Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par AmandineMPL

Extraits de livres par AmandineMPL

Commentaires de livres appréciés par AmandineMPL

Extraits de livres appréciés par AmandineMPL

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
date : 15-12-2017
Après une première édition en 2014 chez Artège, les Editions du Rocher offre un coup de jeune à ce roman historique. Et c'est une très bonne chose car c'est un ouvrage très agréable à lire.

Nous suivons donc Evguenia, surnommée Génia, à Moscou en 1938 où la jeune fille est placée dans un orphelinat après l'assassinat de ses parents. Elle se lit alors d'amitié avec Olga et c'est ensemble qu'elles monteront un plan d'évasion pour fuir cette orphelinat où elles subissent châtiments et brimades et où l'endoctrinement communiste est permanent.

Elles feront preuve de beaucoup de courage pour traverser ensemble la Russie, un long et difficile périple, semé d'embûches, avant d'arriver aux îles Valaam.

Elles espèrent que l'île Finlandaise, leur permettra de vivre libre et en paix. Elles y rencontrent alors Koyla, un jeune garçon et une nouvelle amitié se crée. Mais en novembre 1939, la guerre éclate entre la Russie et la Finlande et nos héros doivent partir à la recherche d'un nouveau refuge.

J'ai beaucoup apprécié la lecture de cette ouvrage. Je ne lis pas ou très peu de roman historique et ne connaissait pas cette période de l'histoire, j'ai été agréablement surprise. Bien écrit et très bien mené, le premier volume de cette saga est une jolie découverte.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Dans un monde recouvert par l'eau et dont seul les plus riches peuvent fuir à bord de navettes spatiales gigantesques, les Deucalion, ne reste alors que le Pont des Oubliés et ses habitants. Derniers rescapés qui survivent grâce à la pêche, une activité périlleuse qui peut se révéler mortelle dans les eaux peuplées de prédateurs.

C'est ici que vit/survit Gary notre héros avec son père et ses amis.

Et pour la première fois, l'équipage qui gagnera la redoutable course fantôme remportera dans la foulée son billet pour la prochaine navette. C'est ainsi que l'on découvre Gary , un jeune adolescent extrêmement touchant, attendrissant et terriblement attachant, ainsi que ses deux comparses dans cette aventure, qu'ils espèrent tous aboutir vers une vie meilleure.



J'ai beaucoup apprécié ce premier volume. On est rapidement happé dans l'univers crée par les auteurs même si j'aurais aimé en savoir plus tout de suite. Les personnages sont très agréables à suivre et l'attachement, avec notre héros Gary, se fait très naturellement. Le suspense et les rebondissements sont au rendez-vous et il est difficile de reposer son livre avant la fin. J'ai hâte de découvrir la suite et tout ce que les auteurs ont à nous offrir.
http://mespetiteslectures.eklablog.com/gary-cook-romain-quirot-et-antoine-jaunin-a132710096
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Grupp écrit par Yves Grevet
date : 11-12-2017
Dans une société où tout vos faits et gestes sont analysés par un implant afin d'assurer votre "sécurité", il n'en faut pas beaucoup plus pour qu'une "rébellion" naisse et grandisse.

L'intrigue est comme toujours parfaitement menée et l'on tourne les pages avidement. Pour moi cela repose toujours sur un triangle efficace et indispensable : univers, personnage, suspense.

Et GRUPP m'a offert le tiercé gagnant ;)

L'univers est bien construit, réaliste et les informations nous arrivent au fur et à mesure sans jamais alourdir le récit.

Les personnages sont justes et attachants, c'est très agréable de les découvrir tour à tour.

Le suspense est omniprésent et m'a complètement conquise quand on découvre brutalement que l'on aura pas un mais trois narrateurs et ça c'est extrêmement bien réussi. Des regards et des points de vues différents qui apporte à l'histoire un éclairage surprenant et qui permet de créer ce "lien" avec tous les personnages, qui m'est indispensable dans mes lectures.

En résumé un (nouveau) coup de cœur à ajouter à la liste du palmarès d'Yves Grevet. Un auteur à suivre, à lire, à découvrir, à relire !!!

http://mespetiteslectures.eklablog.com/grupp-yves-grevet-a132710070
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J'étais resté sur ma faim avec le premier volume et j'étais curieuse de voir où l'auteur m'emmènerait avec ce second opus. Alors, Est-ce-que ce deuxième tome m'a fait oublié ce qui m'avait gêné dans le premier ? Et bien dans l'ensemble, oui !

Il y a toujours quelques longueurs mais pou moi ça reste compréhensible au regard de l'univers crée par l'auteur qui est extrêmement dense et vraiment fouillé. L'intrigue est pleine de rebondissements et dans l'ensemble laisse peu la place à l'ennui. Je me suis légèrement réconcilié avec Greta même si je n'ai crée aucun lien ou attachement avec ce personnage. Elle ne prend pas tout la place qu'une héroïne devrait avoir à mon sens. Dommage.

La fin est explosive et surprenante car très ouverte et finalement pourquoi pas, j'apprécie les fins totalement inattendue.

En résumé un second tome que j'ai plus apprécié que le premier, mais cette dystopie n'aura pas su me charmer totalement.

http://mespetiteslectures.eklablog.com/scorpion-rules-tome-2-prisonners-of-peace-d-erin-bow-a131401818
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 14-11-2017
J’attendais avec beaucoup (c’est peu dire) d’impatience un des romans de la série U4, j’avais une envie impérative de découvrir cette série.

Vous l’aurez donc compris, je voulais absolument découvrir tous les romans de cette série.

Alors pour le moment mon avis va reposer uniquement sur Jules, car c’est le seul que j’ai eu la joie de lire et quel plaisir !!

Je suis assez ravie d’avoir commencé par ce volume car Carole Trébor est la seule auteure que je ne connaissais que de nom ; en effet je suis totalement fan d’Yves Grevet, Vincent Villeminot a lui aussi conquis mon cœur et j’avais découvert Florence Hinckel , il n’y a pas si longtemps avec #bleue qui avait émoustiller ma curiosité.

