Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Amberria : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Les Espionnes de la Reine, Tome 1 : Lady Megan Les Espionnes de la Reine, Tome 1 : Lady Megan
Jennifer McGowan   
Voilà un livre comme je les aime: format généreux, couverture totalement dans le thème, caractères en relief, un bel écrin pour un bijou de très bonne facture. Ca ressemble à une romance historique aussi le style narratif peut surprendre, d'autant que l'héroïne pourrait être ma fille, et pourtant je n'ai eu aucun mal à me glisser dans la peau du personnage. Jennifer MacGowan écrit très bien, sa plume délicate bénéficie d'un vocabulaire riche et d'un phrasé soutenu sans être ampoulé si bien que l'on se glisse avec délice dans les intrigues de cette Cour Elisabethaine du 16 eme siècle comme si nous y étions. L'auteur a fait un remarquable travail de recherche pour que son intrigue portée par des héroïnes modernes, originales et charismatiques se fonde dans les faits historiques.

1559, Elisabeth a succédé à sa demi-soeur Marie la Sanglante, instaurant l'anglicanisme dans un pays encore en proie aux luttes entre catholiques et réprouvés. La jeune reine a refusé la demande en mariage du roi Philippe II d'Espagne, fervent défenseur de la foi catholique, mais les délégations de ce pays se pressent encore aux portes du palais où la sécurité de la souveraine est menacée, sa capacité à régner seule mise en doute. Aussi cette dernière s'est-elle constitué en secret un cercle de Confidentes, 5 jeunes filles rigoureusement choisies pour leurs aptitudes particulières, destinées à être ses yeux et ses oreilles, fermement entrainées par le ministre Cecil William, chapeautées par le secrétaire d'Etat maitre espion Francis Walsingham. C'est dans ce contexte qu'évolue notre héroïne, Megan Fellowes ancienne voleuse au sein de la troupe de la Rose d'Or, groupe de comédiens et chapardeurs fondé par son grand-père dont Cecil William se servira comme moyen de pression.

Même si les femmes n'ont pas le droit de monter sur les planches, Megan est une excellente comédienne et possède le talent rare de pouvoir rapporter au mot près n'importe quelle conversation dans des langues qu'elle ne connait pas. Cecil la charge d'espionner les délégations étrangères, alors qu'Elisabeth lui confie une toute autre mission sous le sceau du secret. C'est ainsi que Megan et ses autres camarades doivent gérer une affaire de lettres remises par le pape au mystérieux comte Rafe de la Martine pour des courtisans anglais, confondre l'auteur d'un meurtre et identifier les fauteurs de troubles qui sévissent à Windsor depuis quelques temps.

C'est une lecture addictive qui nous entraine dans les méandres des couloirs souterrains et passages secrets de Windsor au rythme des enquêtes menées par ces espionnes attachantes dont les missions ont pour but de déjouer les nombreux complots plus ou moins dangereux au gré des enjeux politiques, mettant ainsi à nu des secrets de famille bien gardés. Au fil des évènements elles vont apprendre à unir leurs forces et surtout leurs incroyables capacités jusqu'à devenir un groupe vraiment solidaire au service de Couronne. Aucune faute note dans ce premier tome, les personnages sont bien étudiés et l'intrigue finement menée, même s'il ne s'agit pas d'un grand roman d'espionnage, il est distrayant tout autant que captivant.

par Seregan
Lairds' Fiancees, Tome 1 : Sur ordre du roi Lairds' Fiancees, Tome 1 : Sur ordre du roi
Julie Garwood   
C'est le deuxième livre que je tente de l'auteur… et comme avec Maya Banks, je n'accroche pas. Alors, je persiste malgré tout parce que je vois bien qu'elles plaisent au plus grand nombre… je ne dois pas être tombée sur les bons. Toutes deux n'ont aucun effet sur moi, ça manque d'âme, c'est tellement plat. J'ai aussi lu le tome 2 pour voir si ce n'était pas le syndrome du premier tome, mais il ne m'a pas convaincu lui non plus.

Déjà, j'ai eu l'impression de relire La splendeur de l'honneur avec les mêmes défauts. Des héroïnes qui me les brisent profond, elles sont limite skyzos. Un coup, elles sont coléreuses, débrouillardes ; un autre, elles sont débiles, niaises, trop sensibles… Mon dieu tant de clichés en si peu de pages, c'est dingue ! Et ne parlons pas des yeux violets, non, surtout pas.

Le gros souci vient donc de la caricature extrême de ces personnages, que ce soit le farouche guerrier des Highlands qui fera plus penser à un Neandertal ou que ce soit, les méchants… il n'y a aucune diversité, complexité dans ce qui est présenté.

Je ne parlerais donc pas des yeux violets, ni de l'intrigue qui ne casse pas quatre pattes à un canard. On est dans une romance après tout, je ne peux pas trop en demander. Parlons Amour, mais hélas, ce n'est guère mieux. Est-ce le nombre de clichés par pages qui vient empêcher les sentiments de faire leur effet, ou est-ce l'absence d'attachement aux personnages qui brouillent les vraies émotions ? Un peu tout ça à la fois.

J'adore les paysages de la romance historique et me promener dans les Highlands, mais j'ai connu bien mieux, et après les Monica McCarty c'est bien dur d'être satisfaite… Je ne sais pas si je dois retenter un Julie Garwood, c'est trop creux pour moi.

par LLyza
Intrépides débutantes, Tome 2 : Le secret du châtelain Intrépides débutantes, Tome 2 : Le secret du châtelain
Laura Martin   
J'ai légèrement préféré ce second tome au premier.

Il y avait moins de répétitions et j'ai trouvé le héros très intéressant.
L'héroine, bien qu'un peu égoïste et capricieuse, est tout de même attachante.
L'histoire est prévisible mais divertissante.

Pour un moment de détente.

par Vitany
Darcy Gentleman, Tome 1 : Une telle assemblée Darcy Gentleman, Tome 1 : Une telle assemblée
Pamela Aidan   
Une bonne surprise que ce premier tome ! Bon au début j'avoue avoir eu un peu de mal à me faire à l'idée que c'était une "ré-écriture" de Pride & Prejudice mais une fois passé l'inévitable moment du " mais c'est pas dans le livre ça !" et le concept digéré, j'ai beaucoup apprécié ma lecture ! Je trouve ce Darcy bien caractérisé et fidèle au personnage de Jane Austen. Il ne verse pas dans la sensiblerie et le gnangnan au contraire de la version d'Amanda Grange ( ou d'autres auteurs trop longs à énumérer ici) mais reste fidèle à lui-même : un peu hautain (tout de même, il n'est pas toujours très charitable pour ses contemporains), des mécanismes de défense bien ancrés ( quand il ne sait pas comment réagir, il est pédant), affectueux envers sa sœur sans en faire des tonnes au sujet de l'incident Ramsgate, un peu parano aussi... Et surtout on le voit vraiment "lutter en vain" contre l'attirance qu'il éprouve pour Elizabeth. Caroline Bingley est elle aussi parfaite, dans le genre pot de colle pas sincère c'est réussi ! Les ajouts de scène faits par l'auteure sont judicieux et correspondent bien à l'ambiance et aux convenances de l'époque ( petit bémol tout de même pour la scène de sortie de l'église avec Fletcher et Annie qui m'a paru exagérée et la fin avec le "roque" un peu exagéré voire superflu, hormis pour décrire la société de l'époque )
La relation entre Bingley et Jane est également bien traitée, on voir Bingley tomber amoureux et l'attitude de Darcy et des autres face à cette relation naissante... J'aime le fait qu'on rappelle que "Jane sourit trop" ! Et on comprend mieux les réserves de Darcy face à leur relation ( et la transposition qu'il fait avec sa relation avec Lizzy ) Bref, un excellent premier tome !


Ce que j'aime : Darcy tout en finesse sans verser dans le sentimentalisme, la manière dont les relations entre les différents personnages est abordée, mention spéciale pour Caroline Bingley !

Ce que j'aime moins : une ou deux scènes too much notamment avec son domestique, Fletcher qui donnent l'impression de meubler. On ne sait rien des pensées ou du ressenti d'Elizabeth sur les nouvelles scènes. Parfois un chouïa trop de lyrisme....

En bref : Une belle réécriture ! Un premier tome soigné et de qualité qui rend hommage à Mr Darcy et donne envie de lire la suite !

