Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de AmandineMPL : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Solitaire, Tome 1 : L'Année solitaire Solitaire, Tome 1 : L'Année solitaire
Alice Oseman   
On m’avait chaudement recommandé ce livre et son auteur dont l’histoire sort clairement de ma zone de confort, et je me suis dit pourquoi pas ?

Alors « L’Année Solitaire » c’est quoi ?

Et bien c’est un roman sur l’adolescence, sur le mal-être, sur la différence, sur la recherche de soi et des autres, oui ok, l'adolescence en somme ...!!! :)

On plonge sans soucis dans l’histoire, pourtant ce n’est pas gagné d’avance car Tori, l’héroïne principale, est carrément exaspérante ! Je crois avoir rarement rencontré personnage de roman plus antipathique.

Elle se morfond sans cesse, je n’ai eu qu’une envie tout au long du roman la secouer (et je reste poli ;)) et on se demande qui va réussir la prouesse de la faire sortir de sa torpeur, et c’est là que tout s’éclaire !!

Ce sont tous les autres personnages qui font avancer les choses et qui sont, je pense, la réussite de ce roman. Michael Holden, l’opposé de Tori, ses amis, sa famille… c’est grâce à tous ces personnages secondaires que l’auteur nous accroche et nous emmène l’air de rien jusqu’ à la fin.

J’ai finalement fini le livre bien plus vite que je ne le pensais, ce qui m’a surprise, car l’intrigue générale est relativement faible, on voit le coup venir à 3 km honnêtement, Tori est, quant à elle, le stéréotype de l’adolescente rebelle, renfermée, associable qui attend qu’on lui ouvre les yeux sur autre chose que sa petite personne, et cela m’a gêné. Cependant cette très jeune auteure (18 ans !!) est très agréable à lire, prometteuse je pense, dommage que le message ne passe pas complètement.

http://mespetiteslectures.eklablog.com/l-annee-solitaire-d-alice-oseman-a117803498
Le Premier Le Premier
Nadia Coste   
Pour résumé l’histoire sans trahir l’intrigue, il s’agit de découvrir la naissance du mythe du vampire et du loup garou ; assassiné par son frère Urr dans un accès de violence lié à sa transformation en loup garou, Vain devient à son tour le premier immortel qui a foulé la terre. L’histoire démarre à la fin du néolithique et voit s’opposer une guerre fratricide qui emmènera Vain dans la traque et l’élimination de tous les descendants de son frère.

Alors pour commencer j’ai dévoré ce roman, je n’avais qu’une hâte voir arriver la fin, malheureusement pas toujours de manière positive. J’ai aimé l’écriture de l’auteur et son intrigue est très bien pensé et imaginé, ça tient la route jusqu’au bout et j’ai même apprécié la chute, très intéressante.

Malheureusement, je ne me suis pas attaché aux personnages, Vain est trop changeant, certaines de ces décisions m’ont paru incompréhensibles par rapport à sa quête. Seul le personnage de Pia a éveillé ma curiosité et j’aurais aimé la découvrir plus, découvrir l’autre côté, approfondir le peuple traqué, avoir une autre vision que celle de Vain.

Ce qui m’a le plus gêné c’est les très (trop ?) nombreuses scènes de violences, sanglantes voire carrément choquantes pour d’autres et qui, ne le cachons pas, concerne dans plus de la moitié des cas des bébés et des enfants. C’est ce qui m’a empêché d’apprécier l’histoire, je me suis senti oppressé et véritablement mal à l’aise dans beaucoup de scènes et pas seulement juste une ou deux et ça a gâché ma lecture. Un autre point que je souhaite souligné et qui m’a également perturbé est que ce livre est classé chez les ados, il n’y a aucune mention qui indique que la lecture peut choquer certains lecteurs et honnêtement cette mention devrait apparaître sur l’ouvrage, beaucoup de sang, de violences, meurtres d’enfants, viol….

