Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de alzou : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
7 ans après... 7 ans après...
Guillaume Musso   
Moi qui suis une grande fan de Musso ayant adoré ses précédents livres et bien là j'ai été un peu déçus tout de même ...
La fin pour moi trop rapide et puis il me manque un petit quelque chose que je n'ai pas retrouvé dommage...
Mais sa ne m’empêcheras pas de continuer à acheter ses livres...
Je suis fan ..
Sauve-moi Sauve-moi
Guillaume Musso   
J'ai enfin goûté à l'écriture de Musso et je suis assez surprise! J'aime la fluidité de son écriture tout en racontant une histoire d'amour, qui est plus est, une très belle histoire d'amour! Je pense que je lirai d'autres livres de cet auteur...
Kaleb, Tome 3 : Fusion Kaleb, Tome 3 : Fusion
Myra Eljundir   
http://wandering-world.skyrock.com/3195600873-KALEB-T-3-FUSION.html

Oh my ! Il y a tellement de choses à dire à propos de FUSION ! Ce roman, c'est un monstre, un pur ovni de la littérature YA. C'est bien la première fois de ma vie que je lis une histoire aussi étrange et aussi obsédante. Je dois bien l'avouer : la trilogie KALEB m'a envoûté et m'a hypnotisé du premier au dernier volet. FUSION clôt à merveille cette saga, car c'est un opus qui répond à absolument toutes nos questions, tout en nous laissant la possibilité d'envisager bien des futurs pour nos héros qu'on adore détester. Malgré tout, je suis un peu plus mitigé qu'après ma lecture des deux premiers romans. En effet, FUSION est véritablement un récit à part, qui se détache à la fois de KALEB et d'ABIGAIL, mais également de tout ce qu'on peut connaître et expérimenter en termes de voyages livresques. J'ai vraiment vécu quelque chose d'unique et de particulier, et je ne sais pas encore si j'ai aimé ou détesté ça. D'un côté, je suis frustré, car Kaleb est assez absent du récit. A contrario, je suis également hyper satisfait et ultra impressionné du travail de l'auteure sur son univers. Bref, la trilogie KALEB ainsi que FUSION n'ont jamais rien fait pour me faciliter la tâche côté émotions et, ça, j'adore !
Le truc vraiment spécial avec FUSION, c'est que c'est un roman... Qui nous parle d'un roman. En effet, ce troisième opus de la saga KALEB nous offre de très nombreux extraits du Livre du Volcan. Ainsi, nous nous retrouvons confrontés aux histoires des EDV (Enfants Du Volcan), chose qui m'a particulièrement étonné. Je ne m'attendais absolument pas à ce que Myra Eljundir (si cette personne existe vraiment, d'ailleurs !) emprunte un tel chemin ! Du coup, j'ai eu besoin d'un peu de temps pour me faire à l'idée qu'on ne suivrait pas que Kaleb dans cette histoire. Je l'avoue, j'ai été déçu et un peu frustré. Kaleb m'a ÉNORMÉMENT manqué. Son histoire m'a toujours irrémédiablement attiré. Sa personnalité, son don, son caractère, ce qu'il projette, tout cela m'a TOUJOURS passionné et enivré. J'étais tellement impatient de pouvoir réitérer ces expériences que voir mes désirs mettre plus de temps à être assouvis m'a mis un petit coup au moral. J'ai profondément craqué pour Kaleb, c'est officiel. Il y a quelque chose d'envoûtant, de chaotique, de sensuel, de charnel, d'hypnotique, de sulfureux, d'inoubliable et de destructeur chez lui. Quelque chose qui nous pousse à sans cesse en redemander plus. Plus, plus, plus. Plus de Kaleb Helgusson. Vous l'aurez compris, une grosse part de ma "déception" provient du fait que le héros de la trilogie ait été effacé au profit d'une histoire encore plus complexe et encore plus intrigante. C'est un peu paradoxal, mais c'est exactement ça. J'ai aimé les éléments qui ont "remplacé" Kaleb, mais j'aurais encore plus aimé retrouver ce héros de la manière dont c'était le cas dans les deux précédents romans.
Concernant le Livre du Volcan, houlalalala ! Myra Eljundir est dingue, c'est sûr. L'auteure part tellement, tellement, tellement loin que je n'ai pu que rester admiratif et ébloui devant autant de travail. C'est juste B-R-I-L-L-A-N-T. Surtout que cela explique pourquoi Kaleb doit être estompé du paysage. D'où le fait que je sois perdu, en fait. Parce que je pardonne aisément à Myra le choix de faire disparaître son héros pour nous livrer un récit aussi mystérieux et envoûtant que celui du Livre du Volcan. Le Livre du Volcan, c'est une histoire gigantesque, ultra sophistiquée et subtile, à laquelle il faut vraiment s'adapter. J'ai eu besoin de beaucoup de temps pour me mettre dans le bain, en fait. On pénètre vraiment au cœur d'un tout autre univers, alors qu'on voyage déjà au beau milieu d'un monde lui-même hyper bien construit et possédant sa part de complexité. Préparez votre concentration pour dévorer ce roman, c'est un conseil !
Rencontrer Wothan, Edda, Hermeda, Järell, Östan ou encore Loki a été une aventure exceptionnelle. Vraiment. Une fois que je suis parvenu à me faire au Livre du Volcan, j'ai été aspiré dans un ouragan de rebondissements et de surprises à couper le souffle. Tous les protagonistes cités précédemment sont HYPER HYPER HYPER profonds. Ils sont tellement bien décrits, tellement authentiques et tellement humains qu'ils en paraissent presque réels. Ils sont presque là, avec nous. C'était pratiquement palpable, bordel ! Myra Eljundir est parvenue à donner une profondeur juste démente à ses héros. J'en suis encore tout retourné ! C'est juste un truc de dingue ! Leurs histoires s'entrecoupent, se croisent et se recroisent, s'entrechoquent pour nous faire halluciner et nous consumer. Puis elles nous mènent logiquement à l'histoire de Kaleb et, là, c'est carrément l'implosion.
Myra Eljundir est vraiment allée loin. Je me répète, mais vous comprendrez ce que je veux dire lorsque vous lirez le roman. Tout est si... Immense. J'ai vraiment eu l'impression d'avoir affaire à quelque chose d'énorme. A un monstre. Je n'arrive pas à m'enlever cette image de la tête. KALEB T.3 est un monstre, tout simplement. Plus on tourne les pages du Livre du Volcan, plus nous sommes possédés par cette espèce d'avidité et de curiosité toxiques qui rampaient déjà dans chacune de nos cellules depuis notre lecture du premier volet : quel sera le dénouement final de cette histoire ? Entre le récit des premiers EDV et les passages où nous retrouvons Kaleb, je vous assure que notre patience est mise à rude épreuve. J'ai vraiment été conquis par les moments relatés au présent, où nous rejoignions enfin Kaleb et ses acolytes. Malheureusement, j'ai trouvé que trop peu de place et d'importance leur était accordée. C'est dommage, car ils sont pourtant ultra intéressants et nécessaires au fil conducteur de l'intrigue. Si les choses avaient été un peu plus approfondies les concernant, tout aurait été parfait !

par Jordan
Damnés, Tome 1 : Damnés Damnés, Tome 1 : Damnés
Lauren Kate   
J'ai, comme Lilwen été surprise de la texture de la couverture.
Très agréable au toucher et matière assez inédite.
La couverture en elle-même est superbe, quand on ouvre le livre, la mise en page attire le regard de par son esthétisme.
Maintenant, parlons de l'histoire.
Le prologue nous met tout de l'eau à la bouche. (Ah là là incorrigible romantique que tu es Ysandir !)
J'ai été entrainée tout de suite dans l'univers sombre du centre de réinsertion "Sword & Cross".
L'attitude des personnages est très étrange, ils ont tous une personnalité sombre, même quand ils sont joyeux !
Les interventions de Cam arrivent toujours à point nommé.
L'ambiance qui règne est mystérieuse, troublante et surnaturelle.
Maintenant,la relation entre Daniel et Luce... Je dirai qu'elle n'est pas assez développée et manque un peu de profondeur, même si je l'ai beaucoup aimée. (De toute façon je suis preneuse de toutes histoires portant sur les anges !)
J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre que je recommande surtout pour son ambiance, et j'ai hâte de voir la suite en Juin 2011.
Mais je me demande si j'attendrai jusque là ! Vais-je le lire en anglais avant ? Bref, dès que vos le voyez en vitrine, précipitez vous dessus !!

par Ysandir
Maudites, Tome 1 : La Prophétie des Soeurs Maudites, Tome 1 : La Prophétie des Soeurs
Michelle Zink   
Comme visiblement beaucoup d'autre lectrices j'attends beaucoup du deuxième tome car on a l'impression que l'action va seulement commencer. Histoire émouvante et bien écrite. Beaucoup de descriptions qui donnent une bonne idée de l'ambiance des paysages, de l'atmosphère. Beau livre à lire même si je préfère les histoires se déroulant de nos jours.
La Maison de la Nuit, Tome 1 : Marquée La Maison de la Nuit, Tome 1 : Marquée
P.C. Cast    Kristin Cast   
Ce livre est un subtile mélange entre Harry Potter et le monde des vampires.
J'ai adoré à un tel point, que je l'ai dévoré sans m'en rendre compte.

Petit résumé : Les vampires ne sont plus cachés, les humains savent qu'ils existent mais ne les aiment pas pour autant. Alors, quand l'un deux est marqué par une marque sur le front lui indiquant qu'il n'est plus humain mais vampire, il se fait rejeter par tous. C'est le cas de Zoey qui se retrouve éjectée de sa vie d'adolescente normale, l'obligeant à vivre désormais parmi des inconnus vampires, dans une école de vampires, laissant derrière elle, famille, amis et tout ce qu'elle a toujours connu. Effrayée, elle ne désire qu'une chose, trouver sa place dans ce monde qui est desormais le sien.

Le gros plus : Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde même si pour une fois l'histoire d'amour n'est pas au premier plan.

Le petit moins : L'histoire est trop courte à mon gout cela ne m'aurait pas dérangé qu'elle fasse deux ou trois cents pages de plus :)

A lire sans hésitation j'ai vraiment hâte que le tome deux sorte et tant qu'à faire le tome trois, vite s.v.p. !

par thavany
L'Appel du sang, la seconde vie de Bree Tanner L'Appel du sang, la seconde vie de Bree Tanner
Stephenie Meyer   
Ce livre est vraiment intéressant. Le point de vue de Bree éclaire l'intrigue d'Hésitation et m'a permis de discerner les rouages de la vengeance très bien structurée de Victoria. De plus, Bree est très attachante et m'a permis de me familiariser avec l'univers vampirique. D'ailleurs, sa vision des Cullen et de Bella m'a beaucoup plu, assister à la scène où les Volturi se confrontent à la famille de Carlisle à travers les yeux de ce nouveau né est très instructif. Bref, ce roman est très bien structuré et témoigne une nouvelle fois du talent de Stephenie Meyer, je le conseille à celles et ceux qui ont aimé la saga ! =D

par Aurore.
L'Insoutenable Légèreté de l'être L'Insoutenable Légèreté de l'être
Milan Kundera   
Ce roman est une étude de la relation amoureuse, une réflexion philosophique sur le libertinage et le romantisme. Entre la recherche du plaisir immédiat sans passion entre Tomas et Sabina, et d’autre part l’attachement aux principes, à la morale évoqué par la relation de Tereza et Franz.
S’entrelace la narration habituelle et le discours du narrateur, l’analyse de ses propos, les pensées de ses personnages disséqués, leurs motifs …la notion du « kitsch » amplement développée dans sa définition initiale, le hasard des rencontres, la possession, l’emprise, la jalousie, les idéologies (religion, politique, convictions diverses).
En résumé, une mine d’or à la réflexion. Je le conseille chaudement.

Un sentiment plus fort que la peur Un sentiment plus fort que la peur
Marc Levy   
Shamir et Suzie sont en pleine ascension à 4600 mètres d'altitude. Voilà deux heures qu'ils peinent et multiplient leurs efforts pour tenter de gravir le Mont Blanc. Soudain c'est le drame, le sol se dérobe sous leurs pieds entraînant les deux alpinistes au fond d'une crevasse. Luttant contre le risque d'hypothermie, Suzie cherche à se dégourdir les jambes lorsqu'elle découvre la carcasse d'un avion et les dépouilles de six personnes sur les cent onze qui avaient péri dans l'accident ce matin de janvier 1966... Suzy Baker attendait ce moment, elle l'espérait et ce qu'elle découvre, là, sous ses yeux, à portée de la main, sera le point de départ d'une aventure périlleuse qui la conduira à prendre tous les risques... L'enjeu est de taille et la motivation ferme, Suzie Baker s'imposant la lourde mission de prouver l'innocence de sa grand-mère accusée d'avoir trahi son pays en vendant des secrets d'Etat. Dans cette bataille de tous les instants, elle sera assistée par Andrew Stilman, reporter au New York Times et qui a la réputation d'aller jusqu'au bout d'une enquête quels qu'en soient les dangers, ne fût-ce au péril de sa vie...

Avec "Un sentiment plus fort que la peur" Marc Lévy nous entraîne dans un récit dynamique où le suspense est omniprésent, les rebondissements multiples, l'intrigue bien ficelée et le dénouement inattendu. L'auteur sait brouiller les pistes, tient le lecteur en haleine, les événements historiques y trouvent leur place. On a plaisir à découvrir des personnages qui ont du caractère, une personnalité bien trempée, un duo Baker/Stilman pétillant, un bouquet d'humour dans leurs échanges, le même style direct et le sens de la répartie, une détermination commune même si les motivations premières diffèrent. Complots, trahisons, manipulations, secrets et intérêts d'Etat mènent la danse, pourtant une chose m'a un peu gênée, ce sont ces trois "amorces" distinctes (qui finiront bien sûr par ne former qu'une et même histoire), le lecteur ayant l'impression de commencer trois romans différents. Le côté "fantastique" concernant la mort de Stilman n'apporte pas grand chose me semble-t-il à l'intrigue et les relations "amoureuses" paraissent inachevées. Mais qu'on ne s'y trompe pas, Marc Lévy nous sert un agréable moment de lecture.

par SuperNova
Les Grandes Espérances Les Grandes Espérances
Charles Dickens   
Quand j'ai lu ce roman je devais avoir à peine 12 ans. C'était un vieux livre poussiéreux et corné trouvé dans un vieux carton rangé dans le garage, les premières pages n'étaient pas faciles à dépasser... et pourtant il est devenu mon roman favori ! L(es)'histoire(s) ne laisse(nt) pas de m'émouvoir et le suspense d'affoler mon coeur à chacune de mes relectures.

par Brit
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3