Livres
534 471
Membres
559 899

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de AmbyFlamby : Ma PAL(pile à lire)

Sœurs de sang, Tome 1 : L'Envol du phénix Sœurs de sang, Tome 1 : L'Envol du phénix
Nicki Pau Preto   
Préparez-vous à ce qui va suivre, mais...
Crown of Feathers est un IMMENSE coup de cœur, un livre superbe qui m'a touchée en plein cœur. Je l'élève au rang de mon top 3 de tous les temps, vraiment ce livre est absolument parfait !!!

Crown of Feathers, c'est l'histoire d'un peuple réprimé, les dresseurs de Phénix. Avant que le royaume interdise tout pouvoir magique et créature de feu, les Phénix était part entière de la culture, et chaque homme se liait à un animal grâce à un lien indéfectible et très puissant.
Mais au début de ce roman, on se retrouve dans un monde où les personnes douées d'un lien magique avec les animaux sont esclaves de la société, tandis qu'aucun dresseur de Phénix n'a été vu en de nombreuses années.
Veronyka et sa soeur Val sont toutes deux des animages et vivent reclues, et lorsqu’elles trouvent deux œufs de Phénix, leur avenir semble s'ouvrir devant elles. Mais seul un œuf survivra et choisira une des soeurs.

Crown of Feathers, c'est un roman d'amitié, de trahisons, de relations incroyables avec des créatures qui m'ont fascinée, un roman d'aventure avec des bases complexes d'un univers complètement fou. C'est l'histoire d'un peuple obligé de se cacher, car chaque jour le risque de s'en sortir est compromis.

Olalala... depuis Caraval, je n'avais pas trouvé de livre aussi incroyable qui m'a fait passer par autant d'émotions. Crown of Feathers m'a fait rire, pleurer, me sentir concernée, et m'a bouleversée. Je ne pensais pas que ce livre me toucherait autant, mais dès les premières pages (littéralement), j'ai su que ce livre serait unique et marquerait ma vie de lectrice.

La plume de Nicki Pau Preto est fluide, agréable, ses mots poétiques et touchants. Elle sait aussi rendre son récit drôle, mais surtout extrêmement addictif. Impossible de lâcher ce roman une fois commencé, mais je vous avoue que j'ai dû me forcer à ne pas le dévorer d'un coup pour en savourer chaque mot.
L'histoire m'a embarquée et fait frissonner tout au long, j'ai aimé chaque direction que l'histoire prend. Le récit est passionnant, et quand on combine ça à la création d'un monde unique et très complexe, forcément ça rend une superbe histoire. Le fond du récit est tellement bien pensé que l'auteure a ajouté une chronologie des événements et divers souverains du royaume à la fin du roman (ce qui aide d'ailleurs à s'y retrouver tellement le contexte est riche).

Les personnages sont eux aussi complexes et je me suis attachée à tous ceux qu'on suit. Il y a différents points de vue dans ce roman et j'ai adoré ça, puisqu'on suit différents endroits en même temps. Quand on avance dans le roman, au bout d'un moment tout prend son sens puisque les différents points de vue se recoupent.
Veronyka est un personnage que j'ai particulièrement adoré, elle est courageuse et va au bout de ses objectifs.
Sev et Tristan sont eux aussi passionnants, et ce dernier présente une caractéristique très originale pour le roman !

La fin m'a éblouie ; je n'ai pas d'autre mot. C'était parfait, et les révélations s'enchaînent à toute vitesse. Je ne m'attendais à rien de tout ça, j'ai été scotchée jusqu'à la dernière ligne. Littéralement, jusqu'à la dernière ligne.

Crown of Feathers est une grande réussite et a su ravir mon cœur de lectrice. Je suis si heureuse d'avoir tenté cette histoire qui fait maintenant partie de mes préférées. J'ai été complètement conquise et je ne peux que vous recommander de sauter sur cette pépite qui m'a fait passer par toutes les émotions...

Bonne lecture !
Sacha

par lou-du-76
Oniria, Tome 2 : Le Disparu d'Oza-Gora Oniria, Tome 2 : Le Disparu d'Oza-Gora
B.F Parry   
http://lireunepassion.blogspot.fr/2015/04/oniria-tome-2-le-disparu-doza-gora-bf.html

RISQUE DE SPOILERS DU TOME 1 !!

Lorsque j'ai lu le premier tome, j'ai tout de suite était embarquée dans cet univers de rêves. Alors il était évident que je me jetterai sur le tome 2 dès que possible ! Encore une fois, l'auteure a su me plonger dans sa saga avec délice et plaisir.

Eliott et ses amis sont enfin arrivés à Oza-Gora, la ville où il pourrait avoir les réponses à ses questions, et peut-être sauver enfin son père du coma. Contrairement à ce qu'il pense, le Marchand de Sable ne peut pas l'aider autant qu'il le voudrait mais le met sur la piste d'un homme qui pourrait bien être celui qu'il recherche. Cependant, sa quête ne sera pas de tout repos. En effet, en parallèle, Aanor, la princesse d'Oniria a été enlevée par la Bête, le pire cauchemar d'Oniria. Ce dernier, bien décidé à l'épouser, va user de moyens peu orthodoxes pour y parvenir. Alors, Eliott va-t-il réussir à sauver son père et Aanor ?

Encore une fois (mais je ne suis même pas étonnée), j'ai été complètement happée par l'histoire. L'idée magique qu'a eu l'auteure a plus que marché avec moi. J'ai beaucoup apprécié retrouver Elliot, Farjo et Katsia (entre autre). Ce petit trio m'a autant plu que dans le premier opus, et l'humeur de la seule fille ne change pas : elle est toujours autant râleuse, ce qui fait bien rire à des moments. Quant à Farjo eh bien... il est fidèle à lui-même, quoi ! Taquin, rigolo, sérieux (mais très peu), il ne change pas et c'est ce que j'aime particulièrement. Quant à Eliott, il est toujours aussi fort et intelligent pour son âge. Même s'il adore faire ces voyages entre Oniria et le monde terrestre, il se rend vite compte que ces derniers peuvent avoir des conséquences désastreuses sur son corps.

Dans ce second opus, le suspense et l'angoisse sont au rendez-vous. L'auteure a passé la seconde, et je peux vous dire qu'une fois commencé, il est difficile de lâcher le roman, tant on veut savoir l'issue des personnages. Si dans le premier tome elle posait les bases et qu'il y avait quand même quelques actions, ici, c'est deux fois plus présent. Ce tome 2 est un vrai moment d'évasion et de pur plaisir. Comme pour le premier, on arrive très bien à s'imaginer les lieux, ce qui rend la lecture d'autant plus magique.

La quête que mène Eliott est vraiment très prenante, même si j'avais découvert quelques petites choses avant les révélations (déjà, dans le premier tome, j'avais eu quelques doutes, qui ont vite été confirmés ici). Mais rassurez-vous, ça n'a en rien enlevé le plaisir que j'ai eu à la lecture. Ce tome 2 est encore un cran au-dessus du premier, ce qui le transforme donc en coup de cœur bien mérité !

Le seul bémol que je peux relever, c'est que le synopsis en dit beaucoup trop sur le tome 2. Je dois bien avouer que j'étais tellement pressée de le lire et que j'étais sûre de la qualité que je n'ai pas lu la quatrième de couverture. Mais lorsque je l'ai terminé, je l'ai lue (cherchez l'erreur, hein ^^) et là, je me suis rendu compte qu'elle dévoilait une partie de l'intrigue, qu'on ne trouve que une centaine de pages plus loin. C'est vraiment dommage, parce que ça gâche un peu la lecture et la surprise... Ah et j'ai aussi trouvé beaucoup de répétitions de prénoms dans le texte, qui auraient pu facilement être effacées par des synonymes, mais bon, rien de très grave !

Quant à la plume de l'auteure... toujours aussi prenante, envoûtante et qui fait rêver. Qui n'a jamais voulu que ses rêves se réalisent et se retrouver dans ce genre d'univers ? Moi, c'est le cas, et j'aimerai tellement être à la place d'Eliott (sans les problèmes évidemment!). Pour ça, je suis admirative que l'auteure ait pensé à écrire ce genre de roman qui sort de l'ordinaire !

En résumé, un second tome au-dessus du premier, qui devient très rapidement un coup de cœur. Le suspense et l'angoisse s'intensifient, nous offrant une quête prenante, à laquelle on a du mal à décrocher. Les personnages sont toujours aussi attachants et on les apprécie de plus en plus (si, si, même le grand méchant!). Un tome 3 que je lirai avec énormément de plaisir et dont j'attends la suite avec grande impatience !