Et bien les amis, je ressors de cette lecture bouleversée, enthousiasmée, retournée, abasourdie, conquise…. Bref j’ai dévoré ce premier volume. La plume de Carole Trébor est très agréable à lire, c’est tellement fluide que l’on referme le livre avant même de s’en rendre compte.

L’histoire est fabuleuse, je ne pouvais plus arrêter ma lecture et j’avoue que je me refuse à vous dire quoi que ce soit de plus, le synopsis et le billet de Nathan en disent largement assez, j’aurais trop peur de vous spoiler ne serait qu’un petit peu. Tout ce que je peux vous dire c’est que j’ai adoré Jules, un personnage touchant, très attachant et extrêmement surprenant, les personnages secondaires sont fabuleux mais là encore je ne dirais rien, un simple prénom pourrait tout gâcher. L'aventure est parfaitement menée et j'ai été surprise jusqu'au dernier instant.

Je n’ai maintenant qu’une hâte c’est avaler les trois autres volumes qui, je n’en doute pas, seront tout aussi exceptionnel. A lire d’urgence, un énorme coup de cœur !!!

http://mespetiteslectures.eklablog.com/u4-jules-de-carole-trebor-a118420070
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J’ai été ravie de retrouver l’auteur pour la suite de l’expérience Noa Tornson, dont j’avais beaucoup aimé le premier volet. Et bien le second est à la hauteur de mes attentes !!!

Etant donné que ce titre est le second volet de la saga, j’essayerais au maximum de ne pas vous spoiler la lecture, je ne peux que vous conseiller d’attaquer le premier immédiatement, dont voici Ma chronique.

On retrouve donc Noa et Peter, 4 mois après la fin du premier volume. Noa a rejoint Zeke et son équipe et elle gère une « petite » armée de jeunes adolescents, toutes victimes de Pike et Dolan et de leurs expériences. Elle traverse donc une partie des Etats-Unis pour empêcher les sbires de Pike et Dolan de sévir mais aussi pour libérer des adolescents garder prisonnier dans des labos. Pour cela elle est guidée par Peter, qui gère les itinéraires et missions des différentes branches de l’armée de Perséphone à travers tous les Etats-Unis et organise les différents raids.

J’adore toujours autant l’écriture de l’auteur, c’est toujours un plaisir de la lire, de plus elle a gardé cette narration alternée que j’apprécie énormément, cela donne du rythme et du suspense ce qui est très appréciable.

J’ai trouvé ce second volume un peu plus calme que le premier, rassurez-vous on ne manque pas pour autant d’action, mais autant le premier volume s’apparentait à une course poursuite, autant ce volume me fait plus penser à une chasse, c’est toujours aussi prenant mais moins haletant je dirais.

On apprend un peu plus de choses sur le fonctionnement de Pike et Dolan mais si le mystère semble s’éclaircir parfois c’est pour s’assombrir un peu plus tard, les questions et interrogations sont légions et on ne peut qu’imaginer leurs dénouements.

Les personnages de Peter et de Noa me plaisent toujours autant, j’ai adoré voir leurs caractères se modifiaient et voir les rôles s’inverser d’une certaine façon. On voit d’un côté une Noa plus dans le sentiment, le doute, plus touchante alors que Peter devient plus entreprenant malgré son propre ressentit, il m’a surpris plus d’une fois. Et je suis ravie d’avoir appris à connaitre Amanda, elle prend une place beaucoup plus importantes dans ce roman et son rôle apporte une nouvelle touche à l’histoire qui aura, je pense, une incidence dans le troisième volet. J’ai découvert aussi Zeke, qui a en fait toujours était présent dans le premier volume, même si l’on ne le voit apparaitre officiellement qu’à la fin, et qui prend une place très importante dans ce volume, et je me laisse à surprendre que la fin de ce volume cache aussi une révélation pour lui ;)

Beaucoup d’autres personnages ont rejoint la troupe et je pense que l’on retrouvera certains dans le troisième volet et dernier opus et qu’ils auront clairement un rôle à jouer, tout particulièrement Téo & Daisy mais aussi Taylor.

J’ai donc tout simplement adoré ce tome 2, qui tout comme le tome 1, m’a emporté. J’ai dévoré ce roman et suivi avec plaisir et appréhension l’avancée de nos héros, l’attente pour le troisième volume sera très difficile et j’espère que ce dernier opus sera l’apothéose de cette saga absolument excellente.

http://mespetiteslectures.eklablog.com/ne-regarde-pas-experience-noa-tornson-tome-2-de-michelle-gagnon-a118393616
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 14-11-2017
Le roman de Théo Lawrence trainait depuis un moment dans ma pile à lire, je me suis dit que l’été était le meilleur moment de découvrir cet auteur et ce roman.

Nous découvrons, dans un New York futuriste, dévasté par le réchauffement climatique, notre héroïne, Aria Rose, héritière d’une des familles les plus puissantes de Mystic City. Celle-ci va épouser Thomas Foster, l’héritier de la famille des ennemis de ses parents depuis de nombreuses années, mariage qui pourrait sauver leur ville de la menace qui gronde dans les bas-fonds, où se trouvent les pauvres et les Mystiques. Tout devrait donc rentrer dans l’ordre et offrir à Aria l’avenir dont elle rêve, mais Aria a un problème, elle ne souvient absolument pas être tombé amoureuse de Thomas et une partie de ses souvenirs ont tout simplement disparu.

J’ai beaucoup aimé l’univers crée par l’auteur, les descriptions sont excellentes, on est immergé dans cette ville futuriste, tour à tour grandiose et mourante, qui voit s’opposé deux clans rivaux qui se « partagent » cette ville aux détriments des pauvres et des Mystiques, des hommes et des femmes porteurs de pouvoirs pour certains extraordinaires et qui vivent sous la coupe de ses puissants qui dirigent ce monde.

J’ai également beaucoup apprécié les personnages crées par l’auteur, certains m’ont surprise, d’autres révoltés, je me suis beaucoup attachés à nos deux héros et j’espère découvrir beaucoup plus sur d’autres dans les prochains volumes de cette saga.

La seule chose que je reproche à ce volume c’est une intrigue parfois beaucoup trop facile à deviner, certains personnages, certaines actions sont découvertes en deux temps trois mouvements, l’histoire d’amour n’est pas du tout surprenante même si elle connaît de nombreux rebondissements. J’espère que l’auteur saura me surprendre dans son prochain opus et nous offrir une excellente suite.

http://mespetiteslectures.eklablog.com/mystic-city-de-theo-lawrence-a118246186
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 14-11-2017
Pour résumé l’histoire sans trahir l’intrigue, il s’agit de découvrir la naissance du mythe du vampire et du loup garou ; assassiné par son frère Urr dans un accès de violence lié à sa transformation en loup garou, Vain devient à son tour le premier immortel qui a foulé la terre. L’histoire démarre à la fin du néolithique et voit s’opposer une guerre fratricide qui emmènera Vain dans la traque et l’élimination de tous les descendants de son frère.

Alors pour commencer j’ai dévoré ce roman, je n’avais qu’une hâte voir arriver la fin, malheureusement pas toujours de manière positive. J’ai aimé l’écriture de l’auteur et son intrigue est très bien pensé et imaginé, ça tient la route jusqu’au bout et j’ai même apprécié la chute, très intéressante.

Malheureusement, je ne me suis pas attaché aux personnages, Vain est trop changeant, certaines de ces décisions m’ont paru incompréhensibles par rapport à sa quête. Seul le personnage de Pia a éveillé ma curiosité et j’aurais aimé la découvrir plus, découvrir l’autre côté, approfondir le peuple traqué, avoir une autre vision que celle de Vain.

Ce qui m’a le plus gêné c’est les très (trop ?) nombreuses scènes de violences, sanglantes voire carrément choquantes pour d’autres et qui, ne le cachons pas, concerne dans plus de la moitié des cas des bébés et des enfants. C’est ce qui m’a empêché d’apprécier l’histoire, je me suis senti oppressé et véritablement mal à l’aise dans beaucoup de scènes et pas seulement juste une ou deux et ça a gâché ma lecture. Un autre point que je souhaite souligné et qui m’a également perturbé est que ce livre est classé chez les ados, il n’y a aucune mention qui indique que la lecture peut choquer certains lecteurs et honnêtement cette mention devrait apparaître sur l’ouvrage, beaucoup de sang, de violences, meurtres d’enfants, viol….

En résumé c’est clairement un bon roman, qui peut plaire, si l’on sait à quoi s’attendre. Je reste un peu chamboulé par ma lecture mais je n’ai aucun regret, je suis contente d’avoir découvert cette auteur et son roman qui malgré ma gêne personnelle sont à découvrir par un public averti.

http://mespetiteslectures.eklablog.com/le-premier-de-nadia-coste-a118184132
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 14-11-2017
Alors aujourd’hui une chronique d’un auteur que je ne connaissais que de nom. C’est le thème de l’histoire qui m’a incité à commencer ce roman et puis j’avais envie de replonger dans un peu de Fantasy.

Young Elites est donc le premier tome d’une série qui porte le même nom, dans lequel on suit l’histoire d’Adelina. La plus grande partie de la narration se fait par Adelina, même si certains chapitres laissent la place à d’autres personnages mais ce n’est pas régulier. Je crois que j’aurais aimé que les autres protagonistes soient plus présents dans la narration, je trouve que cela donne plus de rythme à l’histoire et amène parfois des explications, parfois plus de surprises !

On découvre donc une jeune fille, survivante d’une fièvre qui a dévasté son monde fuyant son père qui souhaite la vendre. Les survivants de cette maladie porte sur eux de nombreuses traces, ils sont appelés des Malfettos mais certains portent également des marques en eux, des dons, ils sont quant à eux appelés des Elites.

Et ces jeunes gens ne sont pas bien vus partout, pourchassés par l’Inquisition et par la royauté, ils sont tour à tour soutenus ou trahis par la population, on leur attribue en fonction des pays d’être porteur de malheur ou bien descendants des dieux. Malheureusement pour Adelina elle n’est pas franchement pas tombé du bon côté de la barrière…

Et je n’en dirais pas plus sur l’histoire au risque de spoiler votre future lecture :)

Je vous dirais juste que l’intrigue est très prenante, sombre souvent, surprenante, dérangeante parfois, j’ai juste regretté quelques longueurs au début de l’histoire qui mets un peu e temps à démarrer mais cela vaut le coup de continuer. Mais la grande force de ce roman ce sont les personnages de Marie Lu !!! Oh mon dieu, que de noirceur, et plus particulièrement Adelina, je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé ce personnage, j’ai même ressenti de l’empathie pour elle à de nombreuses reprises, elle a eu une vie chaotique et extrêmement difficile qui a renforcé ses pouvoirs mais qui la rende très sombre ; c’est un personnage noir, plein de haine et de rage, elle possède une âme sombre qui m’a même parfois choqué. Mais Adelina n’est pas la seul, l’auteur nous offre une palette de personnages vraiment très intéressants dans leurs caractères, leurs histoires, leurs conduites mais qui ont tous cette part d’ombre plus ou moins présente.

En somme un bon roman qui débute trèèès en douceur mais qui une fois lancé vous coupera le souffle. L’épilogue m’a totalement emballé j’ai donc hâte de lire la suite.

http://mespetiteslectures.eklablog.com/young-elites-tome-1-de-marie-lu-a118012250
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 14-11-2017
La Conspiration est le premier volume d’une trilogie, paru dans la collection R que j’adore ;), la couverture est comme souvent dans cette collection très réussie et le résumé m’a laissé entrevoir une histoire fort intrigante.

On découvre donc Avery West, jeune fille de 17 ans qui habite aux Etats-Unis, dans une routine qui semble classique ; arrivée depuis peu dans un nouveau lycée, c’est une adolescente réservée et indépendante qui refuse le moindre attachement car elle multiplie les déménagements à cause du travail de sa mère. Très rapidement on découvre que cette petite vie toute simple cache de nombreux secrets qu’Avery elle-même ne soupçonne pas. Je ne vous apprends rien, vu la quatrième de couv’, en vous disant qu’elle va être propulsée au centre d’une prophétie millénaire et déclencher de nombreux bouleversements, je n’irais pas plus loin au risque de gâcher la lecture mais je trouve que le résumé en dit beaucoup trop mais surtout pas ce qu’il faut !!

En effet, si certaines informations du résumé coupent carrément l’intrigue et l’action et enlèvent toute surprise, je me suis même sentie « berner ». Là où je voyais arriver une aventure en trio, il n’en n’est rien, c’est bien une aventure en duo qui se déroule avec l’apparition, beaucoup trop sporadique, de la troisième roue du carrosse.

J’ai apprécié la lecture de ce roman, l’auteur est agréable à lire, mais malheureusement beaucoup trop de choses ont gâché ma lecture, le début de l’histoire est beaucoup trop rapide et facile, et c’est ce que je reproche beaucoup à l’auteur, dès que l’intrigue devenait intéressante la réponse était toujours soit trop facile, soit prévisible au possible, soit carrément décevante pourtant les idées sont là et j'ai beaucoup aimé l'intrigue générale !!

Les deux personnages principaux, Avery et Jack, s’en sortent très souvent de manière douteuse ou peu plausible, les adultes du livre oscillent entre cécité et manque de jugement certains sont même simplets.

Beaucoup de personnages semblent intéressants mais sont à peine effleurés. Avery manque de profondeur, Jack perd trop rapidement son mystère et ne pas charmée, Stellan est le personnage que j’ai préféré, même s’il est parfois caricatural dans son comportement agressif, mais il est presque totalement absent de ce tome :(.

J’espère pouvoir en découvrir plus sur les tomes suivants et que l’auteur me surprendra car toute l’histoire est bien trop prévisible et manque cruellement de rebondissements.

http://mespetiteslectures.eklablog.com/la-conspiration-tome-1-de-maggie-hall-a117938654
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
date : 14-11-2017
Aujourd’hui je vais vous livrer ma chronique de Phobos, une chronique coup de cœur comme vous allez pouvoir vous en rendre compte, une lecture époustouflante pour ce roman absolument bluffant.

L’auteur (double lauréat du prix de l’Imaginaire) nous offre ici une histoire qui m’a emporté.

Phobos c’est tout d’abord l’histoire de douze personnages, six filles et six garçons, participant à une émission et à un programme de conquête spatial, Genesis. Un programme qui a pour but de coloniser Mars tout en proposant au public une émission de télé-réalité hors du commun car les six filles et les six garçons vont devoir se rencontrer, se séduire, se découvrir dans des conditions extraordinaires. Sous l’œil permanent de caméras ils n’auront que six minutes par semaine, à tour de rôle, jusqu’à leur arrivée sur Mars pour choisir celui ou celle qui sera son compagnon pour le reste de sa vie.

Bien entendu, derrière ce projet se cache une foule de personnages et d’intrigues qui viennent pimenter encore plus l’histoire. On suit, Léonor, l’une des six candidates et c’est majoritairement via ce personnage que l’on découvre l’histoire mais pas seulement et là encore l’alternance des personnages donne un rythme surprenant et addictif au roman.

L’univers de l’auteur m’a tout simplement submergé, son histoire est parfaitement maitrisée, chaque explications, rebondissements, intrigues, personnages sont exactement où ils devraient être. J’ai été happée par toute l’histoire, sans exceptions, tout m’a paru claire, limpide, logique, que ce soit les explications quant au programme Genesis, au jeu, le contenu scientifique, technique mais aussi chaque personnages, leurs histoires, l’intrigue générale et tout ce qui en découle, j’ai été secouée, subjuguée, émue, j’ai cru tout comprendre, tout voir venir et… oh mon dieu, alors que l’on pense que tout est écrit d’avance l’auteur nous surprend encore et encore.

L’auteur propose une myriade de personnages étonnants, un univers envoutant, une intrigue à couper le souffle, à aucun moment je n’ai été déçu, j’ai vécu tous les sentiments, j’ai ressenti chaque passage comme si j’y étais et c’est extraordinaire, je ressors de cette lecture lessivée, abasourdie, ravie comme jamais, un vrai délice ! Tourner la dernière page a été un supplice, toute cette attente jusqu’au prochain volume va vite devenir une véritable torture.

Je n’ai absolument aucun commentaires négatifs sur cette lecture, c’est un coup de cœur gigantesque, c’est pour moi l’un des meilleurs romans que j’ai lu, une incroyable découverte, j’ai hâte de découvrir la suite, en attendant je vais m’empresser de lire les autres ouvrages de Victor Dixen, que je vais surveiller de très très près.

A découvrir absolument !!

http://mespetiteslectures.eklablog.com/phobos-de-victor-dixen-a117911022
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 14-11-2017
J’avais déjà découvert Malorie Blackman au travers de sa saga « Entre Chiens et Loups » que j’avais tout bonnement adoré. Cette série m’avait enchanté, bouleversé, encore aujourd’hui j’en garde un souvenir mémorable.

Lorsque j’ai pris « Les Insurgés » et lu la quatrième de couverture, je me suis dit que je ne prenais pas un gros risque et que ce roman allait me plaire.

On suit donc Kaspar, devenu Gardien pour protéger la population de l’Alliance et ses Hauts-Conseillers des Insurgés, des terroristes exilés par le gouvernement en place. Et cette mission va se révéler périlleuse et prendra même un tournant sans pareil pour Kas ce qui changera son avenir et la vision de son monde.

Sans aucune surprise j’ai été totalement charmé par les personnages crées par l’auteure. Ils ont tous des personnalités extrêmement attachantes et intéressantes. Kaspar est un personnage principal fort, plein de courage, de doutes et son évolution au cours du roman est fabuleuse. Les personnages secondaires sont également un gros point fort de ce roman et plus particulièrement Mac et Rhéa mais aussi Voss et Dillon. J’aurais beaucoup apprécié les connaitre davantage.