En résumé c’est clairement un bon roman, qui peut plaire, si l’on sait à quoi s’attendre. Je reste un peu chamboulé par ma lecture mais je n’ai aucun regret, je suis contente d’avoir découvert cette auteur et son roman qui malgré ma gêne personnelle sont à découvrir par un public averti.

http://mespetiteslectures.eklablog.com/le-premier-de-nadia-coste-a118184132
La Conspiration, tome 1 La Conspiration, tome 1
Maggie Hall   
La Conspiration est le premier volume d’une trilogie, paru dans la collection R que j’adore ;), la couverture est comme souvent dans cette collection très réussie et le résumé m’a laissé entrevoir une histoire fort intrigante.

On découvre donc Avery West, jeune fille de 17 ans qui habite aux Etats-Unis, dans une routine qui semble classique ; arrivée depuis peu dans un nouveau lycée, c’est une adolescente réservée et indépendante qui refuse le moindre attachement car elle multiplie les déménagements à cause du travail de sa mère. Très rapidement on découvre que cette petite vie toute simple cache de nombreux secrets qu’Avery elle-même ne soupçonne pas. Je ne vous apprends rien, vu la quatrième de couv’, en vous disant qu’elle va être propulsée au centre d’une prophétie millénaire et déclencher de nombreux bouleversements, je n’irais pas plus loin au risque de gâcher la lecture mais je trouve que le résumé en dit beaucoup trop mais surtout pas ce qu’il faut !!

En effet, si certaines informations du résumé coupent carrément l’intrigue et l’action et enlèvent toute surprise, je me suis même sentie « berner ». Là où je voyais arriver une aventure en trio, il n’en n’est rien, c’est bien une aventure en duo qui se déroule avec l’apparition, beaucoup trop sporadique, de la troisième roue du carrosse.

J’ai apprécié la lecture de ce roman, l’auteur est agréable à lire, mais malheureusement beaucoup trop de choses ont gâché ma lecture, le début de l’histoire est beaucoup trop rapide et facile, et c’est ce que je reproche beaucoup à l’auteur, dès que l’intrigue devenait intéressante la réponse était toujours soit trop facile, soit prévisible au possible, soit carrément décevante pourtant les idées sont là et j'ai beaucoup aimé l'intrigue générale !!

Les deux personnages principaux, Avery et Jack, s’en sortent très souvent de manière douteuse ou peu plausible, les adultes du livre oscillent entre cécité et manque de jugement certains sont même simplets.

Beaucoup de personnages semblent intéressants mais sont à peine effleurés. Avery manque de profondeur, Jack perd trop rapidement son mystère et ne pas charmée, Stellan est le personnage que j’ai préféré, même s’il est parfois caricatural dans son comportement agressif, mais il est presque totalement absent de ce tome :(.

J’espère pouvoir en découvrir plus sur les tomes suivants et que l’auteur me surprendra car toute l’histoire est bien trop prévisible et manque cruellement de rebondissements.

http://mespetiteslectures.eklablog.com/la-conspiration-tome-1-de-maggie-hall-a117938654
L'école du Bien et du Mal, Tome 1 : L'école du Bien et du Mal L'école du Bien et du Mal, Tome 1 : L'école du Bien et du Mal
Soman Chainani   
Alors soyons honnêtes, mon premier critère de sélection pour ce livre a été purement esthétique. Cette couverture Waouh !!!! Fabuleuse.

Dans ce roman, on suit Sophie et Agatha, deux « amies » qui vivent dans le même village ; Sophie est l’archétype de la princesse et Agatha de la sorcière.

Ce village est régulièrement la cible d’une entité mystérieuse qui vole systématiquement deux enfants, dont on comprend rapidement qu’ils deviennent des personnages de contes de fées.

Bien sûr Sophie et Agatha sont emmenées et Sophie, la jolie princesse atterrit à l’école du mal tandis qu’Agatha la vilaine sorcière atterrit à l’école du bien. Erreur de casting ? Pas du tout !

Sans raconter toute l’histoire, on suit le quotidien de ces deux mistinguettes dans leurs écoles respectives plus ou moins contentes de leur sort, forcément.

Et mon avis dans tout ça ? Et bien… mitigé !!

J’ai aimé l’univers crée par l’auteur même si je trouve certains passages pas toujours compréhensibles, le descriptif ne permet de voir ce que l’auteur a imaginé. D’autres passages sont carrément trop « longuet », cela plombe un peu la lecture.

Mais le plus gênant ce sont les personnages, on comprend certes très vite que Sophie n’est pas une « gentille » princesse et Agatha tout sauf la « méchante » sorcière mais leur caractère respectif m’a rapidement agacé. Sophie est une girouette égoïste, instable émotionnellement et son personnage est vide de sens pour moi. L’auteur l’a trop stigmatisé et seuls quelques passages sauvent ce personnage. Quand à Agatha même si elle est rapidement beaucoup plus intéressante, il lui manque clairement quelque chose, de la profondeur sans aucun doute.

Le livre m’a fait passer un bon moment, il n’est clairement pas extraordinaire mais pas mauvais du tout !! Je suis même curieuse de découvrir la suite.

Peut-être que j’attendais trop de ce roman et que ma déception vient de là !

http://mespetiteslectures.eklablog.com/l-ecole-du-bien-et-du-mal-tome-1-de-soman-chainani-a117814118
Même pas peur Même pas peur
Ingrid Astier   
Alors tout d’abord j’ai un peu de mal à « classer » ce roman, je dirais un roman de vie, une histoire adolescente d’amitié, d’amour, bref un petit mélange de tout ça en même temps.

Je ne suis pas une grande lectrice de romans d’amour et encore moins avec des ados, je les trouve souvent un peu « vide » mais je crois que c’est seulement parce que je commence à me faire vieille ;), mon adolescence s’éloigne de moi à grand pas !!!

« Même pas peur » m’a plu dès le début car le héros et narrateur est un garçon, il faudra vous y faire 90% des histoires disons à l’eau de rose que je lis (et il n’y en a pas des masses) et qui me plaisent, on des narrateurs masculins. Et celui-ci ne déroge pas à la règle ! Je trouve le point de vue masculin, dans les histoires adolescentes, moins « gnangnan » sans méchanceté aucuneJ. Je suis une fille, une vraie, qui tombe régulièrement amoureuse des héros de ces bouquins (imagination quand tu nous tiens…) mais disons qu’un ado masculin me parle plus.

Et dans ce roman c’est Stephan qu’on suit ainsi que toute sa clique, amis de longue date, pendant des vacances sur l’île d’Yeu.

Et l’on découvre alors cet adolescent, follement amoureux de Mica, qu’il aime en secret et sans niaiseries, rongé par la jalousie et qui met en doute son amitié avec Phil, son meilleur ami. C’est parti pour un triangle amoureux, enfin ça c’est ce que l’on imagine ;) !

Sans trop en dévoiler, car le roman est plutôt court, j’ai dévoré ce livre ; j’ai beaucoup aimé Stephan, un ado qui doute, qui cherche, en pleine remise en question sans en faire trop.

L’histoire se déroule très rapidement puisque l’action se déroule sur une seule et même journée et c’est « pile-poil » ce qu’il faut ! Alors que je voyais la fin courut d’avance, l’auteure a même réussi à me surprendre.

En somme, une petit lecture agréable et plaisante comme je les aime. Simple et efficace.

http://mespetiteslectures.eklablog.com/chroniques-c25737336/14
Les Intrigantes, tome 1 : Rivales Les Intrigantes, tome 1 : Rivales
Christine Féret-Fleury   
Voici un roman qui n’aurait jamais fait partie de ma PAL si on ne me l’avait pas présenté. Je ne lis jamais de roman historique et ce bouquin, je l’ai pris comme un défi.