* Merci aux éditions Hachette et Betty pour leur confiance ! *

Justine P.

par just2iine
Oniria, Tome 3 : La Guerre des Cauchemars Oniria, Tome 3 : La Guerre des Cauchemars
B.F Parry   
Ce tome m'a beaucoup plu, peut être même plus que les précédents.
On est vraiment bien ancré dans le monde d'Oniria et les événements s'enchaînent. L'action y est encore plus présente, et beaucoup de retournements de situation (parfois prévisibles mais restant tout de même surprenants)
Et bon sang... La fin... Préparez vos mouchoirs...

par Freyja
Oniria, Tome 4 : Le Réveil des Fées Oniria, Tome 4 : Le Réveil des Fées
B.F Parry   
J'ai commencé ce dernier tome en ayant oublié une bonne et grosse partie du tome 3 (honte à moi). J'étais donc un peu perdu au début ne me rappelant pas forcément de certains personnages, événements... Il y a d'ailleurs certains passages dont je ne souviens toujours pas !

Mais, peu importe, la plume de l'auteure m'a tout de même emporté avec délice dans le monde des rêves et des cauchemars. Oniria. J'aime réellement l'univers créé, le fait que les personnages créés par des Mages se comportent finalement comme des humains. Ils ne sont pas forcément tous plus beau, plus intelligent, plus héroïque que nous.
J'ai adoré le peuple Oza-gorien, l'arbre fée, les différents cauchemars, le Marchand de sable, Aanor et tant d'autres. J'ai trouvé Eliott parfois extraordinaire mais pendant une bonne partie du roman on s'est rendu compte qu'on était face à un adolescent de 12 ans en train de faire ses crises... Les réflexions de Farjo reflètent totalement ce que je pensais, merci petit singe !
Pour ce qui est de l'intrigue : elle était prenante, merveilleuse, captivante. Avec une touche de noir. Il y a eu plusieurs révélations (on s'y attendait tous pour une, maaais bon). Personnellement la fin m'a convenu, par contre j'aurais bien aimé avoir un épilogue.

Je vous conseille cette série à vous, lecteurs passionnés par un monde littéralement onirique, des personnages attachants et une plume enivrante !

PS : j'aimerais bien que l'auteure face une autre courte série sur Oniria mais avec les précédents Envoyé et Élue (Lou et Amastan), pas vous ?

par Jordane_
Divergente, Tome 2 : L'Insurrection Divergente, Tome 2 : L'Insurrection
Veronica Roth   
Je ne suis pas très douée en anglais, mais attendre encore 6 mois me paraissait infaisable. Je me suis donc lancée dans la VO, et même si certain passage me semblent un peu flou : J'ADORE !!!
Tout comme le premier :)
On retrouve Tris, Quatre, Caleb, Peter et Marcus juste à la fin du premier.
Les 5 se retrouvent dans un train et se dirigent vers le siège des Fraternels.
On découvre le fonctionnement de cette faction, et on aime, ou pas...
On découvre également celui des Sincères qui est...franc... et là aussi ça passe, ou ça casse.
On apprend plus de choses sur ce qu'être Divergent veut réellement dire.
Tris est toujours aussi forte et le deviens plus encore.
[spoiler]Elle est courageuse face à la mort de ses parents, et en particulier à celle de Will. La culpabilité la ronge à tel point que toucher une arme lui devient impossible, ce qui n'est pas spécialement pratique en temps de guerre. De plus quand elle retrouve Christina, la chose devient bien plus difficile.[/spoiler] Mais on retrouve toujours la Tris qu'on aime, têtue, courageuse et amoureuse et bien plus encore.
Tobias est... j'ai envie de dire toujours aussi parfait, mais ce n'est pas le cas. Là aussi on en apprend plus sur lui, sa famille et sur ses pensées.
[spoiler]Je n'aime pas Evelyne, c'est une manipulatrice et on ne peut même pas dire que c'est une mère.
Bien que Quatre l'ait déjà dit : Marcus est un vrai manipulateur.
Y'a pas à dire : Tobias n'a vraiment pas eu de chance avec des parents comme eux.[/spoiler]
La relation Tris/Tobias qu'on pouvait dire basée sur la confiance est en fait pleine de non dits.
J'ai eu plusieurs fois envie des les frapper tous les deux.
Ma grosse déception :[spoiler] Caleb, le sale traître, même si on finit par s'en douter, quand on l'apprend ça fait vraiment mal au coeur[/spoiler]
Je vais m'arrêter là, j'ai trop de chose à dire, et je ne sais pas comment donc je stoppe sur la fin.
Elle est... atroce !
UN AN ! Encore un an d'attente... ça va être une année de souffrances interminables... ;)
C'est un beau cliffhanger que nous fait Veronica Roth !
Vivement Mai 2013 !
Divergente, Tome 3 : Au-delà du mur Divergente, Tome 3 : Au-delà du mur
Veronica Roth   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/11/divergent-tome-3-allegiant.html

Je ne sais pas vraiment par où commencer pour parler de Allegiant. Tout simplement car ce tome m'a bouleversée comme Divergent et Insurgent ne l'ont jamais fait. J'ai été émue durant ces deux premiers tomes, plusieurs fois, mais ce n'est certainement rien à côté du torrent d'émotions qu'à provoqué en moi ce roman. Je pense sincèrement que longtemps encore j'y repenserais et serait encore tourmentée par ces événements.

Dans Allegiant nos héros découvrent finalement ce qui se trouve hors de Chicago. Depuis le tome 1 on nous a laissé quelques indices sur l'extérieur de cet univers dans lequel évoluent les personnages, des indices si intelligemment et délicatement distillés que certains lecteurs n'avaient pas forcément bien compris qu'il y avait autre chose que Chicago dans ce monde dystopique et que cet autre chose était appelé à jouer un rôle important dans l'histoire. C'est donc dans ce tome-ci que nos théories se retrouvent confirmées (pour ma part) ou infirmés. Ce changement de décor a un réel impact sur nos héros qui sortent encore un peu plus de la boîte dans laquelle ils ont été élevés, et avec ces découvertes viennent des révélations sur eux-même. Particulièrement chez Tris et Four. En tant que personnages individuels mais également en tant que couple.

Tris se révèle complètement dans cet ultime tome. Quel chemin parcouru depuis le début de la saga ! Elle atteint dans Allegiant un vrai point d'arrivé. Forte et déterminée, elle est beaucoup plus confiante sur ses capacités et ses choix. Elle est également plus réfléchie, bien que toujours un peu impulsive, et on a le réel sentiment qu'elle s'est enfin trouvée au fil de ses aventures. Sa relation avec Four est également touchée par ces changements sur son personnage, principalement car alors que Tris s'épanouit, Four vacille. C'est d'ailleurs déstabilisant pour le lecteur, voir même parfois gênant puisque la narration de son point de vue tâtonne, de voir Tobias perdre pied alors qu'il fut un roc infaillible et implacable tout au long de la trilogie. Four doute, il a du mal à trouver son identité face aux révélations qui lui sont faites alors même que le spectre de son éducation plane encore et toujours au dessus de sa tête. Nos deux héros s'opposent, se défient, se fuient, et finalement se trouvent entièrement et absolument. La dynamique entre Four et Tris n'échappe donc pas aux changements et révélations de cet ultime volet et s'en retrouvera totalement bouleversée.

Parmi toutes ces révélations, les plus importantes concernent bien sur la ville de Chicago en elle-même mais également ce que veux réellement dire être Divergent. Veronica Roth ne se défile par sur ce point qui a rythmé la trilogie par son importance cruciale. Personnellement les explications sur la Divergence et sa valeur ne m'ont pas surprise car elles furent proches des théories que je m'étais échafaudé. J'ai donc trouvé tout l'aspect dystopique et technique de ce dernier tome tangible et satisfaisant. Si l'auteure voulait répondre aux interrogations amenés tout au long de la trilogie, je vois mal quelles autres possibilités lui restaient. Je reste convaincue que beaucoup de lecteurs, si ce n'est la majorité, y retrouveront leur compte et seront satisfaits par les découvertes et développements proposés par Allegiant.

Et si c'est dur de parler de la fin d'Allegiant sans spoiler quoique ce soit, je tirerais tout de même mon chapeau à Veronica Roth. Elle a eu le culot et la force de caractère d'aller au bout de ses idées et de prendre des risques. Là où beaucoup d'auteurs sont tentés de choisir la voie de la facilité, Mrs Roth ne s'est pas défilée et a fait un des choix les plus badass et Dauntless que j'ai pu voir dans la littérature Young Adult. Au final c'est certainement cela qui a tant déplu et déchaînés les passions à la sortie du roman. Tout simplement le fait que Veronica Roth soit allée au bout de SES attentes et non pas de celles que pouvaient avoir les lecteurs. Les réactions négatives sur cette fin en deviennent presque pour la plupart des caprices... un comble après que Tris elle-même ait été tant de fois cataloguée de capricieuse dans les deux premiers tomes !