L’univers crée par l’auteur m’a beaucoup plu, je n’ai pas eu de sentiment de déjà vu et j’ai adhéré tout de suite à ses idées, les explications m’ont paru limpides au fur et à mesure que je les découvrais même si j’aurais aimé qu’il soit encore plus approfondit dans un roman plus long ou un deuxième volume smile.

Car en effet c’est le seul bémol que j’ai noté, on aimerait découvrir plus sur l’univers et les personnages ce qui n’est malheureusement pas possible avec un seul volume, et j’ai trouvé que certains passages étaient du coup ralentit par des explications un poil longues et pourtant obligatoires.

C’est donc un très bon roman que nous offre encore Malorie Blackman, une dystopie aux personnages et à l’univers très réussie, surtout pour un volume unique. Un vrai plaisir de retrouver cet auteur et de se plonger dans ce roman !!!

http://mespetiteslectures.eklablog.com/les-insurges-de-malorie-blackman-a117879144
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J’ai tout de suite était attirée par le synopsis de ce roman et, alors que j’ai vraiment beaucoup aimé ce roman, c’est comme si j’avais été trompé sur la marchandise.

Je m’explique : en voyant le résumé je me suis tout de suite imaginé une histoire autour de mères porteuses et c’est finalement ma seule déception car le thème n’est pas franchement abordé, à peine effleuré. Je pense que je me suis trop vite projetée dans ce que ce roman allait m’offrir en faisant sans doute un parallèle avec le Joyau d’Amy Engel que j’avais tout simplement adoré. Malgré tout j’ai dévoré ce premier volume car l’auteure a su très rapidement, quasi immédiatement, me faire oublier cette petite « surprise ».

Et alors de quoi ça parle me direz-vous ? Et bien, dans un monde post-apocalyptique décimé par un virus appelé « la peste », on suit Eve, jeune adolescente orpheline, dans une école où l’on découvre uniquement des femmes. Le personnel, professeures, mais aussi élèves, toutes orphelines.

Alors que leur avenir semble tout tracé, Eve découvre que les promesses qu’on leurs a faites cachent un terrible secret. Car ce monde dévasté a besoin d’être reconstruit et repeuplé et que les jeunes orphelines ne sont que des mères porteuses qui enchainent les grossesses. Eve décide donc de s’enfuir et……. Et bien je n’irais pas plus loin au risque de gâcher toute l’histoire ^^.

Les personnages principaux mais aussi secondaires sont vraiment très intéressants : tantôt surprenant, sombres, généreux, combattifs, bouleversants, c’est pour moi l’énorme atout de ce roman.

J’ai également apprécié l’univers créé par l’auteure même si je reste sur ma faim mais c’est, j’espère, dû au fait que c’est le premier volume d’une série.

L’auteure a su me surprendre au bon moment et m’a laissée pantoise grâce à sa fin.

En somme, un très bon premier volume j’attends la suite impatiemment que j’espère à la hauteur de mes espérances.

http://mespetiteslectures.eklablog.com/la-vie-revee-d-eve-tome-1-la-fuite-d-anna-carey-a117850876
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Alors soyons honnêtes, mon premier critère de sélection pour ce livre a été purement esthétique. Cette couverture Waouh !!!! Fabuleuse.

Dans ce roman, on suit Sophie et Agatha, deux « amies » qui vivent dans le même village ; Sophie est l’archétype de la princesse et Agatha de la sorcière.

Ce village est régulièrement la cible d’une entité mystérieuse qui vole systématiquement deux enfants, dont on comprend rapidement qu’ils deviennent des personnages de contes de fées.

Bien sûr Sophie et Agatha sont emmenées et Sophie, la jolie princesse atterrit à l’école du mal tandis qu’Agatha la vilaine sorcière atterrit à l’école du bien. Erreur de casting ? Pas du tout !

Sans raconter toute l’histoire, on suit le quotidien de ces deux mistinguettes dans leurs écoles respectives plus ou moins contentes de leur sort, forcément.

Et mon avis dans tout ça ? Et bien… mitigé !!

J’ai aimé l’univers crée par l’auteur même si je trouve certains passages pas toujours compréhensibles, le descriptif ne permet de voir ce que l’auteur a imaginé. D’autres passages sont carrément trop « longuet », cela plombe un peu la lecture.

Mais le plus gênant ce sont les personnages, on comprend certes très vite que Sophie n’est pas une « gentille » princesse et Agatha tout sauf la « méchante » sorcière mais leur caractère respectif m’a rapidement agacé. Sophie est une girouette égoïste, instable émotionnellement et son personnage est vide de sens pour moi. L’auteur l’a trop stigmatisé et seuls quelques passages sauvent ce personnage. Quand à Agatha même si elle est rapidement beaucoup plus intéressante, il lui manque clairement quelque chose, de la profondeur sans aucun doute.

Le livre m’a fait passer un bon moment, il n’est clairement pas extraordinaire mais pas mauvais du tout !! Je suis même curieuse de découvrir la suite.

Peut-être que j’attendais trop de ce roman et que ma déception vient de là !

http://mespetiteslectures.eklablog.com/l-ecole-du-bien-et-du-mal-tome-1-de-soman-chainani-a117814118
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 14-11-2017
Un livre que j’ai acheté en me disant c’est quitte ou double : soit j’adore autant que les trois premiers volumes soit je suis déçue !

Dans ce volume on suit Eadlyn, la fille d’America et Maxon, maintenant souverains d’Iléa, dans son quotidien et plus particulièrement dans une nouvelle Sélection.

Alors tout d’abord il m’a fallu un temps d’adaptation pour replacer tout ce petit monde car ne plus avoir America comme personnage principale et bien ça perturbe.

Là où j’ai été ravi c’est que l’on retrouve d’autres personnages que j’avais bien apprécié (non, je ne dirais pas qui ;)) et que la famille s’est agrandie.

Comme d’habitude j’adore les personnages crées par Kiera Cass. Eadlyn est une princesse qui partage par son caractère, tantôt on l’apprécie tantôt elle nous exaspère, et c’est parfait car justement elle est tout sauf parfaite. J’aime beaucoup les frères d’Eadlyn et plus particulièrement Ahren, un personnage très intéressant.

Mon seul regret c’est le manque d’informations sur les garçons de la Sélection, sans en dire trop, j’ai trouvé que certains étaient à peine des figurants et que sur ce point l’auteure allait un peu vite. Surtout que certains Sélectionnés sont vraiment intéressants et on a vraiment envie de les découvrir.

En ce qui concerne l’intrigue et bien c’est pas mal du tout. Encore une fois l’auteure m’a surprise, là où je voyais le coup venir et bien que nenni…retournement de situation. A voir maintenant si elle arrive à tenir cette intrigue (ces intrigues…) sur les volumes suivants. Parce qu’une suite il y aura et honnêtement j’ai hâte de la découvrir.

Même si l’Héritière perd de l’attrait niveau nouveauté, ce n’est « que » la suite de la Sélection, et la trame générale reste la même, l’auteure nous embarque une fois de plus sans problème dans cette nouvelle aventure et j’ai dévoré ce volume, comme les précédents, avec beaucoup de plaisir.

Vite la suite !!!

http://mespetiteslectures.eklablog.com/la-selection-tome-4-l-heritiere-de-kiera-cass-a117813520
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Voici un roman qui n’aurait jamais fait partie de ma PAL si on ne me l’avait pas présenté. Je ne lis jamais de roman historique et ce bouquin, je l’ai pris comme un défi.

Et bien défi relevé !

Je serais incapable de comparer ce roman avec d’autres du même style donc impossible pour moi de savoir si l’histoire est originale.

On suit donc « Rouge », une jeune femme qui cache un secret dont on découvre/suppose quelques bribes au fur à mesure, dans un « «Versailles » comme je l’imaginais : intrigues, jalousies, rivalités, manipulations…

J’ai apprécié l’intrigue générale et l’écriture de l’auteure est très agréable cependant j’ai trouvé que beaucoup de scènes tournaient autour de la mode de l’époque, les robes ont une place très importantes, un peu trop à mon goût. J’ai trouvé que ça avait tendance à ralentir l’histoire générale et que l’intrigue en souffrait du coup.

En résumé j’ai apprécié mais sans plus, mais c’est peut être seulement lié au fait que le roman historique ne fait, pour l’instant, pas partie de mes lectures préférées.

http://mespetiteslectures.eklablog.com/les-intrigantes-tome-1-les-rivales-de-christine-feret-fleury-a117813404
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 14-11-2017
Un très joli roman d’amitié sur fond d’intrigue extrêmement agréable.

L’auteur nous offre deux personnages très attachants : Diane, 14 ans, atteinte d’une anomalie cardiaque et Charly, approximativement le même âge, victime d’un accident de scooter dont il garde un souvenir plus qu’amer, une grande cicatrice au visage.

Ce roman c’est surtout l’histoire d’une rencontre. Une rencontre entre deux ados différents, non par choix mais par obligation et de leur amitié naissante et quasi-vitale ; le tout sur une intrigue simple et efficace qui, je trouve, apporte la touche de pep’s qu’il fallait.

J’ai avalé ce petit roman, seulement 168 pages, en quelques instants et il ne lui manque rien, l’auteur a vu juste sur toute la ligne. BRAVO !

Je le conseille vivement à tous !

http://mespetiteslectures.eklablog.com/charly-et-moi-d-agnes-laroche-a117803554
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
On m’avait chaudement recommandé ce livre et son auteur dont l’histoire sort clairement de ma zone de confort, et je me suis dit pourquoi pas ?

Alors « L’Année Solitaire » c’est quoi ?

Et bien c’est un roman sur l’adolescence, sur le mal-être, sur la différence, sur la recherche de soi et des autres, oui ok, l'adolescence en somme ...!!! :)

On plonge sans soucis dans l’histoire, pourtant ce n’est pas gagné d’avance car Tori, l’héroïne principale, est carrément exaspérante ! Je crois avoir rarement rencontré personnage de roman plus antipathique.

Elle se morfond sans cesse, je n’ai eu qu’une envie tout au long du roman la secouer (et je reste poli ;)) et on se demande qui va réussir la prouesse de la faire sortir de sa torpeur, et c’est là que tout s’éclaire !!

Ce sont tous les autres personnages qui font avancer les choses et qui sont, je pense, la réussite de ce roman. Michael Holden, l’opposé de Tori, ses amis, sa famille… c’est grâce à tous ces personnages secondaires que l’auteur nous accroche et nous emmène l’air de rien jusqu’ à la fin.

J’ai finalement fini le livre bien plus vite que je ne le pensais, ce qui m’a surprise, car l’intrigue générale est relativement faible, on voit le coup venir à 3 km honnêtement, Tori est, quant à elle, le stéréotype de l’adolescente rebelle, renfermée, associable qui attend qu’on lui ouvre les yeux sur autre chose que sa petite personne, et cela m’a gêné. Cependant cette très jeune auteure (18 ans !!) est très agréable à lire, prometteuse je pense, dommage que le message ne passe pas complètement.

http://mespetiteslectures.eklablog.com/l-annee-solitaire-d-alice-oseman-a117803498
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Lorsque j’ai lu la 4ème de couverture de ce roman et que j’ai vu la couverture (que je trouve parfaite, disons-le), je ne savais pas trop à quoi à m’attendre. J’avais peur de tomber sur une énième dystopie (j’adore ça) et d’être déçue. Mais bon quand un bouquin vous appelle bah…. Bref je suis faible ma PAL jamais assez remplie, je me suis donc empressée de l’acheter et je n’ai surtout pas regardé les critiques et chroniques en me fiant uniquement à mon flair sans égal (humhum) et j’ai attaqué !

Alors est-ce que « The Book of Ivy » n’est pas ENCORE une dystopie comme toutes les autres ? Et bien pour moi non, heureusement c’est même bien plus !

Alors oui au départ on retrouve un monde dévasté, un peuple en mode survie, des jeunes privés de leur liberté etc.… mais il y aussi beaucoup plus : deux familles rivales, des mariages arrangés, une héroïne résolue et forte (en apparence), un monde et ses règles à découvrir, des secrets, beaucoup de secrets et surtout des personnages fa-bu-leux, surprenants, révoltants, attendrissants, plein de haine, de colère, de gentillesse, d’amour… (Ah Bishop…)

Une histoire qui m’a surprise, enthousiasmé en un quart de seconde et pourtant il y a très peu d’actions finalement, tout est subtil, on passe par une myriade de sentiments c’est juste parfait.

J’ai littéralement dévoré ce livre, mon seul regret, devoir attendre la suite.

Un coup de cœur immense !!

http://mespetiteslectures.eklablog.com/the-book-of-ivy-d-amy-engel-a117657716
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 11-11-2017
Alors tout d’abord j’ai un peu de mal à « classer » ce roman, je dirais un roman de vie, une histoire adolescente d’amitié, d’amour, bref un petit mélange de tout ça en même temps.

Je ne suis pas une grande lectrice de romans d’amour et encore moins avec des ados, je les trouve souvent un peu « vide » mais je crois que c’est seulement parce que je commence à me faire vieille ;), mon adolescence s’éloigne de moi à grand pas !!!

« Même pas peur » m’a plu dès le début car le héros et narrateur est un garçon, il faudra vous y faire 90% des histoires disons à l’eau de rose que je lis (et il n’y en a pas des masses) et qui me plaisent, on des narrateurs masculins. Et celui-ci ne déroge pas à la règle ! Je trouve le point de vue masculin, dans les histoires adolescentes, moins « gnangnan » sans méchanceté aucuneJ. Je suis une fille, une vraie, qui tombe régulièrement amoureuse des héros de ces bouquins (imagination quand tu nous tiens…) mais disons qu’un ado masculin me parle plus.

Et dans ce roman c’est Stephan qu’on suit ainsi que toute sa clique, amis de longue date, pendant des vacances sur l’île d’Yeu.

Et l’on découvre alors cet adolescent, follement amoureux de Mica, qu’il aime en secret et sans niaiseries, rongé par la jalousie et qui met en doute son amitié avec Phil, son meilleur ami. C’est parti pour un triangle amoureux, enfin ça c’est ce que l’on imagine ;) !

Sans trop en dévoiler, car le roman est plutôt court, j’ai dévoré ce livre ; j’ai beaucoup aimé Stephan, un ado qui doute, qui cherche, en pleine remise en question sans en faire trop.

L’histoire se déroule très rapidement puisque l’action se déroule sur une seule et même journée et c’est « pile-poil » ce qu’il faut ! Alors que je voyais la fin courut d’avance, l’auteure a même réussi à me surprendre.

En somme, une petit lecture agréable et plaisante comme je les aime. Simple et efficace.

http://mespetiteslectures.eklablog.com/chroniques-c25737336/14
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 11-11-2017
Un roman qui, pour ma part, m’a beaucoup plu.

Sans être totalement inédite et surprenante, l’histoire et l’intrigue se tiennent très bien.

On suit un héros hyper attachant, Evelyn Ronan Truelove qui se retrouve projeté dans une aventure rocambolesque.

Récupéré par sa mère à la sortie des cours, elle lui apprend brutalement, alors qu’ils sont poursuivis par de mystérieux individus, qu’elle appartient à un groupe secret « les Gardiens du sang » qui protège quelques individus « les Purs » d’un groupuscule maléfique.

Avec le peu d’infos qu’elle lui transmet, Ronan doit alors fuir pour échapper aux hommes en noir. Assez rapidement rejoint par Greta, une élève de son ancienne école qui n’a pas sa langue dans sa poche ni les 2 pieds dans le même sabot et Dawkins un ange gardien franchement bizarre, les 3 compères vont devoir ni plus ni moins empêcher l’Apocalypse

J’ai beaucoup aimé ce roman, j’ai totalement adhéré aux personnages tous réunis, les « gentils » comme les « méchants », le trio de choc est absolument délicieux.

L’histoire n’est pas forcément très originale, aventures et magie s’y mêlent pourtant parfaitement et c’est l’enchainement des scènes plus cocasses et surprenantes les unes que les autres qui font que cela fonctionne parfaitement.

En résumé, j’adhère, j’adore, j’attends la suite, un vrai plaisir.

http://mespetiteslectures.eklablog.com/blood-guard-l-ordre-sinistre-tome-1-de-carter-roy-a117614208
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 11-11-2017
J’ai tout de suite était attirée par ce roman car je n’ai jamais lu de dystopie sur ce thème, j’étais donc intriguée et emballée.

Un monde où la femme, amazone des temps moderne, tient le monde et les hommes à sa botte, forcément ça interpelle. Et alors qu’est- ce qu’il en ressort ?

Et bien je suis mitigée, j’ai réellement dévoré ce roman en 2 heures à peine (honnêtement je ne pouvais pas le lâcher) L’intrigue m’a embarqué très rapidement et je n’avais qu’une hâte, découvrir les secrets et éclaircir toutes les interrogations.

Et là, justement, pour ma part, je reste sur ma faim. Certaines explications restent pour moi « trop facile » et j’ai parfois été déçue par les réponses que l’on attend avec impatience, et certaines questions restent, tout simplement, sans réponses.

J’ai beaucoup aimé le groupe des personnages créés par l’auteur. Mais, j’aurais aimé les connaitre bien plus ( Yas, Lisa, Norks, Alex, la mère de Lyra ect…).

Je n’ai, par contre, pas ressentit d’attachement particulier avec l’héroïne principale, Lyra, et même Loan ne m’a pas « charmé ». J’ai trouvé les personnages un peu stigmatisés, j’aurais aimé retrouver plus de profondeur.

Si l’histoire avait été écrite sur 2 ou 3 volumes cela aurait permis de combler les manques.

J’ai bizarrement adoré la chute, même si j’ai trouvé la fin du livre trop rapide, sans spoiler la lecture, c’est la première dystopie que je lis avec une chute aussi brutale et totalement inédite et personnellement j’ai adoré, c’est tellement inattendue !

D’une manière générale c’est un bon roman, clairement et encore plus pour un premier roman.