Ma note
8,5/10

par JessSwann
Les Rokesby, Tome 2 : Un Petit Mensonge Les Rokesby, Tome 2 : Un Petit Mensonge
Julia Quinn   
J'ai beaucoup appréciée ce second tome, formidable ! C'est une agréable lecture, original, sympathique et surtout attachante. J'ai pleuré tout le long de la fin du tome ! J'espère et je pense ne pas être déçu par le prochain. Vivement qu'il sorte pour connaitre la suite de l’aventure.

par LucieP
Les Frères Malory, Tome 5 : Une femme convoitée Les Frères Malory, Tome 5 : Une femme convoitée
Johanna Lindsey   
Toujours aussi Géniallissime cette série!

J'ai dévoré ce livre en une journée , pas moyen de m'en décrocher !

Derek n'est peut-être pas aussi (comment dire ?) "Humoristique" et "chenapan" que Messieurs tablettes de chocolat James et Tony mais il reste un SUPER même un MAGNIFIQUE Malory !!

A lire sans plus tarder !

par Carotte62
Les Duchesses, Tome 4 : Lady Isidore Les Duchesses, Tome 4 : Lady Isidore
Eloisa James   
J’attendais impatiemment, et même fébrilement de commencer ce tome. J’ai attendu deux jours je pense. J’avais hâte de découvrir ce duc un peu sauvage et cette Isidore qui semble si forte.
Je vous le dis tout de suite, bien que les personnages soient sympathiques, j’ai moins été émerveillée que par les autres tomes.
En gros, Isidore attend son mari depuis des années, un aventurier qui a voulu découvrir l’Asie et l’Afrique, et qui n’avait nullement envie de retourner dans son duché. Sauf que, je vous le rappelle, dans le tome précédent Isidore a voulu déclencher un scandale en se rendant chez Lord Strange, pour faire revenir son époux.
Ils se rencontrent enfin, mais bien qu’on sente le désir entre eux, ils décident de se séparer mutuellement. Ils ne seraient pas accordés l’un à l’autre (mon oeil!). Donc, tous les deux cherchent à se séparer et à s’attirer mutuellement. Un peu fade et inapproprié à mon goût. Mais finalement, pendant qu’ils essayent de remettre le duché en état, ils se rapprochent, avec les petites difficultés du quotidien. Je pense entre autres à des toilettes bouchées et une belle-mère désagréables !
Finalement, les deux âmes pures sautent le pas et se découvrent faits l’un pour l’autre comme d’habitude.
Tome agréable, peut-être un peu trop rapide, et j’ai regretté l’humour beaucoup moins présent que dans les autres tomes et les autres duchesses aussi moins présentes.

par Thyda
Les frères Malory, Tome 10 : Mariés par devoir, amants pour toujours Les frères Malory, Tome 10 : Mariés par devoir, amants pour toujours
Johanna Lindsey   
Intéressant ! C'est vrai il n'est pas centré, à proprement parlé, sur les Malory ou les Anderson, mais cela peut très bien nous satisfaire ! :-) Surtout que d'après le synopsis, James va être de la partie ce qui n'est pas négligeable ! ;-) On verra bien il peut se révéler aussi époustouflant que les autres !!!!!!

par smiley
La Splendeur de l'honneur La Splendeur de l'honneur
Julie Garwood   
Quel bonheur de retrouver un inédit (en français) de Julie Garwood. Merci, merci , merci aux éditons J’ai Lu de s’être décidés à le traduire plus de 25 ans après sa sortie en VO (vous me direz, mieux vaut tard que jamais…). Oui c’est du très grand classique mais, punaise, que c’est génial. Un constat, les années passent et Julie Garwood me fait toujours autant d’effet !

Bien sûr, pas vraiment de surprise. C’est du grand classique, dans la lignée de tout ce qu’elle a écrit précédemment. Mais c’est tellement bien réalisé qu’on s’en fiche complètement. On est juste totalement entraîné dans son univers. On glousse beaucoup (elle est une des rares auteurs historiques qui me fait exploser de rire) et on sourit tout aussi souvent.

[...]

La suite de la chronique ici: http://lune-et-plume.fr/la-splendeur-de-lhonneur-de-julie-garwood/

par Melwasul
Les Frères Malory, Tome 8 : Les trésors du désir Les Frères Malory, Tome 8 : Les trésors du désir
Johanna Lindsey   
C'est un superbe tome, ou alors j'ai l'ame trop fleur bleue, mais c'est tjr aussi bien écrit, plein d'humour et de passion, digne de la série des Malory, laissez vous envouter