Livres
483 532
Membres
471 013

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Khiad 2016-08-08T20:20:23+02:00

Les meurtres en série sont rares et quand il y en a, ça a tendance à être un véritable carnage. Une explosion de colère destructrice qui s’éteint rapidement. Là, le niveau d’attention et de planification qui présidait à ces meurtres, c'était du costaud. Même si aucun flic ne le reconnaîtrait jamais, ce genre de crimes est profondément déstabilisant. Il vous donne l'impression que votre expérience ne sert à rien, que votre instinct est faussé, votre formation pitoyablement inadaptée. Ce genre de crimes brise le système qui préserve votre foi.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Sara-Rose 2018-09-06T13:53:36+02:00

C'est marrant mais quand on sait qu'on va faire quelque chose de mal, tout semble aussitôt aller beaucoup mieux. On se sent grisé, euphorique, libre.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Armony22 2017-11-15T14:49:57+01:00

Elle obligeait ses victimes à se livrer à un am stram gram diabolique, en sachant pertinemment que le tireur souffrirait au final beaucoup plus que la victime.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Armony22 2017-11-15T14:46:32+01:00

Le désespoir était plus facile que l’espoir. L’espoir était cruel car il lui promettait des choses qu’elle craignait de ne plus jamais connaître : l’amour, la chaleur, le confort, le bonheur.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Armony22 2017-11-15T14:37:28+01:00

Ensemble vous devez décider qui vivra et qui mourra. Seule la mort vous permettra de vous libérer. Il n'y a pas de victoire sans sacrifice.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Papillotte34 2016-11-07T11:19:29+01:00

il y a d'innombrables moments dans la vie de tout les jours où il faut décider entre s'ouvrir et s'enterrer bien profondément. En amour, au boulot, au sein de sa famille, avec ses amis, il y à des moments où il faut décider si on prêt à révéler notre personnalité.

Afficher en entier
Extrait ajouté par leslecturessucrees 2019-10-30T21:14:15+01:00

Pourquoi elle faisait ça ? Elle obligeait ses victimes à se livrer à un am stram gram diabolique, en sachant pertinemment que le tireur souffrirait au final beaucoup plus que la victime.

Afficher en entier
Extrait ajouté par leslecturessucrees 2019-10-30T21:13:21+01:00

Elle aimait tout dans Noël. Dès que les feuilles commençaient à tomber, l'excitation montait. Toujours très organisées, elle achetait tous ses cadeaux en octobre et commandait la volaille en novembre de façon à ce que quand décembre était enfin là, elle pût en savourer chaque seconde.

Afficher en entier
Extrait ajouté par leslecturessucrees 2019-10-30T21:11:27+01:00

Je ne me rappelle pas la première fois que j'ai vu mon père frapper ma mère. Je ne me rappelle pas vraiment ce que je vois de toute façon. C'est les bruits dont je me souviens le mieux. Le bruit d'un poing sur un visage. D'un coup qui vient s'écraser sur la table de la cuisine. D'un crâne qui percute un mur. Les gémissements. Les cris. Les injures à la chaîne.

Afficher en entier
Extrait ajouté par leslecturessucrees 2019-10-30T21:09:52+01:00

La confiance est une chose fragile : difficile à gagner, facile à perdre.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode