet se retrouver au centre des tensions existant entre les différentes tribus de sirènes, et il ne tient qu'à eux de les sauver.

Si Damian continue d'évoluer et de mûrir, Alek n'est pas en reste et cela m'a beaucoup plu : j'ai ainsi pu le découvrir sous un autre jour et apprendre à l'apprécier. Le jeune Mary Morgan arrogant et se cachant derrière une façade d'indifférence doit lui aussi faire face à ses sentiments et apprendre à faire des compromis, sans quoi il risque de perdre la seule chose qui compte vraiment : son compagnon.

Le sexe, omniprésent dans la culture et le mode de vie des sirènes, est toujours abordé avec tact et sans fioritures : l'échangisme et le sado-masochisme y sont traités comme des pratiques sexuelles capables de donner du plaisir sans forcément être mauvaises ou avilissantes - à condition que les parties concernées ne se fassent pas véritablement mal et soient consentantes -. L'auteure veut abattre les tabous et les préjugés sur de nombreux sujets, et je trouve que ce livre y contribue bien pour peu qu'on prenne le temps de s'y intéresser d'un peu plus près.

Nous faisons également la connaissance de nouveaux personnages, dont certains m'ont particulièrement touchée et notamment le jeune prince souffreteux et ses amants hors du commun - à bien des égards -. À travers eux, Chris nous enseigne une sacré leçon d'humilité et nous rappelle que l'amour fait fi des différences : le prince aime ses deux amants sans réserve, malgré le fait qu'ils soient sévèrement amputés - l'un des deux jambes, l'autre des deux bras - et il n'est pas rebuté par eux lors de leurs rapports sexuels, qui se déroulent aussi naturellement que possible. J'ai lu ces passages sans me poser de questions, une fois l'effet de surprise dissipé, et il ne m'est pas venu à l'esprit que c'était trop bizarre. J'ai même trouvé ce petit prince très attachant et ses serviteurs adorables, leurs autres atouts compensant largement les membres qu'ils ont perdu. Ça vous gêne vous, de lire ça ?

Outre l'amour malgré la différence, le récit pointe aussi du doigt les défauts de la société exultant le beau, le fort, le parfait, voire simplement le normal, alors que ceux qui présentent une différence sont relégués aux rangs des moins que rien et des souffres-douleurs. Cette société sirénienne, tout aussi violente et impitoyable qu'elle soit, j'oserais dire que c'est un peu le reflet de la nôtre. Et si vous êtes sceptiques, prenez un exemple tout simple : vous êtes employeur et vous avez devant vous deux CV identiques niveau compétences, mais l'un des postulants est en fauteuil et pas l'autre; combien de chance que vous songiez de suite à engager celui en fauteuil ? Encore plus simple : vous voulez adopter un chien, vous avez le choix entre un chiot amputé affectueux et joueur, un chien adulte de dix ans obéissant et adorable avec tout le monde, et un chiot non éduqué, nerveux et intenable; je vous parie ce que vous voulez que 90% des gens choisiront le dernier même s'il risque de poser problème par la suite, tout ça parce qu'il correspond à l'idée générale du chien normal qui fera votre fierté. Mais passons ce détail socio-philosophique, je voulais juste vous montrer qu'il y a plus qu'une simple histoire d'amour dans ce roman.



Concernant l'histoire en elle-même, elle contient son lot d'action, de révélations et de romance parfaitement dosées et liées entre elles par des rebondissements opportuns et bienvenus. La plume de l'auteure permet de tout faire passer avec aisance et j'ai une fois de plus adoré ce qu'elle a bien voulu nous conter dans ce tome.

En conclusion, une transition sans anicroche qui suit bien le premier épisode et nous prépare le troisième avec juste ce qu'il faut de suspense. Que nous réserve le grand final ? Je vous le dirai quand je le saurai moi-même *retourne à ses lectures*.

par Inukisama
Le Mien Le Mien
Mary Calmes   
Un livre qui m’a parfois désarçonnée, même si dans l’ensemble j’ai passé un bon moment en le lisant.

Landry était un héros assez atypique, suffisamment confus pour que seul Trevan puisse lui permettre de garder les pieds sur terre. Il forme avec Trevan un couple fusionnel, beau mais je l’avoue qui m’a parfois mis mal à l’aise. D’ailleurs, je me suis parfois demandé si Landry n’était pas vraiment fou et si sa famille n’avait pas un peu raison. Mais au final, je me suis fait à ce couple étrange, où chacun apporte à l’autre ce qu’il a besoin.

L’histoire est très enlevée, on a deux intrigues parallèles, entre le boulot de Trevan et la famille de Landry, et on n’a pas du tout le temps de s’ennuyer.

J’ai trouvé Trevan parfois un peu trop parfait, que ce soit dans sa manière de gérer avec facilité Landry, d’être toujours calme et gentil avec la famille de Landry, d’être apprécié à ce point par tout le monde, même les ‘méchants’ (un peu comme dans le héros de la grenouille du prince du même auteur, qui était tout pareil).

Par contre, grrrr pour le résumé, le kidnapping arrive presque à la fin, quelle idée de le mentionner !

par Oxanes
Smoke & Mirrors, Tome 1 : La cité des mirages Smoke & Mirrors, Tome 1 : La cité des mirages
Rohan Lockhart    Lily Haime   
Un excellent 1er tome qui nous fait découvrir un univers extrêmement addictif ! Kimon et Sully sont des personnages très attachants mais ils ont chacun un sacré caractère ce qui donne des joutes verbales assez intenses , pour mon plus grand plaisir. Les personnages secondaires sont intéressants également. D'ailleurs j'aurais bien aimé voir un peu plus la grand-mère de Sulli qui m'a fait sourire plus d'une fois.La plume de Lily Haime et celle de Rohan Lockhart s'associent très bien . Par contre quelle frustration avec cette fin ! Plus qu'une hâte lire la suite.

par laylani
Family, Tome 4 : La moitié de nous Family, Tome 4 : La moitié de nous
C. Cardeno   
Sympa : Jason était persuadé qu’il pouvait fonder une famille et être heureux mais le fait d’aimer les hommes n’y a pas contribué. Divorcé, père de deux ados et très pris par son métier, Jason est seul mais collectionne sans complexe les coups d’un soir. Après une journée particulièrement éprouvante où il a perdu un patient, Jason part à la « chasse » pour se changer les idées. C’est dans un bar qu’il fait la connaissance d’Abe. Abe est un jeune homme sérieux qui n’a été avec personne depuis 3 ans. Alors qu’il partait du bar où il fêtait son anniversaire avec des amis, il rencontre Jason qui lui propose juste une nuit de sexe et contre toute attente il décide de le suivre. Mais cette nuit va rester dans les pensées de chacun et ils ne pourront résister quand ils se reverront... Une romance M/M sympa mais qui serait sûrement plus courte sans les multitudes scènes de sexe. Un bon moment.

par Folize