Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de AlysseM : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Toy Boys Toy Boys
Laëtitia De Zelles   
Bon que dire....

J’ai bien aimée le livre, il se lit facilement!
Par contre je reste qu’on sur la fin! Je suis déçue... j’espère qu’il y a une suite pour expliquer ça....
Control freak Control freak
Kaly Swann   
D'abord encore mille mercis aux Éditions Addictives pour l'envoi de ce nouveau service presse mais aussi pour leur confiance renouvelée pour cette année.
Il faut savoir que la plume de Kaly Swann est une valeure sûre en matière de romance prenante, à la fois pétillante, avec de l'humour mais avec un sujet sensible, un passé douloureux de la part de nos personnages. Celui-ci ne déroge pas à la règle, j'ai passé un très très bon moment de lecture avec cette histoire.
D'un côté nous avons Charlie, jeune et jolie femme rousse au caractère bien trempé, un fort mental puisqu'elle est pompier et plus particulièrement lieutenant. Nous allons la suivre dans sa vie à la caserne, en intervention et constater sa droiture, son investissement, son dévouement pour autruis et sa véritable passion pour son métier. C'est plus qu'une vocation, cela fait partie d'elle et c'est en plus de famille. Charlie cherche à se poser, avoir une famille stable et surtout pas des histoires à gauche à droite, non ce n'est pas elle. Puis nous rencontrons également Stephen, ce beau papa célibataire (on comprends assez vite qu'il a perdu sa femme dans d'atroces circonstances). Celui-ci gère une agence pour les enfants et leurs début de carrière. Stephen est un homme qui ne vit que pour le bien être de sa princesse, il a oublié ce que c'était la vie avec une femme et a verrouillé son cœur à quiconque voudrait s'immiscer dedans.
Mais on le sait et on le sent, Charlie va tout remettre en question dans la tête de notre beau patron. Elle va tout faire basculer dans la vie de notre control freak pourtant si bien programmée. Ces personnages nous font passer par des hauts et des bas en un temps record, les rebondissements ne manquent pas et la dynamique constante est vraiment appréciable. J'ai beaucoup aimé la façon dont nos deux protagonistes vont se confier, se reveller petit à petit à nous. Les métiers de chacun sont peu vu et abordés donc ça a été un super point positif en plus. Stephen est désormais un cœur de pierre, alors comment lui faire céder ses fondations ?
Charlie sera-t-elle celle qui lui fera retrouver les sensations d'un amour ?
Arriveront-ils à se comprendre et accepter le passé de l'autre ? Le métier dangereux de Charlie sera-t-il un frein pour Stephen qui ne veux pas entendre parler de feu et surtout pas prêt de sa fille Bella ? À vous de le découvrir...
C'est un récit où l'on perçoit énormément les émotions, les fêlures et les angoisses des personnages, on ressent leur démon. Les auteurs ont bien construit leur roman pour un ensemble crédible et captivant de début à la fin.
J'ai aimé chacun des personnages et surtout ce roman n'aurait pas été pareil sans la fraîcheur de cette petite fille Isabella et son compagnon poilus nommé Bunny... Bella aporte ce côté très mignon au récit parfois dur et intense.
Tout est réuni ici pour nous captiver, nous émouvoir et nous montrer surtout que rien n'est jamais perdu. Avec du temps et de la volonté on peux tout recommencer et avoir de nouveau droit au bonheur, c'est un beau message que ce roman nous renvoi.
Chers Lecteurs, je n'ai donc plus qu'à vous conseiller ce roman à la fois émouvant, fort, beau et addictif dont on aime tant dévorer les pages.
Fight & Hope Fight & Hope
Léana Soal   
Ce livre, mais quel livre !!!

Je suis encore sous ce sublime moment, dans cette parfaite extase, de repenser à tous ces mots, accordés si parfaitement et donnant vie à Logan&Cora.

Fight and Hope
Je l ai dévoré je suis, en ivresse, retournée, complète.

Depuis que je l ai commencé, hier soir, il n' a pas quitté plus d une minute mes pensées.
Même mes réveils nocturnes me ramenaient à lui, si bien que j en ai eu assez et me suis levée pour le terminer.

La plume de l auteure Léana Soal est magnifique, magistrale, elle m a encensée. D une beauté pronfonde, pure, pleine. Un tel bonheur de la lire.

Cora est une femme forte qui
N a pas sa langue dans sa poche mais sait aussi montrer ses faiblesses ses peurs, ce qui m a particulièrement touché. On a tendance à souvent voir des têtes brûlées, qui foncent. Elle fonce, rien ne pourrait la faire changer d avis mais elle n est qu une humaine et le montre.
Logan est... Torturé au possible. Logan n est plus, n était plus, jusqu' à ce qu elle soit là.
L un est la bouée de sauvetage de l autre et vice versa.

Ces 2 personnages sont extrêmement attachants.
Les autres protagonistes trouvent également leur place comme il se doit.
L histoire est parfaite, magnifiquement cousu. Pas de longueur (ok ok j avais très hâte à un moment mais au final c était de l impatience plus qu autre chose car je ne trouve rien a redire une fois terminé).
Je suis heureuse d avoir connu Cora&Logan.

Merci pour ces moments de pur égarement, bonheur intense, joie, profonde tristesse.
Ces moments où mon coeur a fait boum boum un peu plus fort, où il s' est serré un peu trop sur lui même.
Ces moments où mes yeux se sont embués, où mon nez m a picoté.
Ces moments où l excitation s est emparée de tout mon être et où un sourire béat pointait sur mon visage, les yeux brillants.
MERCI à cette brillante auteure.

Quel moment ! Quel livre !
Il vient rejoindre le seul qui m avait mis dans un état euphorique, m avait bouleversé, m avait corrompu.
Le 2e.
Il tiendra une place spéciale dans mon coeur et dans ma tête, comme mon premier.
Et comme pour le premier, je vais rêver avoir perdu la mémoire, avoir une amnésie d à peine quelques heures, afin de le redécouvrir comme la 1ere fois.
Opalescence : Le Secret de Pripyat Opalescence : Le Secret de Pripyat
Amaury Dreher   
La catastrophe nucléaire de Tchernobyl est sans doute l’un des plus tragiques événements des années 80. En 1986, le vent de peur a envahit toute l’Europe. Rayonnement, incertitude, panique. Dans quelques secondes, des vies de milliers de personnes se sont écroulées. A la suite de l’accident, tous les habitant de Pripyat et des villages environnants ont été évacués et aux alentours de la centrale nucléaire les autorités soviétiques ont créé la zone d’exclusion. Parmi d'évacués, il y a le narrateur - garçon de 8 ans à l'époque - qui était un témoin oculaire de ce qui s’est passé à Pripyat. 32 ans plus tard il y revient pour écrire un article sur la zone. Mais s’agit-il seulement d’un reportage?

Même si la catastrophe a eu lieu il y a plus de 30 ans, la zone reste toujours fascinante et mystérieuse. Avec le narrateur on entre sur ce territoire étrange qui, au début, semble lui offrir la liberté, mais au fil des pages on peut constater que ce n'est pas tout à fait vrai.
En traversant la zone, le protagonist croise des personnages énigmatiques dont la présence enrichit ce microcosmos et détermine le destin du narrateur. Il rencontre aussi des gens tout ordinaires, comme des courageuses babushkas qui refusent de quitter la zone et qui servent d’une source d’aide en tant qu’une source de l’histoire de la région.
A l’instar de Marlow, au fur et à mesure de son séjour dans la zone, il s’enfonce vers le cœur des ténèbres. Sauf qu'au lieu de tropiques, cette histoire se déroule dans des paysages hivernaux d’Ukraine dépeints d’une façon pittoresque et à la fois concise. On a vraiment l’impression d’explorer ces endroits avec le narrateur.
Chaque chapitre est précédé d’un nombre de jours passés dans la zone. Cela rappelle une sorte d’un reportage ou un journal qui avec une narration à la première personne crée une sensation d'immersion. De jour en jour, la tension et l'inquiétude s'accroissent. L'atmosphère devient de plus en plus fantasmagorique et, en quelque sorte, kafkaïenne. A un certain point, l’intrigue ressemble à un cauchemar dont on ne peut pas se réveiller. Enfin, on ne sait plus à qui faire confiance ni même distinguer l'imaginaire du réel.