La trilogie Divergent se conclue dont de la manière la plus percutante qui soit et Veronica Roth fait une entrée fracassante dans la cour des auteurs qui comptent ! Une fois ce roman terminé, tout fait mal et on y laisse une petite part de nous (à se demander si c'est pas un horcruxe). Alors peut-être que ça fait de moi une masochiste mais, malgré toutes ces émotions fortes et ces larmes, Tris, Four, Uriah, Christina et les autres, je suis ravie d'avoir fait ce voyage avec vous. Merci Mrs Roth !

par Althea
Divergente raconté par Quatre Divergente raconté par Quatre
Veronica Roth   
Mon frère m'a acheté ce tome bonus en Angleterre pour Noël, et j'étais toute excitée de le lire... Qu'est-ce que je suis naïve!!!

Si Divergente m'a complètement anéantie et que j'ai mis des semaines à m'en remettre, voir l'histoire du point de vue de Quatre n'a décidément pas arrangé les choses. Me replonger comme ça dans les factions en sachant d'ores et déjà comment ça va se finir... Laissez-moi pleurer un instant, je vous prie.

En tout cas ces histoires bonus apportent véritablement quelque chose en plus à l'histoire, il faut les lire.

par Mimori
Cinquante nuances de Grey Cinquante nuances de Grey
E.L. James   
Que dire... A part que je ne comprends pas l'engouement pour ce roman: c'est mal écrit, l'histoire est d'une banalité affligeante et les personnages manquent d'intérêt. Ana a une certaine tendance à la schizophrénie, elle hésite entre sa conscience et sa déesse intérieure et à part rougir toute les 2 pages et se mordre la lèvre toutes les pages elle ne fait pas grand chose! Quant à Mister Grey lui il est atteint de névrose et cherche à tout contrôler. Il est limite borderline!
Les scènes soit disant BDSM sont sans intérêt, l'auteure aurait du lire Sade, cela lui aurait donné des idées.
Bref, 50 nuances de Grey est un produit purement marketing dont l'histoire aurait pu être éditée par Harlequin!!!

par Evaelle
Cinquante nuances plus sombres Cinquante nuances plus sombres
E.L. James   
Quoi de mieux que de finir ou de commencer l'année avec Christian, et pour tout vous dire, même après une nuit de sommeil, j'en suis encore toute retournée !! J'ai attendu d'être en congé pour le lire afin de le savourer, mais c'est impossible à partir du moment ou j'ai ouvert le livre, il fallait que je sache, et je n'ai pas du tout été déçue.
Ce tome est intense, riche en émotion, en revirement de situation et en révélation. Rien à voir avec le 1er. Les personnages ont changé, mûri, ils s'adaptent au moment présent, et doivent faire des choix. Nous avons beaucoup moins de "baise" et beaucoup plus d'amour, ce qui donne une autre dimension à l'histoire !
Christian et Ana se découvre, apprenne à communiquer mais surtout apprenne à gérer les sentiments qui les submergent. Mais M. 50 Nuances a un passé lourd et sombre, qui va venir entacher sa relation avec Ana. Va-t-elle supporter ce qu'il cache ? Vont-ils réussir à vaincre les démons de Christian ? Mais surtout Ana est-elle prête pour ce qui l'attend ? Le futur sera-t-il plus fort que le passé ?
J'ai eu mal au ventre plus d'une fois, leur sentiment sont fort, on souffre pour eux quand ils n'y arrivent pas, on souffre quand Christian est désarmé, perdu ou apeuré, et on rit quand Ana tient tête à Christian, ou quand ils s'échangent leur mail !! Et on a des papillons dans le ventre quand Christian est tendre avec elle. Bref j'ai passé un trèèèès bon moment.
Et " de battre mon coeur s'est arrêté à la fin du chapitre 13" OMG j'ai relu cette page plusieurs fois !!!

par coco69
Cinquante nuances plus claires Cinquante nuances plus claires
E.L. James   
WAAAAAAAAAAAAAOUUU !!! Cette triologie est juste incroyable. Le premier tome est surtout concentré sur le sex, le 2e un peu moins, on comprend un peu plus qui est vraiment Christian, et enfin le 3e est centré sur leur amour et sur comment ils font tous les deux face a leur mariage et au fait qu'Ana soit [spoiler]enceinte[/spoiler]. Bref, en gros jai été dechirée quand j'ai terminé ce livre. Ils vont tous me manquer, Taylor,Mia, Kate, Elliot... All of them. Et la fin... je suis sur qu'elle n'aura jamais pu être meilleure. Je ne sais pas quoi dire d'autre à part que cette triologie m'a marqué plus qu'autre chose, surtout lorsque petit à petit on apprend à comprendre et connaître les personnages profondement, à connaître Christian. Waou. A lire avant de mourir.

par zizou4

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode