Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Amandouille : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
La Cité des ténèbres, Tome 6 : La Cité du feu sacré La Cité des ténèbres, Tome 6 : La Cité du feu sacré
Cassandra Clare   
( No Spoilers ! )
Mon avis est mitigé sur ce livre.
Parce que oui, quand on finit une de ses sagas favorites, on a de grandes attentes du dernier tome. Certaines de ces attentes n'ont pas été atteinte pour moi, tandis que d'autres l'ont été.

Tout d'abord, j'ai beaucoup aimé rencontrer les protagonistes de la saga suivante de Cassandra Clare, Emma et Julian, qui seront les personnages principaux de The Dark Artifice. Elle a déjà commencer à forger leur caractère, surtout chez Emma, qui fait maintenant office d'une mini-Jace.

C'est fou comme les personnages principaux ont évolué. Moi qui avait parfois envie de claquer Clary dans les tomes précédents, je l'ai admiré. Moi qui trouvait que Alec était trop... Niais, je me suis surprise à l'apprécier de plus en plus au fil de ma lecture. Le groupe que Alec, Izzy, Jace, Clary et Simon forment m'a touché. C'est un groupe solide, prêy à mourir les uns pour les autres.

Les références à Tessa, Will et Jem de The Infernal Devices étaient magnifiques. Quand on parlait de Will, j'en avais les larmes aux yeux à chaque fois.

Pourtant, le livre a parfois certaines longueurs, pendant lesquelles j'ai été tenté de passer des passages. Des dialogues qui n'ont parfois aucune utilité, des description qui s'étalent... C'est le coté du roman qui m'a un peu bloqué.
Autre point, j'ai été déçu de l'épilogue, contrairement à beaucoup de personnes. J'aurais aimé une rencontre plus ... intense entre les deux personnages principaux de La Cité des Ténèbres et de l'Ange Mécanique. J'aurais aimé que Tessa joue un rôle plus important dans City of Heavenly Fire. Voilà.
Cassandra Clare semblait dire qu'il y aurait une mort quasiment toutes les pages. A part un personnage qui, certes, meurt cruellement, je n'ai pas trouvé ces morts si déchirantes que ça. Ça se termine un petit peu trop en happily ever after pour moi..
Je n'ai également pas aimé toute l'intrigue autour de Maia.

Oui, l'humour de Cassandra Clare est toujours présent. Oui, l'atmosphère de ces bouquins est toujours la même, quoique un peu plus noire dans ce bouquin-ci.

Cassandra Clare est un vrai génie. Sur 3 saga aux univers complètement différents, elle arrive à faire interagir tous ses personnages. Chapeau Bas, sincèrement.

En conclusion, je dirais merci Cassandra Clare. Merci. En seulement 6 ans, elle m'a rendu accro à une saga comme jamais personne ne l'avait fait auparavant. Autant dire que l'attente pour The Dark Artifices va être très très longue... Ses livres sont dorénavant devenus un gage de qualité. Une auteur que je lirais encore encore, dès la sortie d'un nouveau livre.