L’histoire m’a emballé et je vais suivre très attentivement l’auteur qui peut nous offrir de belles surprises, je pense.

http://mespetiteslectures.eklablog.com/boys-out-de-rawia-arroum-a117556370
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 11-11-2017
Voici un roman dont j’attendais beaucoup étant une fan inconditionnel d’Yves Grevet.

Une histoire très courte dans la nouvelle collection Soon des Histoires du Futur au Mini Syros +.

Tout d’abord, il faut se dire que le texte s’adresse avant tout à des enfants d’une dizaine d’années et que la collection met en avant des histoires « courtes ».

J’ai beaucoup aimé le thème de l’histoire où l’on suit deux collégiens, Anatole et Célia. La narration se fait exclusivement du point de vue d’Anatole, et j’aurais aimé pour ma part une narration alternée avec Célia cela aurait donnée, je pense, plus de rythme à l’histoire.

L’écriture de l’auteur est toujours aussi excellente de mon point de vue, même si pour des raisons évidentes liées à la collection, l’histoire est trop courte, trop rapide et parfois trop « facile », la chute était pour moi évidente, même si elle surprendra surement les jeunes lecteurs.

Que dire de plus, un bon petit roman, très agréable à lire qui séduira sans aucun doute un jeune lectorat.

http://mespetiteslectures.eklablog.com/des-ados-parfaits-d-yves-grevet-a115059384
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 11-11-2017
Une dystopie dont l’histoire m’a interpellé ; on suit deux personnages, Silas et Astrid, qui sont tour à tour narrateur, j’ai eu un peu de mal à m’attacher aux personnages, je trouve qu’il leur manque un petit quelque chose.

L’histoire de base est très bien pensée, le principe d’éradiquer la douleur émotionnelle, pour empêcher les gens de souffrir, qui dérive très rapidement. Tout le monde se fait oblitérer pour tout à la moindre difficulté. Le comparatif d’êtres humains hyper connectés, toujours sur le Réseau, avec quantité d’amis virtuels, qui perdent peu à peu leur humanité est une idée excellente à mon sens mais j’ai trouvé l’idée générale de histoire pas assez approfondie.

J’ai mis du temps à rentrer dans l’histoire pour finalement ne plus lâcher le livre et… être déçue par la fin malheureusement. Il manque trop de choses à mon goût, les personnages et les idées sont juste effleurer et j’aurais aimé que l’ensemble soit plus approfondi et fouillé, de plus la fin m’a laissée sur ma faim car trop facile, trop « parfaite ».

J’ai passé un moment agréable en lisant ce roman, qui est très bien écrit et dont histoire est vraiment originale mais je reste malgré tout sur ma faim, j’attendais encore plus !!

http://mespetiteslectures.eklablog.com/bleue-de-florence-hinckel-a115059370
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un thriller qui m’a tout de suite accroché. On suit tour à tour les deux personnages principaux, Noa et Peter, jeunes hackeurs extrêmement doués et aux vies radicalement différentes et dont le destin va se rejoindre.

J’ai beaucoup aimé l’écriture de l’auteur, ça donne un rythme très soutenu et accentue le suspense déjà intense de l’histoire, on a peine à croire lorsque l’on termine le roman que l’intrigue c’est déroulé sur quelques jours à peine.

Je me suis immédiatement attachée à Noa et Peter mais aussi a beaucoup de personnages secondaires qui déclenchent tous une accroche différente je trouve ; j’ai été tour à tour énervé, impressionné, choqué, révolté, angoissé, surprise, triste…, c’est un grand huit émotionnel que vivent les personnages et que j’ai ressenti aussi à chaque minute du livre.

Ensuite l’histoire en elle-même m’a facilement embarqué, les informations se mélangent pour s’éclaircir ensuite, amenant de nouvelles interrogations, de nouvelles questions. Je ne peux pas en dire plus au risque de gâcher/spoiler votre lecture mais j’ai trouvé le thème original pour un thriller dont le public visait les (grands) ados, jeunes adultes.

La fin n’est pas surprenante même si ça n’est pas celle que j’avais imaginé mais donne tout de suite envie de découvrir la suite.

Les thrillers ne sont pas forcément mes lectures « favorites » mais celui-ci m’a bluffé.

Il m’a légèrement rappelé Amnesia de Jennifer Rush sur le thème des expériences sur des êtres humains, mais Ne T’arrête Pas est beaucoup plus sombre et désagréablement réaliste, les personnages sont beaucoup plus fouillés et intéressant et c’est ce qui m’avait manqué je pense dans Amnesia, qui m’avait à l’époque bien plu.

En résumé une excellente lecture pour ma part que je recommande chaudement.

http://mespetiteslectures.eklablog.com/experience-noa-torson-tome-1-ne-t-arrete-pas-de-michelle-gagnon-a113011588
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
La quatrième de couverture de ce roman m’a tout de suite plu, il ne me restait qu’à découvrir le contenu et voir ci celui-ci était à la hauteur… et pour moi il l’est.

L’univers créé par l’auteur est très bien imaginé et réfléchit. J’ai adhéré immédiatement à l’histoire et à son environnement, je pense que c’est dû en grande partie aux personnages.

Manon est une ado qui rêve d’être comme tout le monde et qui se fond parfaitement dans un quotidien simple. Dans sa vie de lycéenne comme dans sa vie familiale, elle n’attire pas l’attention, semble chercher la perfection et peut vite sembler légèrement exaspérante. Pourtant c’est un personnage très attachant : elle a un fort caractère, elle est têtue et déterminée et l’on sent que son caractère va encore s’affirmer. Elle doit faire face à des choix difficile et essaye de faire au mieux.

Alexandre, lui semble être l’opposé de Manon, et c’est ce qui intéressant ; c’est un vrai bad boy avec ses blessures, ses doutes, ses imperfections et un côté totalement imprévisible. Au fil de l’histoire on se rend compte que ses deux personnages sont bien plus profonds que l’image qu’il donne et qu’il se ressemble sur de nombreux points.

Ce roman m’a immédiatement charmé, je l’ai dévoré et je le conseille fortement, c’est un vrai coup de cœur !!

J’ai hâte de lire la suite qui je l’espère sera à la hauteur de mes attentes.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0