Et bien défi relevé !

Je serais incapable de comparer ce roman avec d’autres du même style donc impossible pour moi de savoir si l’histoire est originale.

On suit donc « Rouge », une jeune femme qui cache un secret dont on découvre/suppose quelques bribes au fur à mesure, dans un « «Versailles » comme je l’imaginais : intrigues, jalousies, rivalités, manipulations…

J’ai apprécié l’intrigue générale et l’écriture de l’auteure est très agréable cependant j’ai trouvé que beaucoup de scènes tournaient autour de la mode de l’époque, les robes ont une place très importantes, un peu trop à mon goût. J’ai trouvé que ça avait tendance à ralentir l’histoire générale et que l’intrigue en souffrait du coup.

En résumé j’ai apprécié mais sans plus, mais c’est peut être seulement lié au fait que le roman historique ne fait, pour l’instant, pas partie de mes lectures préférées.

http://mespetiteslectures.eklablog.com/les-intrigantes-tome-1-les-rivales-de-christine-feret-fleury-a117813404
#Bleue #Bleue
Florence Hinckel   
Une dystopie dont l’histoire m’a interpellé ; on suit deux personnages, Silas et Astrid, qui sont tour à tour narrateur, j’ai eu un peu de mal à m’attacher aux personnages, je trouve qu’il leur manque un petit quelque chose.

L’histoire de base est très bien pensée, le principe d’éradiquer la douleur émotionnelle, pour empêcher les gens de souffrir, qui dérive très rapidement. Tout le monde se fait oblitérer pour tout à la moindre difficulté. Le comparatif d’êtres humains hyper connectés, toujours sur le Réseau, avec quantité d’amis virtuels, qui perdent peu à peu leur humanité est une idée excellente à mon sens mais j’ai trouvé l’idée générale de histoire pas assez approfondie.

J’ai mis du temps à rentrer dans l’histoire pour finalement ne plus lâcher le livre et… être déçue par la fin malheureusement. Il manque trop de choses à mon goût, les personnages et les idées sont juste effleurer et j’aurais aimé que l’ensemble soit plus approfondi et fouillé, de plus la fin m’a laissée sur ma faim car trop facile, trop « parfaite ».

J’ai passé un moment agréable en lisant ce roman, qui est très bien écrit et dont histoire est vraiment originale mais je reste malgré tout sur ma faim, j’attendais encore plus !!

http://mespetiteslectures.eklablog.com/bleue-de-florence-hinckel-a115059370
The Scorpion Rules, Tome 2 : Prisonners of Peace The Scorpion Rules, Tome 2 : Prisonners of Peace
Erin Bow   
J'étais resté sur ma faim avec le premier volume et j'étais curieuse de voir où l'auteur m'emmènerait avec ce second opus. Alors, Est-ce-que ce deuxième tome m'a fait oublié ce qui m'avait gêné dans le premier ? Et bien dans l'ensemble, oui !

Il y a toujours quelques longueurs mais pou moi ça reste compréhensible au regard de l'univers crée par l'auteur qui est extrêmement dense et vraiment fouillé. L'intrigue est pleine de rebondissements et dans l'ensemble laisse peu la place à l'ennui. Je me suis légèrement réconcilié avec Greta même si je n'ai crée aucun lien ou attachement avec ce personnage. Elle ne prend pas tout la place qu'une héroïne devrait avoir à mon sens. Dommage.

La fin est explosive et surprenante car très ouverte et finalement pourquoi pas, j'apprécie les fins totalement inattendue.

En résumé un second tome que j'ai plus apprécié que le premier, mais cette dystopie n'aura pas su me charmer totalement.

http://mespetiteslectures.eklablog.com/scorpion-rules-tome-2-prisonners-of-peace-d-erin-bow-a131401818