Pour The Dark Artifices, Cassie Clare a dit sur son Twitter que l'on reverrait certains personnages de la saga des Mortal Instruments. Ne reste plus qu'à savoir lesquels...
Notre-Dame de Paris Notre-Dame de Paris
Victor Hugo   
Un chef d'oeuvre de la littérature. Une oeuvre magistrale.
En effet, bien plus qu'un simple roman, ce roman nous propose l'exploration, tout en littérature, du fameux monument qui marqua tant les esprits, Notre Dame.
Les descriptions sont d'une puissance indéniable. Des envolées lyriques nous portent sur les remparts de la cathédrale, nous font danser sur la place au rythme des pas de la Esmeralda, nous emportent dans un moyen-âge qui semble pourtant intemporel de splendeur.
Tout devient fabuleux une fois retranscrit par l'écriture d'un Hugo quasi au sommet de son génie. Surtout au paroxysme final qu'est cette ultime scène d'adieux et de retrouvailles !
Nous les filles de nulle part Nous les filles de nulle part
Amy Reed   
Une lecture sur les ados pour les ados !
Nécessaire, ce livre doit trôné dans toutes les bibliothèques des établissements scolaires... car on ne sait jamais, il pourrait tomber entre certaines mains, et peut être tout changer.
Orange, Tome 4 Orange, Tome 4
Takano Ichigo   
Je viens de terminer d'écrire le commentaire du tome 3 que je me mets au tome 4 (je les ai lu d'un coup) j'ai beaucoup écrit donc je suis un peu fatiguée on est pas la pour parler de moi mais du tome 4 donc on va commencer:
La première chose que j'ai à dire sur ce tome c'est la couverture
elle est magnifique,je l'adore on voit Suwa et Naho côte à côte et Naho qui tient son bébé dans ses bras c'est beau,quand je vois cette couverture ça me fait quelque chose bon je vais arrêter de parler de la couv' parce que sinon je sais que je pourrais écrire un roman la dessus et ce n'est pas trop l'objectif ....
Dans ce tome on ne se concentre plus seulement sur la lettre de Naho mais des autres lettres du futur je trouve ça super sympa c'est vrai que à force d'avoir toujour la lettre de Naho ça en devenait un peu lassant donc je trouve ça super d'avoir pu changer les points de vue.
Ensuite j'ai vu Kakeru et Suwa torse nu donc merci Ichigo Takano pour m'avoir offert ce petit plaisir personnelle,je me suis régalée #petite perverse ;)
Plus sérieusement,la relation Kakeru/Naho est un peu au point de mort ce que je veux dire par là c'est qu'ils se sont enfin avouer leur sentiments mais il reste amis et ne sortent pas ensemble personnellement ça ne me dérange pas du tout parce que comme je l'ai déjà dit dans le tome précédent je peux pas choisir entre Suwa et Kakeru déjà que les voire ensemble tout sourire,tout joyeux et puis ensuite voir en gros plan la tête de Suwa qui se force à sourire je suis entre l'envie de me jeter par une fenêtre et de prendre un couteau puis me poignarder au cœur car c'est exactement ce qui m'arrive j'ai l'impression de vaciller comme ci j'étais mi partagé entre voir Kakeru et Naho heureux ensemble et en même temps voir Suwa quand il est adulte avec Naho et leur bébé.
La fin me déchire le cœur mais c'est une torture j'ai même pas le tome 5 entre mes mains pour connaitre la suite !? vous imaginez ce que je ressent en ce moment ? non ! je VEUX savoir la suite ! tous de suite! la maintenant sinon je vais faire une crise cardiaque je peux pas supporter qu'il est possible que le futur de Naho et Suwa va changer et d'ailleurs sera-t-il une bonne chose ? ne vaut il pas mieux ce futur la ? sincèrement je suis dans l’impossibilité de répondre à ces questions et je n’imagine même pas ce que je vais ressentir car dans les deux cas j'ai l’impression que je vais être triste car soit Kakéru ne va pas mourir,il va peut être ce marier avec Naho donc que va devenir Suwa? il aura finalement renoncer à cette amour pour le bien de Kakéru je me sens si triste pour lui il ne mérite pas ça ou soit le future restera tel qu'il est mais alors que deviendra Kakéru ? je ne l’imagine pas avoir un avenir sans Naho et c'est pareil pour Suwa.
RAAAAAAAAAAAH ça m'énerve !

La petite histoire bonus à la fin est toujours aussi agréable à lire heureusement qu'elle est là d'ailleurs sinon je sais pas comment je ferais pour digérer l'histoire principale.
Je suis toujours partagée entre choisir Tatsuaki ou Natsuki mais j'ai l'impression que Chiki va sortir avec Natsuki ! mais je ne veux pas ! le pauvre Tatsuaki.... je vous jure que si l'auteur décide ça et qu'elle nous fait un petit Happy End du genre :
elle décide de sortir avec Natsuki et Tatsuaki sort la phrase de conclusion "bah tant pis je trouverais quelqu'un d'autre après tout j'étais pas si amoureux de toi et moi tous ce qui m'importe c'est que tu soit heureuse..."
je pète un câble mais vraiment je serais trop déçu !
donc j'ai peur que ça se termine comme ça je me demande comment l'auteur va faire pour la fin...
JE VEUX LE TOME 5 !!!! TROP DE SOUFFRANCE !!!
Orange, Tome 2 Orange, Tome 2
Takano Ichigo   
Encore une fois, je n'ai pas pu m'empêcher de dévorer ce tome. J'ai tout de même réussi à me retenir pendant un jour, mais dès le lendemain, la tentation a été trop forte et je me suis empressée de lire les 4 chapitres sans trop m'en rendre compte. Cette saga est définitivement addictive, c'est le cas de le dire.
Je n'ai pas du tout été déçue par cette suite et j'espère que le tome 3 sera également à la hauteur de mes attentes.
Dans ce second volume, Naho continue à lire les lettres du futur et fait tout son possible pour respecter les ordres et les recommandations qui lui sont données. Cependant, nous pouvons remarquer que plusieurs événements changent, n'ont pas lieu, ou ont déjà été exécutés. Du coup, je me demande où l'auteure va nous mener. Si un jour, les indications ne correspondront plus du tout au présent de Naho.
Concernant les personnages, je les ai retrouvé avec grand bonheur. D'ailleurs, j'adore ce petit groupe. Même si certains des amis de Naho sont moins présents que d'autres, je les adore tous. Eux et leur humour qui détend l'atmosphère et qui rend cette saga plus légère.
Toutefois, je trouve qu'il est presque impossible de faire un choix entre Suwa et Kakeru, de les départager. En réalité, quand Suwa passe du temps avec Naho, qu'il la regarde de loin, qu'il lui donne des conseils ou qu'il s'inquiète pour elle, je trouve qu'ils formeraient un couple parfait. Mais quand Naho est avec Kakeru, qu'on voit son côté fragile se dessiner de plus en plus et qu'on comprend toute la souffrance qu'il ressent, on a de la peine pour lui et on désire plus que tout que Naho le sauve. Pour une fois, je suis vraiment tiraillée entre les deux, même si je suis quasiment sûre que Naho va finir avec Kakeru, ce qui me déçoit pour Suwa qui est si gentil, si doux et si attentionné.
Après, je me pose d'autres questions parce qu'on en a appris davantage sur les voyages dans le temps et sur les vies parallèles. Et d'après ce que j'ai compris, le futur où vit la Naho de 27 ans ne pourra pas être changé, même si la Naho du présent respecte ses indications. Et si c'est vraiment le cas, ça veut dire que la Naho du futur conservera ses regrets et Kakeru sera toujours mort dans sa vie. Alors elle restera avec Suwa. Ce qui signifie que la Naho du présent peut se mettre avec Kakeru dans sa vie actuelle puisque cela ne brisera pas le couple que son double du futur et Suwa forment. C'est pour cette raison que j'ai peur que le choix pour Naho soit presque trop facile et qu'elle choisisse immédiatement Kakeru sans se soucier de Suwa. Et vu comment c'est parti, y'a de grandes chances pour que mon hypothèse se concrétise... Ce que je n'espère pas. Je veux que Naho se rende compte que Suwa l'aime - non parce qu'elle aurait déjà du le comprendre mais de ce point de vue là, on peut dire qu'elle est vraiment bouchée - et qu'elle s'aperçoive qu'il fait tout pour qu'elle soit heureuse, même si ce n'est pas avec lui.
Enfin, peut-être que cela aura lieu. Puisque vu comment ce 2e tome se termine, je pense qu'il va y avoir un rapprochement entre Naho et Suwa. [spoiler]N'empêche, j'ai vraiment été surprise d'apprendre que Suwa avait lui aussi reçu une lettre du futur. Je pensais que Naho était la seule. Mais dans ce cas, les autres en ont reçu une aussi? Combien sont-ils à savoir ce qui va arriver à Kakeru s'ils n'essaient pas de le sauver?[/spoiler]
Que de questions et d'attentes pour ce prochain tome mais je suis certaine qu'il sera aussi parfait que les précédents.
En tout cas, j'adore vraiment. Lorsque je le lis, je suis à fond, je ressens les émotions des personnages, je m'identifie vraiment bien à Naho et j'ai l'impression de vivre la scène à travers elle, ce qui prouve à quel point ce manga est addictif, original, mystérieux, émouvant et captivant.
En quelques mots, vivement la suite.

par Cassy33
Orange, Tome 1 Orange, Tome 1
Takano Ichigo   
ça fait tellement loongtemps que j'avais pas lu de mangas papier je me suis remise en fin d'année 2015 mais en vain ! moi qui étais une addict des mangas et (oui oui je vous assure) qui empruntait à la bibliothèque au moins une dizaines de piles entières ! et comme j'avais ravagé le rayon dans la bibli je n'avais plus du tout rien à lire! sauf que un jour j'y suis retourné et j'avais commencé à lire "Orange" dont le titre m'avait intrigué bon au début le scenario ne m'avait pas trop intéressé moi qui est une FRIANDE des romances avec Beaucoup beaucoup d'amour ♥ j'adorais ça ! et pourtant j'ai comme même réussi à passer une bonne lecture avec ce manga! j'ai même été agréablement surprise d'habitude j'aime pas trop quand y a beaucoup de choses à lire enfin bref je sais toujours pas pourquoi ça s'appelle "Orange" oui je crois que je suis LA SEULE personne au MONDE à faire ça nan mais ça me stresse vraiment en plus !
pourquoi "Orange" ?
pourquoi pas "Pastèques" ou cerise ou fraise ou banane
ok j’arrête.
peut être après avoir lu tout les tomes je saurais.
Our Dining Time Our Dining Time
Mita Ori   
Tout d’abord un grand merci à Taifu comics pour ce beau partenariat et pour leur continuelle gentillesse et disponibilité. C’est toujours un immense plaisir de découvrir leurs nouveautés.

Ce titre, Our dining table, m’a attirée de bien des manières. La présence d’un enfant, déjà thème assez rare dans le milieu du yaoi/shonen ai.

Forcément, mon intérêt a été tout de suite titillé par cette couverture tout autant que par le résumé. La couverture est toute simple, mais très jolie. Elle prédit une lecture douce, joyeuse, tendre, avec beaucoup de belles émotions. Et elle est tout à fait à la hauteur de ce que j’en attendais. Quant aux dessins, sans être magnifiques ils sont très jolis et très agréables, je les ai beaucoup appréciés. J’ai trouvé qu’ils étaient parfaits pour aller avec l’ambiance de cette histoire.

Plus original encore que la présence d’un enfant dans ce manga, il ne s’agit pas ici d’homoparentalité. On pourrait dire que d’une certaine manière, Minoru est comme un père pour Tane, mais ces deux-là vivant avec leur père, on va dire que ce rôle est partagé. Minoru s’occupe énormément de son petit frère, leur relation est très touchante, tout autant que les remises en question de Minoru. Ce jeune homme qui a perdu sa mère deux ans plus tôt fait tout son possible pour aider son père et prendre un maximum de choses en charge (pour tout dire, autant le père est sympathique et plutôt drôle, autant on n’a pas la sensation qu’il en fasse beaucoup à la maison ;-) ). Mais il ne cesse de se poser des questions sur sa façon d’agir avec Tane, de s’occuper de lui, etc. Il voudrait tout ce qu’il y a de mieux pour ce petit bout de chou qui, âgé de 4 ans, a déjà bien trop souffert. Mais il a la sensation de ne pas en faire assez, de faire mal, de ne pas apporter tout ce qu’il faudrait à Tane.

Cette réflexion, cette remise en question et ce manque de confiance qui caractérise Minoru, derrière ses allures de gros dur un peu effrayant, m’a énormément touchée. De même que les réflexions de Yutaka (ou, trop mignon, Yukata selon Tane <3 ) qui mettent en lumière la joie de vivre, les sourires rayonnants et l’enthousiasme de l’enfant, preuve selon lui que Tane est heureux et a tout ce qu’il faut dans sa vie. Alors oui, il n’y a plus de maman dans le tableau, mais clairement, Minoru est autant un super grand frère qu’un super second papa pour ce bambin adorable.

Cette famille unie et un peu atypique m’a énormément émue, de même que la relation qui s’établit entre eux et Yutaka. L’affection immense de Tane pour Yutaka est adorable, et elle est réciproque, puisque Yutaka s’attache à l’enfant, tellement que l’idée que, si un jour il venait à se disputer avec Minoru et cesser de le voir, il pourrait être amené à ne plus voir Tane non plus, le bouleverse énormément.

Quant à l’amitié de Yutaka et Minoru, elle est magnifique. Teintée d’émotions troubles qui grandissent peu à peu. J’ai trouvé extrêmement touchant de voir les sentiments de Minoru évoluer peu à peu, on le sent, tout du long du manga, cette amitié se change petit à petit, pour lui, en un amour à la fois intense et tendre. Ses regards, ses réflexions sont touchantes. Les émotions sont très douces, et s’il y a parfois des passages plus agités, plus complexes, que ce soit entre ces deux-là ou bien à cause de la famille de Yutaka, que ce dernier fuit pour des raisons qu’on apprendra en même temps que Minoru (à travers un passage fait en dessins d’enfant de Tane, que j’ai trouvé juste parfait), on reste dans la douceur et la délicatesse.

Ce manga fait un bien fou. Les vies de nos trois héros sont loin d’être simples, mais pourtant, la simplicité prime dans cette histoire. La simplicité du lien qui les unit, la simplicité de ces moments savoureux partagés autour de bons repas. La simplicité de l’amour naissant de Minoru et Yutaka et de la réalisation de leurs sentiments. Même si ce n’est pas à proprement parler facile pour eux de révéler leurs vrais sentiments, cela se fait malgré tout avec une douceur et une évidence profondément touchante. Et les choses se mettent en place non pas vraiment comme par magie, puisqu’il y a forcément des embûches sur leur chemin, mais comme quelque chose de naturel, de logique. Et c’est tellement doux et beau de lire ça !

Ce manga, c’est un coup de cœur douceur, pour moi. Les personnages sont géniaux, la mangaka les qualifie de « mous », moi je dirais qu’ils sont doux et posés. Et c’est magnifique comme cela fait du bien au cœur, de voir cette famille un peu brisée mais très unie accepter en son sein ce nouveau membre, tout aussi cassé, qui semble si parfaitement à sa place près d’eux. Cette acceptation les uns des autres, avec leurs difficultés, leurs pots cassés et leurs faiblesses, et cette force qu’ils découvrent tous et s’appelle : « être soudés ». Une très, très belle découverte pour moi. <3

Aurélie pour le blog d'Amabooksaddict
http://amabooksaddict.blogspot.com/2018/07/chronique-our-dining-table-ori-mita.html?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

par lilylelfe
Pandora Hearts, Tome 1 Pandora Hearts, Tome 1
Jun Mochizuki   
C'est juste génial. L'histoire est un grand bordel, j'adore, je suis fan. L'intrigue est tellement peu commune, c'est juste excellent !

par Stell
Pandora Hearts, Tome 2 Pandora Hearts, Tome 2
Jun Mochizuki   
Ce manga est fantastique! Je l'ai adoré du début jusqu'à la fin!
Pandora Hearts, Tome 3 Pandora Hearts, Tome 3
Jun Mochizuki   
Que de mystères !!! J'adore ça ! C'est tout ce qui fait le charme de ce manga d'ailleurs ( pas seulement bien évidemment) ! Quelle scène émouvante quand Oz apprend l'identité de Raven ! Oz est étonnant avec son caractère si optimiste, comme si rien ne pouvait le perturber. J'ai vraiment trouvé ça excellent !

par Lacie