Amaury Dreher démontre une connaissance approfondie du sujet. Le roman contient beaucoup de faits intéressants mais leur nombre idoine n’accable pas un lecteur. Il présente des informations d'une manière aisément accessible. Alors, en plus d'être un thriller psychologique, il peut sert comme une bonne introduction à l'histoire de la catastrophe de Tchernobyl.
Le style n’est pas ampoulé, l'auteur construit parfaitement le récit et réussit à créer l’histoire captivante. D’ailleurs, il emploie une langue riche et étant donné que le français n’est pas ma langue maternelle, je devais consulter assez souvent le dictionnaire. Pourtant je trouve que c’est une avantage parce que cela m’a permis d'élargir mon vocabulaire.

par predicat
Lux, Tome 1 : Obsidienne Lux, Tome 1 : Obsidienne
Jennifer L. Armentrout   
Ok. Hum alors comment dire? (Respire Alexiane, respiiiiiiire). Ce livre est volcanique!! je ne trouve pas d'autre mots. Entre l'humour ravageur, les scènes d'actions énormissimes et l'histoire d'amour sauvage je ne vois pas comment on ne pourrait pas aimer ce livre. Le personnage masculin est une vraie enflure (une enflure digne de magazines Hugo Boss) mais on l'adore pour son humour noir et sarcastique. L'héroïne est trop drôle, une vraie geek accro à ses bouquins et à son ordinateur. Ça fait plaisir enfin une héroïne qui nous ressemble!
En bref, je suis totalement sous le charme.
Escort Me - Tome 1 Escort Me - Tome 1
Elena May   
Ayant beaucoup aimé les premiers roman de cette auteure j'avais hâte de découvrir celui là.. Et mon dieu WHOUAAA.. je me suis laissée porté tout au long de mal lecture. On découvre Joy et Adrian... Elle est aussi pure que lui est sombre.. Dès le départ c'est flagrant et au plus on en apprend sur eux plus c'est compliqué de voir le bout pourtant on s'accroche on y crois... J'aime beaucoup comment on nous fait réfléchir sur ce qui est bien ou pas, sur le politiquement correct.. Les pages défilent à une allure folle c'est addictif... Et au bout de quelques heures c'est le drame.. Le dernier chapitre et ??? je suis la devant ma liseuse à maudire @elenamay.author qui nous laisse sur fin ???
Merci pour ce super moment hâte de lire la suite ?
La Tueuse au katana La Tueuse au katana
DELMAN   
http://saginlibrio.over-blog.com/2019/09/la-tueuse-au-katana-de-delman.html
Je suis Delman depuis plusieurs années et j'ai toujours autant de bonheur à la lire. Je suis fan d'urban fantasy aussi son univers me parle énormément. J'ai eu ce que l'on appelle un coup de cœur pour son dernier roman, c'est un one shot, je le précise car cela m'a été demandé dernièrement.

Son héroïne, Elle, ne vit que pour abattre les Yonis, créatures responsables de souffrances qui ont laissé des séquelles physiques et d'un passé dont elle a tout oublié. Une étrange maladie la contraint à une certaine solitude qui lui convient tout à fait. C'est le genre de femme se complaisant dans le silence, seuls les faits sont dignes d'intérêt.

Les scènes d'action sont fantastiques, je me suis immergée au cœur de chacun d'entre elles, respirant l'air souillé, écoutant siffler le katana d'Elle à mes oreilles. Je ressentais ses émotions, face aux Yonis, notamment lors de sa rencontre avec Koan. La romance , la trahison, les joutes verbales sont des moments de pur plaisir dont je ne voulais quitter l'ambiance trop vite. Tout y est dans cette histoire pour marquer un grand roman d'urban fantasy comme je les aime.

Pas de temps mort, les révélations arrivent au moment où il le faut, aidant à comprendre Elle, partageant ses doutes, ses remises en question et le chamboulement que cela va avoir dans sa perception de l'Autre.

Delman sort des sentiers battus, allie action, romance, trahison et créatures surnaturelles dans une parfaite harmonie. La part des émotions est grande, elle permet de s'affilier le personnage en profondeur. Encore une fois, l'auteure m'a ravie!

Enjoy!

par sagweste
Au petit bonheur la chance ! Au petit bonheur la chance !
Aurélie Valognes   
Que dire... Je devoré ce livre. L'histoire me touche... Peut être parce que j'ai un garçon qui a quasi l'âge de Jean. Au fil des pages, je me demande comment est ce possible ?
J'ai versé plusieurs larmes. L'auteur me touche dans sa façon simple de raconter l'histoire de Jean, Lucette et puis Serge. Un très beau livre que je conseille à qui veut oublier un peu notre quotidien de confiné... Ça permettra peut être aussi à certains de se rendre compte, que nos vies ne sont pas si mal.
Into the Wild Into the Wild
Jon Krakauer   
L'ouvrage est le complément du film. J'ai adoré le film et j'ai apprécié l'ouvrage. Car il prouve à quel point nous sommes dépendants de la civilisation, à quel point la société de consommation nous rend servile. Aujourd'hui nous sommes quasi-déconnecté à la nature. Il est grand temps de se reconnecter à notre belle terre, afin de vivre une relation faite de liberté, de respect et de relative autonomie spirituelle.
Lebenstunnel, Tome 1 : Allégeance Lebenstunnel, Tome 1 : Allégeance
Oxanna Hope   
Je viens de terminer ce roman, et il me hante déjà ! Je ne l'ai pas lu, je l'ai carrément dévoré ! Je connaissais déjà la plume d'Oxanna Hope et sa façon de prendre le lecteur par la main et l'emmener dans son univers. Elle me bluffe à chaque fois, et ça recommence à chaque lecture. Pour celui-ci, c'est pareil...Avec son style clair et direct, ne tournant pas autour du pot pour nous décrire des scènes, des rebondissements et des questionnements, tous les ingrédients sont là pour rendre notre lecture complètement addictive !
Donc si vous avez bien lu le résumé, la fin de la seconde guerre mondiale ne s'est pas déroulée exactement de la même façon que dans notre réalité. Hitler en est sorti vainqueur, il a donc pu mener à bien ses projets, régner sur le monde avec la race Aryenne qu'il affectionnait tant. Le roman débute deux cents ans plus tard, en 2145, Berlin s'appelle désormais Germania et est peuplée de personnes aux yeux bleus et cheveux très blonds. Tout est bien évidemment contrôlé, et en particulier les naissances. Les enfants naissant avec des déficiences physiques, ou n'étant pas blonds sont immédiatement euthanasiés et incinérés. Des femmes vouent leurs vies à être des mères porteuses pour l'état, les deux premiers enfants de chaque couple sont eux aussi donnés à l'état. Personne ne se rebelle, c'est comme ça, tout le monde l'accepte, ça fait tellement de temps de toute façon que c'en est passé dans la normalité !! Cette ville vit sous un dôme, pour empêcher d'être atteinte par les éruptions solaires, tout est très rigide, par exemple, il est obligatoire de traverser dans les passages piétons où vous êtes en faute réprimandée, le soir un couvre-feu est de rigueur ! Bref, tout est sous contrôle !
Krista est une jeune fille de 17 ans, qui n'a pas réussi les études que ses parents auraient aimé qu'elle fasse, par rapport à son frère, elle travaille donc dans une maternité en tant qu'aide soignante. Elle aime ce contact avec les bébés et leurs mamans, elle supporte beaucoup moins quand elle doit aider sa chef à « éliminer » un bébé ne rentrant pas dans la norme ! En sortant du travail, un soir, elle voit une jeune femme dans une ruelle sombre essayer d'ouvrir une bouche d'égout mais elle n'y arrive pas, Krista, qui a beaucoup d'empathie, va l'aider, elle voit que cette femme est enceinte et souffre. Celle-ci va l'emmener dans les égouts avec elle, pour sa sécurité, Krista en a déjà trop vu. Et elle va en voir bien d'autres et découvrir tout un monde souterrain, avec des hommes et femmes qui ne ressemblent pas du tout à tout ce qu'elle avait appris, ils sont bruns, certains la peau mate, les yeux foncés, elle pensait que ces gens n'existaient que dans ses livres d'école ! Après avoir aidé la jeune femme à accoucher, Krista est emprisonnée, mais son acte de compassion envers la jeune maman va la sauver. C'est un nouveau monde qu'elle découvre, où les gens s'entraident, où les Aryens sont détestés. Ils vivent cachés depuis tout ce temps, certains aimeraient voir le jour et vivre autrement. En voulant les aider, Krista se rend compte qu'elle est recherchée dans sa ville pour haute trahison...la voilà rejetée de tous, par les siens car elle a fui, et par ceux des tunnels puisqu'elle est une Aryenne...C'est une jeune fille qui va mûrir avec tous ces événements. De la jeune fille passive qui acceptait tout ce qu'on lui disait, elle va devenir une jeune femme rebelle, devant faire des choix très difficiles et surtout devant remettre en question tout ce qu'elle connaît ! Elle voit toute la cruauté que son peuple subit depuis des années, avec la sélection dès la naissance. Elle va donc aider ce peuple de l'ombre à en sortir, mais elle va au devant de grands dangers en suivant Elyas, Ezra et les autres.
Oxanna Hope a construit tout un univers pouvant être tout à fait réaliste, elle fait passer à travers l'histoire de Krista des messages très forts de rejet, de dénigrement, de racisme, de honte. Des messages encore bien actuels malheureusement, d'autres plus positifs tels que l'acceptation des autres, le partage, le dévouement, l'amour y sont aussi très bien retranscrits. Ses personnages sont très bien travaillés. Au début, les scènes sont assez difficiles, j'ai tout de suite eu de la peine pour Krista, faisant des choses horribles, dans une presque totale indifférence, tellement le devoir est bien enraciné en elle. J'avais envie qu'elle se révolte, mais cela n'aurait pas été possible sans l'élément déclencheur qu'a été de découvrir un autre monde que le sien. Ceux ci aussi sont parfois très durs envers elle, j'ai parfois été indignée par certains de leurs comportements, car elle n'y peut rien, mais je comprends toutefois la haine qui les nourrit, vu leurs conditions de vie, comment pouvoir être autrement ?
J'ai peur une nouvelle fois d'être encore trop bavarde, le sujet est tellement important, et peut tellement se superposer à notre monde actuel ! Comme je le disais plus haut, c'est une lecture riche et dense, ne manquant pas de mouvements, je ne me suis pas ennuyée une seule minute ! L'auteure m'a tenue en haleine jusqu'au bout, et arrivée au chapitre 42, là, ce fut le coup de bambou pour moi...quelle fin pour un premier tome ! Que de révélations, de bouleversements en peu de lignes, je peux vous dire qu'à ce moment là, hors de question d'être dérangée ! À travers ses personnages à qui elle en fait voir de toutes les couleurs, c'est nous, lecteurs, qui en faisons de même ! Le choc que va vivre Krista à la fin a très bien été ressenti pour ma part ! Maintenant, je n'ai qu'une envie, savoir ce qu'il va se passer, ce que vont devenir Krista et les autres, ce qu'ils vont continuer de découvrir, et moi aussi par la même occasion. Et surtout, surtout, je suis curieuse de savoir ce que l'auteure a pu encore imaginer dans ce deuxième opus, car elle a vraiment beaucoup d'inspiration, je suis épatée par celle-ci ! Créer un monde si riche, si précis que ce soit au niveau décors, lois, rythmes de vie, personnages, est pour moi vraiment époustouflant et requiert une imagination sans bornes !
Je vous conseille vraiment de découvrir cette dystopie plus vraie que nature, ce n'est pourtant pas mon genre de prédilection, mais Lebenstunnel est un gros coup de cœur pour moi dans ce genre. Une lecture qu'on n'oublie pas ! Je tiens à en remercier l'auteure pour cela !
Un dernier point va à la couverture, magnifique, et représentant très bien le roman !

par marie-nel